• En ces journées caniculaires rien de tel qu'un peu de fraicheur tout près de la roue à eau


    votre commentaire
  • Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

    Mais que se passe-t-il sur les rives de la Woluwe ?

    Les panneaux en sont sans dessus-dessous 

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

     

     

    La tortue, inquiète, scrute l'horizon.

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

     

     

    Horreur, les rives de la Woluwe sont envahies de bestioles malfaisantes, étonnantes, mystérieuses....

    Si vous osez vous y aventurer, vous y rencontrerez encore d'autres étrangetés mais aussi des oeuvres d'art éphémères et hors du commun.

    COURAGE !!!

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!


    votre commentaire
  • Vous connaissez tous ces petites cartes déposées sur les pare-brises : "Votre voiture nous intéresse", "On rachète votre voiture au meilleur prix". A Uccle, riverains et autorité communale en ont assez. Le mois dernier une nouvelle taxe communale a d'ailleurs été votée, à l'unanimité, pour enrayer ce phénomène qui prend trop d'ampleur.

    Cette taxe se veut dissuasive : 250 euros + 25 cents par carte déposée sur les automobiles.

    Inconvénient.... les vendeurs s'adaptent en se déplaçant vers d'autres communes.

    Forest et Woluwe-Saint-Pierre seraient intéressées par cette nouvelle taxe.

    A quand une réaction de Woluwe-Saint-Lambert ?

     

     


    2 commentaires
  • A défaut d'une médaille d'or pour la Belgique, découvrez....deux recormans absolus

    Le guépard est de loin l'animal le plus rapide sur quatre pattes, atteignant des records de vitesses inégalées par tous les animaux avec des pointes entre 112 et 120 km/h sur 500 mètres.

    En départ arrêté, un guépard peut atteindre 100km/h en à peine trois secondes.

     

     

    A défaut d'une médaille d'or pour la Belgique, découvrez....deux recormans absolus

    Le moustique, grâce à son "exosquelette" qui soutient et protège son corps, peut encaisser des forces compressives de 1.000 autres moustiques sur sa tête. 

                                          

     

    A défaut d'une médaille d'or pour la Belgique, découvrez....

    L'acarien tropical Archegozetes longisetosus est, proportionnellement à son poids, l'une des bestioles les plus fortes du monde. Il peut soulever 1.182 fois son propre poids, soit cinq fois plus que ce qu'on pourrait attendre d'une créature aussi petite.

     

      

      

      

      

      

      

     

     


    votre commentaire
  • Un pain Woluwéen !!! Si ça existe... sur le site de la ferm "Hof Ter Musschen".Un pain Woluwéen !!! Si ça existe... sur le site de la ferm "Hof Ter Musschen".Un pain Woluwéen !!! Si ça existe... sur le site de la ferm "Hof Ter Musschen".Un pain Woluwéen !!! Si ça existe... sur le site de la ferm "Hof Ter Musschen".

    Le site de l'Hof Ter Musschen est une réserve naturelle préservée à l'est de Bruxelles, havre de calme, de végétation et de vie flanquée entre les tours d'habitations, l'université, l'hôpital Saint-Luc et le Boulevard de la Woluwe. La ferme est gérée par le CEBE, dont une poignée de bénévoles menée par David Waiengnier a réussi a obtenir la gestion du fournil délabré attenant à une ferme du XVème siècle. La ferme et son fournil étaient encore en activité en 1979, avant de péricliter avec la disparition du dernier fermier. Après plus de huit ans de négociations et de travaux, le fournil est réhabilité par les membres du CEBE et permet d'accueillir chaque premier dimanche du mois de petits groupes pour y apprendre à façonner et cuire de beaux pains traditionnels.

    Article complet sur le blog gourmand, ami et Woluwéen

    http://cookandroll.canalblog.com


    votre commentaire
  • Etes-vous satisfait par votre agence bancaire ?Vous êtes très satisfait ou au contraire très mécontent de la qualité des services offerts par votre agence bancaire.                          La nouvelle plate-forme  http://www.goodbank.fr

    vous donne l'occcasion de vous exprimer à ce sujet. Le site couvre le marché français et, pour l'heure, le marché francophone belge. 


    votre commentaire
  • Woluwe-Saint-Lambert vu par un magazine franco-belge

    Extraits choisis :

    Selon les quartiers, vous vous retrouverez tour à tour au milieu d'avenues rectilignes bordées d'immeubles modernes et de standings, de petites ruelles où dominent les maisonnettes deux façades, ou dans des quartiers aux allures aristocratiques, jalonnés de magnifiques maisons Art nouveau, Art déco ou modernistes, commme c'est le cas aux alentours du rond-point Montgomery.

    Bref, Woluwe-Saint-Lambert ne se laisse pas facilement définir : c'est un ancien village intégré à la ville, un centre culturel à l'américaine et un moulin à vent, des habitats ruraux et un campus universitaire (UCL), un centre culturel, des avenues embouteillées et des réserves seminaturelles, du beau, du moins beau, du très cher et du pas trop cher !!!  Les quartiers s'y succèdent et ne se ressemblent pas......

    Quels inconvénients ?

    Les embouteillages peuvent poser problème. De même, les quartiers les plus au nord peuvent être incommodés par les nuisances sonores liées à la proximité relative de l'aéroport.

    Une offre culturelle exceptionnelle

    Wolubilis est un concept unique en Belgique aux allures de petit village multiculturel et multidisciplinaire.

      

    Source : http://www.jvmagazine.be

     

     


    votre commentaire
  • Cuisine bruxelloise : le bodding ou comment utiliser ses restes de pain

    Comment utiliser ses restes de pain en confectionnant un en-cas sucré bien brusseleir et délicieux. Le bodding est une institution à Bruxelles, enfin "était".........     

    Recette complète sur le très gourmand blog woluwéen de gbogaert

    Cliquez sur :  http://cookandroll.canalblog.com/archives/2012/08/04/24831756.html

    Inscrivez-vous à sa newsletter, vous vous en lècherez les babines


    votre commentaire
  • Correction des fautes : Les générations actuelles ne connaitront jamais le lien entre ces deux objets.

    Et vous qui lisez cet article ?


    1 commentaire
  • La médiation de dettes : ce mal qui vous dévore...(où l'histoire vraie de Romuald)J'avais entendu parler de son histoire dans la presse et sur internet et j'ai décidé de le rencontrer. J'ai découvert un homme blessé par la vie mais aussi déçu par le manque d'humanité et d'équité de certains médiateurs et, au travers de son regard, j'ai la sensation d'une profession dont l'éthique semble avoir quelques manquements (approche psychologique, écoute, empathie... ). Loin de moi le désir de critiquer les médiateurs pour qui ce job ne doit pas être de tout repos. Je m'en tiens aux témoignages des personnes rencontrées et aux forums de discussion que je visite allègrement. Je suis certain que la médiation aura sauvé de très nombreux citoyens et leur aura permis de trouver une solution adaptée à leurs problèmes d'endettement. Cependant, sur base de ce que j'ai découvert, mon sentiment, à tort ou à raison, est que le médiateur, tout comme l'huissier de justice, est un homme à craindre alors qu'on devrait l'espérer. Ce blog étant ouvert à tous, ceux qui ont regard différent du mien peuvent intervenir via les commentaires.

    Il s'appelle Romuald et, depuis que sa vie a chaviré, son parcours ne peut pas être qualifié de "Joly".

    La descente aux enfers, il connait. La déchéance, il connait. L'envie de tout faire "péter", il connait. Mais il a en lui une force, peut-être une haine, qui le maintient au-dessus de ce "tout en bas de l'entonnoir".

    Il a pour lui la colère, le geste et l'hypersensibilité des révoltés, la force de celui qui n'a plus rien à perdre et qui se bat pour sa dignité qu'il veut retrouver parce qu'il est une victime et non un coupable.

    Il parle vrai, il est rugueux dans son vocabulaire et son timbre de voix reflète ses blessures qui le nourrissent plutôt que de le détruire.

    Certains hommes "de tout en haut" craignent ce personnage qui dérange et que, certains rouages administratifs et judiciaires ont essayé, en vain, de faire taire.

    C'est un écorché vif. Il n'est pas au combat, il est le combat.

    La raison de sa fronde !?

    La médiation de dettes qui, plus souvent que parfois, plutôt que d'aider, détruit, anéantit, broie celui qui cherche à s'en sortir.

    Ne plus pouvoir payer ses factures, cela peut arriver à n'importe qui. Il suffit de perdre son boulot, de vivre un drame familial, médical et l'engrenage se met en place. Peut-être que demain, vous qui me lisez, serez à la place de Romuald et de tous ces autres prénoms qui partagent son calvaire.

    Il a créé un groupe sur facebook que je vous conseille de visiter.

    "Médiation de dettes : exposition de problèmes et aide pour les démarches afin que ce que je vis n'arrive plus aux autres". Comme quoi, on peut être au plus bas et penser quand même à son prochain. Voilà un bel exemple et une belle leçon de courage.

    Vous trouverez sur son site facebook (tapez médiation de dettes) de nombreux liens d'entraide et vous aurez aussi la possibilité de discuter des problèmes vécus par chacun.

    Autre site que je vous conseille de visiter :

    http://www.philippevilain.be/huissierdegats.html

      

    ETONNANT : De nombreux CPAS Médiation de dettes, sur Bruxelles-Capitale, sont injoignables via leur adresse mail car celle-ci est obsolète, inexistante !!!!

     

     


    10 commentaires
  • La tasse de café "anti-crise" à Woluwe-Saint-Lambert pou 1 euro !!!En cette période de grande disette, les petits prix se font rikiki. Pourtant, il est des établissements qui pratiquent des prix "anti-crise" et je me dois, non pas de les citer, car tel n'est pas le but de ce blog, mais de vous indiquer la bonne direction pour arriver au dit établissement. Il est bien évident que ces établissements ne pratiquent pas ces prix dans un but "citoyen" mais avec l'espoir que vous consommiez autre chose.

     La tasse de café à 1 euro ça existe encore avec, en prime, les journaux mis à disposition de la clientèle et un délicieux carré de chocolat comme mignardise.

    Comment trouver ? Vous entrez par le rez-de-chaussée du shopping de Woluwé, côté rue Saint-Lambert à hauteur du magasin Match. Vous passez devant le Match. Une dizaine de mètres plus loin, vous bifurquez sur votre gauche et tombez nez à nez avec cet espace convivial dont l'enseigne est un légume jaune.

    On vous y offrira une bonne tasse de café au prix de 1 euro jusqu'à 11 h. Au-delà de cette heure, le prix grimpe à 2 €.

    Si vous connaissez d'autres établissements qui pratiquent des prix "anti-crise", contactez-moi via les commentaires ou à mon adresse mail : valmicar@edpnet.be

     


    votre commentaire
  • Woluwe-Saint-Lambert :Une plate forme pour les seniors atteints d'AlzheimerAvec l'appui de la fondation Roi Baudouin, la commune a mis en place une plate forme destinée aux habitants atteints de la maladie d'Alzheimer. L'objectif de cette structure est d'offrir un soutien aux malades et à leurs familles, de prévenir les situations de crise, d'éviter les situations d'épuisement de l'entourage et de retarder le placement en institution.

    Pour ce faire la plate forme propose une permanence sociale, des séances de gymnastique et une stimulation de la mémoire et un cours de cuisine.

    Renseignements et réservations : 02/761-28-78


    votre commentaire
  • Façades fleuries de Woluwe(é). Aujourd'hui la rue du Zéphir

    Façades fleuries de Woluwe(é). Aujourd'hui la rue du Zéphir

    Façades fleuries de Woluwe(é). Aujourd'hui la rue du Zéphir

    Façades fleuries de Woluwe(é). Aujourd'hui la rue du Zéphir

    Façades fleuries de Woluwe(é). Aujourd'hui la rue du Zéphir

    Façades fleuries de Woluwe(é). Aujourd'hui la rue du Zéphir

    Façades fleuries de Woluwe(é). Aujourd'hui la rue du Zéphir

    Façades fleuries de Woluwe(é). Aujourd'hui la rue du Zéphir

    Cette petite rue proche de l'avenue Georges Henry est superbement décorée. Pas moins de trente façades sont ornées de bacs à fleur allant du plus modeste au plus fourni.

    Les arbres ne sont pas en reste puisque leurs parterres sont habités de fleurs et de verdure qui donnent un cachet supplémentaire à cette rue bien accueillante. 


    votre commentaire
  • Le stade Fallon accueille de bien étranges visiteurs la nuit.

    Le stade Fallon accueille de bien étranges visiteurs la nuit.

    Le stade Fallon accueille de bien étranges visiteurs la nuit.

    Ces photos m'ont été transmises par deux jeunes de Woluwe-Saint-Lambert qui, en balade dans les alentours du stade Fallon, ont rencontré ces deux créatures dont l'une est un gentil petit hérisson et l'autre un renard, espèce de plus en plus familière à Woluwe(é)-Saint-Lambert puisqu'il n'est plus rare de le rencontrer, de moins en moins farouche, au détour d'une rue ou dans un sous-bois comme ce fut le cas ici. Merci à Valentin et Yassin d'avoir partagé ces images insolites avec les lecteurs du blog. 

    Si tout comme ces deux jeunes gens vous avez envie de faire connaître vos coups de coeur ou, pourquoi pas de colère, ce blog vous est ouvert... dans le respect de chacun  (voir premier article du blog).

    Vous pouvez me contacter via les "commentaires" ou en m'envoyant un mail à : valmicar@edpnet.be

     

     

     


    votre commentaire
  • Histoire extraordinaire : rien n'est plus fort que l'amour entre un cheval et son cavalier

    Course contre la marée... où la bravoure d'une jeune femme restée aux côtés de son cheval pendant 3 heures.

    Madame Graham se promenait à cheval avec sa fille. Brusquement, dans un mouvement de panique, les deux chevaux sont tombés dans cette boue.

    Madame Graham est parvenue à sortir sa fille et le plus petit cheval de cette triste posture.

    Astro, le cheval (âgé de 18 ans) de Madame Graham, trop lourd, est resté coincé dans la boue à cause de son poids.

    Avec la marée montante, l'eau de mer a commencé à se refermer sur lui en agissant comme des sables mouvants. Pendant que sa fille appelait les secours, Nicole Graham s'est accrochée à son cheval piégé et a maintenu sa tête hors de la boue pendant plus de trois heures. Pendant tout ce temps, elle a essayé de rassurer celui-ci mais était terrifiée à l'idée qu'il pouvait se noyer s'il n'était pas rapidement libéré. Après plus de trois heures épouvantables, les sauveteurs ont réussi à tirer Astro et Nicole de la boue.

    Le commandant des pompiers raconte :

    "Les équipes de pompiers ont travaillé avec un agriculteur du coin qui a fourni un tracteur mais impossible de sortir le cheval de cette boue qui l'étouffait de plus en plus. Les pompiers ont ensuite utilisé un treuil mais là aussi le combat était vain. Un hélicoptère a été mis en stationnaire comme dernier recours  pour tirer Astro de la boue. Les efforts de sauvetage combinés ont fini par payer."

    Astro, qui avait été mis sous tranquillisants par une vétérinaire, a été traîné in extrémis de la boue à l'aide, finalement, du tracteur de l'agriculteur combiné à l'hélicoptère. Astro s'en est sorti déshydraté mais en bonne santé. La vétérinaire a déclaré après le drame que, sans l'intervention et l'amour de Nicole, le cheval ne s'en serait probablement pas sorti.

    Reste de cette histoire extraordinaire, cette photo non moins émouvante.


    11 commentaires
  •  PRISE DE BEC ENTRE....... A WOLUWE-SAINT-LAMBERT


    1 commentaire
  • Article interpellant découvert dans une brochure communale voisine (Woluwe-Saint-Pierre)....ce n'est pas parce que notre commune a l'air verte, ce dont nous nous réjouissons, que la qualité de l'environnement y est optimale. Au contraire, notre commune, avec les autres communes de l'agglomération bruxelloise, se trouve, par exemple, au bas du classement en Belgique en matière atmosphérique. Les taux d'émissions d'azote ou de composés organiques volatils par km2 ou de particules fines par m3 y sont trop élevés et les pics d'ozone y sont trop fréquents. Le tout avec des conséquences directes sur notre santé (affections pulmonaires, allergies...) et notre espérance de vie. 

                                    source : Pascal Lefevre 

     


    1 commentaire
  • L'ancien dépôt communal accueille enfin tous les services communaux de la commune... le chancre du Stade Fallon va-t-il enfin disparaitre ?L'ancien dépôt communal accueille enfin tous les services communaux de la commune... le chancre du Stade Fallon va-t-il enfin disparaitre ?L'ancien dépôt communal accueille enfin tous les services communaux de la commune... le chancre du Stade Fallon va-t-il enfin disparaitre ?L'ancien dépôt communal accueille enfin tous les services communaux de la commune... le chancre du Stade Fallon va-t-il enfin disparaitre ?L'ancien dépôt communal accueille enfin tous les services communaux de la commune... le chancre du Stade Fallon va-t-il enfin disparaitre ?

    La maison communale de Woluwe-Saint-Lambert  construite en 1939 étant trop petite pour accueillir tous les services, ce nouveau pôle technique permettra au personnel de travailler dans de meilleures conditions dans des bâtiments rénovés, agrandis et d'une superficie de 4.500 m2.

    "Cette inauguration met fin à la saga de l'extension de la maison communale", affirme Bernard Ide, conseiller communal. "Puisque, en effet, l'idée de départ n'était pas de réaliser ce projet, mais bien d'agrandir la maison communale. Projet pharaonique n'ayant, heureusement, jamais vu le jour mais pour lequel une somme d' 1 million d'euros a quand même été dépensé"

    J'espère, quant à moi, que ce projet permettra de libérer le stade Fallon du chancre à ciel ouvert dans un espace boisé, qui se trouve à, à peine 50 mètres de la nouvelle plaine de jeux.

    Dans ce superbe espace vert sont rassemblés depuis de trop nombreux mois, des bancs usagés, des machines rouillées etc... Ce site est "d'insuffisamment sécurisé à pas sécurisé du tout" et donc accessible à n'importe quel enfant un peu casse-cou qui pourrait s'y blesser ou pire. De plus, il longe, en partie, la piste de santé.


    votre commentaire
  •  NON SENS

    "L'oubli est un puissant instrument d'adaptation à la réalité parce qu'il détruit peu à peu en nous le passé survivant qui est en constante contradiction avec elle"

                                                       Marcel Proust


    votre commentaire
  •  

    Journal "La Capitale" : Un habitant de Woluwe Saint-Lambert pousse un coup de gueule contre la STIB

    A la recherche d'un emploi depuis plusieurs mois, suite à un licenciement collectif dans le cadre d'une restructuration d'entreprise, Claude (prénom d'emprunt), 59 ans, voulait devenir chauffeur de bus à la Stib mais cet ancien chauffeur routier ne pourra pas. Motif : il a raté le test d'intelligence abstrait et spatial, examen obligatoire pour intégrer la société de transport en commun. Il explique : "Suite à la fermeture de mon ancienne entreprise en mars dernier, je me suis retrouvé au chômage. J'ai une expérience de près de 30 ans comme chauffeur de camion et j'ai donc envoyé une lettre de candidature à la Stib pour un poste de chauffeur de bus. J'ai été invité à passer les deux premiers tests de sélection sur un total, si je me souviens bien, de six. Le premier étant un test dit "spatial", où l'on vous présente des dessins à remettre dans l'ordre, le deuxième étant un test de français."

    Problème, il rate le premier. "Je me suis complètement planté", concède-t-il. Pourquoi ? "Je n'avais jamais entendu parler de ces tests particuliers que je n'avais jamais passés et qui m'étaient totalement inconnus. Je me suis retrouvé devant un écran qui me demandait d'interpréter des images dont je ne voyais pas l'intérêt. Je me suis mis à paniquer alors que ces tests réclament un concentration maximale. J'ai raté cet examen alors que j'ai un CV plus que fourni et une expérience très longue de la route. Je me considère comme un chauffeur plus que chevronné mais je suis refusé, écarté parce que je n'ai pas su remettre dans un certain ordre des... dessins. Si j'avais échoué au test de conduite, j'aurais pu comprendre. Si j'avais échoué au test du code de la route, j'aurais pu admettre. Si j'avais un casier judiciaire, j'assumerais le refus. Dans ce cas-ci, on me jette et on efface 30 ans de route pour avoir raté un test spatial. C'est trop fort. Chaque fois que je me suis présenté à un nouvel employeur, celui-ci m'a mis à l'essai pendant quinze jours. Pendant cette période, je devais prouver de quoi j'étais capable. Ne dit-on pas que c'est en forgeant que l'on devient forgeron ?" 

    Assommé au départ par l'annonce des résultats de son échec, il clame son mécontentement. " Ce test spatial ne remet pas en cause mon aptitude à conduire", estime-t-il. "A chaque fois qu'un employeur m'a engagé, il me demandait de savoir conduire, de pouvoir lire une carte routière et d'être ponctuel et aimable avec la clientèle. Ces exigences sont logiques et correspondent à une demande légitime d'un employeur dans le transport."

    Avec la Stib, ce n'est pas le cas, selon lui. "On ne me jette que parce que je n'ai pas une intelligence "spatiale et abstraite" suffisante et cela sans me donner la possibilité de démontrer mes capacités sur des tests plus logiques dans le cadre d'un job de chauffeur. En quoi cela a-t-il quelque chose à voir avec la qualité d'un chauffeur, surtout pour quelqu'un ayant mon expérience ? Je n'hésite pas à parler d'une forme de discrimination. J'ai travaillé pour Unilever, Christian Salvesen, Norbert Dentressangle qui sont des employeurs très exigeants et jamais mon intelligence et encore moins ma conscience professionnelle n'a été mise en défaut."

    Claude, qui habite Woluwe, a désiré rencontrer la rédaction du blog et nous l'avons écouté. Il cite Madame Françoise Ledune, ancienne journaliste de Télé Bruxelles, devenue la porte-parole de la Stib. "Elle dit que... ces tests ont une valeur prédictive par rapport à la réussite de la formation que le candidat suivra, ainsi que sa capacité à comprendre les consignes données."  Etre chauffeur ne se résume pas simplement à relier un point A à un point B, comme un robot. "Il y a toute une série de choses à comprendre : les changements de réseau, les déviations de trajet, le passage à l'éco-drive, etc."  Par ailleurs, continue Claude, décidément très volubile, "Elle dit que le métier de chauffeur de bus ou de tram nécessite une certaine autonomie et, une fois dans son bus, la personne doit pouvoir faire preuve d'un raisonnement logique de base. D'ailleurs, termine-t-elle, la Stib n'est pas la seule à effectuer ce genre de test psychologique à l'embauche." 

    Claude lance cette fois ses banderilles, "Madame Ledune a une image très restrictive du monde des chauffeurs routiers. Elle devrait voyager autre part qu'à la Stib. D'abord, elle fait bien peu de cas de tous les chauffeurs en les comparant à des robots juste capables de relier un point A à un point B. Elle démontre par ce discours sa méconnaissance totale des chauffeurs... hors Stib. De plus, les chauffeurs qui n'auraient pas réussi le test d'intelligence spatial ne seraient pas apte à comprendre, selon elle, les changements de réseau, les déviations de trajet, le passage à l'éco-drive ni ce qu'est la capacité d'une - certaine autonomie - ni ce qu'est la capacité de - faire preuve d'un raisonnement logique de base. Pour faire court, les chauffeurs qui n'ont pas passé ce test, même en ayant 30 ans de route derrière eux, seraient des dangers publics ou, c'est ma pensée profonde, des débiles mentaux. Pour ce qui me concerne, je considère ce test "spatial" comme subjectif et partial puisque les chauffeurs routiers de ma génération (ceux qui ont mis les mains dans le cambouis) vivent tous les jours la situation suggérée par ce test, à savoir : comprendre les consignes données (reçues en début de tournée), prévoir les changements de réseau (en cours de tournée), les déviations de trajet, avoir un raisonnement logique de base... alors qu'ils n'ont jamais passé ce test.

    Claude termine en disant qu'il a beaucoup d'amertume à l'égard de la Stib car il aurait vraiment aimé y travailler. D'où cette fronde passionnelle. Il est content pour les autres candidats qui ont réussi ce test, leur souhaite beaucoup de succès dans ce job et leur tire son chapeau car travailler dans les transports publics à l'heure actuelle n'est pas un sinécure.  Fin de citation

    Dans un courriel qu'a envoyé Madame Ledune à Claude, celle-ci conteste la phrase que lui attribue notre interlocuteur : (Etre chauffeur ne se résume pas simplement à relier un point A à un point B, comme un robot). Selon elle, ces propos doivent être attribués au journaliste qui l'a interviewée. Ce qui, de l'avis de Claude, ne change rien au peu d'objectivité de ce test eu égard au fait que l'autonomie, les changements de réseau, les déviations de trajet... sont le lot quotidien des chauffeurs routiers dont la plupart aurait probablement raté ce test. Dont acte.

     

     


    1 commentaire
  • Tentative de braquage dans une agence Axa à Woluwe Saint-LambertDeux individus armés ont commis jeudi matin une tentative de hold-up dans une agence bancaire d'Axa, a indiqué la police de la zone de Montgomery. Les malfrats n'ont pas emporté de butin et ont pris la fuite.

    Les deux hommes armés sont entrés vers 8h30 dans l'agence située au Parvis Saint-Henry. Des témoins les ont vus exhiber leur arme mais aucun coup de feu n'a été tiré. Les auteurs ont ensuite pris la fuite. On ignore s'ils sont partis à pied ou à bord d'un véhicule.


    votre commentaire
  • Les ouvriers qui travaillaient depuis plusieurs jours dans la cour de la maison où a été évacué un obus lundi matin, avaient découvert l'engin depuis plusieurs jours, a indiqué lundi l'administration communale d'Etterbeek. Pour un motif encore à déterminer, les ouvriers ont attendu plusieurs jours avant de signaler leur trouvaille (d)étonnante auprès des forces de l'ordre et de l'administration communale.


    votre commentaire
  • Tag sur une façade de Woluwe Sain-Lambert

    Le tag, ce mal moderne qui défigure de plus en plus de façades et de biens publics n'est apprécié que par ses auteurs. Mais il y a tag et tag. Certains de ces tags sont des oeuvres d'art (oui, j'ose le dire), mais il est dommage que le choix de ces véritables artistes se fasse sur des façades...heureusement souvent à l'abandon ce qui, finalement, plutôt que de défigurer, embellit ces bâtiments sinistrés. Les tags qui m'insupportent sont ces sortes de signatures de guerre que seuls les initiés reconnaitront.

    J'ai tout récemment photographié un tag ,à moins que ce ne soit un graf, que j'ai... particulièrement apprécié. Ce n'était pas une sorte d'hiéroglyphe mais un visage peint sur un panneau qui cachait une entrée de maison abandonnée (chaussée de Roodebeek n°113).


    votre commentaire
  • Treize bébés ont été évacués d'une crèche ce lundi à la suite de la découverte d'un petit obus dans la rue Bâtonnier Braffort.

    Les services de déminage ont évacué l'engin explosif peu après sa découverte.

    Un petit obus a été découvert vers 10h20 dans la cour d'une maison située au n° 72. L'engin explosif a été découvert lors de travaux effectués sur les lieux. Un périmètre de sécurité a été installé dans une zone de 100 mètres autour de la maison et 13 enfants d'une crèche située non loin de là, ont été évacués.

    Le périmètre de sécurité a été levé vers midi.


    votre commentaire
  • Il n'y a pas que les coquettes de woluwe à s'admirer dans les miroirs


    votre commentaire
  • Sauvetage de bébés cygnes au Château MalouSauvetage de bébés cygnes au Château MalouSauvetage de bébés cygnes au Château MalouSauvetage de bébés cygnes au Château MalouSauvetage de bébés cygnes au Château MalouSauvetage de bébés cygnes au Château Malou

    Des ouvriers communaux (Dumoulin mère et fils) ont été appelés à la rescousse lorsqu'une famille de cygnes a décidé de... partir en vacances à quelques encablures de l'étang Malou dans lequel pourtant... papa, maman et les petits semblaient se complaire.

    Suite à un appel téléphonique signalant que cette famille fugueuse était bloquée dans un ruisseau, duquel elle ne savait plus déloger, la vaillante équipe communale, composée d'abord de la famille Dumoulin, rejointe ensuite par des renforts, s'est empressée de sortir les bébés de leur mauvais pas car la roue à eau, toute proche, risquait de happer ces trop ravissantes petites p(e)luches vivantes. La tâche a été plus difficile pour sortir les parents mais ceux-ci, après appel aux policiers et pompiers homme-grenouille (l'un des cygnes s'était réfugié au fond d'un tunnel d'eau) ont pu finalement rejoindre leurs petits et, après quelques frayeurs, les vacanciers cascadeurs s'en sont retournés dans leur bel étang Malou.


    votre commentaire
  •  

    Pourquoi un blog sur Woluwe Saint-Lambert ?

      

    La commune de WSL publie de nombreuses brochures d'information communale destinées aux jeunes, aux seniors mais aussi les très populaires "Tam-Tam" et "Wolu-info" qui sont des toutes boîtes mensuels.

    Il manquait une information plus rapide, plus journalière, plus incisive, plus indépendante (apolitique) qui serait diffusée par le média le plus moderne : internet.

    Ce blog, que je désire citoyen, reflètera la vie de chacun d'entre nous avec les périodes instables, orageuses mais aussi arc-en-ciel des habitants de cette commune verdoyante.

    Je tiens aussi à vous donner la parole de sorte que vous participiez de manière active à la vie de ce blog qui est le vôtre.

    Si vous avez l'âme d'un journaliste et la plume aisée, joignez-vous à moi.

    Ce blog se veut sans langue de bois mais sans poujadisme.

    Ce blog c'est également pour moi, en tant que citoyen belge, une manière différente d'interpeller, de contredire et de proposer puisque mes propos et... les réponses sont diffusés sur la place publique.

    Si vous avez des coups de coeur ou de colère, ce blog est prêt à les recueillir... dans le respect de chacun. Je me réserve donc le droit de ne pas publier les commentaires insultants ou xénophobes.

    Faites connaître ce blog et qu'il envahisse toutes les chaumières de notre belle commune.

      

    Michel

     

    http://data0.eklablog.com/woluwe-saint-lambert/mod_article47318169_4ff9972baeee2.jpg http://data0.eklablog.com/woluwe-saint-lambert/mod_article47318169_4ff9972cd16b4.jpg


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique