• Wolu1200 : Flux migratoire infernal dans l'avenue Gilbert Mullie

    Wolu1200 : Flux migratoire infernal dans l'avenue Gilbert Mullie

    Grosse colère des habitants de l'avenue Gilbert Mullie qui n'en peuvent plus de ce flot ininterrompu de voitures de transit qui empruntent aux heures de pointe cette petite rue à caractère résidentiel comme si elle était considérée comme un "itinéraire bis" ou "route de délestage". Chaque jour aux heures les plus denses - mais pas que - c'est un charroi incessant de navetteurs impatients qui, venant du haut du "Chemin des deux Maisons" et voulant éviter le rond-point congestionné en face du Delhaize Roodebeek, contourne en amont celui-ci à hauteur de la place de la Sainte-Famille et emprunte cette petite rue. Rebelotte en fin de journée quand ces mêmes navetteurs reprennent l'avenue Gilbert Mullie dans le sens inverse. Le syndrome que vivent les habitants de cette rue n'est pas propre à celle-ci et n'est qu'un exemple parmi d'autres de ces rues que s'approprient de manière de plus en plus sauvage les navetteurs.

    Les riverains sont excédés par ce trafic intense, source de pollution sonore, olfactive (particules fines) et d'insécurité pour ses habitants dans une rue qui n'est ni prévue ni adaptée pour ce type de circulation. Les navetteurs qui l'empruntent ne respectent ni le panneau "Excepté circulation locale" ni le panneau 30 km/h et roulent trop vite ce qui pose de gros problèmes de tranquillité et de sécurité routière. 

    La commune, à de nombreuses fois interpellée par les riverains, a décidé, après consultation locale, de réaménager l'avenue Gilbert Mullie en... raccourcissant les trottoirs, semble-t-il pour améliorer le trafic, ce qui aura pour seule finalité que de provoquer un appel d'air vers un trafic de transit plus intense car plus aisé... que combattent justement les riverains en colère. L'idéal serait de décourager l'accès de cette rue aux navetteurs en les ralentissant au maximum de telle sorte que ceux-ci contourne cette rue. S'il est vrai que l'installation programmée d'un trottoir traversant, uniquement dans le haut de la rue, ralentira momentanément ce flux "migratoire", il n'en redémarrera que de plus belle après le franchissement de celui-ci. L'installation de ralentisseurs de vitesse dans le haut et le bas de la rue aurait pu être une option intéressante mais n'a, peut-être, pas été abordée ou retenue lors de cette réunion.

    L'argument de la commune quant à la décision de raccourcir les trottoirs est que celle-ci a été prise en accord avec les riverains consultés lors du projet de réaménagement de l'avenue. N'ayant pas été invité par "avis toute boîte", comme de très nombreux autres riverains de la rue, je m'interroge sur le nombre de participants à cette consultation et donc de la légitimité de cette décision ainsi que de la présentation qui a été faite aux riverains pour que ceux-ci soient favorables à des trottoirs raccourcis alors que partout dans la commune lors de réaménagements de la voirie, comme à la rue Vervloesem, les trottoirs sont élargis pour favoriser le bien-être et la sécurité des habitants, des PMR et piétons.. en transit smile. Sur le groupe Facebook de Woluwe-Saint-Lambert, une personne me disait récemment qu'elle avait l'application Waze mais qu'elle n'empruntait pas notre rue car... "j’évite votre rue trop étroite qui finalement ne me fait pas gagner du temps !". 

    Ce coup de colère des riverains de cette rue n'est pas une exclusive et pourrait être multiplié par dix au vu des nombreuses autres situations similaires vécues dans d'autres quartiers "saturés" de Woluwe-Saint-Lambert.

    A qui la faute de ce trafic injustifié dans cette petite rue aux heures de pointe ? 

    A la congestion de la circulation importante dans la descente du "Chemin des deux Maisons" à hauteur du petit rond-point en face de l'église mais aussi et surtout à la congestion automobile à hauteur du rond-point aux abords du Delhaize Roodebeek.

    L'application mobile Waze n'est pas non plus étrangère au problème de cette petite rue... et de bien d'autres. Ce type d'application fait ainsi emprunter aux automobilistes un itinéraire de substitution pour éviter les files. Résultat: les petites rues des communes situées aux abords des grands axes sont complètement bouchées aux heures de pointe.

    Face au phénomène récent WAZE, certaines communes ont donc décidé de s'attaquer à ce problème. Comment ?

    Exemple à Kortenberg. Dans cette commune, les autorités ont installé des caméras qui reconnaissent automatiquement les plaques de voiture. On parle de caméras ANPR. Certaines applications conduisent les automobilistes dans des zones réservées à la circulation locale. Pour rappel, dans les zones classées comme "circulation locale", seuls les véhicules des riverains et des personnes se rendant ou venant de chez l'un d'eux, y compris les véhicules de livraison, y ont accès. Les véhicules des services d'entretien et de surveillance, les véhicules prioritaires, les cavaliers et les cyclistes y sont également admis. Tout autre véhicule est interdit. 

    Wolu1200 : Flux migratoire infernal dans l'avenue Gilbert MullieSi vous passez trop souvent, en heure de pointe, par les rues de la commune sans être riverain: c'est l'amende garantie. L'amende s'élève à 55 euros. 

    Visiblement, la sanction fonctionne car depuis l'installation du système, le trafic a fortement diminué. La commune a distribué jusque 100 amendes par jour. 

    D'autres communes concernées autour de grands axes comme Overijse ou Wemmel songent à emboîter le pas. 

    Qu'en sera-t-il de notre commune qui serait bien inspirée, dans certaines situations extrêmes, de réfléchir à une installation judicieuse de ces caméras qui pourraient dissuader les navetteurs de s'engouffrer par flot ininterrompu dans ces rues qui n'ont pas pour vocation d'absorber autant de trafic en si peu de temps? 

    Une migration automobile soft oui mais là... trop c'est trop !

     

    Wolu1200 : Flux migratoire infernal dans l'avenue Gilbert MullieA terme, 660 habitations vont fleurir sur le complexe Greenwood dans le haut du "Chemin des deux Maisons". Sachant que chaque famille possède au minimum 2 voitures, cela fera pas moins de 1200 véhicules qui se jetteront dans ce "chemin" qui est déjà un bourbier journalier. Que font les autorités communales pour pallier à ce piège à automobiles ??? Et que l'on ne me dise pas que l'on ne savait pas ce qui allait arriver ! J'ai déjà interpellé à ce sujet les autorités communales il y a plusieurs années... en vain! Il est vrai aussi que ces 660 logements vont rapporter pas mal de taxes communales smile. Pour être honnête, il est tout aussi vrai que certaines voiries sont régionales et que la communale n'a pas les coudées franches dans ce dossier compliqué mais pas insurmontable. Peut-être faut-il un peu de courage politique !

    Voir lien publié en... 2014 : 

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/woluwe-saint-lambert-le-val-d-or-va-t-il-etouffer-le-chemin-des-deux-m-a106863306

     

                                             Delwart M.

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :