• Wolu1200 : Amelle recalée du Mood : «car je suis transgenre»

    De sortie au Mood à Woluwe-Saint-Lambert ce vendredi soir, Amelle est refusée à l’entrée. Transgenre, elle pense à de la discrimination. Les propos du videur confirmeront son sentiment : « je ne parle pas avec des gens comme vous », aurait-il dit.

    Wolu1200 : Amelle recalée du Mood : «car je suis transgenre»Ce vendredi soir était pour beaucoup d’entre nous synonyme de sorties entre amis. Le choix d’Amelle s’est porté sur le Mood, un bar situé sur la place Saint-Lambert. «  J’habite à 300 mètres de là  », nous dit-elle. Amelle y a ses habitudes et prévoyait donc de passer une bonne soirée mais c’était sans compter sur la mésaventure qu’elle allait vivre : Amelle, transgenre, affirme avoir été victime de discrimination.

    «  J’étais rentrée dans l’établissement une première fois. Le videur ne m’avait pas vu. Nous sommes, mes amis et moi, ressortis du bar après cinq minutes car il n’y avait pas grand monde. Nous avons voulu aller au Zanzibar, qui est juste à côté, mais nous n’avons pas pu rentrer  », débute-t-elle.

    Le groupe d’amis se redirige alors vers le Mood bar. Mais voilà que le videur leur refuse cette fois l’entrée. «  Le sorteur m’a lancé : « je ne parle pas avec des gens comme vous », la scène s’est déroulée sous les yeux du patron  », raconte-t-elle encore très choquée. Amelle n’avait jamais dû faire face à de la discrimination auparavant. «  Jamais je n’aurais pensé qu’il était encore possible de tenir des propos de ce genre en 2016 !  »

    C’est avec beaucoup de tristesse et de colère qu’Amelle rentre chez elle après cette soirée gâchée. Elle décide alors de partager sa mésaventure sur les réseaux sociaux, espérant secrètement faire bouger les choses. Plusieurs commentaires encourageants ont été laissés sous son récit. Malheureusement, des messages plus négatifs ont également fait leur apparition. «  En tout cas, je vois que l’intolérance est bien présente dans notre société malheureusement. Une personne a répondu que les LGTB (ndls : lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) n’avaient rien à faire sur la commune. En regardant les likes de ce commentaire, j’ai pu constater que le patron du Mood en faisait partie. Cela confirme ce que je pensais. J’ai bien été discriminée. »

    Nous avons contacté le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, Olivier Maingain, qui n’avait pas connaissance de cette histoire. «  C’est bien la première fois qu’un tel cas de discrimination sur la commune, si les faits sont avérés, m’est rapporté. Je conseille à la personne de déposer une plainte auprès de la police et de l’Unia, le centre pour l’égalité des chances. Je ne peux pas interférer dans le dossier mais je m’assurerai que la plainte soit bien transmise au parquet.  » Toujours dans son envie de ne garder sous silence ce genre de comportements, Amelle a déposé, comme conseillé, une plainte auprès de la police et de l’Unia.

    La réaction du Mood bar

    Nous avons contacté les gérants du Mood bar afin de prendre également connaissance de leur version des faits. «  Nous sommes assez surpris. Amelle est une habituée de notre établissement. À plusieurs reprises, nous nous sommes retrouvés avec elle autour d’un verre pour discuter de tout et de rien. Pourquoi l’aurait-on refusée vendredi pour des raisons homophobes ? Cela n’a pas de sens  », assure Arnaud, l’un des patrons.

    Le jeune homme était présent ce vendredi soir et a assisté à toute la scène. «  Ce qu’il s’est passé, c’est qu’Amelle et ses amis aient été refusés au Zanzibar après que ses potes ont insulté le portier. Il avait déjà eu affaire à eux pour une histoire de bagarre. Mon videur a entendu cela et a donc aussi refusé l’entrée au groupe d’amis. C’est lui qui décide de qui rentre ou pas, je n’ai rien à dire. Ce n’est en aucun cas de la discrimination, notre bar est ouvert à tout le monde !  »

    Le gérant s’est également exprimé quant à la mention « j’aime » accordée au commentaire déplacé de l’un des habitants de la commune. «  C’est une fausse manipulation, je n’aurais jamais liké un message aussi bidon. »

    Source et photo : http://www.lacapitale.be/1680457/article/2016-09-25/amelle-recalee-du-mood-a-woluwe-saint-lambert-car-je-suis-transgenre


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    papy
    Lundi 26 Septembre 2016 à 17:28
    Je suis le hôte d'accueil de l'établissement Zanzibar sise rue Voot place St Lambert

    Il n'est pas bon de crier au loup sur place publique. ..
    Voilà ce qui s'est réellement passé oui effectivement j'ai refusé la dénommé Amelle ainsi que ses amis pour les raisons suivantes, Auparavant ils étaient les bienvenus et on a jamais eu de soucis avec cette personne jusqu'au jour où en terrasse, il y a eu une interaction avec eux car ils avaient volontairement renversé une table de clients où il y avait des cocktails de boissons et bouteilles pour une centaine d'euros

    La personne refusant de prendre ses responsabilités le zanzibar a dû prendre en charge cet incident et payer une nouvelle tournée dans un but commercial et surtout pour éviter des conflits
    Ceci étant fait je le dis devant vous tous ici cette personne ainsi que ses amis ne sont plus les bienvenus dans notre établissement

    Je regrette une chose cette personne n'a pas pris ces responsabilités et se fait passer pour une victime en se cachant derrière son orientation sexuelle!!!
    2
    Melo
    Lundi 26 Septembre 2016 à 19:47
    Bonsoir monsieur papy

    C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai lu votre commentaire
    Il doit y avoir une petit erreur car le soir en question dont vous parlée cest ma table qui a été reversée ou effectivement il y avait pour plusieurs centaines d'euros de boisson que jai régler avec mes amis
    Dont la dénomee Amele qui etait à ma table vu que nous sommes amie
    Effectivement la soirée en question jai ete assez exaspéré par les commentaire déplacé de votre patron vis à vis de ma mere qui venez de décédé et qu'il connassais personnellement
    Ne pas être la bienvenu dans votre établissement et le dernier de mes souci, car fréquenter un établissement qui n'a aucun respect vis à vis des personnes décès et de leurs famille cest no comment....
    Bien à vous
    Melody
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :