• Wolu1200 : "Tu veux ma place ? Alors prends mon handicap" dans la presse bruxelloise

    Article paru dans le journal "La Capitale"

    Une page Facebook recense les incivilités liées aux emplacements pour handicapés.

    https://www.facebook.com/pages/Tu-veux-ma-place-Alors-prends-aussi-mon-handicap-Stop-Incivilit%C3%A9s/889314647767224

            « Tu veux ma place ? Alors, prends aussi mon handicap »                   C’est le slogan bien connu et volontairement provocateur qui a été choisi comme titre d’une nouvelle page Facebook. L’objectif de celle-ci est simple : dissuader les conducteurs inciviques d’utiliser les emplacements réservés aux personnes handicapées. « C’est un véritable ras-le-bol qui en est à la base », explique Nathalie, qui se cache derrière l’initiative. L’époux de cette habitante de Woluwe-Saint-Lambert de 44 ans a depuis trois ans, des soucis de santé et est en attente d’une transplantation pulmonaire. Les allers-retours entre leur domicile et l’hôpital sont donc récurrents. Un vrai parcours du combattant. « Pour se stationner, c’est à chaque fois la croix et la bannière. Pourtant, nous possédons une carte de stationnement pour PMR. Mais encore faut-il que ces emplacements ne soient pas occupés par le véhicule d’un conducteur valide… » Pourtant, dans son quartier non loin de l’avenue de Wolu1200 : "Tu veux ma place ? Alors prends mon handicap" dans la presse bruxelloiseBroqueville, trois places sont destinées aux personnes à mobilité réduite. Certains n’hésitent pas à récidiver régulièrement ! Et cela, de manière continuelle depuis plus d’un an et demi. « Quand on contacte la police, celle-ci envoie une amende au conducteur mais cela ne suffit pas à certains égoïstes qui continuent, et qui de surcroît s’imaginent que garer à moitié dessus est moins grave ! » Nathalie a toutefois tout tenté : même laisser un mot, relativement gentil, expliquant que la situation n’était plus vivable pour elle et son mari. « En réponse, j’ai été envoyée balader ! Un des conducteurs m’a même expliqué qu’au lieu de tourner des heures, il préférait se garer sur ces emplacements réservés ! », se souvient-elle. FAIRE PRENDRE CONSCIENCE Mais c’en était trop pour la quadragénaire. Elle a donc décidé de lancer cette page Facebook sur laquelle elle poste les photos des flagrants délits, en précisant le lieu, la date et l’heure. « Mon but n’est pas de dénoncer ces personnes car je pense que la police n’a pas besoin de cela pour dresser des p.v.. Ce que je souhaite à travers cette démarche est de leur faire prendre conscience qu’ils dérangent ! », explique Nathalie. Elle invite d’ailleurs quiconque qui serait témoin de ce genre d’infractions, de prendre en photo le délit et de le poster sur la page. «J’ai le sentiment que ce seront plus des personnes concernées qui participeront, mais je crois qu’ensemble, on peut faire changer les choses.» l

    Source : AWATEF DOURHERI "La Capitale"

    Article de presse original :  file:///C:/Users/valmicar/Downloads/d-20150130-37MFJH_pdf%20(1).pdf


    Photo découverte sur ce site qui "scrute" aussi d'autres incivilités flagrantes dans notre commune ! 

    Wolu1200 : "Tu veux ma place ? Alors prends mon handicap" dans la presse bruxelloise

     

    Lien utile : 

    Wolu1200 : "Tu veux ma place ? Alors prends mon handicap" dans la presse bruxelloise

    https://www.facebook.com/889314647767224/photos/a.889356277763061.1073741827.889314647767224/924964080868947/?type=1&theater


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Février 2015 à 14:39
    Merci pour ce partage que je vais m'empresser de partager également !
    2
    cardiff
    Mardi 3 Mai 2016 à 16:47

    D'accord! On fait comment pour "prendre" le handicap? Tu peux me le "donner", ça se partage? Déjà le terme MA PLACE est clair, les handicapés ont une place, moi je n'en ai pas, car les handicapés prennent ma place allègrement (ils ne vont pas encombrer les places réservées aux handicapés si des places pour les sous-hommes que sont les valides sont libres, hein). D'ailleurs les places RESERVEES aux handicapés n'existent pas, ce sont juste des places interdites aux sous-merde :  les valides. Enfin cette proposition je l'accepte, mieux : je la revendique. Je veux moi aussi être un privilégié, pas de taxe, une place devant chez moi, le droit d'utiliser les coupe file, et en plus d'être gentiment encouragé. A d'autre. Je veux ta place, ton handicap et ton privilège. 

      • Mardi 3 Mai 2016 à 17:59
        Triste et surtout très égoïste que votre commentaire. Vous croyez vraiment que c'est un privilège d'être un automobiliste handicapé ! N'oubliez pas que certains de ces handicapés le sont lourdement ! S'il est vrai que, comme vous le dites il y a de l'abus de certains d'entre eux (c'est plus souvent le contraire, croyez-moi) , je ne vous souhaite pas de vous retrouver un jour avec un membre en moins et de subir ces véhicules de valides qui s'installent sur les emplacements qui leur sont réservés. Avez-vous déjà vu un moins-valide qui doit sortir sa chaise roulante de son coffre ? Etes-vous préparé à vivre cela ? C'est quoi ce truc que vous racontez sur votre soi-disant emplacement (que tout automobiliste peut prendre puisque vous n'êtes pas moins-valide) pris par un handicapé !?! Vous demandez comment faire pour prendre le handicap ? Vous voulez le partager ? Pas de problème ! Couchez-vous sur la chaussée et attendez qu'une voiture roule sur vos deux jambes. Après cela vous verrez les moins-valides avec un oeil moins critique.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :