• Du parc Gezi en Turquie au Val d'Or à Woluwe-Saint-Lambert en passant par l'ULB à Ixelles

    La population turque s'est mobilisée contre la destruction du parc Gezi. 

    Les étudiants de l'ULB à Bruxelles refusent un projet immobilier qui projette d'abattre 157 arbres pour la construction d'immeubles et ceux-ci appellent, via les médias, à une mobilisation générale devant la maison communale d'Ixelles à Bruxelles.

    Woluwe-Saint-Lambert237 arbres (vous avez bien lu) ont été abattus dans l'indifférence la plus totale et cela pour permettre l'implantation d'immeubles dans ce qui fut un espace boisé et féérique appelé "Le Val d'Or". Ces constructions se feront sur des terrains privés

    D parc Gezi en Turquie au Val d'Or à Woluwe-Saint-Lambert en passant par l"ULB à Ixelles

    situés sur le "Val d'Or". Il faut savoir aussi qu'une partie du "Val d'Or" est considéré comme terrain régional succeptible d'accepter des terrains à bâtir.                                                                    

    La destruction de 237 arbres de ce poumon woluwéen ne semble pas avoir ému les partis politiques locaux ni les associations de quartier de la commune. Pas de manifestation citoyenne, pas de réaction des Verts dans les médias comme Télé Bruxelles, RTL, RTBF (sauf sur son site internet au-travers d'un timide article intitulé "Un grand choc" paru en date du 23 mars 2013) ni des Réformateurs dans la presse écrite ou télévisée et encore moins dans son magazine toute boîte  "Wolunews" ou sur son site FaceBook. Les Humanistes, sauf erreur de ma part, sont restés d'un silence monacal sur ce sujet (rien sur leur site). Silence étonnant et interpellant du monde politique local !!!                                                                      

    Selon Monsieur Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, l'aménagement d'espaces publics sur ce site y sera... plus important que prévu (ouf). Toujours selon lui, les zones semi-naturelles y seraient quasiment doublées (ouf) et les constructions publiques auraient diminuées. En fin de compte, la destruction de pratiquement 3/4 du Val d'Or est un moindre mal et le citoyen qui voit ses espaces verts fondrent comme la banquise n'a qu'à se dire que ça aurait pu être pire.

     

    Réaction de Monsieur Devillers, coordinateur de Wolu-Inter-Quartiers à découvrir dans les commentaires.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Juin 2013 à 18:40

    Monsieur Delwart,

    J'ai lu votre article sur le Val d'Or et la prétendue inaction de tout le monde face à la situation actuelle.Je me dois de réagir pour faire honneur à toutes les personnes qui se sont battues contre le développement immobilier de ce site.
    Depuis de très nombreuses années, plusieurs associations environnementales (AVO, ASEPRE, CEBA, ....) et comités de quartier (Schuman Peupliers, Bouleaux, Calabre et environs, De Cuyper-Dix Arpents, Hof-ten-Berg, Aquilon, ... et Wolu-Inter-Quartiers) se sont mobilisées pour préserver ce site. L'AVO, l'Association pour la sauvegarde du plateau du Val d'or a même été créée à l'époque spécialement pour ce combat.Vous n'étiez sans doute pas habitant de Woluwe-Saint-Lambert si vous n'en avez pas connaissance.De nombreuses actions ont été menées comme la mise en valeur du site par des promenades commentées, une pétition qui a recueilli plus de 3000 signatures, à l'époque sur papier et non via internet !Une demande de classement en bonne et due forme a été déposée à la Région, malheureusement sans suivi de la part du Gouvernement régional.La participation au Plan Régional d'Affectation du Sol de 2000 afin de tenter d’accroître la zone verte protégée par le PRAS.La participation à toutes les commissions de concertation lorsqu'un projet se présentait sur ce site, en essayant tant que faire se peut de réduire les impacts négatifs.Avoir exigé que l'IBGE fasse une étude systématique des sols en ce qui concerne les risques liées à la formation de gaz sur cette ancienne décharge, ce qui a d'ailleurs fortement retardé de nombreux projets.Avoir participé également à l'élaboration de nombreux Plan Particulier d'Affectation du Sol dont le dernier le 60 ter qui diminue le nombre de mètres carrés de logement constructibles par rapport au précédent et qui offre plus de zone semi-naturel.Nous ne pouvons pas dire que nous sommes satisfaits de la situation actuelle, nous aurions voulu encore moins de logements, mais nous pensons avoir fait, dans la durée, un combat juste et loyal afin de diminuer les impacts négatifs sur ce site.C'était avant l'abattage des arbres qu'il fallait se mobiliser, maintenant cela me semble un peu tard, les permis étant délivrés !Mais si vous pensez qu'il faut s'attacher au premier buldozzer qui viendra enlever les terres pour tout arrêter, je ne vous arrêterai pas ! 

    Bien à vous

    Bernard Devillers 

    Réponse du concepteur de ce blog 

    Cher Monsieur, 

    Je vous remercie pour votre réponse incisive qui me semble être est celle d'un citoyen "associatif"... piqué au vif.  

    J'habite Woluwe-Saint-Lambert depuis 2000, soit 13 ans,  et jamais, je dis bien jamais je n'ai été informé de quelque mobilisation que ce soit pour la défense ou la préservation du Val d'Or.                                                                                         Peut-être aurait-il fallu que je sois affilié à l'une de ces associations locales!!! dont je ne connaissais pas l'existence, ou peut-être aurait-il été souhaitable que l'une de ces associations (la plus proche de mon domicile) me contacte en tant que nouveau citoyen woluwéen!!! A ma décharge, il est vrai qu'en 2000 mes activités professionnelles ne me  donnaient ni le temps ni l'envie de m'intéresser à la vie locale et associative. Peut-être était-ce là mon tort. Ceci dit, alors que depuis la création de ce blog je m'intéresse avec passion à la vie de ma commune, je suis au regret de vous signaler que je vous confirme n'être aucunement informé du combat de citoyens ou d'associations de notre commune contre le développement immobilier dont question alors que j'envoie très régulièrement mes articles aux associations que vous me citez... dont la vôtre qui, sauf erreur de ma part, ne m'a jamais informé de quelque combat que ce soit pour la sauvegarde du Val d'Or alors que j'aurais pu, via ce blog, vous être d'un soutien aprréciable. Y aurait-il un problème de communication ? Très certainement. Les associations telles que la vôtre, si elles sont un troisième pouvoir au sein de la commune et si leurs interventions sont capitales dans nombre de dossiers locaux, ont pour talon d'Achille celui de ne pas avoir un écho autre que strictement local.                                          Comment résoudre ce problème ? Je n'ai pas de formule magique à vous proposer si ce n'est, peut-être, le traditionnel mais toujours efficace "toute boîte". 

    Je retiens dans votre courriel  la phrase suivante : "C'était avant l'abattage des arbres qu'il fallait se mobiliser".                                                                      C'est bien ce que je dis dans mon article. Seulement, pour qu'il y ait mobilisation, il faut transmettre l'information. Quelle association a proposé une mobilisation ? Et si oui, via quel canal ? En tout cas moi qui habite à moins de 200 mètres de l'abattage des 237 arbres je n'ai été sollicité par personne.                                 Jamais je ne reçois d'informations d'associations si ce n'est, une fois par an, la fête de Pâques près de chez moi avec invitation transmise via un "toute boîte" pour y participer.                                                                        

    Mon blog citoyen et apolitique est aussi là pour permettre à chacun d'entre nous de faire connaître autrement que via son association (donc par un canal plus généraliste et indépendant) ses aspirations.           Je vous invite donc en tant que citoyen ou association à y participer.  

    Recevez, Monsieur Devillers, mes salutations distinguées.

    2
    E.Lothaire
    Lundi 24 Juin 2013 à 21:39

    C'est navrant de voir se déchirer des gens qui ont les mêmes idées et de l'énergie. Cela dit, le sujet a été évoqué au conseil communal d'avril, avec la même réponse: la messe a été dite depuis longtemps malheureusement. Le PPAS 60ter a évité un passage en force des bétonneurs. Le comité de quartier Petit Woluwe est attentif à ce que cela ne reproduise pas au Parc des Sources ou le long de la promenade du chemin de fer, si les combats futurs vous intéressent...

    3
    Mardi 25 Juin 2013 à 14:39

    "Si les combats futurs vous intéressent..." ?  Ok, mais ne surtout pas oublier de contacter un maximum de citoyens et ce afin d'éviter ce qui s'est passé précédemment. Mon blog peut, éventuellement, être un écho à ce genre de combat.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :