• Wolu1200 : Hermès aime Chantal et... vice-versa

    J'ai découvert dans La Libre de ce jour un article consacré à une habitante de notre commune dans le cadre de la "Série d'été" qui présente des métiers hors du commun. Extraits choisi.

     

    Wolu1200 : Hermès aime Chantal de Meeus et vice-versa

    Le savoir-faire hérité d’Hermès

    Chantal de Meeûs a travaillé chez Hermès dans les années 80.  "J'étais la première jeune femme à être engagée dans l'atelier. Au départ, on m'avait cantonnée dans des petits articles. Je n'y étais pas vraiment à l'aise. Et puis, on m'a donné un grand article à fabriquer et, là, je me suis envolée", explique cette femme passionnée.

    Déjà adolescente, Chantal de Meeûs aime travailler de ses mains, créer des petits objets avec de la laine, qu'elle file elle-même. A 18 ans, sur les conseils d'une amie de sa mère, Marie Wabbes écrivain et dessinatrice de livres pour enfants, Chantal part étudier en Angleterre à l'école Farnham. Dans cette école, sa réalisation de fin d'année sera un sac à dos en cuir. La matière la tente et elle part suivre une formation en sellerie-maroquinerie à Paris. Elle est par la suite engagée chez Hermès et se trouve y être la plus jeune ouvrière. Là, elle fabrique le mythique sac Kelly. Ce métier l'a profondément marquée et lui a appris des choses qu'elle utilise encore aujourd'hui dans son atelier à Woluwe-Saint-Lambert. 30 ans après son passage chez Hermès, c'est le retour aux sources de l'inspiration et du désir de retravailler cette matière sensuelle qu'est le cuir. Elle ressort ses outils et ouvre son atelier-boutique rue du Prince Héritier, 93. Aujourd'hui, cette sellière maroquinière travaille sur commande mais réalise aussi des pochettes en cuir pour iPhone.

    Article complet à découvrir dans La Libre du lundi 27 juillet 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :