• Wolu1200 : SFR lui réclame 1.000 euros de facture Internet alors qu'elle est abonnée à la TV

    En Bref : 

    Wolu1200 : FR lui réclame 1.000 euros de facture Internet alors qu'elle est abonnée à la TVDominique Biard a eu la désagréable surprise de découvrir une facture de son opérateur de près de 1.000 euros, pour le mois de novembre. Outre son abonnement TV, la société lui réclame plus de 900 euros de consommation Internet. Or elle n’a pas d’abonnement Internet chez eux. Après vérification, la hotline de SFR lui a proposé... de ne payer que la moitié de cette facture !

    Dominique n’en démord pas, elle ne paiera pas pour un service qu’elle n’a pas contracté.

    Tous les détails sur cette affaire rocambolesque à découvrir dans l’édition numérique Bruxelles.lacapitale.be


     Suite à cet article paru dans la presse bruxelloise, Olivier Maingain réagit sur Facebook face à des interpellations d'habitants mécontents de notre commune :

    Bonjour Comme j'ai pu le préciser sur les antennes de BX1, le service juridique de la commune a instruit tous les dossiers de plaintes reçues. Pour rappel, plusieurs avis ont été publiés dans le Wolu Info invitant les personnes concernées à s'adresser à la commune. Sur les 515 dossiers traités, plus de 400 l'ont été à la satisfaction des clients, le service juridique ayant dans la plupart des cas obtenu gain de cause à leur avantage. Quelque 80 dossiers sont encore en cours de traitement. Dans certains cas, les dossiers ont été transmis au médiateur fédéral des télécommunications car les contestations ne portaient pas sur les conditions de la vente du réseau. Monsieur Van Brakel a reçu d'ailleurs une information dans ce sens. Le service juridique a reçu de nombreux témoignages de satisfaction à la suite de son intervention. C'est dire que la commune n'a pas abandonné les administrés et a bien respecté ses engagements et fait respecter les conditions de la vente. Bonne journée.

    Réaction de Dominique Biard en complément de la diffusion de l'article publié dans la presse bruxelloise :
     
    Grâce à la publication de cet article, j’ai été contactée par Test Achats qui m’a dit que Télé Bruxelles voulait m’interviewer, ce qui a été fait lundi. On peut voir ce reportage sur le site de Télé Bruxelles, Votre Commune, WSL, et c’est celui du 5/12. Miraculeusement, lundi soir, appel du directeur commercial de SFR  pour me dire que c’était bien une erreur et que tout était en ordre depuis une semaine. Je lui ai rétorqué que cela m’étonnerait puisque depuis le 15/11, date de l’envoi du recommandé, je me suis connectée chaque jour à My SFR et n’y ai jamais vu de note de crédit. Il m’a expliqué que c’était normal, qu’il fallait attendre l’édition de la facture suivante pour la visualiser, ce à quoi j’ai répondu qu’ils auraient pu me le dire, et là, il n’a pu que me donner raison et s’excuser. Je n’ai pas voulu polémiquer, mais si la note de crédit avait été établie une semaine avant le 5/12, je n’aurais pas reçu un sms de leur part le 1/12 me disant que la domiciliation était refusée et que je devais payer une majoration de  5 €, et par ailleurs, j’ai interrogé le service informatique de la société où je travaille, et l’explication donnée par le directeur commercial a entraîné des moues dubitatives. Bref, ils annulent  les 5€, et se confondent en excuses. Mais quand on met en rapport l’erreur de facturation et les moyens qu’il a fallu mettre en œuvre pour la résoudre, on se dit que c’est du grand n’importe quoi. Qu’une société fasse des erreurs, je peux le comprendre, qui peut dire qu’il maîtrise toutes ces technologies, mais qu’elle ne fasse rien alors qu’on le lui signale est inadmissible. La morale de l’histoire : il faut vérifier ses factures, et ne pas hésiter à réagir.
    Reportage Bx1 (vidéo) : 

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Décembre 2016 à 11:42

    Nous avons quitté SFR pour Proximus.

    prix des factures erronés à chaque email. 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :