•  

     Mort du dernier survivant de la RAF belge à WoluweRobert "Bobby" Laumans était l'un des derniers survivants de la RAF-Belgian Branch. Il est décédé à l'âge de 93 ans.

    Les jours de tristesse se succèdent trop vite pour les "Vieilles Tiges de Belgique", l'association qui réunit les anciens pilotes de chez nous. Après trois deuils (Mouchka Stassart, Mike Donnet, Gustave Rens), Robert Laumans est décédé ce lundi au terme d'une longue existence épicée par une belle carrière dans le monde de l'aéronautique.

    Après avoir présenté à l'âge de 17 ans l'examen d'entrée à l'Ecole royale militaire, il s'enhardit à vouloir devenir officier mais l'appel de l'air l'emporta sur une carrière terrestre. La Seconde Guerre éclata alors qu'il était en formation à Wevelgem. Il mit le cap, comme nombre de Belges, sur la Grande-Bretagne. Il se retrouva au sein des 74e et 350e escadrons de la Royal Air Force. Il accomplit avec succès pas moins de 48 missions dont huit victoires homologuées et trois probables. 

    Le 1er juin 1942, Robert Laumans et ses amis accompagnaient huit Hurricane Bombers qui devaient détruire les usines réquisitionnées par les Allemands dans la région de Bruges. Par malchance, les avions allemands les suivirent et deux avions furent abattus alors que celui de Laumans, également atteint, ne lui laissa d'autre choix que de sauter en parachute. Se retrouvant dans la Manche en dinghy, il dériva et finit par être arrêté. Il se retrouva au Stalag Luft III à Sagan, le camp de la "Grande Evasion-film culte". Laurent prépara son évasion avec d'autres prisonniers mais ne fut pas retenu car seulement... 200 prisonniers étaient prévus. Il fit cependant une "double marche de la mort" qui lui permis de regagner la Belgique.                                                      

    Il fit une belle carrière à la Sabena jusqu'à sa retraite en 1976.

    Source : La libre (Christian Laporte) 

     

     Mort du dernier survivant de la RAF belge à WoluweVidéo RTBF : 

    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_robert-bobby-laumans-le-dernier-pilote-belge-de-la-raf-est-decede?id=8254073


    votre commentaire
  • Vente exceptionnelle (sur mon stand) de souvenirs Claude François.

     

    Vente exceptionnelle à la brocante "Don Bosco" ce samedi 26 avril

     

    Outre les objets habituels que l'on trouve sur les stands d'une brocante dans une école (BD, voitures miniatures, brol), je me sépare de souvenirs personnels qui feront le bonheur des.... nostalgiques de Claude François qui trouveront des trésors réservés aux vrais fans tels que... une trentaine de 33t dont de très rares que les collectionneurs s'arracheront comme ce 45t pirate tiré à 10 exemplaires (un seul en ma possession (photo)), mais aussi et surtout des manuscrits originaux de Cloclo, des photos inédites, et d'autres surprises uniques. Attention, les souvenirs les plus rares risquent de partir très vite (petite quantité) et les plus offrants seront les premiers servis. 

    Lieu : Collège Don Bosco

    Samedi 26 avril de 8h00 à 15h00

    Chaussée de Stockel, 270 - 1200 Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles)

     Infos : valmicar@edpnet.be 

    Vente exceptionnelle à la brocante "Don Bosco" ce samedi 26 avril

    Vente exceptionnelle à la brocante "Don Bosco" ce samedi 26 avril


    votre commentaire
  •  Joyeuses Pâques et... merci Kroll !!!


    votre commentaire
  • Tous les partis politiques francophones se sont largement exprimés, parfois avec véhémence, dans les médias sur le "Plan Wathelet - survol de Bruxelles".                                                   Qu'en est-il au niveau local ?                                                         J'ai posé la question aux formations politiques de notre commune. Voici la réponse, par ordre alphabétique, du CDH, ECOLO,  FDF, MR et PS 

        

     Le survol de Woluwe vu par : CDH-ECOLO-FDF-MR-PS de notre communeRéponse du cdH de Woluwe-Saint-lambert à Monsieur Delwart

    Si, suite au nouveau plan de dispersion des vols, notre Commune est plus épargnée qu’auparavant par le survol des avions, il est indispensable de trouver une solution durable par rapport à cette problématique du survol de Bruxelles. Il faut certes viser la limitation des nuisances (sonores et pollution de l’air), mais surtout la sécurité. Cela implique de limiter drastiquement le survol de notre région qui est plus densément peuplée, et de faire voler les avions au dessus des zones moins peuplées (campagnes).

    Il est essentiel pour nous que les Bruxellois restent unis dans cette revendication, et d’arriver à une solution durable dans ce dossier, qui passe par les mesures à court, moyen et long terme suivantes:

    - - Allonger la nuit de 22h à 7h

    - - Créer l’organe de contrôle indépendant chargé de mesurer les nuisances aériennes 

    - - Réduire drastiquement le nombre de vols au-dessus de la Région de Bruxelles-Capitale, en utilisant notamment la route alternative dite « Zulu » qui survole des zones moins densément peuplées 

    - - Supprimer la concurrence entre les différents aéroports situés sur notre (petit) territoire, en « dispersant » ou plutôt en répartissant les différents types de vols entre les différents aéroports belges :

      o L’aéroport de Bruxelles, trop près de la ville, doit devenir un « city airport » spécialisé dans les vols de jour pour les passagers, et donc avec un nombre de mouvements aériens limités. Ce qu’une ville comme Milan a réussi à faire avec un aéroport près de la ville (Linate) et un plus loin (Malpensa) conciliant sécurité des habitants et développement économique, nous pouvons le réussir à Bruxelles-National !

      o Le cargo pourrait être redirigé vers d’autres aéroports, comme Liège, et les vols Low cost vers Charleroi, où les atterrissages et décollages se font sur des zones moins peuplées et pour lesquelles on peut plus facilement isoler de manière efficace les habitations avec l’aide des pouvoirs publics.

      o Dans une vision durable, notamment en terme de mobilité et d’emplois, il faudra relier notamment par le rail ces différents pôles aéroportuaires, tant pour le fret que pour les passagers. Cela pourrait notamment se faire en intégrant Bruxelles-National au projet EURO CAREX développé entre les aéroports de Bierset, Paris, Londres, Amsterdam et Lyon.

    La sécurité n’est pas incompatible avec développement économique, mais cela doit être vu dans une perspective de coopération et de complémentarité, et non de concurrence entre les différents aéroports. Il est donc grand temps que les différents acteurs se mettent autour de la table pour la sécurité et le bien être de tous !

    Fr.Thayer

                                                                                                                                                  

    Mon opinion est simple : la Belgique doit malheureusement être le seul pays au monde dans lequel on n’a pas le réflexe à priori d’envoyer les avions vers les zones les moins densément peuplées, pour autant que la météo le permette. Le problème est que, dans le cas qui nous intéresse, ce serait en Flandre et je trouve affligeant que le critère communautaire soit tenu en compte par le gouvernement fédéral.

    Il va de soi que les habitants qui sont concernés devraient être indemnisés pour les travaux d’insonorisation de leurs maisons.

    À cette réserve près (mais QUELLE réserve !), ECOLO pense que nous prenons tous l’avion de temps à autre et que l’admettre implique que chacun prenne sa part de nuisance. Je trouve donc inadmissible que pour certains bourgmestres (De Wolf à Etterbeek, Gosuin à Auderghem …) la proximité des élections et le « Nymby » prennent le pas sur la lucidité et le courage politique.

    Enfin, en ce qui concerne le Ministre Wathelet, nous trouvons affligeant et peu professionnel qu’il n’ait pas, avant d’appliquer son plan, installé un institut des nuisances sonores qui aurait objectivé - voire changé – l’accord gouvernemental.

    Cordialement

    B. Ide

                                                                                                                                                   

    Les Bruxellois se divisent et je veux que cela cesse. Je demande que les Bruxellois se rassemblent. On n'a rien à gagner dans du sous-localisme. On n'a rien à gagner à dire : "Moi, je suis content que ma commune soit épargnée tandis que l'autre prend tout." 

    Il est temps que l'on arrête d'accepter que le développement de l'aéroport de Zaventem se fasse sans tenir compte de l'avis des Bruxellois.

    Je demande que le ministre-président de la Région bruxelloise prenne l'initiative de réunir les bourgmestres des communes concernées et, qu'ensemble, nous déterminions, avant les élections, notre cahier des charges des exigences que nous avons à l'égard du gouvernement. Ce cahier des charges doit contenir les éléments suivants : l'établissement de la nuit européennes (de 23 à 7 h du matin) et la définition d'un nombre maximal de mouvements pour l'aéroport. Il faut aussi intégrer des normes très strictes sur le type d'avions qui décollent et atterrissent à Zaventem.

    O. Maingain

                                                                                                                                                                

    Les nouvelles routes de décollage mises en service le 6 février 2014 avec le Plan Wathelet sont favorables à Woluwe-Saint-Lambert qui, je vous le rappelle, faisait partie des communes, avec Woluwe-Saint-Pierre, Evere, Wezembeek-Oppem notamment, les plus fortement touchées par les nuisances aériennes. Il faut cependant veiller au respect des accords voulant qu'on privilégie les zones faiblement urbanisées. Il semble en effet que les nouvelles routes de décollages survolent désormais davantage de zones fortement habitées qu'auparavant. C’est pourquoi nous soutenons la mise en place d’un organe de contrôle chargé d'objectiver les nuisances liées au nouveau plan et une révision du plan le cas échéant.                                                                            Des mesures structurelles doivent également être prises telles que l’application de la nuit européenne, qui s’étend de 23h à 7h, et l’interdiction de tous les décollages de nuit pendant cette période. »

    J. Bolle

     

     Le survol de Woluwe vu par : CDH-ECOLO-FDF-MR-PSSynthétiquement: Le PS ne veut pas que ce sujet se transforme en débat électoraliste. Ce sujet mérite un débat de fond qui ne peut se clôturer hâtivement. La succession de plans de vol à Bruxelles National a provoqué à chaque fois un tollé et a eu également pour conséquence de monter les Bruxellois les uns contre les autres. Il faut donc chercher une solution qui respecte l'ensemble des Bruxellois. Il faut que les horaires d'exploitation de l'aéroport soient modifiés, pour que la période opérationnelle de jour ne débute qu'à partir de 7 heures du matin (et non 6 heures comme actuellement). L'objectif est d'arriver prochainement à une fin des vols de nuit, qui entraînerait la fermeture de l'aéroport entre 23 heures et 7 heures du matin. Il faut également limiter le nombre de mouvements aériens (aujourd’hui on est à +/- 216.000 mouvements par an). Ensuite, il faut une concertation entre Brussels Airport, son autorité de tutelle et les Régions avant toute délivrance d'autorisation pour l'utilisation des slots aériens. Cette concertation doit être accompagnée d’une étude d’incidence permettant d’objectiver les nuisances produites par ces éventuels mouvements. Cette objectivation passera aussi par l'installation de sonomètre sous les couloirs aériens contestés ainsi que dans l'axe d'atterrissage de la piste 01. Il faudra par ailleurs qu'une politique stricte de respect des nuisances soient menées et que, dans le cas contraire, des mise en demeure des compagnies contrevenantes soient effectuées. L'accord fédéral prévoyait, en plus du nouveau plan, la réalisation de d'une initiative importante : l'installation d'une autorité indépendante de contrôle des nuisances sonores liées au survol des habitations à partir de l'aéroport. Cette autorité est indispensable pour définir les routes de manière objective. Il faut respecter l'accord et mettre en place une telle autorité au plus vite. Par ailleurs, l'exaspération de la population est aussi liée à l'incompréhension de ces différents plans. Il faut donc livrer à la population des informations claires et simples s'agissant des différentes routes empruntées. Pour les personnes qui sont touchées de manière disproportionnée, un fonds d'indemnisation doit être mis en place. En tout état de cause, cet aéroport est nécessaire pour l'avenir et le développement de notre Région. On ne pourra pas le déménager. L'aéroport se trouvant en Flandre et étant principalement détenu par des hommes d'affaires australiens, la situation dans laquelle nous négocions n'est pas aisée et la population doit s'en rendre compte. Nous n'avons aucun intérêt à opposer les Bruxellois entre eux, c'est pourquoi il faut trouver la solution la plus acceptable pour tout un chacun mais les avions continueront à survoler Bruxelles, qu'on le veuille ou non...

    J. Uyttendaele

     

     

     

     Le survol de Woluwe vu par : CDH-ECOLO-FDF-MR-PS

     

     

    Liens utiles : https://www.facebook.com/ubcna.belgium?fref=ts

                                                 https://www.facebook.com/PlanWatheletPasQuestion?fref=ts

    Des habitants de WSP furieux !!! : http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/a-cote-de-chez-nous-des-habitants-furieux-au-conseil-communal-de-woluw-a107305742

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

    Les avions ont eux aussi la permission de survoler les villes, mais avec l’obligation de le faire «à une attitude conforme à celle qui leur permettrait de planer en dehors de l’agglomération .» Cette altitude varie en fonction de l’envergure et du poids de l’appareil. La disposition n’est pas que théorique : le 16 janvier 2009, le pilote d’un Airbus A320 de l’US Airways, avait réussi à le poser sans dommage sur l’Hudson, en plein cœur de New York. L’appareil était entré en collision avec des oiseaux, juste après son décollage, et s’était retrouvé en panne de réacteurs. Chesley Schullenberger l’avait alors fait planer jusqu’au fleuve, sur lequel il avait glissé à la manière d’un ski nautique. Ses 155 occupants avaient pu alors être évacués, sains et saufs. Grâce à l’exploit inédit de leur commandant de bord.

     Source (janvier 2013) : http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130117_00256407

     

     

     

    ET AILLEURS ?

    Canada : Aéroport de Montréal    

    Des citoyens en ont ras-le-bol du bruit des avions 

    http://www.lapresse.ca/videos/actualites/201306/26/46-1-des-citoyens-en-ont-ras-le-bol-du-bruit-des-avions.php/e8bbf84684d440a3bcb7677262557c78   


    France :  Essonne

    Le maire interdit le survol des avions pour cause de feux d'artifice permanents  !!!!

    Un maire n'a aucun pouvoir sur son espace aérien, à une exception près : le tir de feu d'artifices.

    http://www.leparisien.fr/essonne/le-maire-interdit-le-survol-de-sa-ville-31-01-2001-2001926578.php


    Nantes :   

    Trop d'avions survolent Nantes

    http://www.terraeco.net/Avions-Notre-Dame-des-Landes,47373.html


    France : Paris

    Depuis quelques mois, certains jours, le survol de l'ouest et du sud de la Région parisienne à basse altitude par des dizaines d'avions fait subir de terribles nuisances sonores à des milliers de riverains alors même qu'ils habitent loin d'un aéroport. La situation empire semaine après semaine.

    http://www.couloiraerien.net/Couloirs.html

    Plus une commune subit les nuisances sonores de l’aéroport voisin, plus elle s’appauvrit et sa population vit dans la précarité. 

    http://www.aulnaylibre.com/article-ile-de-france-sous-les-avions-des-villes-de-plus-en-plus-pauvres-115189328.html



    Reportage de France2 (télé matin) sur le survol de Bruxelles : "Encore une histoire belge!!!"

    www.youtube.com/watch?v=YdY0g8Y5vC0


    France : Stop au survol de Nantes

     http://pournddl.free.fr/temoignages.html

     

                                                                       

     

     


    2 commentaires
  • Son Excellence Monsieur Bernard VALERO

    Ambassadeur de France en Belgique

    A décoré Monsieur André GOSSET

    Des insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur

    L’ambassadeur de France en Belgique a remis au cours d’une cérémonie à la Résidence de France, jeudi 17 avril 2014, les insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur à M. André Gosset, vétéran Belge de la Deuxième Guerre mondiale.

    Par cette haute distinction, la France entend rendre hommage aux services particulièrement éminents que M. André Gosset a rendus comme l’attestent ses glorieux faits d’armes et aux relations étroites qu’il a maintenues sa vie durant avec la France.

    En mai 1940, il se porta volontaire dans la réserve, à 16 ans, dans le XVIème CRAB (Centre de Recrutement de l’Armée Belge) et se retrouva poussé en France par l’avancée allemande. Il séjourna à Portiragnes dans l’Hérault, effectuant pendant trois mois des travaux d’utilité civile. De retour en Belgique, M. Gosset entre en résistance et fut interné 3 mois en 1941 dans un centre de détention belge. Il termina ses études secondaires à 20 ans et rejoignit en juillet 1944 le maquis d’Orchimont comme chasseur Ardennais au Béret vert, membre de l’Armée Secrète. Formé à partir d’octobre 1943 en Ardenne belge, M. Gosset était en relation opérationnelle étroite avec la mission Citronnelle alors dirigée par le commandant Jacques Paris de Bollardière qui parvint à former un maquis dans les Ardennes françaises en 1944, en obtenant pour sa bravoure la Croix de Guerre Belge avec Palme.

    Après un passage aux SAS belges –Spécial Air Services- en décembre 1944, André Gosset a participé à la libération de la Belgique et des Pays-Bas.

    Après la guerre, M. Gosset fit carrière dans l’enseignement secondaire belge comme professeur de lettres puis inspecteur, en devenant également officier de réserve, au grade de lieutenant. En parallèle, toujours porté par sa grande curiosité intellectuelle et ses idéaux, André Gosset s’engagea dans diverses actions associatives en poursuivant ses engagements depuis son départ à la pension. Il est l’ancien président du Club Richelieu de Bruxelles, et toujours membre d’ATD Quart Monde Belgique. M. Gosset est depuis 20 ans administrateur de l’Alliance française de Bruxelles.

    Il continue de participer fidèlement à de nombreuses cérémonies militaires françaises, en particulier à Bruxelles et Chastre. M. Gosset est membre du Souvenir français en Belgique et participe aussi aux Commémorations des Combats de Bazeilles en 1870, le 1er septembre

    Son Excellence Monsieur  Bernard VALERO

    Monsieur André GOSSET

    M. VANDEVELDE Jean-Jacques Conseiller Communal à Woluwe Saint Lambert

     

     Un habitant de notre commune honoré des insignes de Chevalier de l'Ordre National de la Légion d'Honneur.

     


    votre commentaire
  • Un nouveau site compare les prix des produits proposés en ligne par Delhaize, Carrefour et Colruyt.

    Les publicités et autres annonces débordent d’inventivité pour faire valoir « le prix le plus bas » de telle marque ou de tel produit. Voici à présent un outil qui vous permet de comparer gratuitement les prix de trois grandes enseignes en Belgique : Delhaize, Carrefour et Colruyt.

    Après vous être enregistré, vous sélectionnez, de « Promo » à « Animaux » en passant par « Epicerie » ou

    « Boissons », la catégorie de produits recherchés. Vous pouvez demander ensuite d’opérer la sélection sur base du prix (au kilo), par marques ou produits bio. Ou vous pouvez tout simplement faire une recherche à partir du nom d’un article. À côté du prix affiché, le logo du/des grande(s) surface(s) qui le pratique(nt) apparaît en couleur tandis que les autres logos restent grisés.

    Vous pouvez ainsi remplir votre panier en ligne et soit imprimer votre sélection, soit envoyer directement votre commande au supermarché qui vous propose le prix le plus intéressant. Il ne vous reste plus qu’à régler la note au moment où vous allez enlever votre commande au magasin.

    Plus d’infos :    www.superbudget.be        
     

    votre commentaire
  • C’est un policier, actif dans la zone Montgomery – qui couvre Etterbeek, Woluwe-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert – qui se sent bien seul. Et qui estime avoir agi comme il devait le faire lorsqu’il a contribué à identifier trois policiers de sa zone renvoyés, depuis, en correctionnelle pour violences policières. Depuis lors, dénonce-t-il, il est l’objet de menaces et ni sa hiérarchie, ni l’autorité administrative, ni les juridictions ne font en sorte que les menaces cessent.

     Police zone Montgomery : Un policier menacé par ses pairs ?Tout commence le 21 août 2012. La police est appelée pour un différend d’ordre familial à Etterbeek. Un homme, en état d’ébriété, malmène sa compagne en rue. La police intervient en nombre. L’homme ne se laisse pas faire. L’intervention se fait musclée. L’homme est malmené. Il reçoit des coups alors qu’il est menotté. Il est embarqué sans ménagement dans un véhicule de police.

    La scène a été filmée par un riverain à partir de son appartement. Il poste les images sur le site de partage de vidéos YouTube. Immédiatement, c’est un tollé. La vidéo fait un carton sur Internet. Elle est reprise dans les journaux télévisés. Une enquête est ouverte. Elle est confiée, comme c’est l’usage, à l’inspection générale de la police. En janvier 2013, celle-ci entendra notamment comme témoin un responsable de la formation continue à la gestion de la violence.

    C’est cet homme qui aujourd’hui se plaint. Il décortique les images et formule ses observations, indiquant ce qui ne va pas dans l’intervention, permettant aussi d’identifier ses collègues. Cela a provoqué des tensions dans la zone de police et des crispations entre collègues.

    C’est notamment sur la base de cet examen minutieux que trois policiers de la zone seront renvoyés devant le tribunal correctionnel de Bruxelles du chef de coups et blessures dans le cadre de leurs fonctions et de traitements dégradants.

    Une première audience s’est tenue en novembre 2013 devant le tribunal correctionnel. L’examen proprement dit de l’affaire est prévu dans les prochaines semaines. Les policiers n’ont pas été suspendus, une mesure habituellement prise à la police fédérale.

    L’inspecteur principal qui a examiné les images se sent depuis en danger. Un de ses collègues, affirme-t-il, l’a menacé à deux reprises de mort. On lui a rapporté “qu’on l’aura”.

    Il a demandé à pouvoir porter son arme de service en dehors des heures de travail. Cela lui a été refusé.

    Il a porté plainte le 6 mars auprès du service “enquête interne” de la zone, dénonçant un risque potentiel de confrontation avec ce collègue qui est armé.

    Il a saisi son chef de corps quelques jours plus tard. Il a porté plainte en justice. Le collègue qui, selon ses dires, le menacerait a été convoqué.

    Il a été décidé que le collège de police, présidé par le bourgmestre d’Etterbeek, Vincent De Wolf (MR), se pencherait sur le dossier. Cela a été fait. Le collège a estimé que, vu qu’il y avait un dossier judiciaire et qu’il n’y avait pas accès, l’intéressé devait s’adresser à la justice. Le policier a introduit un recours en urgence au Conseil d’Etat contre cette décision. Il a été débouté et n’est toujours pas rassuré.

    Source : http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/un-policier-menace-par-ses-pairs-534a8a6e3570aae038b639ac


    votre commentaire
  •  

    Il retire 2.000 euros et se fait tirer dessus dans la foulée

     

     Il retire de l'argent avenue Paul Hymans et se fait tirer dessusDeux hommes avec des casques de moto sur la tête ont tiré à deux reprises sur un entrepreneur qui venait de retirer 2.000 euros en liquide, vendredi en fin d'après-midi, avenue Paul Hymans, a indiqué samedi le porte-parole du parquet de Bruxelles. La victime n'a pas été touchée.

    L'entrepreneur a retiré la somme de 2.000 euros en liquide et est retourné à sa camionnette. Deux auteurs avec des casques de moto sur la tête et une arme à feu lui ont réclamé l'argent et ont tiré dans sa direction à deux reprises. La victime a assené un coup de poing à un de ses agresseurs et les a mis en fuite. Les faits sont catégorisés en tant que tentative de vol avec       violence. 

     Source : RTL


    votre commentaire
  •  Wolu1200 : De qui se moque Telenet ????Un habitant de Woluwe-Saint-Lambert (J.P.D) est, à juste titre, furieux contre Telenet et l'a signalé sur la page facebook de "Woluwe-Saint-Lambert, par ses habitants, pour ses habitants".Voici son texte 

    Nous venons de recevoir une lettre de "Telenet" (le partenaire de Wolu TV pour la distribution des signaux télévision à Woluwe Saint Lambert) Cette lettre ne fait aucunement mention de "Wolu TV" mais uniquement d'une grande évolution chez Telenet: Le passage à la HD (haute densité). Titre: " Nous mettons le cap sur la technologie HD" De quoi s'agit-il ? A partir du 2 septembre 2014, votre décodeur actuel SD ne vous servira plus à rien ! Il suffit d'acheter à 259€ ou de louer à 8,35€ par mois un nouveau décodeur qu'ils se feront un plaisir de venir installer ! Vous pouvez aller chercher ce nouveau décodeur: à Schaerbeek, Jette ou Sterrebeek. Ils ne font aucunement mention de Wolu TV !!! ni de Woluwe. Si cela ne vous plait pas; vous pouvez résilier sans frais CHEZ TELENET avant le 30 novembre 2014. S'agit-il d'une prise d'otage ? Wolu TV le découvre en même temps que nous ! Je crois qu'il faudrait réagir, mais comment ?

    Pour suivre, JPD a prévenu Test-Achats qui, à la suite de nombreuses plaintes comme la sienne, n'a pas manqué de réagir sur son site et demande à chaque utilisateur de Telenet de signer une lettre ouverte à ce géant télécom pour qu'il revoie sa copie.

    "Prise d'otage par Telenet"

    Suite à mon mail sur le courrier de Telenet aux abonnés Wolu TV, certains journaux ont déjà réagit. De plus Test Achat trouve ces manières plus que cavalières. Il y a quelques années déjà, un conflit avec Telenet avait généré une pétition avec 34000 signatures. Avec un résultat !!! Aujourd'hui, Test Achat a ouvert un site avec une lettre ouverte pour exprimer votre mécontentement à ce sujet:

    Ci-joint, en lien, la lettre ouverte de Test-Achats à signer :

    http://www.test-achats.be/hightech/televiseurs/en-direct/action-telenet-ne-peut-pas-supprimer-les-decodeurs-sd-de-cette-maniere


    votre commentaire
  • Les laboratoires et locaux techniques de l'hôpital Saint-Luc, à Woluwe-Saint-Lambert, ont été évacués jeudi matin à cause d'une fuite d'acide picrique qui s'est produite dans un bidon. Ce produit chimique présente en effet un danger d'explosion lorsqu'il est au contact de l'air, a indiqué Pierre Meys, porte-parole des pompiers de Bruxelles. Il n'y a pas eu de blessé.

    Illustration: les laboratoires de l'hôpital Saint-Luc ont été évacués suite à une fuite d'acide picrique

     

    Les pompiers de Bruxelles ont été avisés vers 11h00 d'une fuite d'acide picrique qui s'est produite dans un bidon entreposé dans un local de l'hôpital Saint-Luc. Au contact de l'air, ce produit chimique se cristallise et devient explosifs, ce qui a justifié l'intervention des hommes du feu.

    Les laboratoires et locaux techniques de l'établissement ont été évacués. Le produit a été neutralisé et le bidon qui le contenait, évacué.


    votre commentaire
  •  

     Vote d'une motion, introduction d'un recours et organisation d'une conférence.                                                                Dans un souci de protection de la santé et du bien-être des habitants mais aussi de préservation de l’environnement les  autorités communales de Woluwe-Saint-Lambert sont attentives à l’implantation d’antennes GSM sur leur territoire.

    Dans ce cadre

    Une motion a été votée

    Le conseil communal de Woluwe-Saint-Lambert a adopté en février une motion du conseiller communal Philippe Jaquemyns (FDF) soutenant l'instauration d'un calendrier de retrait des technologies anciennes (GSM & GPRS) sur le territoire de la Région bruxelloise au profit de l'arrivée des technologies 4G et futures dont la puissance de rayonnement est inférieure aux installations antérieures.

    Un recours a été introduit

    En parallèle, la commune de Woluwe-Saint-Lambert avait introduit en janvier un recours le permis d’environnement délivré par l’IBGE à une société de télécommunication qui souhaitait implanter une antenne GSM sur l’église de la Saint-Famille. Suite à ce recours la société a renoncé à son permis.

    Une conférence est organisée

    Le 22 avril, à 19h30, une conférence se tiendra à l'hôtel communal (salle ds conférences) au sujet de l’influence des ondes magnétiques sur la santé.

    Vous trouverez en annexe les documents suivants

    Le communiqué relatif à la motion sur les antennes GSM (.pdf-123Kb)

    Le communiqué sur le recours introduit contre l’installation d’une antenne GSM place de la Sainte-Famille (.pdf-180Kb)

    L’invitation à la conférence organisée le 22 avril sur l’influence des ondes magnétiques sur la santé (.pdf-467Kb)

     Info

     Cécile ARNOULD
     Cabinet du bourgmestre                                                                                                                                c.arnould@woluwe1200.be

     02.774.35.22 – 0472.065.768

    Wolu1200 : Conférence sur... "Antennes GSM à Woluwe-Saint-Lambert"


    votre commentaire
  •  Une photo extraordinaire de la guerre 14-18

    Il aura fallu rassembler 18.ooo militaires pour reconstituer la statue de la liberté à l'échelle humaine.


    votre commentaire
  • Un beau jour de 2004, Alice Goffart et Andoni Rodelgo décident de tout quitter, d’enfourcher leurs vélos et de partir à la découverte du monde. Un départ vers l’inconnu et un voyage plein d’incertitudes au cours duquel ils traverseront les cinq continents et parcourront une cinquantaine de pays. Après un premier retour à Bruxelles, en 2007, où la jeune femme donne naissance à Maia, le couple va décider de repartir sur les routes, en 2010, accompagné, cette fois de sa petite fille.

     Le tour du monde à vélo

    Durant ce second périple, la famille s’agrandit. Unai voit en effet le jour, en Bolivie, en octobre 2011. Deux ans plus tard, la boucle est une nouvelle fois bouclée et les voici de retour à Woluwe-Saint-Lambert. Le film « La Terre à bicyclette » (bande annonce) retrace cet extraordinaire voyage. Il vous invite à partager une aventure profondément humaine dont on ne peut ressortir qu’ébloui, à goûter à la poésie du voyage et à la magie des rencontres, à découvrir des images merveilleuses, reflets de la beauté du monde qui nous entoure. 
    Ce long métrage sera présenté le mercredi 23 avril prochain dans la salle de spectacle du Collège Don Bosco (chaussée de Stockel 270) à 19h30. 
    L’entrée est gratuite mais, pour des raisons de bonne organisation, il est demandé de s’inscrire préalablement.
    Infos : Services de l'échevin de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative - 02 776 82 56 - sport@woluwe1200.be

     Bande annonce :               

     https://www.youtube.com/watch?v=_jdVoM3zG9w

    Source : Dynamic Tamtam


    votre commentaire
  •  

     L'association woluwéenne "CatRescue" participera aux 20 kilomètres de Bruxelles.Une très bonne nouvelle !!!!
    Le 18 mai prochain, auront lieu les "20 KM DE BRUXELLES" et pour la 2e année consécutive, CatRescue asbl (chatterie pour chats abandonnés, négligés ou confisqués) et Rescue Dogs Europe (les sauvetages de Karin et Marleen) seront présents et courront pour les loulous défavorisés !
    Un système de parrainage (via feuilles) ou de dons libres sera mis en place prochainement !
    Nous remercions déjà du fond du coeur, nos 2 chefs d'équipe : Erik pour les chats et Gregory pour les chiens !!!

    Si vous aussi, vous désirez faire partie d'une de nos 2 "équipes" et porter fièrement un de nos t-shirt... contactez-nous ! stephanie@catrescue.be


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires