• Les graphistes disent d'un sujet incompréhensible que c'est un pixelshit, ce qui semble être le cas du toute-boîte distribué par notre commune pour signaler les nouveaux travaux de la Région. Si l'énoncé est tout à fait compréhensible, on ne peut en dire autant des trois plans joints à cet avis qui en ont interloqué plus d'un, à voir les commentaires sarcastiques publiés sur les réseaux sociaux de Woluwe-Saint-Lambert.

    Wolu1200 : Pixelshit sur notre commune

    Wolu1200 : Pixelshit sur notre commune

    La version ci-dessous, publiée par Bruxelles-Mobilité, donnera une lecture plus accessible au commun des mortels, en particulier aux usagers impactés par ces travaux.

    Wolu1200 : Pixelshit sur notre commune

     


    votre commentaire
  • L’information tombe un peu comme un pavé dans la mare. Alors que tout le monde pensait que l’entrepreneur chargé de la rénovation des abords du château Malou allait devoir revoir sa copie, la commune de Woluwe-Saint-Lambert a finalement décidé de ne pas le poursuivre en justice.

    Wolu1200 : Château Malou: la pierre chinoise ne sera pas remplacée

    Pour rappel, il y a quelques mois (Le Soir du 2 février), le conseiller communal Jean-Claude Van der Auwera, constate la présence de palettes d’origine chinoise sur le chantier de rénovation des abords du château et ce, alors que le cahier des charges prévoit l’utilisation d’une pierre bleue du tournaisis.

    Alerté, le bourgmestre Olivier Maingain tombe des nues et précise être en possession d’attestations en bonne et due forme concernant la provenance des pierres et que celles-ci sont belges. « La commune a été trompée par la société qui a fourni un document qui s’est révélé inexact », rappelle le mayeur qui avait dans un premier temps décidé de poursuivre l’entrepreneur indélicat en justice afin d’obtenir réparation et par-delà, le remplacement des pierres chinoises.

    Mais avant d’ester en justice, le collège local s’est fendu d’un courrier à la Direction des Monuments et Sites (DMS) chargée de veiller sur le site, classé, du château Malou. Avec une question clé : « vos services autoriseront-ils une réouverture du chantier en ce site classé pour permettre à la commune d’exiger de la firme responsable un travail en tout point conforme au cahier des charges ? ».

    « Pas question de payer cette pierre cher et vilain »

    La réponse de la Direction des Monuments et site est tombée le 5 mars et elle met fin de facto aux intentions procédurières de la commune envers l’entrepreneur. Ou presque. « S’agissant de restitution de bordures de chemins, peu visibles et sans contact physique avec le château, la Direction des Monuments et Sites n’a pas un niveau d’exigences nécessitant l’usage de pierre bleue d’origine spécifique », pointe la DMS. Qui met en outre l’accent sur les désagréments que causerait inévitablement la réouverture du chantier parlant d’une « intervention inutile pour le parc qui perdrait, le temps des travaux, son usage. Or, la restitution de ces chemins s’est faite dans le but de faire profiter les riverains et usagers du parc d’une nouvelle promenade, basée sur un tracé historique ».

    Un parc qui a en outre été longtemps en chantier, le public venant seulement de se réapproprier l’espace vert. « Il serait dommage de le priver à nouveau en raison d’une intervention peu visible et sans impact sur la lisibilité et l’authenticité du parc ». En conclusion, la Direction se dit donc réticente « à la réorganisation d’un nouveau chantier dans ce parc en raison de la perte d’usage que cela pourrait engendrer pour les riverains, sans compter les dégâts potentiels que cela pourrait occasionner au système racinaire des arbres ».

    Les conséquences ne seront pas pour autant nulles pour l’entrepreneur indélicat. « La Direction des Monuments et Sites précise qu’elle sera attentive aux coûts sachant que la pierre bleue chinoise n’a pas le même prix que celle issue d’une carrière belge ou européenne, reprend Olivier Maingain. Elle adaptera sa subvention en conséquence et nous ferons donc savoir à l’entrepreneur qu’il n’est pas question de payer cette pierre cher et vilain ».

    Source : http://www.lesoir.be/144033/article/2018-03-07/chateau-malou-la-pierre-chinoise-ne-sera-pas-remplacee

    Source photo : inconnue


    votre commentaire
  • Pas contents les habitants de l'Habitation Moderne à Woluwe-Saint LambertUn habitant de l'Habitation Moderne s'est plaint, sur la page Facebook du groupe woluwéen ( https://www.facebook.com/groups/337747606310352/ ) de l'état déplorable des ascenseurs, toujours en panne, dans son immeuble du Chemin des deux maisons. Une dame, désappointée, a fait ce commentaire : "Immeuble 131 chemin des deux maison toujours en panne aussi en sachant que il y en n’a 2 et que 1 est en panne depuis quelque mois et que l’autre lâche toute les semaines !!! Arrivée avec tes courses et voire cela en sachant que tu habites au 8e, c’est très agréable !!!". Assez rapidement, il s'est avéré que cette panne n'était pas exclusive à cet immeuble de l'HB puisqu'un autre commentaire nous informait que dans le quartier du Capricorne, un autre bâtiment était atteint de ce type de "maladie" depuis près de... deux ans.

    L'ascenseur d'un autre immeuble, propriété lui aussi de l'HB et situé Rue des Déportés, serait lui en panne depuis près de... trois semaines. Les ascenseurs de l'immeuble situé à Andromède seraient très fréquemment en panne selon une résidente de ce bâtiment. Une autre résidente, découragée laisse ce commentaire sur FB : Difficile pour les personnes âgées, handicapées, en chaise roulante et la crainte de rester bloquer dans la cabine d'ascenseur..".  Au Mont Saint-Lambert no 7 nouvel ascenseur très souvent en panne aussi.  Un internaute, membre du groupe FB de Woluwe, nous signale, non sans une bonne dose d'ironie... ou de fatalisme que : "Vous avez dit en panne hihihi bien souvent un en panne et l'autre hors service". 

    Les commentaires ayant été désactivés sur cette page FB, il ne m'a pas été possible de savoir si d'autres immeubles le l'Habitation Moderne étaient atteints du même mal.

    Monsieur Pierre-Alexandre De Maere d'Aertrycke, président de l'Habitation Moderne, a réagi assez promptement à cette interpellation sous la forme suivante en s'adressant à la personne qui a publié le post qui signalait la panne d'ascenseur : 

    "Je suppose que vous avez effectué les appels nécessaires pour qu'il y ait une réaction des ascensoristes. Nous sommes actuellement en litige avec eux pour non respect des délais imposés dans les contrats concernant des pannes trop nombreuses." 

    Ce à quoi un habitant de Woluwe lui a répondu : " Comment voulez-vous que la personne qui a mis ce post puisse avoir fait les appels nécessaires avec les ascensoristes... puisque vous dites vous-même que vous êtes en litige avec ceux-ci pour non respect des délais imposés ?  N'y a-t-il pas d'autres ascensoristes disponibles sur le marché bruxellois pour résoudre provisoirement ce problème ? Il y va quand même de la sécurité et du bien être des habitants de cet immeuble."

    Monsieur Pierre-Alexandre De Maere d'Aertrycke a réagi à ce nouveau commentaire par la réponse suivante :

    "Vous comprendrez que FB n'est pas le lieu où tout se partage. Sachez en tout cas que l'HM a réagi directement et que la pression est totale par rapport l'entreprise en question, à laquelle nous réclamons des dommages en faveur des locataires lésés. L'HM a des contrats avec d'autres entreprises aussi. Ce nouvel incident va bien sûr être rajouté au dossier en cours."

    Autre commentaire de Monsieur Pierre-Alexandre De Maere d'Aertrycke publié sur un autre groupe FB de la commune qui parlait du même sujet (https://www.facebook.com/groups/emilieb/), que je vous transmets dans son intégralité ci-dessous :

    Pierre-Alexandre De Maere d'Aertrycke "La critique est aisée, la recherche de solutions et les réparations durables le sont moins. Ces installations, qui doivent répondre à un certain nombre de normes technologiques et légales, ne seront jamais à l'abri d'arrêts pour entretiens et mises en conformité, de pannes, d'usures, de mauvais usages et aussi hélas ... de malveillance. L'HM n'a bien sûr pas attendu vos posts pour réagir et veiller au bien être de ses locataires, comme son Personnel s'y emploie chaque jour du mieux qu'il peut. Si l'on peut parfaitement comprendre les désagréments subis par certains locataires, ceux-ci savent, pour la grande majorité, le sérieux avec lequel leurs demandes sont traitées. Mais tout cela, évidemment, se passe dans les rencontres avec les personnes concernées, lors de réunions avec les locataires, dans les suivis de chantiers, dans les rapports aux entreprises, dans les solutions concrètes qui sont systématiquement apportées dans les habitations et non dans des débats critiques et des étalages sur les réseaux sociaux. Ceux-ci offrent néanmoins l'avantage de poser les bonnes questions et de pouvoir y apporter quelques éléments de réponse."

    Pas contents les habitants de l'Habitation Moderne à Woluwe-Saint Lambert

    Il est à espérer que, suite à ce post publié sur FB... où tout ne doit pas se partager selon le président de l'HB, l'Habitation Moderne fera diligence pour que ces problèmes récurrents de panne d'ascenseurs soient résolus dans un avenir que l'on appellera "raisonnable".

    Comme signalé dans un commentaire, il y va quand même de la sécurité et du bien être des habitants de l'HB qui attendent des solutions à long terme et non pas des emplâtres sur jambe de bois éternellement rafistolées.

     


    votre commentaire
  • En cette période de froid intense, la commune de Woluwe-Saint-Lambert met gratuitement à la disposition des habitants qui le souhaitent des lieux chauffés, accessibles en journée, où les personnes peuvent trouver un peu de réconfort et prendre une boisson chaude.

    Les salles sont réparties sur tout le territoire communal et ouvertes, a priori, jusqu’au vendredi 2 mars, si la période de froid devait perdurer l’ouverture des lieux d’accueil serait prolongée. 

    Wolu1200 : Accueil des personnes en période de grand froidLes endroits ouverts en journée

    • salle Entour’âge
      17, clos Sirius – quartier des Constellations
      ouverte le jeudi 1er mars de 9h à 12h et le vendredi 2 mars de 13h à 16h
    • Wolu Service
      63/2, avenue Andromède
      ouvert du lundi au vendredi de 9h à 15h
    • Maison de la jeunesse
      78, avenue Prékelinden – quartier Georges Henri
      ouverte du lundi au vendredi de 9h à 15h
    • salle Hof-ten-Berg
      94, avenue Hof-ten-Berg
      ouverte du lundi au vendredi de 9h à 15h

    Info

    Service social communal FASE
    02.761.28.34

     

    Les autorités communales ont également mis en place, en collaboration avec le service social communal, le service de la Prévention, le CPAS, la Croix-Rouge locale et les services de police, un système d’accueil des personnes sans domicile fixe durant les épisodes particulièrement froids de cet hiver.

    Si vous souhaitez alerter les services sociaux communaux au sujet d’un SDF qui ne dispose pas d’hébergement de nuit: 02.761.28.34.

    Si vous voyez un SDF dans la rue, vous pouvez aussi composer le numéro vert gratuit : 0800-99-340

    Source :http://fr.woluwe1200.be/2018/02/26/accueil-des-personnes-en-periode-de-grand-froid.html


    votre commentaire
  • La Foire du livre se tient du 22 au 25 février à Tours & Taxis, le plaisir de lire est une passion qui nécessite parfois d'être initié enfant à la lecture. À l'Institut de la Providence à Woluwe-Saint-Lambert, on vient d'instaurer le quart-d'heure quotidien de lecture. Le calme s'installe toujours au moment d'ouvrir les livres.

    Un quart-d'heure apprécié de tous

    Certains optent pour le roman, d'autres pour le manga ou encore la bande dessinée. Tous ne sont pas forcément adeptes de lecture, mais chacun y trouve son compte. 

    "Pour les élèves qui aiment lire, c'est un bon petit quart-d'heure mais ils veulent un peu plus. Pour ceux qui apprennent à lire, c'est bien parce qu'ils apprennent à s'habituer aux livres", constate un élève.

    Une de ses camarades explique qu'"à la maison, avant d'aller dormir, j'ai 30 minutes de lecture et du coup, j'ai plein de livres à la maison".

    Une autre élève, sans livre entre les mains : "Moi, j'aime pas trop lire, mais j'aime bien le calme en classe".

    Changer des cours traditionnels

    La méthode n'est pas miraculeuse, le goût de la lecture ne s'impose pas, ce n'est d'ailleurs pas forcément le but dans cette école.

    "L'idée principale, c'est qu'on change totalement de manière de faire. Dans une école, qu'est-ce qu'on fait ? On contrôle, on impose, sanctionne éventuellement, mais c'est pas comme ça qu'on va leur apprendre à aimer lire", affirme Xavier Bergen, initiateur du projet, qui a voulu changer de logique, "leur laisser un temps, les laisser libres de choisir leur lecture, et même de choisir s'ils lisent ou pas. La seule condition, c'est qu'ils ne doivent pas déranger les autres".

    L'initiative est une réussite, certains élèves poursuivent même leur lecture à la récréation et la bibliothèque de l'école qui avait disparu se reconstitue petit-à-petit à la demande des élèves.

     

    Source + vidéo RTBF : https://www.rtbf.be/info/dossier/ec-woluwe-saint-lambert/detail_une-ecole-bruxelloise-instaure-un-quart-d-heure-de-lecture-en-fin-de-cours?id=9849428

     


    2 commentaires
  • 24H BD de WOLUWE-SAINT-LAMBERT - APPEL AUX CANDIDATS !!

    Dans le cadre de la semaine de la Langue française en fête, les services de la Jeunesse, de la Culture et des Relations extérieures de la commune de Woluwe-Saint-Lambert, organisent la 6ème édition des 24H BD de Woluwe-Saint-Lambert, les 23 et 24 mars prochains à la Maison de la Jeunesse, avenue Prekelinden 78 à 1200 Bruxelles.

    Comme à l’accoutumée, de jeunes artistes-créateurs (ou groupe d’artistes) sont invités à s’emparer des mots de la campagne « Dis-moi dix mots » et à réaliser « en direct » une bande dessinée (dessin et scénario), durant 24H non-stop.                Une exposition sera organisée dans la foulée de l’événement. Un finissage est également prévu à 18h00 le samedi 24 mars.

    Comme lors des éditions précédentes, une BD reprenant les travaux réalisés sera éditée après l’événement. Le projet, qui retrouve en 2018 sa formule habituelle, illustrera le thème choisi durant la semaine, à savoir le bonheur de dire et l’oralité. 
    Il a semblé judicieux aux organisateurs d’associer la République Démocratique du Congo et plus particulièrement Kinshasa.

    Le parrain de cette sixième édition sera donc Asimba Bathy, bédéiste congolais renommé et responsable des « Editions le Crayon Noir ». Le célèbre dessinateur BD nous fera découvrir son pays, la République Démocratique du Congo, son histoire et la réalité de la vie à Kinshasa sous son coup de crayon pointu et réaliste. Les œuvres d’Asimba Bathy seront exposées au château Malou du 19 au 25 mars (vernissage et séance de dédicaces le 19 mars de 18h à 20h00).

    24H BD de WOLUWE-SAINT-LAMBERT - APPEL AUX CANDIDATS !!

    Dans cette optique, les organisateurs cherchent encore quelques dessinateurs chevronnés.

    Informations : Johanne Gahide - tél. 02 732 28 37 ou j.gahide@woluwe1200.be    

     


    votre commentaire
  • Les élèves de l'école Vervloesem recherchent des documents sur le passé de leur écoleDans le cadre de l'appel à projets "Le patrimoine c'est nous", lancé par la Région bruxelloise, le service communal de la Protection du patrimoine a introduit, entre autres, une candidature en partenariat avec l'école Vervloesem. Afin de concrétiser ce projet, l'école lance un appel à tous visant à récolter un maximum d'archives et de photos qui permettraient aux élèves de préparer cette visite pour être les "minis-guides" de leur belle école et d'organiser au mieux une exposition sur le passé de la plus ancienne des écoles communales.

    l’école « Vervloesem », inaugurée en 1909, est une réalisation de style Art Nouveau du maître de l’architecture scolaire à Bruxelles, Henri Jacobs.

    Si vous pouvez les aider, n'hésitez pas à contacter le secrétariat de l'école (02/774-35-92). Le directeur Paul de Groote, vous assure que vos archives seront traitées avec le plus grand soin. 

    Source : http://fr.woluwe1200.be/2018/01/12/wolu-info-janvier-2018.html


    votre commentaire
  • Coup de feu devant l'Athénée royal de Woluwe-Saint-LambertLe parquet a ouvert une enquête pour tentative d'assassinat.

    Une altercation avait éclaté mardi entre des élèves de l'Athénée royal de Woluwe-Saint-Lambert. Selon des témoins, un ou deux coups de feu auraient été tirés. Le porte-parole du parquet de Bruxelles a confirmé l'information à nos confrères d'RTL : "Tout serait parti d'un règlement de comptes".

    Une adolescente avait confié à son petit-ami qu'elle était harcelée par un autre jeune. Une bagarre avait éclaté entre les deux garçons. L'adolescent accusé de harcèlement aurait souhaité se venger et a donc fait appel à dix amis. Le groupe s'en serait pris au petit-copain de la fille. Un ou deux coups de feu ont été entendus et certains témoins affirment avoir aperçu de la fumée. Aucun blessé n'était à déplorer.

    Le parquet de Bruxelles a néanmoins ouvert une enquête pour tentative d'assassinat. Plusieurs perquisitions ont été menées afin de trouver l'arme à feu, mais elles se sont révélées infructueuses.

    L'enquête a permis d'identifier trois suspects principaux qui ont été déférés mercredi devant le juge de la jeunesse. Au terme de leurs auditions, ce dernier a décidé de placer en IPPJ fermée E.M H. (15 ans), inconnu du tribunal de la jeunesse, ainsi que M-M. D.(17 ans), qui lui est connu par le tribunal.

    Le premier est ciblé par le chef de tentative d'assassinat et harcèlement et le second par le chef de tentative de meurtre et menaces verbales avec ordre ou condition. Aucune mesure n'a été prise, à ce stade de l'enquête, à l'encontre du troisième suspect âgé de 16 ans. La victime, A. S., est elle âgée de 18 ans.

    L'enquête se poursuit afin d'éclaircir les circonstances de l'incident et de déterminer l'implication de chacun des protagonistes.

    Source : La Libre et vidéo RTL : http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/coup-de-feu-devant-l-athenee-royal-de-woluwe-saint-lambert-2-jeunes-places-en-ippj-5a730cffcd70fdabb9c031d0

     


    votre commentaire
  • A côté de chez nous : Les nouvelles installations de la place Dumon doivent déjà être démolies + vidéo Bx1Une friterie, un glacier et des toilettes publiques à peine achevés qu’ils sont déjà démolis. Cela se passe sur le place Dumon, à Woluwe-Saint-Pierre. En cause : un défaut de construction . Une information BX1.

    Une bâche noire a été apposée pour tenter de camoufler la destruction de ce kiosque. Un bâtiment qui a été construit trop bas par rapport à ce qui était prévu sur les plans. Une erreur qui pourrait avoir des conséquences sur les délais de la fin de l’aménagement de la place Dumon. Une conseillère MR, Alexia Bertrand  dénonce d’ailleurs la gestion calamiteuse du chantier. Autre problème: les potelets sensés protéger la place ne tiennent pas le choc des camions. Les potelets de réserve sont déjà épuisés.

    Vidéo Bx1 : https://www.youtube.com/watch?v=qMa2xNqOOCM

     


    votre commentaire
  • Rénovation du château Malou: fausse attestation pour les pierresEN BREF 

    Ecolo avait soulevé le problème fin 2017: des palettes chinoises avaient été aperçues sur le site du château Malou lors de sa rénovation, alors que les pierres utilisées pour la rénovation des bordures de chemin étaient censées venir du Tournaisis, d’après le cahier des charges. La "Capitale" avait sorti l’information et le bourgmestre avait donc demandé une expertise. Conclusion: Ecolo avait raison. L’attestation sur la provenance des pierres était frauduleuse.

    Une enquête révèle en effet que l’entrepreneur a falsifié les documents sur l’origine des pierres. La commune a l’intention de porter plainte. S’il se confirme que les matériaux utilisés ne sont pas conformes au cahier des charges, la société en cause sera sommée de remplacer les pierres litigieuses, nous déclare Olivier Maingain, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert.

    La Commission des Monuments et Sites a été saisie également, les chemins sont en effet situés dans un périmètre classé.

    Vidéo Bx1 : https://bx1.be/news/pierre-de-chine-lieu-de-pierre-bleue-chateau-malou/                                                                                                                                                                                                                                                   Source : Bx1 - La Capitale http://www.lacapitale.be/185009/article/2018-01-31/renovation-du-chateau-malou-fausse-attestation-pour-les-pierres

    Lien utile : http://www.lesoir.be/120314/article/2017-10-20/des-paves-chinois-au-chateau-malou

     


    1 commentaire
  • Voici à quoi ressembleront les cliniques universitaires Saint-Luc d’ici 2025 + vidéos

    Saint-Luc va se transformer à Woluwe-Saint-Lambert. D’ici 2025, l’hôpital universitaire sera doté de 3 nouveaux bâtiments.

    Le projet de transformation des cliniques universitaires Saint-Luc à l’horizon 2025 a été présenté ce 23 janvier. Il inclut la construction de trois nouveaux bâtiments, la rénovation des structures existantes, l’optimisation des processus au sein de l’hôpital et la mise en place d’une plate-forme informatique intégrée.

    L’optimisation de la procédure existante est en cours et le trajet patient intégré et informatisé TPI2 est lancé en ce mois de janvier avec le recrutement de cent personnes. Cette plate-forme centralisera les informations et disposera de moyens de communication modernes vers les patients et leurs médecins de ville.

    «Le projet TPI2 va permettre de repenser virtuellement l’hôpital», explique Renaud Mazy, administrateur délégué. «Une centaine de personnes vont réfléchir pendant deux ans à la prise en charge actuelle et à la façon de la réinventer pour la rendre plus efficace. En tant qu’hôpital académique, notre fonction est de traiter les patients les plus lourds. On va ici redéfinir les trajets pour chaque pathologie. On donnera alors l’infrastructure qui permet de les réaliser avec des plateaux plus grands et des ensembles cohérents qui permettront par exemple quand il y a moins d’opérations en urologie d’hospitaliser plus de patients en oncologie. On veut développer cette flexibilité de l’hôpital».

    Voici à quoi ressembleront les cliniques universitaires Saint-Luc d’ici 2025 + vidéos

    L’ «Hospacité»: une tour de 52.000m2

    Vidéo : https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=Ue5CXMiydwU

    Le projet architectural «L’Hospitacité» prévoit la construction d’une nouvelle tour d’hospitalisation de 52.000 m2 et la rénovation du socle de la tour existante située en face. Il connectera les cliniques Saint-Luc au campus de L’UCL (Université catholique de Louvain) au moyen de larges passerelles et d’esplanades végétalisées. Avec notamment des hauteurs de bâtiments différentes, le projet vise à développer un caractère urbain et a créé une identité de «ville santé». La pose de la première pierre de la nouvelle tour d’hospitalisation est prévue pour 2021.

    Voici à quoi ressembleront les cliniques universitaires Saint-Luc d’ici 2025 + vidéos

    Institut Roi Albert II: 17.000m2 pour la cancérologie

    Vidéo : https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=6mZUMPPqK3k

    La construction de l’institut Roi Albert II débutera à l’automne prochain. Il rassemblera sur 17.000 m2 les activités de cancérologie et d’hématologie afin de constituer un pôle d’expertise pour les cancers de l’adulte et de l’enfant.

    Voici à quoi ressembleront les cliniques universitaires Saint-Luc d’ici 2025 + vidéos

    Source : (article, photos, vidéos)

    http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180123_01115043?pid=3602444


    1 commentaire
  • Le Woluwe Shopping Center racheté par des Néerlandais

    Le Woluwe Shopping Center passe aux mains des Néerlandais d’Eurocommercial Properties, écrit dimanche De Tijd sur son site internet. Les certificats immobiliers Woluwe Shopping Center et Woluwe Extension disparaîtront donc bientôt de la bourse.

    Le spécialiste néerlandais des centres commerciaux reprend le Woluwe Shopping Center pour 425 millions d’euros, précise le quotidien. L’offre d’Eurocommercial Properties date d’octobre dernier.

    Selon un communiqué des certificats immobiliers Woluwe Shopping Center et Woluwe Extension, les négociations pour la vente sont désormais terminées et un accord a été signé vendredi dernier avec Eurocommercial Properties.

    Source : http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180121_01114109/le-woluwe-shopping-center-rachete-par-des-neerlandais


    votre commentaire
  • Le radar NK7 n’émet aucun flash, peut détecter six véhicules simultanément et peut être placé… à l’intérieur de poubelles.

    Wolu1200 : Le radar sans flash bientôt chez nousLa zone de police Marlow (Uccle, Auderghem, Watermael-Boitsfort) vient de se doter d’un tout nouveau radar très sophistiqué : le radar NK7. Il s’agit, pour la zone, d’une petite révolution en matière de sécurité routière puisque ce radar a la particularité de n’émettre aucun flash en cas de vitesse excessive.

    "Avec ce radar, les automobilistes sont susceptibles d’être flashés à tout moment puisqu’il est équipé de la technologie infrarouge et n’émet donc aucun flash. Il est très mobile et permet ainsi de changer les comportements des automobilistes", explique Stéphane Marcel, responsable du service roulage de la zone de police Marlow, qui a organisé ce jeudi une opération de contrôle de vitesse sur le boulevard du Souverain à Watermael-Boitsfort. Le radar a permis de flasher une trentaine de véhicules et les automobilistes étaient ensuite interpellés par les motards de la zone un peu plus loin, à un feu rouge, avec un procès-verbal dressé immédiatement.

    Si ce radar ultra-performant n’émet aucun flash, il présente aussi d’autres qualités, comme le fait qu’il peut flasher jusqu’à six bandes dans les deux sens et calculer simultanément la vitesse des véhicules qui se trouvent dans l’angle de détection. Un outil imparable, notamment sur les autoroutes.

    Autre particularité, et non des moindres, ce radar mobile peut être placé… à l’intérieur de poubelles ! "C’est un des atouts car on peut l’insérer dans une poubelle classique sur laquelle se trouve une vitre. Il va donc flasher à travers la vitre et, en étant intégré au mobilier urbain, il est tout simplement indétectable", explique Stéphane Marcel.

    Enfin, ce radar est beaucoup plus maniable dans son déploiement. "Il est très facile d’utilisation, plus précis, et le logiciel est plus agréable à utiliser, ce qui renforce la motivation des policiers", s’enthousiasme Stéphane Marcel.

    Ce radar constitue en effet une aubaine pour les policiers. "C’est une nouvelle manière de travailler. Le matériel n’est pas lourd, contrairement aux autres radars mobiles classiques. De plus, l’ordinateur est neuf avec une interface intuitive. On manque encore d’expérience étant donné que ce radar est tout neuf mais comme toute nouveauté, on doit s’habituer", sourit Michelle, installée dans le véhicule de police qui masque le nouveau radar.

    La zone de police Montgomery (Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert, Etterbeek), a également commandé ce radar qui sera disponible avant l’été. "C’est grâce à des subventions que j’ai accordées aux six zones de police que ce genre de radar peut être acheté. Nous devons tout faire pour chasser les cow-boys de la route et ces radars nous aideront dans ce combat", a commenté la secrétaire d’État en charge de la Sécurité routière, Bianca Debaets.

    Source : http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/le-radar-sans-flash-a-fait-ses-premieres-victimes-5a618455cd70b09cefbc18ff


    votre commentaire
  • La seconde étape, le dimanche 7 juillet 2019, condensera ses 28km dans Bruxelles, qui deviendra le terrain de jeu parfait pour la chorégraphie du contre-la-montre par équipes.

    Le départ se donnera aussi place des Palais pour orienter les casques profilés vers le Cinquantenaire, le rond-point Montgomery, le parc de la Woluwe puis les communes d’Auderghem et Watermael-Boitsfort via boulevard du Souverain et avenue Roosevelt. Ensuite, les teams s’engouffreront dans le Bois de La Cambre et se dirigeront vers Etterbeek via les bvd Général Jacques et Louis Schmidt.

    Après un second passage à Montgomery, escale à Woluwe-Saint-Lambert via Brandt Wihtlock avant de monter vers le Heysel par Schaerbeek, les avenues de Madrid et du Gros Tilleul, le bvd du Centenaire et l’Atomium, où le chrono s’arrêtera.

    Thierry Gouvenou estime que le parcours, «truffé de faux plats», exigera une grande coordination des équipes et «pourrait déjà occasionner un changement de leader». Réponse le 7 juillet 2019 au soir.

    .Le Tour de France 2019 passera un court instant par Woluwe-Saint-Lambert Un moment en froid avec ASO (la société qui organise le Tour), en raison de problèmes liés à l’organisation des Tours du Qatar et d’Oman, Eddy Merckx avait menacé de bouder le grand départ du Tour 2019.

    Mais «par amitié pour Christian Prudhomme» et parce qu’il «ne peut snober cet hommage qui lui est rendu», le quintuple vainqueur du Tour est revenu à de meilleurs sentiments et sera bien présent.

     

    Article complet : http://www.lavenir.net/cnt/dmf20180116_01111966/les-deux-etapes-bruxelloises-du-tour-de-france-2019-en-detail


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Le bistrot La Lune va fermer après 94 ans de bons et loyaux services

    Le café tenu par Ann Riley va fermer ses portes le 26 janvier suite à un conflit avec le propriétaire, à son plus grand désarroi.

    C’est une véritable institution qui va fermer ses portes le 26 janvier prochain dans la paisible commune de Woluwe-Saint-Lambert. En effet, le bistrot La Lune, situé au numéro 17 de la rue de la Roche fatale, s’apprête à mettre la clé sous le paillasson suite à un conflit avec le propriétaire, au grand dam de Ann Riley, l’actuelle patronne.

    Wolu1200 : Le bistrot "La Lune" va fermer après 94 ans de bons et joyeux services"Je suis à la tête de ce bistrot depuis maintenant 16 ans et ce café existe depuis 94 ans ! Mais comme j’ai 60 ans, j’ai décidé à la fin du mois de septembre 2017 de remettre mon bistrot. J’ai trouvé une repreneuse enthousiaste donc j’étais ravie que ce commerce puisse continuer à exister, mais le propriétaire en a décidé autrement",explique-t-elle.

    Et de fait, il y a trois ans, Ann a quitté son mari après 27 ans de mariage. Le propriétaire, qui a racheté l’immeuble à AB Inbev en 2007, lui a donc fait signer un nouveau bail de neuf ans. Seul bémol : la maison est insalubre et si le rez-de-chaussée est certes exploitable, ce ne pas le cas aux étages avec un plafond qui est tombé, des fissures au mur et dans les toilettes et d’autres soucis qui empêchent d’habiter le lieu de manière durable.

    Résultat : le propriétaire a accepté qu’un nouveau locataire reprenne le bistrot, mais à condition qu’il réalise les travaux de rénovation et d’entretien à ses propres frais. La repreneuse a refusé et le bistrot est donc condamné à fermer.

    Ann doit désormais prochainement quitter les lieux et, qui plus est, en perdant sa garantie locative qui s’élève à 4.200 €. "Je paie 1.510 € par mois pour 30 mètres carrés et je trouve que le comportement du propriétaire est malhonnête, d’autant que je me suis occupée de la décoration intérieure et de rénovations sur fonds propres. Or c’est à lui qu’incombe de rénover la maison, pas au locataire ! Il sait depuis longtemps que la maison est en piteux état mais il n’a jamais rien fait", déplore Ann.

    Depuis des décennies, ce café fait le bonheur des nombreux clients fidèles. "Ce bistrot ouvre dès 7h30 et est très fréquenté par les pompiers, les indépendants et d’autres clients qui ont toujours été fidèles. Je suis très attristée par cette situation et eux aussi car c’était un bistrot convivial, apprécié de tous", conclut Ann.

    Source : Arnaud Farr
    http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/woluwe-saint-lambert-le-bistrot-la-lune-va-fermer-apres-94-ans-5a57db27cd70b09cef971237

    votre commentaire
  • Ne montrez pas cette photo aux addicts du smartphone car il ne savent pas ce qu'est un livre... ouvert !

    Bonne Année à tous les lecteurs assidus de ce blog et ceux qui y font un passage furtif.

    Michel


    votre commentaire
  • Les Cosaques d'Hitler "Made in Woluwe-Saint-Lambert"Notre belle commune est riche de nombreux talents dont celui de Valérie Lemaire qui s'est lancée avec succès dans l'écriture de scénarios de bandes dessinées.

    Après avoir fait des études de droit, cette jeune femme débute une carrière d'avocate puis d'assistante à l'université et publie articles et ouvrages juridiques. Les circonstances de la vie l'ont fait dévier de ce créneau, ce qui lui permet d'écrire son premier scénario de BD, "Les Quasi"avec Olivier Neuray au dessin. Deux ans plus tard, elle met en scène le destin tragique des "Cosaques d'Hitler" dans deux albums parus systématiquement en 2013 et 2014. 

     Elle a sorti par la suite, "Les Cinq de Cambridge" dont le Tome 3 est attendu pour 2018.

    Les Cosaques d'Hitler "Made in Woluwe-Saint-Lambert"

    Les Cinq de Cambridge

    Les Cosaques d'Hitler "Made in Woluwe-Saint-Lambert"

     

    Lien utile : 

    https://branchesculture.com/2015/07/06/valerie-lemaire-interview-les-cinq-de-cambridge-casterman/

    Les Cosaques d'Hitler "Made in Woluwe-Saint-Lambert"

     

     


    votre commentaire
  • Rien de tel qu'un homard végan pour digérer le repas de Noël


    votre commentaire
  • A voir ou a à revoir au début de l'avenue du Capricorne 

    Tout comme l'année dernière, cet endroit est incontournable à Noël

    Tout comme l'année dernière, cet endroit est incontournable à Noël


    1 commentaire
  • Wolu1200 : Peut-on donner cours à des enfants lorsque les températures dans les classes sont très basses?

    Il fait froid dans les pavillons (temporaires) de l'école La Charmille, à Woluwe-Saint-Lambert : 15 – 16° dans les classes depuis plusieurs jours. La commune a déjà réalisé quelques travaux, elle est à présent occupée à régler tous les problèmes pour qu'il fasse à nouveau chaud dans les classes. Mais la question qui se pose, c'est: y a-t-il réellement une règle en la matière, une température minimum à respecter dans les écoles ?

    Si derrière cela, la question est de savoir si on arrête les cours parce qu'il fait 16° dans la classe, au risque d'en décevoir plus d'un… la réponse est "non".

    En réalité, il n'existe pas de règle spécifique pour les écoles. Mais si on se base sur la réglementation fédérale, celle pour les travailleurs, on voit que les températures minimums légales sont fixées en fonction des efforts que l'on fournit. Et si les tâches sont légères, par exemple en classe, où les élèves bougent assez peu, la température de référence, c'est 18°, comme minimum.

    Et si l'on descend sous ce seuil?

    Comme en cas de panne de chauffage par exemple… Et bien, tout simplement, on met un deuxième pull, on se couvre mieux.

    En dessous de 12°, là on peut suspendre les cours, si le problème s'installe. Mais cette décision revient à la direction de l’établissement. C'est elle qui doit gérer l'école "en bon père de famille".

    Source et photo : Aline Wavreille   

    https://www.rtbf.be/info/regions/bruxelles/detail_peut-on-donner-cours-a-des-enfants-lorsque-les-temperatures-dans-les-classes-sont-tres-basses?id=9789143


    votre commentaire
  • AS Adventure au Shopping de WoluweAS Adventure à la place d'Habitat  au shopping 

    Le propriétaire du Shopping cherchait activement une enseigne capable de reprendre l'immense surface de plus de 3000 m2 laissée inoccupée. Les locataires, qui partagent les frais de maintenance, montraient eux aussi une impatience croissante à retrouver une locomotive commerciale pour rebooster cet espace.

    AS Adventure devrait occuper et réanimer ce lieu tout prochainement.

    Source : L'ECHO


    2 commentaires
  • Wolu1200 : Incidents au stade Fallon durant un match de footAmbiance tendue, ce dimanche au stade Fallon, lors du match entre le Royal Léopold FC et la RAAL La Louvière en D3 amateur.

    En effet, comme expliqué à la RTBF, des incidents ont éclaté entre supporters et policiers. "Un noyau de 70 supporters particulièrement nerveux a décidé de rester en dehors du stade de football afin de dénoncer le coût excessif des tickets. Ils sont donc restés durant toute la durée du match sur la promenade verte qui surplombe le stade et ont envoyé des feux de bengale, des fumigènes, pétards et autres projectiles sur le terrain pendant le match", explique Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert.

    Les supporters ont, toujours selon le bourgmestre, tenté de se rapprocher du stade à la fin du match mais ont rapidement été encadrés par des policiers, "La zone de police a parfaitement maîtrisé cette situation et nous avons bénéficié du renfort d'autres zones bruxelloises ainsi que de la police fédérale. Une arroseuse de la police fédérale était également prête à intervenir mais ça n'a finalement pas été le cas. Aucune arrestation n'a eu lieu", conclut Olivier Maingain.

    Source : http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/woluwe-saint-lambert-incidents-au-stade-fallon-durant-un-match-de-foot-5a2432b3cd7095d1cd3b0ad9

     


    votre commentaire
  • Aidez-moi à retrouver ma maison pour Noël car je suis très malade

    Ce chat, dans un état pitoyable, a été retrouvé près de l'église de la Sainte-Famille à Woluwe-Saint-Lambert. Il est actuellement soigné chez un vétérinaire qui essaie de stabiliser son état qui n'est pas des plus réjouissants. Il n'est pas pucé. Si vous connaissez le ou la propriétaire de ce chat ou si vous êtes son ou sa maîtresse, contactez le concepteur de ce blog via son adresse mail ( valmicar@outlook.com ) qui transmettra vos coordonnées au vétérinaire. S'il ne retrouve pas son propriétaire, et si sa santé, actuellement fragile, le lui permet, il devrait être transféré au refuge "CatRescue" à Woluwe-Saint-Lambert. Partagez cet article afin de l'aider à vivre la soirée de Noël chez lui au chaud et dans les bras de celui ou ceux qui le recherchent probablement désespérément. Selon la personne qui a trouvé ce chat, il lui semblerait avoir vu, il y a quelques jours, des affiches apposées dans la rue, signalant sa disparition.

     

    10/12/17

    Merci à tous d'avoir partagé cet article mais on m'annonce à l'instant que ce chat est décédé des suites de ses blessures chez le vétérinaire qui s'occupait de lui.

    Aidez-moi à retrouver ma maison pour Noël car je suis très malade

     

     

                                                                                                                     


    2 commentaires
  • J'ai découvert ce post sur la page facebook ( Woluwe St Lambert... par ses habitants.... pour ses habitants! ) et je crois utile de relayer ce message qui est très beau geste de partage de la part de cet indépendant franchisé de l'entreprise dont question. 

    Les uns prendront cela comme de la publicité déguisée, les autres pas et j'en fais partie. Cet article est à partager si vous en voyez la nécessité.

    Wolu1200 : Des pizzas gratuites pour les SDF

    En parlant d'étrennes des éboueurs, j'aimerais faire passer le message qu'au Domino's de Georges Henri, il reste souvent des pizzas qui ont été faites ou commandées par erreur (surtout le weekend) et comme les sans abris ne sont pas au courant, nous souhaiterions vous faire passer le message ; que si vous voyez des mendiants, dites leurs de passer chez nous en fin de service (22h00).

    Ou alors, si vous savez où nous pouvons leurs déposer les invendus, on se charge de la livraison. Avec le froid, cela pourra au moins remplir leur estomac pour quelques heures.

    Merci à tous. 
    Passez d'excellentes fêtes avec vos proches !


    Il y a un SDF qui traîne toujours en matinée (en soirée, je ne sais pas) devant le shopping de Woluwe (entrée côté Match, livraison camions) et qui est en bien piteux état. IL est mince (maigre) et doit faire plus ou moins 1m75. Je ne sais pas s'il parle français et je n'ai jamais eu le courage de l'aborder. Si l'un d'entre vous, dans le même état d'esprit de Noël et de partage que Domino's pizza, a des chaussures chaudes ou une veste épaisse et si possible anti-pluie dont il ne sait que faire, je crois que cela serait bien utile à cette personne que je croise souvent, aussi, dans le petit bois "sauvage" en face de l'entrée shopping Match du côté du salon de coiffure.

    Wolu1200 : Des pizzas gratuites pour les SDF


    4 commentaires
  • "Wolu1200 : Coupure de courant quasi générale à Woluwe-Saint-LambertC'est le black out électrique à Woluwe-Saint-Lambert!". Le stade Fallon ou encore le shopping de Woluwe sont dans le noir complet. "Nous ne savons même pas fermer notre magasin", explique Anais, une commerçante, via l'application Alertez-nous.

    "Une femme est coincée dans l'ascenseur!"

    "On est dans le noir complet depuis 18 heures 55. Ils ont évacué la clientèle, je sais qu’une femme est coincée dans l’ascenseur !"

    Si les clients sont évacués, les commerçants, eux, ne peuvent pas partir. "Nous, nous restons dans l’attente d’informations. On ne sait pas clôturer nos caisses, on ne sait pas pointer, ni fermer nos volets."

    "Toutes les maisons se retrouvent dans le noir complet, la situation est apocalyptique", nous indique Joséphine.

    Les rues restent illuminées 

    Contacté par notre rédaction, le bourgmestre de la commune indique ne pas connaître l'origine de cette panne. "Seul les lampadaires de la rue sont restés allumé mais les feux, les bâtiments et les maisons sont touchés", indique Thom. "Espérons que cela ne dure pas trop longtemps. Vive les bougies... "

    L'électricité était de retour dans plusieurs quartiers de la commune à 19 heures 30. "Les services de police étaient en alerte et ont fait des patrouilles dans les rues", a souligné le bourgmestre. Il n'y a eu aucun incident à sa connaissance pour l'instant. "Cela a été de courte durée", commente le bourgmestre. "Une cabine de Sibelga s'est mise à l'arrêt, pour une raison que j'ignore encore".

    Source : RTL

     http://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/coupure-de-courant-quasi-generale-a-woluwe-saint-lambert-la-situation-est-apocalyptique--975063.aspx?dt=19:10

    1 commentaire
  • Que voilà une bonne idée qui pourrait inspirer le CPAS de WoluweLe CPAS de Knokke-Heist (Flandre occidentale) expérimente un système informatique révolutionnaire pour déceler les personnes âgées qui se sentent seules, écrivent jeudi Het Nieuwsblad et De Standaard.

    Un standardiste appelle tous les seniors âgés de 65 ans ou plus qui vivent seuls et l’ordinateur détecte s’ils se sentent délaissés ou non. Une personne âgée qui souffre de solitude ne va pas toujours l’exprimer et peut affirmer que tout va bien. Pour détecter ce sentiment de souffrance malgré tout, le CPAS de Knokke-Heist a décidé d’expérimenter le projet Mi.Babbel qui, grâce à des algorithmes et une intelligence artificielle, détecte la solitude dissimulée ou passée sous silence et l’isolement des seniors.

    Le CPAS a déjà contacté cinquante personnes âgées de 65 ans ou plus qui vivent seules en leur demandant si l’entreprise Sebeco pouvait les contacter régulièrement. Chaque semaine, elles reçoivent ainsi un appel pour leur demander comment elles vont.

    Un rapport attribué

    Pendant la conversation, l’ordinateur analyse le timbre de la voix. « Il est apparu, lors de recherches antérieures, que l’on pouvait détecter sur seule base du timbre de voix si quelqu’un s’ennuie, est heureux ou en colère, avec un taux de certitude de 70% », souligne Kris Demuynck, professeur à l’université de Gand (UGent), spécialisé dans le traitement de la parole et du son, qui a imaginé le système.

    A la fin de la conversation, un rapport vert, orange ou rouge est attribué. Le signal rouge signifie qu’une aide immédiate est requise. Alost teste également ce système et divers CPAS ont déjà montré leur intérêt.


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Les faux pompiers sont déjà de retour

    Certains ont été aperçus en train de faire du porte-à-porte.

    Chaque année, en cette période de fêtes de fin d’année, il est courant de voir des policiers ou des pompiers toquer à la porte des Bruxellois pour, soit demander de l’argent, soit vendre des articles, dont le fameux calendrier. D’ordinaire, les premières plaintes tombent début décembre. Il semble que certaines personnes malintentionnées aient pris de l’avance.

     

    Mi-novembre, plusieurs cas de pompiers faisant du porte-à-porte à Woluwe-Saint-Lambert ont été dénoncés sur les réseaux sociaux.

    "Des pompiers bizarres sévissent", raconte une habitante, "il y en avait un, il était déjà venu il y a un mois ou deux et aussi les années précédentes, il a réponse à tout", poursuit une autre. "Les autres fois, il était avec un autre homme et ils se partageaient les portes."

    La commune n’a, cependant, encore enregistré aucune plainte officielle. "Nous n’avons rien entendu actuellement, mais c’est vrai que pendant la période des étrennes nous sommes plus attentifs", expliquent les autorités communales qui rajoutent aussi que "les arnaques ne concernent pas que les pompiers, il y a aussi des faux policiers ou des faux agents de Bruxelles-Propreté qui passent".

    Les communes bruxelloises appellent donc à la vigilance. "En général, nous commençons à entendre parler de tels vols par ruse au début du mois de décembre", indique-t-on à la zone de police Montgomery (Woluwe-St-Pierre, Woluwe-St-Lambert, Etterbeek). À noter que les habitants ciblés sont le plus souvent les personnes âgées ou seules. Les seuls outils à la disposition des communes pour contrer ce genre d’agissements sont la prévention et la communication. "Quand on entend que quelque chose se passe, on met un mot sur le site ou dans le journal communal pour prévenir les habitants", rappelle-t-on du côté de Jette.

    Source : 

    Même procédure à Berchem-Sainte-Agathe : "On fait des articles dans le journal communal où l’on rappelle qui peut passer ou non, ce qu’il faut faire, ce qu’on peut accepter ou pas. On précise également les uniformes que doivent porter les différents agents."

    Pompiers et Policiers ne demandent pas d'argent

    Il est bon de le rappeler : les pompiers de la Région bruxelloise ne peuvent ni vendre des objets, ni réclamer des sous. De plus, les pompiers sont reconnaissables au triangle rouge qui se trouve sur leur uniforme. Même consigne du côté de la police. "Un vrai policier peut se présenter chez les citoyens mais pas pour vendre ou recevoir quelque chose. Les Bruxellois ne doivent pas hésiter à contacter la centrale s’ils ont un doute en précisant le nom du policier. Si c’est un vrai, il n’aura pas peur de donner son nom. De plus, ils ont toujours une carte d’identification sur eux", indique la zone de police Ouest.

    Source : H.G 

    http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/woluwe-saint-lambert-les-faux-pompiers-sont-deja-de-retour-5a16ac35cd707514e8e1d2de


    votre commentaire
  • La publicité est partout. Elle se multiplie et nous envahit. Parfois, il y a des dérapages. Comme cette publicité sauvage qui s'est retrouvée sur la façade de l’église Sainte Croix à Ixelles le 22 octobre. 

    Voici la réaction de Monsieur Paul Mertens, Président de la Fabrique d'Eglise Sainte-Croix au journaliste de la RTBF. Ce reportage a été diffusé dans l'émission "On n'est pas des pigeons" :

    Paul Mertens : "Jamais, jamais je n'aurais demandé ça ! D'ailleurs , on ne peut pas transformer une église en une maison de commerce..."

    Vidéo RTBF  On n'est pas des pigeons (à la troisième minute du reportage)

    https://www.rtbf.be/info/societe/onpdp/detail_publicite-dans-l-espace-public-tout-est-permis?id=9764511

     


     

     

    Wolu1200 : Le gros mensonge de... la Fabrique d'Eglise ???Oui mais alors, Monsieur Mertens, pourquoi la Fabrique d'Eglise monnaie-t-elle le clocher de l'église de la Sainte-Famille en y installant des émetteurs GSM... et en transformant ainsi une église en maison de commerce ?

    Le concepteur de ce blog habite tout prêt de l'église de la Sainte-Famille et prend acte de cet acte de foi mais alors pourquoi cette même Fabrique d'Eglise, contre l'avis des riverains et de la commune, a décidé d'installer 44 émetteurs GSM (12 antennes pour Base et 16x2 pour Mobistar et Proximus) dans le clocher de l'église Sainte-Famille juste en face des écoles Princesse Paola francophone et néerlandophone ainsi que la Klim Op school ?

    Lors d'une interpellation à la Commission de l'Environnement et de l'Energie en 2015, l'échevin des sports Eric Bott s'est adressé à la Ministre Céline Fremault en ces termes.

    " Madame la Ministre,

    D'après le cadastre des antennes de Bruxelles-Environnement, 44 émetteurs GSM devraient être installés dans les prochains jours dans… le clocher de l’église de la Sainte-Famille à Woluwe-Saint-Lambert. Si vous ne le savez pas, cette paroisse fait face aux écoles Princesse Paola francophone et néerlandophone ainsi que la Klim Op school. Les travaux d’installation ont débuté ce lundi 26 octobre et les antennes devraient être opérationnelles dès la fin du mois de novembre.
    Pour gagner de l’argent susceptible de contribuer à l’entretien de la paroisse, la Fabrique d’Eglise a mis en location le clocher de l'église de la Sainte-Famille pour y placer lesdites antennes GSM ! Cela fera quelques milliers d’euros récoltés sur le dos de la santé des enfants-élèves, des riverains et de ses propres paroissiens. 
    Sur le fond, la Fabrique d’Eglise est dans ses droits. Mais la question de l’éthique de ce choix se pose ouvertement ? Non seulement parce qu’il s’agit d’un risque sanitaire, mais aussi, et c’est certes plus aléatoire, parce que cela va à l’encontre de la volonté du Pape François qui prône « l'écologie humaine ». 
    Il semble que depuis plusieurs mois, les paroissiens aient manifesté leur mécontentement mais ils n’ont jamais eu le moindre retour. 
    Les enfants seront exposés aux ondes pendant toute leur scolarité et c’est évidemment inadmissible.
    Madame la Ministre, je me permets donc de vous poser quelques questions sur le sujet :
    -Avez-vous été avertie du placement de ces antennes GSM ?
    -Le chiffre de 44 émetteurs dans un seul clocher ne vous effraie-t-il pas sachant qu’en général, 10 est déjà une limite rarement atteinte ?
    -Vous semble-t-il possible d’agir pour empêcher l’activation des antennes ?
    -D’un point de vue sanitaire, que risquent selon vous les enfants qui y seront exposés tous les jours pendant plusieurs années ?
    -Enfin, la Fabrique d’Eglise a-t-elle réellement le droit d’agir ainsi à sa guise ?

    Eric Bott "

    Article complet et réponse de la Fabrique d'Eglise à Eric Bott  mais pas que... à découvrir sur le lien suivant : 

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/wolu1200-querelle-de-clocher-autour-des-antennes-gsm-a-l-eglise-sainte-a119542156

    Mais aussi :

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/l-eglise-de-la-sainte-famille-risque-t-elle-de-rendre-malade-ses-ouail-a103714380

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/rtl-info-parle-du-combat-des-riverains-de-la-sainte-famille-contre-l-i-a105445364

     


    1 commentaire
  • Wolu1200 : Victoire contre les antennes GSM de l'avenue Tytgat

    Les habitants du quartier et la commune étaient sur les lieux ce matin pour empêcher leur installation.
    Une cinquantaine d'habitants du quartier de l'avenue Tytgat sont descendus dans la rue ce matin pour empêcher la société Telenet d'installer les douze antennes GSM sur le toit d'un bâtiment. L'échevin de l'Urbanisme, Jean-François Thayer et le bourgmestre Olivier Maingain étaient présents sur place, prévenus dès l'aube par le comité de quartier des peintres.
    "Nous sommes plusieurs dizaines à tourner ici depuis 5h30, ce matin", indique Andréa, un riverain. "Nous n'étions pas prévenus que l'installation allait se dérouler aujourd'hui mais nous avons vu les panneaux qui indiquaient des travaux et nous nous sommes dit que nous devions être vigilants. Donc ce matin, nous nous sommes réunis ici pour empêcher l'installation de ces antennes. Nous étions prêts à nous en aller uniquement si nous en recevions l'ordre du bourgmestre", raconte Réginald Vermeiren, du comité de quartier.
    Pour l'échevin de l'Urbanisme, il faut encore vérifier si ces antennes sont soumises à la demande d'un permis d'urbanisme ou non.  "Je suis venu voir concrètement ce qu'il se passait et j'ai voulu sensibiliser les installateurs sur le fait qu'ils n'avaient peut-être pas le permis d'urbanisme nécessaire à l'installation des antennes, contrairement à ce qu'ils croient."
    Le bourgmestre déplore aussi le manque de communication et de concertation avec les habitants et la commune. " Bruxelles Environnement a délivré un permis d'environnement pour le placement d'antennes GSM sur cet immeuble mais la mesure ne prévoit plus la concertation avec les habitants et avec les autorités communales quant à la délivrance de ce type de permis. Nous avons d'ailleurs introduit un recours contre le permis délivré", indique-t-il. Ce matin, il était présent sur place. "J'ai été en concertation ce matin avec un responsable de la société Telenet qui a obtenu le permis et il accepte de suspendre l'installation des antennes et de veiller à une concertation avec les autorités communales et les riverains." 
    Cela représente une grande victoire pour les habitants du quartier. "C'est un petit mouvement pour la réappropriation de la démocratie par les citoyens", se réjouit Hervé."Pour moi, le critère le plus important contre l'installation de ces antennes, c'est la santé. On voit les dégâts que cela peut engendrer sur le cerveau des enfants", indique de son côté une mère de famille qui habite le quartier.
    Le climat maintenant apaisé et la société ayant pris conscience de l'impact que ces antennes peuvent avoir, les riverains vont pouvoir être associés au débat. Le bourgmestre espère même que la société de télécommunications renonce définitivement à cette installation.
    Source et photo : H. G.
    http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/woluwe-saint-lambert-victoire-contre-les-antennes-gsm-de-l-avenue-tytgat-5a097f09cd707514e8ba67da
     
    Lien utile : 
    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/wolu1200-permis-refuse-pour-l-implantation-d-antennes-gsm-dans-le-cloc-a107311540

    1 commentaire
  • C’était le principal argument du projet : Docks Bruxsel devait offrir une offre complémentaire à celle des autres centres commerciaux de la Région. Il ne devait pas représenter une nouvelle concurrence. Or, c’est exactement ce qu’il se passe, selon une étude menée par Atrium, l’agence régionale du commerce. 

    Docks Bruxsel concurrence les autres centres commerciaux bruxellois dont celui de WoluweL’étude menée par Atrium à la demande de Didier Gosuin, le ministre bruxellois de l’Économie et de l’emploi, révèle que Docks Bruxsel représente bien une concurrence pour les autres centres commerciaux bruxellois dont, en moindre mesure, le shopping de Woluwe-Saint-Lambert. Le nouveau centre devait attirer une clientèle non-bruxelloise, plutôt frontalière de Bruxelles mais venant de l’extérieur. Intox. Atrium a interrogé un peu plus de 600 visiteurs du Docks et la plupart viennent directement des abords du centre commercial. C’est à dire de Schaerbeek, Laeken, Evere et Neder-Over-Heembeek mais aussi de communes plus aisées comme les deux Woluwe.
    Docks Bruxsel concurrence les autres centres commerciaux bruxellois dont celui de WoluweAvant la construction de Docks Bruxsel, cette même clientèle allait faire son shopping dans les centres commerciaux déjà existants du bas de la ville (pour 69,5% d’entre eux) et du haut de la ville (23,3%). Les clients du Docks sont donc bien des Bruxellois, et l’ont adopté au détriment des autres centres commerciaux de la ville.
    L’étude d’Atrium prouve donc bien la concurrence que représente Docks Bruxsel pour les autres centres commerciaux bruxellois, délaissés, pour certains, par une partie de leurs clients.

     

    Source : Bx1


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique