• La viande au barbecue présente-t-elle des risques ?

    Cet été une fillette de 9 ans est décédée des suites d'une infection bactérienne après un barbecue. Comment est-ce possible et qu'est-ce que le SHU, le syndrome responsable de son décès ?

    La bactérie responsable du décès de la petite fille est l'Escherichia coli (E. coli), un colibacille présent en grand nombre, de manière inoffensive, dans nos intestins. Il faut savoir que cette bactérie peut donner des souches très différentes, dont certaines sont cause de maladies pour l'homme. On les retrouve dans la viande, la volaille, les produits laitiers, les légumes frais, les plats préparés et l'eau potable. Une des sources les plus courantes d'infection est la viande crue ou peu/mal cuite (ex. carpaccio, filet américain, morceaux de viande mal cuits au barbecue...). Mais des légumes infectés ont aussi été pointés du doigt ces dernières années.

    BACTÉRIE PATHOGÈNE

    Dans la plupart des cas, une E-coli entérohémorragique (EHEC), une souche d'E. coli libérant dans le gros intestin une toxine (plus précisément la Shigatoxine) est à l'origine de l'infection.

    Les premiers symptômes sont des crampes au ventre, puis une forte diarrhée (aqueuse), où se mêle rapidement du sang. Les vomissements sont fréquents. Le malade n'a en général pas de fièvre. L'infection peut durer jusqu'à une semaine max., après quoi le patient guérit spontanément.

    UNE GRAVE COMPLICATION : LE SHU

    Chez les enfants et les personnes de plus de 60 ans, le risque de complication grave n'est pas exclu. L'une d'elles est l'infection EHEC, le syndrome hémolytique et urémique (SHU). Il apparaît chez 5 à 20 % des patients. L'E. coli est la cause la plus fréquente de SHU chez les enfants, mais d'autres bactéries responsables d'infections intestinales, comme la Salmonella-Shigella (gélose SS), peuvent causer un SHU. Dans certains cas, le syndrome est dû à une infection des voies respiratoires par une bactérie telle que le Streptocoque ou le Clostridium.

    Dans le cas du SHU, on voit apparaître des petits caillots sanguins qui peuvent boucher certains organes, avec pour conséquence une moindre irrigation sanguine vers les organes concernés – le plus souvent le cerveau et les reins. Ce dysfonctionnement peut donner lieu à des défaillances organiques, ex. insuffisance rénale, voire arrêt total du fonctionnement des reins, qui ne filtrent plus les déchets sanguins. Une dialyse (temporaire ou non) est alors vitale.

    Du fait que les plaquettes, dont on connaît le rôle primordial dans la coagulation, s'agglutinent, on constate une carence de leur nombre en circulation dans le sang.

    La toxine déforme les globules rouges, qui sont détruits par suite d'une anémie. Le foie et la rate doivent alors travailler d'autant plus.

    LES DIVERS SYMPTÔMES DU SHU

    • Moindre production d'urine
    • Œdèmes suite à la rétention d'eau dans l'organisme
    • Eruptions cutanées
    • Teint jaunâtre
    • Forte fatigue
    • Petits points rouges sur la peau (pétéchies)
    • Lésions hémorragiques sous la peau (purpura)
    • Rate sursollicitée
    • Foie sursollicité
    • Vaisseaux sanguins éclatés dans le blanc de l'œil
    • Hypertension

    Dans quelque 60 % des cas, le SHU disparaît totalement, sans séquelles. Dans 3 à 5 % des cas, les reins sont atteints plus durablement et dans le même nombre de cas (3 à 5 %) le SHU est fatal.

    L'AFFECTION EST-ELLE CONTAGIEUSE ?

    En soi le SHU n'est pas contagieux mais l'infection intestinale causée par l'E. coli, oui. Pour éviter que celle-ci ne se répande, il faut respecter des règles d'hygiène très strictes ! 

    Conseils pour une parfaite hygiène alimentaire lors des barbecues.

    En ce qui concerne l'hygiène des mains, un seul mot d'ordre : lavez-vous soigneusement les mains à l'eau et au savon:

    • après tout contact avec un animal
    • avant de cuisiner
    • après avoir touché de la viande crue
    • avant de manger
    • après avoir changé un bébé
    • après être allé aux toilettes

    Séchez-vous de préférence les mains avec un kleenex, du papier propre ou un morceau d'essuie-tout.

     Source : plusmagazine.be


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :