• Wolu1200 : Nous ne pouvons pas accueillir tout le monde à la piscine communale du Poséidon

    Wolu1200 : Nous ne pouvons pas accueillir tout le monde à la piscine communale du PoséidonOn parle souvent du manque de place dans les écoles, ça risque d'être problématique aussi dans les piscines, surtout, une fois encore, à Bruxelles. Il n'y a pas assez de bassins donc de nombreux enfants ne vont plus à la natation avec leur école alors qu'il s'agit d'une activité obligatoire. Sung-Shim Courier et Vincent Wilbert sont allés s'en rendre compte pour le RTL info 13 heures.

    Cette année, les cours de natation seront seulement organisés pour les élèves en deuxième année secondaire dans l'établissement "De l'autre côté de l'école". Il n'y a pas de piscine à Auderghem, alors les enfants doivent se rendre dans la commune voisine. Pour cette directrice d'école, aménager les horaires est un véritable casse-tête. "Quand je confectionne les horaires des enseignants, la première chose que je dois placer, c'est les heures de natation. Et donc c'est au peut-être d'autres idées pédagogiques qu'on aurait", explique Amandine Tuerlinckx.

    Sur les 19 communes bruxelloises, 15 ont au moins une piscine sur leur territoire. C'est notamment le cas de Woluwe-Saint-Lambert: en temps normal quand les autres piscines ne sont pas fermées, le Poséidon est quand même obligé de refuser 7 ou 8 classes hors commune. La demande est beaucoup trop importante.

    "Pour les hors communes, ça nous arrive souvent de ne pas accepter parce que nous n'avons plus de ligne de nage. Nous avons des écoles qui viennent de l'extérieur de Woluwe-Saint-Lambert, qu'on essaye de caser quand c'est possible, mais nous ne pouvons pas accueillir tout le monde", confirme Eric Bott, échevin des sports de la commune de Wolume-Saint-Lambert.


    Une question de budget

    Selon la direction du Poséidon, il manquerait à Bruxelles au moins deux ou trois piscines. Mais difficile d'en construire de nouvelles pour des raisons principalement budgétaires: c'est un véritable gouffre pour les communes.

    "C'est des budgets énormes pour les communes puisqu'il faut savoir que tout ce qui est énergie est quand même assez important au niveau des communes. Cette piscine est quand même un budget pour Woluwe-Saint-Lambert", ajoute Eric Bott.

    La Région bruxelloise, compétente pour la question des infrastructures sportives privilégie les subsides à la rénovation des bassins de natation, ce qui diminue la charge financière qui pèse sur les communes, mais ne résout pas la question du manque de piscine.

    Source : http://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/les-petits-bruxellois-prives-de-piscine-nous-ne-pouvons-pas-accueillir-tout-le-monde--847217.aspx

    Vidéo RTL-TVI :   http://www.rtl.be/info/video/593930.aspx


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :