• Wolu1200 : Le bruit des moteurs de bus a remplacé ma radio

    Les chauffeurs de la Stib ont l’obligation de couper le moteur de leur véhicule une fois arrivés au terminus. Chose qui ne semble pas être respectée à Hof ten Berg. Les riverains se plaignent des nuisances sonores et souffrent d’asthme et de maux de tête.

    Wolu1200 : Le bruit des moteurs de bus a remplacé ma radioL’heure ne semble plus être à la quiétude pour les riverains de l’avenue Henri-Victor Wolvens à Woluwe-Saint-Lambert. Le ronflement des moteurs les accompagne tout au long de leur journée. Et pour cause, le terminus Hof ten Berg de la ligne 29 se situe juste en plein milieu de ce quartier semi-résidentiel.

    «  Le problème est multiple mais relativement simple à la fois : les bus n’y sont pas à leur place et le bruit des moteurs qui tournent en continu, la pollution ainsi que le gymkhana de ces énormes engins posent des complications  », estime le député Eric Bott (DéFI), qui compte interpeller à ce sujet Pascal Smet (s.pa), ministre bruxellois en charge de la Mobilité.

    De nombreux riverains n’ont pas hésité à contacter la commune de Woluwe-Saint-Lambert suite à ces nuisances sonores incessantes dues au fait que les chauffeurs de la Stib ne coupent pas le moteur de leur véhicule une fois arrivé à l’arrêt. Chose que nous avons pu constater sur place. D’autres habitants semblent même souffrir d’asthme, de palpitations ou encore de maux de tête suite aux émanations des véhicules.

    Nous sommes allés à la rencontre de Vlady Kurek, habitante du quartier qui se bat pour retrouver un peu de calme. «  Chaque matin, j’ai l’impression qu’un bus rentre dans ma chambre, quand je cuisine, j’ouvre la fenêtre et c’est le bus qui remplace la radio. C’est vraiment inhumain !  », nous dit-elle, au nom d’un grand nombre de riverains. Selon elle, le problème se pose depuis juillet 2014. Les nuisances débuteraient à 5h30 et se termineraient aux alentours de 1h du matin. Hormis le bruit insupportable, notre interlocutrice souligne aussi la suppression de deux emplacements dédiés aux personnes handicapées. Conséquence directe de l’installation de ce terminus.

    Source et photo : La Capitale (article complet dans La Capitale de ce samedi 17 septembre)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :