• Bruxelles Formation : Piège à l'emploi !!!

      

    Un demandeur d'emploi m'adresse un courriel dans lequel il se dit scandalisé du "deux poids deux mesures" pratiqué quant à la recherche d'emploi à Bruxelles. Il donne pour exemple sa propre personne et celle d'un de ces collègues qui s'est retrouvé comme lui en "outplacement" suite à un licenciement collectif - fermeture d'entreprise. La première personne, celle qui m'a adressé ce courriel, a suivi la filière normale via Outplacement - Actiris -  Bruxelles-formation. Pour pouvoir accéder à une formation cariste chez Bxl Formation, elle doit participer à la séance d'information organisée par le pôle, réussir les tests métier, lire un texte de deux pages et répondre à des questions sur ce texte, s'exprimer par écrit sur le métier, réussir des opérations de calcul (additions, problèmes, %, fractions...). Si cette première batterie de tests est réussie, elle doit passer un entretien d'intérêt pour le métier et si cet entretien se révèle positif, fournir un certificat bonne vie et moeurs vierge. Seulement alors, elle pourra commencer la formation concernée.

    Quant à son collègue qui a suivi la même filière : Outplacement - Actiris mais, plutôt que de passer par Bruxelles-Formation, s'est inscrit dans une agence intérim, il commence directement la formation concernée sans passer les tests éliminatoires.

    Pourquoi ce "deux poids, deux mesures" ? 

    Le demandeur d'emploi qui m'a envoyé ce courriel essaye de comprendre la logique bruxelloise de la remise au travail des demandeurs d'emploi.

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :