• Le survol de Woluwe vu par : CDH-ECOLO-FDF-MR-PS de notre commune

    Tous les partis politiques francophones se sont largement exprimés, parfois avec véhémence, dans les médias sur le "Plan Wathelet - survol de Bruxelles".                                                   Qu'en est-il au niveau local ?                                                         J'ai posé la question aux formations politiques de notre commune. Voici la réponse, par ordre alphabétique, du CDH, ECOLO,  FDF, MR et PS 

        

     Le survol de Woluwe vu par : CDH-ECOLO-FDF-MR-PS de notre communeRéponse du cdH de Woluwe-Saint-lambert à Monsieur Delwart

    Si, suite au nouveau plan de dispersion des vols, notre Commune est plus épargnée qu’auparavant par le survol des avions, il est indispensable de trouver une solution durable par rapport à cette problématique du survol de Bruxelles. Il faut certes viser la limitation des nuisances (sonores et pollution de l’air), mais surtout la sécurité. Cela implique de limiter drastiquement le survol de notre région qui est plus densément peuplée, et de faire voler les avions au dessus des zones moins peuplées (campagnes).

    Il est essentiel pour nous que les Bruxellois restent unis dans cette revendication, et d’arriver à une solution durable dans ce dossier, qui passe par les mesures à court, moyen et long terme suivantes:

    - - Allonger la nuit de 22h à 7h

    - - Créer l’organe de contrôle indépendant chargé de mesurer les nuisances aériennes 

    - - Réduire drastiquement le nombre de vols au-dessus de la Région de Bruxelles-Capitale, en utilisant notamment la route alternative dite « Zulu » qui survole des zones moins densément peuplées 

    - - Supprimer la concurrence entre les différents aéroports situés sur notre (petit) territoire, en « dispersant » ou plutôt en répartissant les différents types de vols entre les différents aéroports belges :

      o L’aéroport de Bruxelles, trop près de la ville, doit devenir un « city airport » spécialisé dans les vols de jour pour les passagers, et donc avec un nombre de mouvements aériens limités. Ce qu’une ville comme Milan a réussi à faire avec un aéroport près de la ville (Linate) et un plus loin (Malpensa) conciliant sécurité des habitants et développement économique, nous pouvons le réussir à Bruxelles-National !

      o Le cargo pourrait être redirigé vers d’autres aéroports, comme Liège, et les vols Low cost vers Charleroi, où les atterrissages et décollages se font sur des zones moins peuplées et pour lesquelles on peut plus facilement isoler de manière efficace les habitations avec l’aide des pouvoirs publics.

      o Dans une vision durable, notamment en terme de mobilité et d’emplois, il faudra relier notamment par le rail ces différents pôles aéroportuaires, tant pour le fret que pour les passagers. Cela pourrait notamment se faire en intégrant Bruxelles-National au projet EURO CAREX développé entre les aéroports de Bierset, Paris, Londres, Amsterdam et Lyon.

    La sécurité n’est pas incompatible avec développement économique, mais cela doit être vu dans une perspective de coopération et de complémentarité, et non de concurrence entre les différents aéroports. Il est donc grand temps que les différents acteurs se mettent autour de la table pour la sécurité et le bien être de tous !

    Fr.Thayer

                                                                                                                                                  

    Mon opinion est simple : la Belgique doit malheureusement être le seul pays au monde dans lequel on n’a pas le réflexe à priori d’envoyer les avions vers les zones les moins densément peuplées, pour autant que la météo le permette. Le problème est que, dans le cas qui nous intéresse, ce serait en Flandre et je trouve affligeant que le critère communautaire soit tenu en compte par le gouvernement fédéral.

    Il va de soi que les habitants qui sont concernés devraient être indemnisés pour les travaux d’insonorisation de leurs maisons.

    À cette réserve près (mais QUELLE réserve !), ECOLO pense que nous prenons tous l’avion de temps à autre et que l’admettre implique que chacun prenne sa part de nuisance. Je trouve donc inadmissible que pour certains bourgmestres (De Wolf à Etterbeek, Gosuin à Auderghem …) la proximité des élections et le « Nymby » prennent le pas sur la lucidité et le courage politique.

    Enfin, en ce qui concerne le Ministre Wathelet, nous trouvons affligeant et peu professionnel qu’il n’ait pas, avant d’appliquer son plan, installé un institut des nuisances sonores qui aurait objectivé - voire changé – l’accord gouvernemental.

    Cordialement

    B. Ide

                                                                                                                                                   

    Les Bruxellois se divisent et je veux que cela cesse. Je demande que les Bruxellois se rassemblent. On n'a rien à gagner dans du sous-localisme. On n'a rien à gagner à dire : "Moi, je suis content que ma commune soit épargnée tandis que l'autre prend tout." 

    Il est temps que l'on arrête d'accepter que le développement de l'aéroport de Zaventem se fasse sans tenir compte de l'avis des Bruxellois.

    Je demande que le ministre-président de la Région bruxelloise prenne l'initiative de réunir les bourgmestres des communes concernées et, qu'ensemble, nous déterminions, avant les élections, notre cahier des charges des exigences que nous avons à l'égard du gouvernement. Ce cahier des charges doit contenir les éléments suivants : l'établissement de la nuit européennes (de 23 à 7 h du matin) et la définition d'un nombre maximal de mouvements pour l'aéroport. Il faut aussi intégrer des normes très strictes sur le type d'avions qui décollent et atterrissent à Zaventem.

    O. Maingain

                                                                                                                                                                

    Les nouvelles routes de décollage mises en service le 6 février 2014 avec le Plan Wathelet sont favorables à Woluwe-Saint-Lambert qui, je vous le rappelle, faisait partie des communes, avec Woluwe-Saint-Pierre, Evere, Wezembeek-Oppem notamment, les plus fortement touchées par les nuisances aériennes. Il faut cependant veiller au respect des accords voulant qu'on privilégie les zones faiblement urbanisées. Il semble en effet que les nouvelles routes de décollages survolent désormais davantage de zones fortement habitées qu'auparavant. C’est pourquoi nous soutenons la mise en place d’un organe de contrôle chargé d'objectiver les nuisances liées au nouveau plan et une révision du plan le cas échéant.                                                                            Des mesures structurelles doivent également être prises telles que l’application de la nuit européenne, qui s’étend de 23h à 7h, et l’interdiction de tous les décollages de nuit pendant cette période. »

    J. Bolle

     

     Le survol de Woluwe vu par : CDH-ECOLO-FDF-MR-PSSynthétiquement: Le PS ne veut pas que ce sujet se transforme en débat électoraliste. Ce sujet mérite un débat de fond qui ne peut se clôturer hâtivement. La succession de plans de vol à Bruxelles National a provoqué à chaque fois un tollé et a eu également pour conséquence de monter les Bruxellois les uns contre les autres. Il faut donc chercher une solution qui respecte l'ensemble des Bruxellois. Il faut que les horaires d'exploitation de l'aéroport soient modifiés, pour que la période opérationnelle de jour ne débute qu'à partir de 7 heures du matin (et non 6 heures comme actuellement). L'objectif est d'arriver prochainement à une fin des vols de nuit, qui entraînerait la fermeture de l'aéroport entre 23 heures et 7 heures du matin. Il faut également limiter le nombre de mouvements aériens (aujourd’hui on est à +/- 216.000 mouvements par an). Ensuite, il faut une concertation entre Brussels Airport, son autorité de tutelle et les Régions avant toute délivrance d'autorisation pour l'utilisation des slots aériens. Cette concertation doit être accompagnée d’une étude d’incidence permettant d’objectiver les nuisances produites par ces éventuels mouvements. Cette objectivation passera aussi par l'installation de sonomètre sous les couloirs aériens contestés ainsi que dans l'axe d'atterrissage de la piste 01. Il faudra par ailleurs qu'une politique stricte de respect des nuisances soient menées et que, dans le cas contraire, des mise en demeure des compagnies contrevenantes soient effectuées. L'accord fédéral prévoyait, en plus du nouveau plan, la réalisation de d'une initiative importante : l'installation d'une autorité indépendante de contrôle des nuisances sonores liées au survol des habitations à partir de l'aéroport. Cette autorité est indispensable pour définir les routes de manière objective. Il faut respecter l'accord et mettre en place une telle autorité au plus vite. Par ailleurs, l'exaspération de la population est aussi liée à l'incompréhension de ces différents plans. Il faut donc livrer à la population des informations claires et simples s'agissant des différentes routes empruntées. Pour les personnes qui sont touchées de manière disproportionnée, un fonds d'indemnisation doit être mis en place. En tout état de cause, cet aéroport est nécessaire pour l'avenir et le développement de notre Région. On ne pourra pas le déménager. L'aéroport se trouvant en Flandre et étant principalement détenu par des hommes d'affaires australiens, la situation dans laquelle nous négocions n'est pas aisée et la population doit s'en rendre compte. Nous n'avons aucun intérêt à opposer les Bruxellois entre eux, c'est pourquoi il faut trouver la solution la plus acceptable pour tout un chacun mais les avions continueront à survoler Bruxelles, qu'on le veuille ou non...

    J. Uyttendaele

     

     

     

     Le survol de Woluwe vu par : CDH-ECOLO-FDF-MR-PS

     

     

    Liens utiles : https://www.facebook.com/ubcna.belgium?fref=ts

                                                 https://www.facebook.com/PlanWatheletPasQuestion?fref=ts

    Des habitants de WSP furieux !!! : http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/a-cote-de-chez-nous-des-habitants-furieux-au-conseil-communal-de-woluw-a107305742

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

    Les avions ont eux aussi la permission de survoler les villes, mais avec l’obligation de le faire «à une attitude conforme à celle qui leur permettrait de planer en dehors de l’agglomération .» Cette altitude varie en fonction de l’envergure et du poids de l’appareil. La disposition n’est pas que théorique : le 16 janvier 2009, le pilote d’un Airbus A320 de l’US Airways, avait réussi à le poser sans dommage sur l’Hudson, en plein cœur de New York. L’appareil était entré en collision avec des oiseaux, juste après son décollage, et s’était retrouvé en panne de réacteurs. Chesley Schullenberger l’avait alors fait planer jusqu’au fleuve, sur lequel il avait glissé à la manière d’un ski nautique. Ses 155 occupants avaient pu alors être évacués, sains et saufs. Grâce à l’exploit inédit de leur commandant de bord.

     Source (janvier 2013) : http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20130117_00256407

     

     

     

    ET AILLEURS ?

    Canada : Aéroport de Montréal    

    Des citoyens en ont ras-le-bol du bruit des avions 

    http://www.lapresse.ca/videos/actualites/201306/26/46-1-des-citoyens-en-ont-ras-le-bol-du-bruit-des-avions.php/e8bbf84684d440a3bcb7677262557c78   


    France :  Essonne

    Le maire interdit le survol des avions pour cause de feux d'artifice permanents  !!!!

    Un maire n'a aucun pouvoir sur son espace aérien, à une exception près : le tir de feu d'artifices.

    http://www.leparisien.fr/essonne/le-maire-interdit-le-survol-de-sa-ville-31-01-2001-2001926578.php


    Nantes :   

    Trop d'avions survolent Nantes

    http://www.terraeco.net/Avions-Notre-Dame-des-Landes,47373.html


    France : Paris

    Depuis quelques mois, certains jours, le survol de l'ouest et du sud de la Région parisienne à basse altitude par des dizaines d'avions fait subir de terribles nuisances sonores à des milliers de riverains alors même qu'ils habitent loin d'un aéroport. La situation empire semaine après semaine.

    http://www.couloiraerien.net/Couloirs.html

    Plus une commune subit les nuisances sonores de l’aéroport voisin, plus elle s’appauvrit et sa population vit dans la précarité. 

    http://www.aulnaylibre.com/article-ile-de-france-sous-les-avions-des-villes-de-plus-en-plus-pauvres-115189328.html



    Reportage de France2 (télé matin) sur le survol de Bruxelles : "Encore une histoire belge!!!"

    www.youtube.com/watch?v=YdY0g8Y5vC0


    France : Stop au survol de Nantes

     http://pournddl.free.fr/temoignages.html

     

                                                                       

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Bernard Frippiat
    Samedi 19 Avril 2014 à 14:36

    Les plus lucides là-dedans sont les socialistes. L'aéroport est sur le territoire flamand et il appartient à des australiens. Tout est dit. Nous ne vivons pas en démocratie, nous vivons en capitalisme.

    2
    Lindbergh69
    Mardi 22 Septembre 2015 à 20:27

    Affligeant; en gros, on va allonger la nuit (Choueeeeeetttte : l'oostrand ne sera plus massacré que 17 heures par jour !) et Ecolo va transformer nos maisons en bunker; ce que je trouve magnifique, c'est que plus ils sont nuls plus ils critiquent les autres...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :