• Une mal-voyante dénonce le danger des deux roues électriques sur les trottoirs

    Une mal-voyante dénonce le danger des deux roues électriques sur les trottoirsLes premières personnes victimes de ce récent mode de transport "écologique" qui cannibalise de manière anarchique certains trottoirs sont, bien évidemment, les piétons avec ou sans landau, les PMR et les plus démunis face à ce fléau... les mal-voyants et aveugles.

    Les personnes déficientes visuelles ne se sont pratiquement jamais exprimées sur le danger de ces engins de location mal garés sur les trottoirs. L'une d'elles dont je ne dévoilerai, à sa demande, que le prénom, s'exprime enfin et je l'en remercie :  

    " Les personnes déficientes visuelles se cognent régulièrement contre les guidons des vélos, trottinettes et scooters, voire trébuchent contre la planche des trottinettes. Je parle par expérience.

    Explication : L'embout de la canne blanche ne touche qu'un point au sol. La canne est inclinée devant la personne et effectue des balayages en zigzag et donc touche le sol sur ces zigzags. La partie inclinée de la canne détecte, avec retard par rapport à l'embout, les obstacles suffisamment hauts qui heurtent alors la partie inclinée de la canne. La planche des trottinettes étant peu élevée par rapport au sol, le risque de ne pas détecter avec une canne blanche la présence d'une trottinette ou de la détecter trop tard est élevé.

    Devons-nous sortir notre super gsm équipé d'une synthèse vocale, télécharger une application reconnaissant les numéros de plaque d'immatriculation pour ensuite avertir via internet la compagnie x, y ou z qu'ils doivent venir enlever l'engin contre lequel on vient de se cogner ou de trébucher alors que ledit engin était stationné de façon gênante pour les piétons ? 
    Tout ça pour éviter à la compagnie des sanctions ?

    Une mal-voyante dénonce le danger des deux roues électriques sur les trottoirsCe que je souhaite par contre, c'est que la police sanctionne en vertu du non respect des règles de stationnement.

    Je souhaite que la commune embraye le pas aux mesures prises par Uccle contre ce type d'engins mal stationnés.
    Je souhaite que la région active au plus vite l'ordonnance relative à ce type de sociétés afin de lutter contre le fléau des stationnements gênants déjà dus à certains particuliers, mais auquel est venu s'ajouter une flotte composée au minimum de 4.000 trottinettes électriques, 500 vélos électriques et 200 scooters partagés... Et, à présent, certains Villo sont également abandonnés sur les trottoirs au lieu d'être redéposés à une des 360 stations, bref, la situation est en train de déraper (sans vilain jeu de mots). 
    Exemple : samedi à Herrmann Debroux, deux Villo en stationnement, barraient en oblique toute la largeur du trottoir au pied du nouvel immeuble, alors qu'une station Villo se trouve à quelques mètres de là, en dehors du cheminement des piétons, sous le viaduc. A ce même endroit, je rencontre régulièrement des trottinettes, alors qu'entre le box vélos et la station de métro tout un espace n'est pas (ou peu) emprunté par les piétons.

    Revers de la médaille pour nous déficients visuels, c'est que l'on installe des barres de stationnement pour vélos, sans toujours réfléchir à l'endroit où on le fait. A Hankar, sur les 6 chemins possibles pour les piétons en sortant de la station de métro (gauche, droite, en face de soi vers l'arrêt de bus) plus un seul accès n'est possible pour les piétons déficients visuels : il n'est plus possible de longer la station de métro, il n'est pas possible, en longeant la bordure, de trouver les dalles podotactiles (en relief) menant vers la station de métro (puisque ces dalles débutent trop loin de la bordure que pour être détectées par la canne blanche.
    A Herrmann Debroux, des barres ont été ajoutées sur un coin près du nouvel immeuble. C'est en apparence en dehors du cheminement des piétons, sauf du cheminement des personnes déficientes visuelles devant passer de la traversée du bd vers la traversée sous le viaduc ou vers le métro.

    Le jour où l'accessibilité des piétons à mobilité réduite ne sera plus une illusion d'optique, là je bondirai de joie. 

    Françoise "

    Une mal-voyante dénonce le danger des deux roues électriques sur les trottoirs

     

    Une mal-voyante dénonce le danger des deux roues électriques sur les trottoirs

    Info utile (RTBF) :

    https://www.rtbf.be/info/regions/bruxelles/detail_un-etudiant-bruxellois-aveugle-denonce-le-danger-des-trottinettes-electriques-sur-les-trottoirs?id=10214425


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :