• Le chlore, ennemi des enfants ?

     Le chlore, ennemi des enfants ?Utilisé très fréquemment et à large échelle dans les piscines, le chlore vise à désinfecter les bassins publics. Récemment, les médias se faisaient l’écho d’un grave problème de société : des vapeurs de chlorequi irriteraient les poumons de certains enfants plus fragiles allant même jusqu’à provoquer des crises d’asthme. Ces vapeurs s’accumuleraient dans les lieux insuffisamment ventilés.

    Et aujourd’hui, qu’en est-il ?

    Si la polémique a quelque peu désenflé, il demeure essentiel de rester attentif, particulièrement lorsqu’il s’agit de jeunes enfants.

    Le trichloramine, utilisé comme désinfectant dans les piscines intérieures, est un produit irritant des muqueuses et voies respiratoires, particulièrement pour les enfants et les bébés dont le système respiratoire, encore en formation, est très fragile.

    On retrouve cette substance aussi bien dans l’eau, que sous forme d’émanations dans l’air. Normalement, les piscines utilisant du chlore pour désinfecter l’eau devraient disposer de systèmes de ventilation capables de renouveler l’air 4 à 8 fois par heure, selon le taux d’occupation. Mais cette mesure est loin d’être généralisée.

    De plus, la loi impose un auto-contrôle des piscines, avec obligation d’afficher les taux de chlore dans l’eau mais cette loi n’est pas suffisamment respectée en Belgique.

    Particulièrement en Région wallonne où les contrôles sont inexistants ou presque. En Flandre, la situation est meilleure mais l’idéal serait de généraliser la méthode utilisée dans la capitale : à Bruxelles, c’est un organe indépendant, l’Institut scientifique de Santé publique, qui contrôle les taux de trichloramine.

    Quels effets ?

    De hauts taux de désinfectant favoriseraient l’apparition de certaines pathologies telles que l’asthme, les bronchites ou l’eczéma. Mais alors que faire ? La solution serait d’aller nager dans des piscines désinfectées avec des systèmes alternatifs au chlore.

    Source : Elise - Famidoo.be


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :