• Le centre de soins de jour est ouvert depuis plusieurs années dans les bâtiments du home Saint-Lambert, rue de la Charrette. Cette structure permet à l'entourage de la personne âgée dépendante de disposer d'un peu de temps libre et de souffler. Ces personnes souffrent de pathologies diverses telles que Alzheimer ou Parkinson. Ce lieu de vie se veut agréable et convivial. Tout y est prévu : soins, présence de logopèdes, d'ergothérapeutes et animations diverses. les personnes peuvent venir plusieurs fois par semaine. Un petit bus les prend au domicile et les ramène le soir. Ce service répond au désarroi de personnes qui, inlassablement, accompagnent leur conjoint, leur mère, leur père dans la maladie. Quant aux bénéficiaires, cet endroit leur permet de garder un maximum d'autonomie.

    L'épicerie sociale est destinée aux personnes qui actuellement bénéficient d'un logement social à l'habitation moderne. Ils reçoivent une carte qui leur permet d'acheter des produits à moindre coût. Cette épicerie sociale permettra, notamment, de distribuer des colis alimentaires gratuits aux usagers du CPAS. Ces colis sont fournis par la banque alimentaire et par le BIRB (Bureau d'intervention et restitution belge) qui est financé par un fonds européen.

    Le commerce s'est ouvert récemment.

      

    Avis du concepteur de ce blog

    J'ai visité cette épicerie sociale et je dois reconnaître que si la création de celle-ci est une nécessité absolue au vu du nombre de plus en plus important de citoyens qui se retrouvent dans le désarroi, j'ai été quelque peu interloqué par les rayons fort peu achalandés. 

    j'ai contacté une personne, élue communale, qui a défendu le projet du centre de jour et qui connait bien cette épicerie sociale. Elle constate, elle aussi, que les rayons sont trop peu approvisionnés mais l'épicerie vient d'ouvrir et il faut lui laisser le temps de démarrer. Et puis, on fait avec les moyens du bord. Le monde ne s'est pas fait en un jour. Cette élue communale aurait espéré un magasin avec plus de produits mais, elle a confiance, cela viendra.

    Puisque l'on est dans le social, je me permets de rappeler un commentaire de Monsieur Jacques De Coster, Président du CPAS, qui a répondu à des questions posées par des habitants de Woluwe dans ce blog sur les logements sociaux.

    Celui-ci signale qu'il y a environ 3000 logements sociaux à Woluwe. Pour la société dont il s'occupe (Les Locataires Réunis), le délai d'attente pour un deux chambres est de 7 ans et de 10 ans pour un trois chambres. Monsieur De Coster regrette vivement qu'on ait mis des bâtons dans les roues du projet Jacques Brel (construction de 100 nouveaux logements). Le CPAS vient d'envoyer un courrier à toutes les personnes qui font appel à lui et le nombre d'envois est d'environ 1150. 

     

     

      


    2 commentaires
  • Hommage à nos ainés dont nous avons tellement à apprendre


    votre commentaire
  •  

    Santé : Alzheimer...Sur le blog de Woluwe essayez le test cognitif qui rassure  ou pas

                          Testez vos capacités d'apprentissage et de mémorisation. C'est rapide (3 minutes).

                                                        Source : Eloïse Rambert, L'Express.fr / Vif-be

      

    MemTrax, c'est le nom de ce test. Il se propose d'évaluer en trois minutes votre mémoire à court terme et vos capacités d'apprentissage. Son but ? Détecter précocement les pertes de mémoire observées notamment chez les patients souffrant de la maladie d'Alzheimer. Le test fait défiler rapidement devant vos yeux des photos de chaussures, de cravates, de paysages bucoliques.....

    Les consignes sont très simples : lorsque vous pensez n'avoir jamais vu la photo, vous ne faites rien. En revanche, si la photo vous dit confusément quelque chose, vous devez appuyer sur la barre d'espace de votre clavier. Un jeu d'enfant, en somme.

    La journaliste du "Vif" a testé ce "jeu" et, sûre de sa vivacité et de son jeune cerveau 28 ans, croyait le test "fastoche". Mais au final, la copie n'est pas si brillante. 88% seulement des capacités attendues au vu de son âge et de son activité professionnelle. Elle a gagné l'autorisation de se représenter à un autre examen dans un mois. Et est invitée, en l'absence d'amélioration dans un mois, à faire un bilan cognitif complet. Réjouissant.

    Et vous, la forme cognitive ça vous tente ? Si vous voulez vous y coller, c'est par ici ------)  http://www.memtrax.com

    Et n'oubliez pas que les capacités de mémorisation et d'apprentissage dépendent aussi de votre forme générale. Fatigue et stress les mettent à rude épreuve. On se rassure comme on peut.

     


    1 commentaire
  •  Santé des petits Woluwéens et des autres : Vrai ou fauxTant qu'un enfant a des dents de lait, il ne doit pas aller chez le dentiste.

    FAUX : Il est tout-à-fait indispensable de se rendre chez le dentiste avec son enfant, et dès le plus jeune âge. En effet, les caries peuvent survenir avant l'apparition des dents définitives, et dans certains cas, avant même l'apparition des dents de lait !

     (on parle alors de "caries du biberon" ou "de la petite enfance")

      

    Quand on saigne du nez, il faut pencher la tête en arrière.

     FAUX : Stop aux idées reçues ! Quand votre petit bout saigne du nez, il ne faut pas lui mettre la tête en arrière. En effet, si en apparence, le saignement s'arrête, il n'en est rien : le sang continue en réalité de couler danss la gorge, ce qui, en plus de ne rien arranger, peut provoquer des nausées.

    La solution : Faites pencher la tête en avant et pressez ses narines pendant quelques secondes. En principe, le saignement devrait s'arrêter. Rien n'y fait ? Introduisez dans les narines de l'ouate hémostatique, qui permettra au sang de coaguler.

               Source : Famidoo.be (le guide pratique des familles)

                                        

     

     

     


    1 commentaire
  • Déjections canines : un rappel utile Déjections canines : un rappel utile

    Face à l'augmentation des "petits cadeaux" laissés sur la voirie par les chiens dont les maîtres sont indélicats, les autorités communales réagissent.

    D'abord en vous informant : Il existe 20 canisites et 17 distributeurs de doggy bags. La liste de ces installations est consultable sur : www.woluwe1200.be

    Après une phase préventive (distribution de brochures d'information et de sacs aux propriétaires de chiens, les contrevenants récalcitrants pourront être punis d'une amende administrative.

    Pour rappel : tout animal doit être tenu en laisse.

    Info : service de la prévention  prev@woluwe1200.be


    votre commentaire
  •  

    Avis aux comités de quartiers de Woluwe(é) : Connaissez-vous la Toolbox Mobilité ?

    Quand les habitants désengorgent eux-mêmes leurs quartiers

    Bruxelles, Laeken, Molenbeek, Uccle, Ixelles, Forest, Anderlecht - les 7 projets soutenus par Toolbox Mobilité de la Région bruxelloise ont été présentés. Points communs : Une place plus grande aux vélos (Woluwe fait beaucoup d'effort), aux piétons et une diminution du trafic de transit (catastrophique à Woluwe).

    la Toolbox est coachée par la Région via le Secrétaire d'Etat De Lille. Lancée en avril, cette "boite à outils" à destination des riverains propose aux comités de quartier de dessiner la rue dont ils rêvent. A charge ensuite aux équipes retenues d'affiner leurs idées sous la conduite d'un coach mobilité Julie Bérard, dynamique spécialiste désignée par la Région pour donner aux sept projets un socle solide, réalisable et concret. Avec un budget de 1, 25 millions d'euros renouvelable.

    A quand un projet Toolbox à Woluwe-Saint-Lambert ?

    Comités de quartier... retroussez vos manches.

    Infos : https://toolboxmobilite.irisnet.be


    1 commentaire
  • Malgré sa bonne volonté, il se retrouve avec une route semée d'embuches pour la recherche d'emploiIl s'appelle JFM. Cet homme est désespéré et le mail qu'il a envoyé au blog de Woluwe est un cri de colère mais aussi une bouteille à la mer. Il s'adresse aux internautes mais plus spécifiquement, en cette période d'élections communales, aux élus DONT CERTAINS dorment souvent sur leurs lauriers... sauf en période de campagne !!!  Il espère de votre part, une écoute réelle et un peu d'empathie. Il a pour espoir qu'à la lecture de ce témoignage vous ne cliquerez pas trop vite sur "poubelle" avant d'en terminer la lecture, ce qu'il prendrait pour un manque de respect eu égard à sa démarche courageuse. Donnez-vous la peine de lire cet homme qui a le courage de prendre la plume pour expliquer son désarroi.

    es demandeurs d'emploi ?

    "Monsieur,

    Je vous transmet ce mail car j'ai découvert votre blog tout récemment. Je vois dans les commentaires que, parfois, des politiques, vous répondent. J'espère qu'ils me liront car j'en ai marre.

    Nos ministre savent-ils combien les demandeurs d'emploi sont désespérés car peu considérés, stigmatisés et étiquettés comme des paresseux et des profiteurs alors que la majorité d'entre eux se bat pour retrouver un peu de dignité au-travers de la recherche d'un emploi qui leur permettrait de retrouver une image valorisante.

    Je me suis, comme tant d'autres, retrouvé du jour au lendemain sans travail parce que l'entreprise qui m'employait a décidé de fermer ses portes et de licencier tout son personnel.

    Depuis, à 58 ans, je fréquente assidûment les bureaux de l'Onem etc... et je suis stupéfait de voir qu'il y a des métiers à la recherche de mains-d'oeuvre... qui n'en trouvent pas. Bruxelles Formation et le Forem proposent des formations aux demandeurs d'emploi dans ces métiers ayant urgemment besoin de travaileurs. Seulement, et ça c'est incompréhensible, ces formations ont une liste d'attente de parfois plusieurs mois ce qui oblige les personnes à la recherche d'un job d'attendre et donc, de grossir cette masse de chômeurs dont on aime tant à dire (et j'étais de ceux-là avant de me retrouver licencié) qu'ils ne font rien pour se dépètrer de leurs problèmes... dont ils ne sont pas à l'origine d'ailleurs. 

    Ce qui me met hors de moi, c'est que d'un côté, et là je vous donne l'exemple de cette filière formation, il n'y a pas assez de subsides pour permettre à ces formations porteuses d'emploi d'être plus nombreuses, ce qui permettrait de désengorger les bureaux du chômage. Et, de l'autre.... les milliards coulent à flot et à fond perdu pour des banques peu scrupuleuses et à la vertu inexistante depuis trop longtemps et qui ont précipité l'ordre mondial au fond du plus profond précipice en 2008.

    Y a-t-il deux poids, deux mesures ? Oui, bien-sûr.

    Après ça qu'on ne dise pas que les "demandeurs d'emploi" coutent trop d'argent à la communauté. Les organismes chargés de la politique de l'emploi ont les outils en main pour que ces personnes trouvent un job et sortent la tête de l'eau mais plutôt que de donner tous les outils de réinsertion au Forem et cie pour que ces "laissés pour compte" retrouvent le plus rapidement possible une activité professionnelle, on ne donne les outils en question (formations) que de manière parcimonieuse alors qu'il faudrait recruter en toute urgence. En attendant, on met la pression maximale sur ces "profiteurs" pour qu'ils retrouvent un job sous peine de perdre leurs allocations mais en ne donnant pas les moyens financiers aux organismes chargés de la politique de l'emploi de mener leur mission à terme et de manière optimale.

    Les politiques se rendent-ils bien compte que ces "demandeurs d'emploi" sont une foule de plus en plus compacte et qu'il serait bien de les considérer de manière un peu moins hautaine car eux aussi ils votent et leurs voix sont de plus en plus nombreuses.

    Sa demande et ma demande : plus de formations dans des métiers à la recherche de salariés. Est-ce possible ?

    Autre sujet dont je voudrais aussi débattre. Celui des C.V envoyés aux employeurs. Si les demandeurs d'emploi se retrouvent avec des exigences de plus en plus contraignantes pour prouver leurs efforts quant à la recherche d'un emploi, ne faudrait-il pas que les employeurs contribuent à cet effort avec pour obligation à ceux   qui affichent des offres d'emploi de répondre aux C.V envoyés par les candidats aux postes proposés.

    Si vous saviez combien d'heures passent les chercheurs d'emploi (oui je sais, ils n'ont que ça à faire) à écrire des dizaines de C.V et surtout de lettres de (dé)motivation qui, pour avoir des chances d'être retenues doivent être personnalisées, vous en tomberiez sur le c..

    L'un de mes amis a envoyé près de 300 C.V avec pour réponse de la part des employeurs, quatre mails dont trois étaient des mails "passe-partout". Comprenez-vous le désarroi de ces personnes dont certaines, de plus en plus nombreuses d'ailleurs, usent et abusent de tranquillisants et d'anti-dépresseurs, derniers remparts pour certains (dont je fais partie) avant l'inéluctable. Et je ne vous parle pas des problèmes de divorce, des enfants devenus des victimes collatérales, des factures impayées et impayables.

    Je suis désespéré. Ils sont désespérés. Nous sommes au bout du rouleau... et je ne parle pas des femmes pour qui la situation est encore plus infranchissable.

    Sa demande et ma demande : obligation pour les employeurs à répondre aux sollicitations (C.V) envoyées lorsque ces employeurs via des annonces recherchent de la main-d'oeuvre. Est-ce possible ?

    Sortez de votre immobilisme et de vos tours d'ivoire, Messieurs et Mesdames qui vous dites des "élus".

    Merci à vous de m'avoir lu mais je crains que comme les employeurs à qui nous envoyons nos C.V et lettres de (dé)motivation. Vous ne serez que quantité négligeable à vous être donné la peine de lire en entier ce témoignagne.

    --------------------------------------------------------------------------------

    La crise économique a beau pousser le chômage à la hausse, certaines entreprises n'en éprouvent pas moins des difficultés de recrutement. Selon l'Union des classes moyennes, près d'une entreprise sur trois devrait même réduire ses activités faute de trouver le personnel compétent. A Bruxelles, une offre sur trois a du mal à être satisfaite. Les difficultés de recrutement s'expliquent également par l'inadéquation entre le profil des candidats et le poste à pourvoir. Ces problèmes sont fréquents dans les métiers administratifs où la connaissance de la deuxième langue est primordiale.

                                         source : jobtime (métro.be)

    --------------------------------------------------------------------------------

    Sur le site de Bruxelles Formation Langues, il est écrit : Entrée permanente tout au long de l'année !!!!  Seulement, l'un de mes amis, demandeur d'emploi, doit attendre jusqu'à la mi-décembre avant de pouvoir commencer les cours de néerlandais.

    Michel de Bruxelles (concepteur du blog)

    --------------------------------------------------------------------------------

    Voir aussi : Pourquoi nos transports publics pénalisent l

    http://etnotredevenir-il-est-ou.over-blog.com/article-nos-transports-publics-et-les-syndicats-du-transport-public-penalisent-les-demandeurs-d-emploi-107955429.html


    2 commentaires
  • A la limite de Woluwe, un calicot sur la sécurité aux abords d'une école risque de provoquer un drame

    A la limite de Woluwe, un calicot sur la sécurité aux abords d'une école risque de provoquer un drame

    A la limite de Woluwe, un calicot sur la sécurité aux abords d'une école risque de provoquer un drame

    Nous roulions en voiture mon fils (17 ans) et moi. Arrivés à hauteur d'une école germanophone, nous avons eu le regard attiré par un calicot installé sur un passage zébré, en hauteur et en face de cet établissement scolaire. Des inscriptions trop petites nous ont obligés à quitter notre regard de la route pour comprendre la teneur du texte et presque immanquablement nous nous sommes retrouvés sur le passage pour piétons en oubliant les dits piétons (heureusement, il n'y avait personne). Le calicot était pourtant explicite : "Si vous roulez trop vite, vous ne verrez pas cet enfant". Notre regard a été accroché, surtout, par le mot "enfant" avec ce que nous pensions une faute d'orthographe puisqu'il qu'il n'y avait pas de T... qui était, en réalité, représenté par le dessin, trop petit, de l'enfant. Cette particularité nous a rendus imprudents. Est-ce vraiment le but de ce calicot ? 

    Vous, je ne sais pas ce que vous en pensez mais nous, ce caliquot nous inquiète... mais, peut-être, sommes-nous paranos !!!!   


    votre commentaire
  • Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)

    Braderie Georges-Henri : Gros succès... comme d'habitude (photos)


    votre commentaire
  •  Vu à Woluwe : Publicité délicate pour un restaurant !!!!


    1 commentaire
  • Rentrée des classes : Les poux ce n'est pas sale !  C'est la rentrée des classes pour tout le monde, même pour les poux ! Mais pas de panique : ils ne sautent pas d'une tête à l'autre. Et ne naissent pas du manque d'hygiène.

    Et si on combattait les idées reçues sur les poux ?

    Votre enfant se gratte la tête depuis une heure. Et s'il avait des poux ? A l'école, ses copains risquent de penser qu'il ne se lave pas. Et ils auront tout faux : les poux résistent à l'eau et au savon, et leurs lentes (les oeufs) au shampooing ordinaire.

    Les poux peuvent envahir même la tête la plus propre.  Ils aiment toutes les textures de cheveux. Et les cheveux courts leur plaisent aussi.

    Les poux ne sautent pas d'une tête à l'autre et ne volent pas.                                                                                           Ils se transmettent de tête à tête. Il y a donc plus de poux dans les petites classes (maternelles...), car les enfants y sont davantage en contact (jeux...).                                                                                                                                     Les poux ne vivent pas seulement dans les cheveux. Ils peuvent survivre deux jours sur du textile (foulard, drap...), un chapeau, un objet (brosse à cheveux...).                                                                                                                       Cela dit, les poux ne se répandent pas sur l'ensemble du corps : ils restent sur la tête.                                                  Ils ne transmettent aucune maladie mais attention : si votre enfant se gratte jusqu'à sang, des croûtes se formeront, qui peuvent devenir purulentes.                                                                                                                         Ne vaporisez pas de l'insecticide à la maison à forte dose : c'est dangereux pour la santé.                                                Un traitement préventif ne sert à rien. Juste deux conseils : votre enfant ne doit pas toucher la tête d'un enfant "infesté" avec la sienne, ni échanger des vêtements ou des objets avec lui.                                                       Le traitement curatif se base sur un shampooing insecticide.

                         Source : Gezondheid.be  

     

     

     


    votre commentaire
  • Le moulin à vent de Woluwe-Saint-Lambert (historique)

    Ce moulin à vent est, à l'origine, un moulin construit en 1767 à Esplechin, près de Tournai. Suite à la concurrence des minoteries (meuneries) modernes, il faillit disparaître. La passion d'un homme, le docteur Duthoit, le sauva. Racheté par celui-ci dans les années 30 et soigneusement restauré, il connut une seconde jeunesse à Arc-Ainières, dans le Hainaut. En 1960, la veuve du docteur Duthoit en fit don à la commune de Woluwe-Saint-Lambert qui le transféra sur son territoire. Une vingtaine d'années plus tard, un incendie nécessita une nouvelle importante restauration et sa réédification à son emplacement actuel dans la prairie de l'Hof Ter Musschen, près du boulevard de la Woluwe et des Cliniques Saint-Luc.


    votre commentaire
  • Nos graffeurs ont du talent

    Nos graffeurs ont du talent

    Surtout ne dites pas d'eux qu'ils sont des taggeurs... ce qu'ils considèrent comme l'insulte suprême.

    Un taggeur est une personne qui utilise comme langage une signature sur vos façades. Son unique revendication est "d'imprimer" sa colère sur tout ce qui peut provoquer votre colère.

    Le graffeur est un artiste de rue qui choisira un lieu de préférence tristounet et désaffecté pour le nourrir de son art et de ses messages souvent emprunts de bon sens...

    Les deux oeuvres que je vous fais découvrir se trouvent tout près du Shopping de Woluwe près des parkings dans un passage couvert qui conduit au petit étang désaffecté à côté du Colmar. 


    1 commentaire
  • Façade de caractère à Woluwe-Saint-Lambert (Rue Solleveld n' 144)


    votre commentaire
  • Incroyable mais vrai : un employeur bruxellois propose un job de chauffeur mais il faut pouvoir parler turc !?!

      

     

    Dans les offres d'emploi d'Actiris Bruxelles, à l'annonce 171965/chauffeur permis C, plan Activa, on retrouve à la rubrique Profil :

    Parler le français, le néerlandais et... le turc !?!

    Donc, pour un job n'exigeant pas de diplôme si ce n'est avoir le permis C et la connaissance du français, du néerlandais mais aussi du turc,  le candidat à ce poste n'ayant pas de connaissance suffisante en turc... sera probablement recalé pour ce job.

    Cela devient de plus en plus difficile de trouver un travail à Bruxelles, ne trouvez-vous pas !

    N'y a-t-il pas là une forme de discrimination et, est-ce bien le rôle d'Actiris de "parrainer" ce genre d'offre d'emploi ?

    Ce qui me heurte, ce n'est pas le contenu de cette annonce.  Libre à cet employeur d'écrire ce qu'il veut dans son offre d'emploi même si j'ai quelques doutes quant au bien-fondé de son contenu... puisqu'il défavorise une très grande frange de la population dite "faible", qu'elle soit autochtone ou pas.

    Ce qui me froisse, c'est qu'Actiris légitimise ce genre d'annonce.

    Quand je lis (sur le site d'Actiris) que les valeurs d'Actiris sont :   Ouverture-EGALITE -Dynamisme... je m'interroge !!

    Quand je lis (sur le site d'Actiris) que dans ses missions, il y a "la diffusion et le traitement des offres d'emploi "... je m'interroge !!

    Quand je lis (sur le site d'Actiris) que dans le comité de gestions, il y a des représentants de tous les syndicats belges... je m'interroge !!

    On me dira que je suis parono et que je vois le négatif partout. Peut-être. Mais quand même... je m'interroge !! 

    Pour info, la société de transport concernée est située  à Woluwe-Saint-Lambert. L'adresse est accessible à tout le monde puisque les coordonnées complètes de cette entreprise de transport sont sur le site d'Actiris.

    Actiris répond à mon article

     La connaissance d'une langue étrangère peut être un critère demandé par l'employeur quand le job l'exige. Cela ne se limite pas aux langues nationales : de nombreuses offres publiées sur notre site mentionnent la nécessité de parler l'anglais, l'espagnol... voir le japonais ou le turc. A priori et sans connaître l'offre dont vous parlez, il ne s'agit pas d'une offre discriminatoire. En cas de doute quant aux exigences du poste, n'hésitez pas à contacter le gestionnaire dont les coordonnées sont indiquées dans l'offre.

    Actiris accorde beaucoup d'importance à l'égalité des chances. Pour éviter les offres discriminatoires, nous lisons chaque offre transmise avant qu'elle n'apparaisse sur internet. La discrimination est inacceptable et nous encourageons toute personne qui se voit incriminée, tant par une offre d'emploi que dans une autre démarche vers l'emploi, à prendre contact avec le guichet Discrimination d'Actiris : http://www.actiris.be/tabid/111/language/fr-BE/Default.aspx.

    Malgré cette réponse d'Actiris, je persiste et signe dans mon analyse. Dans cette annonce, il est demandé au travailleur de faire du transport à Bruxelles et de charger et décharger des marchandises. En quoi, et je reprends la phrase d'Actiris, ce job de chauffeur sur Bruxelles exige-t-il la connaissance du turc ? Si effectivement l'employeur est libre d'exiger la connaissance d'une langue autre que le français et le néerlandais, je crois qu'Actiris n'a pas, au travers de cette offre d'emploi spécifique, à encourager ce type d'annonce qui, s'il ne semble pas discriminatoire, n'en est pas moins inquiétant pour un job dit "de base". Le taux de chômage à Bruxelles d'une certaine population "fragile" est extrêmement important et l'on relève dans l'une des nombreuses raisons de ce chômage la méconnaissance de la deuxième langue et des qualifications souvent improbables. Si en plus de cela, cette population "fragile socialement" se retrouve avec des offres d'emploi de ce type, comment peut-elle s'en sortir !!! 


    1 commentaire
  • Article intéressant : Une parcelle des étoiles au cimetière de Woluwe-Saint-PierreNotre voisin immédiat, Woluwe-Saint-Pierre, accueillera très prochainement, dans le cimetière communal, la parcelle "des étoiles". Ces parcelles existent dans d'autres communes. Depuis, 2008, sur base d'une décision du gouvernement bruxellois, les parents peuvent en effet faire inhumer leur enfant mort-né à partir de quinze semaines sur un espace spécialement aménagé dans les cimetières. Il faut savoir que les foetus morts-nés de moins de 6 mois ne sont pas inscrits dans le registre des naissances. Ils n'ont pas de prénom officiel. Une parcelle des étoiles permet aux parents de venir se recueillir dans un lieu qui leur est dédié. Le fait d'avoir un endroit pour évoquer la mémoire de ceux-ci est essentiel pour le processus de deuil.

    source : Gaëlle Daneels pour le Vlan Bruxelles                   

    Le site officiel de la commune de Woluwe-Saint-Lambert (woluwe1200.be) ne donne malheureusement aucune information sur l'existence de  "parcelle des étoiles" dans le cimetière de notre commune.


    3 commentaires
  • Vous, je sais pas... mais dans ma rue !!!

    ...Les passages pour piétons semblent être victimes d'un drôle de personnage qui les rend de plus en plus invisibles.


    1 commentaire
  • Conférence informatique à Woluwe-Saint-LambertAvec la naissance des réseaux sociaux et la généralisation d'Internet, de nouveaux métiers sont apparus : certains évidents comme celui de designer ou développeur de sites mais aussi de nombreux autres moins visibles tels que webjournaliste, éditeur de contenus Ibloggeur professionnel ou encore community manager en charge de la gestion de l'image d'une marque sur la toile. La conférence que proposera Wolu Cyber Cité, le lundi 10 septembre à 19h, dans la salle des conférences de l'hôtel communal avenue Paul Hymans 2 , permettra de passer en revue ces nouvelles professions, leurs enjeux et les perspectives qu'elles ouvrent. L'accès est gratuit.

    Infos et réservations :  Wolu Cyber Cité  02/761-60-18  ou cybercite@woluwe1200.be


    votre commentaire
  • Fumer et boire... c'est bon pour la santé !!!! Que pense l'hôpital universitaire St. Luc de ces publicité

    Fumer et boire... c'est bon pour la santé !!!! Que pense l'hôpital universitaire St. Luc de ces publicité

    Fumer et boire... c'est bon pour la santé !!!! Que pense l'hôpital universitaire St. Luc de ces publicité


    1 commentaire
  • En ces journées caniculaires rien de tel qu'un peu de fraicheur tout près de la roue à eau


    votre commentaire
  • Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

    Mais que se passe-t-il sur les rives de la Woluwe ?

    Les panneaux en sont sans dessus-dessous 

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

     

     

    La tortue, inquiète, scrute l'horizon.

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

     

     

    Horreur, les rives de la Woluwe sont envahies de bestioles malfaisantes, étonnantes, mystérieuses....

    Si vous osez vous y aventurer, vous y rencontrerez encore d'autres étrangetés mais aussi des oeuvres d'art éphémères et hors du commun.

    COURAGE !!!

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!

    Insectes géants le long des rives de la Woluwe !!!


    votre commentaire
  • Vous connaissez tous ces petites cartes déposées sur les pare-brises : "Votre voiture nous intéresse", "On rachète votre voiture au meilleur prix". A Uccle, riverains et autorité communale en ont assez. Le mois dernier une nouvelle taxe communale a d'ailleurs été votée, à l'unanimité, pour enrayer ce phénomène qui prend trop d'ampleur.

    Cette taxe se veut dissuasive : 250 euros + 25 cents par carte déposée sur les automobiles.

    Inconvénient.... les vendeurs s'adaptent en se déplaçant vers d'autres communes.

    Forest et Woluwe-Saint-Pierre seraient intéressées par cette nouvelle taxe.

    A quand une réaction de Woluwe-Saint-Lambert ?

     

     


    2 commentaires
  • A défaut d'une médaille d'or pour la Belgique, découvrez....deux recormans absolus

    Le guépard est de loin l'animal le plus rapide sur quatre pattes, atteignant des records de vitesses inégalées par tous les animaux avec des pointes entre 112 et 120 km/h sur 500 mètres.

    En départ arrêté, un guépard peut atteindre 100km/h en à peine trois secondes.

     

     

    A défaut d'une médaille d'or pour la Belgique, découvrez....deux recormans absolus

    Le moustique, grâce à son "exosquelette" qui soutient et protège son corps, peut encaisser des forces compressives de 1.000 autres moustiques sur sa tête. 

                                          

     

    A défaut d'une médaille d'or pour la Belgique, découvrez....

    L'acarien tropical Archegozetes longisetosus est, proportionnellement à son poids, l'une des bestioles les plus fortes du monde. Il peut soulever 1.182 fois son propre poids, soit cinq fois plus que ce qu'on pourrait attendre d'une créature aussi petite.

     

      

      

      

      

      

      

     

     


    votre commentaire
  • Un pain Woluwéen !!! Si ça existe... sur le site de la ferm "Hof Ter Musschen".Un pain Woluwéen !!! Si ça existe... sur le site de la ferm "Hof Ter Musschen".Un pain Woluwéen !!! Si ça existe... sur le site de la ferm "Hof Ter Musschen".Un pain Woluwéen !!! Si ça existe... sur le site de la ferm "Hof Ter Musschen".

    Le site de l'Hof Ter Musschen est une réserve naturelle préservée à l'est de Bruxelles, havre de calme, de végétation et de vie flanquée entre les tours d'habitations, l'université, l'hôpital Saint-Luc et le Boulevard de la Woluwe. La ferme est gérée par le CEBE, dont une poignée de bénévoles menée par David Waiengnier a réussi a obtenir la gestion du fournil délabré attenant à une ferme du XVème siècle. La ferme et son fournil étaient encore en activité en 1979, avant de péricliter avec la disparition du dernier fermier. Après plus de huit ans de négociations et de travaux, le fournil est réhabilité par les membres du CEBE et permet d'accueillir chaque premier dimanche du mois de petits groupes pour y apprendre à façonner et cuire de beaux pains traditionnels.

    Article complet sur le blog gourmand, ami et Woluwéen

    http://cookandroll.canalblog.com


    votre commentaire
  • Etes-vous satisfait par votre agence bancaire ?Vous êtes très satisfait ou au contraire très mécontent de la qualité des services offerts par votre agence bancaire.                          La nouvelle plate-forme  http://www.goodbank.fr

    vous donne l'occcasion de vous exprimer à ce sujet. Le site couvre le marché français et, pour l'heure, le marché francophone belge. 


    votre commentaire
  • Woluwe-Saint-Lambert vu par un magazine franco-belge

    Extraits choisis :

    Selon les quartiers, vous vous retrouverez tour à tour au milieu d'avenues rectilignes bordées d'immeubles modernes et de standings, de petites ruelles où dominent les maisonnettes deux façades, ou dans des quartiers aux allures aristocratiques, jalonnés de magnifiques maisons Art nouveau, Art déco ou modernistes, commme c'est le cas aux alentours du rond-point Montgomery.

    Bref, Woluwe-Saint-Lambert ne se laisse pas facilement définir : c'est un ancien village intégré à la ville, un centre culturel à l'américaine et un moulin à vent, des habitats ruraux et un campus universitaire (UCL), un centre culturel, des avenues embouteillées et des réserves seminaturelles, du beau, du moins beau, du très cher et du pas trop cher !!!  Les quartiers s'y succèdent et ne se ressemblent pas......

    Quels inconvénients ?

    Les embouteillages peuvent poser problème. De même, les quartiers les plus au nord peuvent être incommodés par les nuisances sonores liées à la proximité relative de l'aéroport.

    Une offre culturelle exceptionnelle

    Wolubilis est un concept unique en Belgique aux allures de petit village multiculturel et multidisciplinaire.

      

    Source : http://www.jvmagazine.be

     

     


    votre commentaire
  • Cuisine bruxelloise : le bodding ou comment utiliser ses restes de pain

    Comment utiliser ses restes de pain en confectionnant un en-cas sucré bien brusseleir et délicieux. Le bodding est une institution à Bruxelles, enfin "était".........     

    Recette complète sur le très gourmand blog woluwéen de gbogaert

    Cliquez sur :  http://cookandroll.canalblog.com/archives/2012/08/04/24831756.html

    Inscrivez-vous à sa newsletter, vous vous en lècherez les babines


    votre commentaire
  • Correction des fautes : Les générations actuelles ne connaitront jamais le lien entre ces deux objets.

    Et vous qui lisez cet article ?


    1 commentaire
  • La médiation de dettes : ce mal qui vous dévore...(où l'histoire vraie de Romuald)J'avais entendu parler de son histoire dans la presse et sur internet et j'ai décidé de le rencontrer. J'ai découvert un homme blessé par la vie mais aussi déçu par le manque d'humanité et d'équité de certains médiateurs et, au travers de son regard, j'ai la sensation d'une profession dont l'éthique semble avoir quelques manquements (approche psychologique, écoute, empathie... ). Loin de moi le désir de critiquer les médiateurs pour qui ce job ne doit pas être de tout repos. Je m'en tiens aux témoignages des personnes rencontrées et aux forums de discussion que je visite allègrement. Je suis certain que la médiation aura sauvé de très nombreux citoyens et leur aura permis de trouver une solution adaptée à leurs problèmes d'endettement. Cependant, sur base de ce que j'ai découvert, mon sentiment, à tort ou à raison, est que le médiateur, tout comme l'huissier de justice, est un homme à craindre alors qu'on devrait l'espérer. Ce blog étant ouvert à tous, ceux qui ont regard différent du mien peuvent intervenir via les commentaires.

    Il s'appelle Romuald et, depuis que sa vie a chaviré, son parcours ne peut pas être qualifié de "Joly".

    La descente aux enfers, il connait. La déchéance, il connait. L'envie de tout faire "péter", il connait. Mais il a en lui une force, peut-être une haine, qui le maintient au-dessus de ce "tout en bas de l'entonnoir".

    Il a pour lui la colère, le geste et l'hypersensibilité des révoltés, la force de celui qui n'a plus rien à perdre et qui se bat pour sa dignité qu'il veut retrouver parce qu'il est une victime et non un coupable.

    Il parle vrai, il est rugueux dans son vocabulaire et son timbre de voix reflète ses blessures qui le nourrissent plutôt que de le détruire.

    Certains hommes "de tout en haut" craignent ce personnage qui dérange et que, certains rouages administratifs et judiciaires ont essayé, en vain, de faire taire.

    C'est un écorché vif. Il n'est pas au combat, il est le combat.

    La raison de sa fronde !?

    La médiation de dettes qui, plus souvent que parfois, plutôt que d'aider, détruit, anéantit, broie celui qui cherche à s'en sortir.

    Ne plus pouvoir payer ses factures, cela peut arriver à n'importe qui. Il suffit de perdre son boulot, de vivre un drame familial, médical et l'engrenage se met en place. Peut-être que demain, vous qui me lisez, serez à la place de Romuald et de tous ces autres prénoms qui partagent son calvaire.

    Il a créé un groupe sur facebook que je vous conseille de visiter.

    "Médiation de dettes : exposition de problèmes et aide pour les démarches afin que ce que je vis n'arrive plus aux autres". Comme quoi, on peut être au plus bas et penser quand même à son prochain. Voilà un bel exemple et une belle leçon de courage.

    Vous trouverez sur son site facebook (tapez médiation de dettes) de nombreux liens d'entraide et vous aurez aussi la possibilité de discuter des problèmes vécus par chacun.

    Autre site que je vous conseille de visiter :

    http://www.philippevilain.be/huissierdegats.html

      

    ETONNANT : De nombreux CPAS Médiation de dettes, sur Bruxelles-Capitale, sont injoignables via leur adresse mail car celle-ci est obsolète, inexistante !!!!

     

     


    10 commentaires
  • La tasse de café "anti-crise" à Woluwe-Saint-Lambert pou 1 euro !!!En cette période de grande disette, les petits prix se font rikiki. Pourtant, il est des établissements qui pratiquent des prix "anti-crise" et je me dois, non pas de les citer, car tel n'est pas le but de ce blog, mais de vous indiquer la bonne direction pour arriver au dit établissement. Il est bien évident que ces établissements ne pratiquent pas ces prix dans un but "citoyen" mais avec l'espoir que vous consommiez autre chose.

     La tasse de café à 1 euro ça existe encore avec, en prime, les journaux mis à disposition de la clientèle et un délicieux carré de chocolat comme mignardise.

    Comment trouver ? Vous entrez par le rez-de-chaussée du shopping de Woluwé, côté rue Saint-Lambert à hauteur du magasin Match. Vous passez devant le Match. Une dizaine de mètres plus loin, vous bifurquez sur votre gauche et tombez nez à nez avec cet espace convivial dont l'enseigne est un légume jaune.

    On vous y offrira une bonne tasse de café au prix de 1 euro jusqu'à 11 h. Au-delà de cette heure, le prix grimpe à 2 €.

    Si vous connaissez d'autres établissements qui pratiquent des prix "anti-crise", contactez-moi via les commentaires ou à mon adresse mail : valmicar@edpnet.be

     


    votre commentaire