• Wolu1200 : Elyx va transformer le boulevard de la Woluwe

    A l’avenir, beaucoup de projets résidentiels vont donner un nouveau visage à l’un des axes d’entrée de ville majeurs de Bruxelles. Porté par Eaglestone, Elyx sera l’un de ceux-là.

    Wolu1200 : Elyx va transformer le boulevard de la Woluwe

    Pour l’heure, on n’aperçoit qu’un boulevard bruxellois (celui « de la Woluwe ») où les travaux paralysent depuis des mois la circulation, transformant en cauchemar la zone pour les Bruxellois. En septembre, si tout va bien – cela semble être le cas –, il y aura une artère rendue plus fluide sur le plan du trafic grâce, notamment, au tram 94.

    De pareils aménagements rendent évidemment cette voie d’accès particulièrement attractive pour les promoteurs en tous genres puisqu’elle jouit d’un cadre verdoyant et qu’elle mène directement à l’autoroute et même à l’aéroport.

    Parmi les terrains qui longent le boulevard de la Woluwe, l’un d’entre eux a été acquis en 2015 par le promoteur Eaglestone. Planté au nº60, juste à côté du shopping de Woluwe, lui aussi en travaux, il accueillait jusqu’à récemment un bâtiment de bureaux devenu complètement obsolète avec le temps.

    Celui-ci était une « signature » de l’immobilier de bureaux qui avait été développé le long de l’axe routier durant les années 80, soit pendant l’âge d’or de l’immobilier tertiaire. Aujourd’hui, on le sait, le secteur des bureaux traverse une crise dont il ne s’est pas encore entièrement remis. Beaucoup de bâtiments sont ainsi transformés en résidentiel, un secteur qui a le vent en poupe dans une ville comme Bruxelles.

    Aujourd’hui rasé, le bâtiment cédera la place d’ici début 2020 à un ensemble contemporain qui offrira 57 logements sur environ 6.700 m2 et deux espaces de bureaux (500 m2). Il comprendra également un niveau de sous-sol pour 79 emplacements voitures et un second niveau de sous-sol prévu pour les caves.

    Baptisé « Elyx », le projet a été dessiné par le bureau d’architecture bruxellois Axent. Les architectes ont imaginé des espaces allant du studio à l’appartement 4 chambres. Les prix démarreront à 195.000 euros (studio) pour atteindre 520.000 euros (appartement 3 chambres). Pour le 4 chambres, le montant n’a pas encore été fixé, mais on l’aura compris, il se situera dans la tranche « haute » du marché, comme l’ensemble du projet.

    « Le secteur résidentiel est en train de se réapproprier les grands boulevards réaménagés, explique à ce sujet Nicolas Orts, CEO d’Eaglestone. Nous l’avions déjà remarqué avec le projet Twice (NDLR : également développé par Eaglestone au boulevard du Souverain) et nous constatons le même enthousiasme pour Elyx dont plus de 55 % des biens ont déjà été vendus alors que la construction n’a pas encore démarré. »

    Il y a trois ans, lorsqu’il a pris connaissance de l’opportunité que représentait le 60, boulevard de la Woluwe, Nicolas Orts n’a pas hésité longtemps pour en devenir propriétaire. « Si vous imaginez le boulevard il y a 15 ans, il était exclusivement destiné à l’activité de bureaux, dit-il. On voit encore çà et là les vestiges de cette époque tristounette sur le plan architectural et je ne serai pas surpris si dans cinq ans, tous les vieux bâtiments de bureaux auront été reconvertis en logements. D’ici la fin de l’été, le boulevard de la Woluwe new-look présentera un tout autre visage : larges pistes cyclables, plantation de 235 nouveaux arbres, zones de promenade, nouveaux trottoirs et éclairage public renouvelé. Quant au tram 94, il sera prolongé du Musée du tram jusqu’à Roodebeek. »

    Elyx représente pour Easglestone un investissement total de 25 millions d’euros. Parmi les 30 futurs propriétaires qui ont déjà signé leur bon de commande, il y a une très grosse majorité de francophones (95 %), dont 55 % sont âgés entre 51 et 80 ans. Ils proviennent en grande partie de Bruxelles et de la Wallonie. Quant à la proportion de propriétaires occupants, elle atteint les 65 %, contre 35 % d’acquéreurs-investisseurs qui se concentrent majoritairement sur les petites unités, les plus faciles à louer.

    Présent à la pose de la première pierre, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert Olivier Maingain a insisté sur la forte progression démographique de sa commune. « Avec 57.000 habitants, Woluwe-Saint-Lambert est devenue aujourd’hui la commune où la démographie a le plus augmenté dans cette partie de la capitale, a-t-il expliqué. C’est également la commune qui est la plus conseillée aux émissaires des Communautés européennes qui travaillent ou qui viennent s’installer à Bruxelles. Avec le shopping et le pôle culturel du Wolubilis situés à proximité, mais aussi la place Saint-Lambert et ses multiples restaurants, Elyx a de beaux jours devant lui… »

    Source et photo :   

    Paolo Leonardi

    www.lesoir.be/166307/article/2018-07-05/elyx-va-transformer-le-boulevard-de-la-woluwe


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :