• Wolu1200 : Alors qu'il mange avec sa fille, il se retrouve nez à nez avec… un voleur dans son appartement

    Alors qu’Alain (prénom d’emprunt) était en train de dîner avec sa fille, ils entendent le bébé de cette dernière pleurer. C’est en allant voir sa fille qu’elle tombe nez à nez avec le voleur, dans leur appartement, ce mardi, rue Abbé de l’Épée, à Woluwe-Saint-Lambert. Le voleur, quant à lui, a pris la fuite.

    Wolu1200 : Alors qu'il mange avec sa fille, il se retrouve nez à nez avec… un voleur dans son appartementUne mésaventure peu plaisante, c’est comme ça qu’Alain, prénom d’emprunt, résume ce qu’il lui est arrivé, ce mardi 25 août, dans son appartement de la rue Abbé de l’Épée, à Woluwe-Saint-Lambert. Vers 11h30, alors qu’il mangeait avec sa fille, un homme du voyage, âgé d’une vingtaine d’années, force la serrure. «  Selon la police, il aurait utilisé un support à la fois dur et souple, comme une radiographie, pour rentrer dans la maison », explique Alain. Le malfrat, quant à lui, a continué son exploration, à l’intérieur de la maison et s’est mis à gravir les escaliers, alors qu’Alain et sa fille étaient au premier étage. «  Nous avons trois sonnettes, alors ma femme a rajouté son nom sur la dernière. Le voleur a sans doute cru qu’il y avait une femme qui résidait seule en haut. Il a probablement pensé que cela serait plus facile pour la dépouiller  », réplique-t-il. Le voleur continue son ascension vers le dernier étage. Il fouille quelques tiroirs mais ne semble pas trouver ce qu'il cherche, ce qui le pousse à redescendre d'un étage. Il ouvre alors la porte d'une chambre, il décide d'allumer, ce qui réveille instantanément le bébé qui y dormait. Les pleurs du bébé alertent la fille d’Alain, qui décide de quitter la table et d’aller voir ce qui fait pleurer son enfant. Alors qu’elle se dirige vers l’escalier, elle tombe nez à nez avec le cambrioleur. «  Il m’a regardé dans les yeux et m’a dit bonjour, comme si je le connaissais et qu’il n’avait rien à se reprocher. J’ai crié et j’ai dit à mon père qu’il y avait quelqu’un dans la maison  », explique-t-elle. Le cambrioleur a pris la fuite en passant par la porte d'entrée qu'il avait laissée ouverte. Alain n'a pu le rattraper. "Il faut que les gens fassent attention et surveillent le voisinage. La police m'a dit qu'il y avait 50 vols par semaine commis par des gens du voyage. Soyez vigilants".

    Source : Sébastien Porcu http://www.lacapitale.be/1362247/article/2015-08-26/woluwe-saint-lambert-alors-qu-il-mange-avec-sa-fille-il-se-retrouve-nez-a-nez-av

     


  • Commentaires

    1
    G. Mainterauge
    Samedi 29 Août 2015 à 20:03

    Et comment sait-on qu'il s'agissait d'un "homme du voyage". C'était écrit sur sa tête? Ou était-ce parce qu'il 'voyageait' d'un étage à l'autre?

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :