• Wolu1200 : Désamiantage du viaduc Reyers... les 9 phases du chantier

    Les travaux préparatoires au désamiantage du viaduc Reyers commencent lundi 13 juillet. Le trafic ne devrait pas trop en souffrir. Ensuite, le désamiantage proprement dit sera phasé en 9 étapes. Dont voici le planning.

    Les travaux préparatoires au désamiantage du viaduc Reyers seront lancés lundi 13 juillet. Ils dureront 50 jours et non 100 comme prévu initialement. Dans la foulée, le désamiantage proprement dit reste prévu à partir du 3 août. Ce dimanche 12 juillet, une fête de quartier dira adieu à l’ouvrage d’art (lire ci-dessous), qui sera démoli à partir d’octobre.

    D’après Bruxelles Mobilité, les travaux préparatoires au désamiantage n’engendreront que peu ou pas de perturbation du trafic dans le quartier. «Il s’agit de dégager la zone. Nous enlèverons les lampadaires et autres luminaires et dégagerons une station Villo», prévient Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité. «Il ne devrait donc pas y avoir d’énorme impact sur la mobilité, d’autant que le chantier s’établira par zones».

    Alors que le permis d’environnement a été reçu le 2 juillet, la communication aux riverains s’établira par toutes-boîtes ainsi que lors de l’événement festif de ce dimanche 12 juillet. «Les plans de signalisation détaillés des travaux de désamiantage doivent encore passer en commission de coordination des chantiers», précise Camille Thiry. «Mais les riverains ne doivent pas s’inquiéter».

    9 phases (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

    D’après les premières projections fournies par Bruxelles Mobilité, le désamiantage s’étalera sur un planning en 9 phases, du 3 août au 23 octobre. Il s’agira successivement, pour chacune des zones concernées, de l’installation des signalisations et échafaudages, de la pose du film rétractable et des tentes, de l’installation technique, du test fumée, du désamiantage proprement dit, des mesures de libération et enfin du nettoyage et démontage des échafaudages.

    Là non plus, pas de gros bouleversements prévus pour la circulation. «Les perturbations trafic seront restreintes, excepté lors des interventions au centre du viaduc, qui surplombe le carrefour», table Camille Thiry. Celles-ci sont planifiées en 3 phases (3/08-20/08, 21/08-10/09 et 11/09-2/10). «À ce moment-là, pas de blocage prévu mais un travail en plusieurs sous-phases avec légère déviation de certains flux de trafic». Les plans détaillés de ces sous-phases attendent encore la validation de la commission de coordination des chantiers.

    Gros œuvre

    Après la phase de désamiantage, le gros œuvre démarrera au plus tard début octobre en retirant le tablier du viaduc. Le carrefour Diamant sera ensuite rouvert à la circulation dès l’automne.

    En parallèle, commenceront les travaux de démolition des pentes du viaduc et les travaux de réaménagement du boulevard Reyers. La démolition devrait être terminée en mai de l’année prochaine. Le boulevard Reyers sera ensuite temporairement réaménagé, dans l’attente du réaménagement de la place Meiser, de l’aménagement de «Parkway E40» et du développement du pôle média Reyers. Le tunnel voitures et trams sous Meiser prendra forme plus tard, sous une configuration qui n’est pas encore arrêtée.
     

    Bye bye Reyers

    «Le viaduc est une relique du temps où les urbanistes laissaient libre cours à la voiture. Cette époque est révolue. Nous voulons rendre la ville aux gens et faire du boulevard Reyers un boulevard urbain agréable où il fait bon vivre». Pour anticiper cette nouvelle ère, le Ministre de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) lance donc une fête ce dimanche 12 juillet «pour les riverains et l’ensemble des Bruxellois», qui marquera en quelque sorte l’enterrement de l’ouvrage d’art. Qui ne sera évidemment pas enterré mais démoli. Encore que: un tunnel routier reste annoncé sous la place Meiser...

    la fête est prévue sur le terrain en friche à l’angle de la rue Colonel Bourg et du boulevard Reyers. Le coup d’envoi sera donné à 14h. L’animation principale sera la nacelle lancée à 60m de haut qui permettra d’immortaliser une dernière fois le viaduc en le survolant. Traditionnels food-trucks, bars, artistes de rue et animation pour enfants seront évidemment de la partie. Plus dans le thème du jour: une expo des projets à venir dans le quartier ainsi qu’une visite guidée de celui-ci sont aussi planifiées. En soirée, on dansera.

    Source, photo et image : http://www.lavenir.net/cnt/DMF20150709_00675054?_section=62418920&utm_source=lavenir&utm_medium=newsletter&utm_campaign=regio&M_BT=52724303895


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :