• Vous je ne sais pas mais moi je ressens ce courrier (voir ci-dessous) comme une offense - une de plus - à l'égard de tous ces habitants de Woluwe-Saint-Lambert qui continuent de subir le vrombissement assourdissant de ces réacteurs malfaisants.  Les déjections de ces oiseaux de malheur qui, outre les nuisances sonores, polluent nos poumons à petit feu, semblent ne pas inquiéter Vincent De Wolf et Didier Reynders, signataires de cette lettre qui prend peu de cas de tous les autres bruxellois n'ayant pas la chance de partager l'optimisme béat ou présomptueux de ces deux "bêtes" politiques, non représentatives d'une trop grande "minorité" de notre population bruxelloise encore et toujours sous le joug de ces avions destructeurs... de notre bien le plus précieux, la santé!        

    Quand donc ceux-ci, Vincent et Didier, comprendront-il que ce n'est pas en divisant mais en... rassemblant les bruxellois qu'ils solutionneront, en partie ou en totalité, le problème des nuisances sonores?                                                      

    Ce courrier - celui de Vincent et Didier - pour le moins racoleur, se termine par : "Nous vous souhaitons une belle journée dans... un calme retrouvé" !!!!

    Les habitants de notre commune qui subissent encore et toujours les assauts venus du ciel... apprécieront!  

    DELWART M.

     

     

     

    Wolu1200 : Le MR tire à boulet rouge sur certains habitants de notre commune

     

     Liens utiles : 

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/les-boules-de-l-atomium-etaient-recouvertes-de-kerosene-en-2012-et-nos-a114873712

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/odeur-de-kerozene-dans-l-air-dans-une-commune-bruxelloise-et-woluwe-12-a66452627


    3 commentaires
  • Le beau temps, sa musique, ses apéros de l’été… Tout cela, c’est terminé pour la place Saint-Lambert ! Après une seule première édition l’été dernier, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert a décidé de ne pas renouveler l’autorisation de ces festivités. Raison : trop de riverains se plaignent de nuisances.

    Wolu1200 : Fini les apéros sur la place Saint-LambertLa belle saison pointe le bout de son nez, mais arrive avec elle son lot de nuisances sonores. Les apéros de l’été organisés un peu partout dans la capitale lui confèrent une chouette ambiance estivale mais occasionnent aussi quelques soucis.

    À Woluwe-Saint-Lambert, les apéros étaient organisés pour la première fois l’an dernier, tous les jeudis de l’été sur la place Saint-Lambert. Excédés par les nuisances provoquées par ces festivités, les habitants du quartier ont interpellé la commune. Ils dénonçaient également le prolongement de ces activités sur les terrasses à l’arrière de ces établissements, qui selon eux, augmente fortement les débordements.

    Suite à ces plaintes, l’autorisation de l’occupation de la place pour les apéros a été refusée. «  C’est dommage, car ces soirées animaient le quartier  », dit Laurent Hanssens, qui faisait partie des organisateurs de ces réjouissances. Il explique qu’ils avaient eu le soutien du bourgmestre, Olivier Maingain. Ce qui leur avait donné envie de réaliser un important investissement. «  Nous avons acheté pour plusieurs milliers d’euros de matériel, pensant pouvoir les rentabiliser sur les nombreuses éditions des apéros. Mais voilà qu’on nous annonce que c’est fini  », déplore le jeune homme de 30 ans, également gérant de l’établissement le Zanzibar, sur la place Saint-Lambert. Laurent assure que toutes les règles ont été respectées. «  À 22h, tout était terminé et ceux qui souhaitaient poursuivre la soirée étaient priés de se diriger vers les bars. Le respect et l’entente avec le voisinage nous tiennent vraiment à cœur.  ». Les riverains se plaignent aussi des bars Zanzibar et le Mood.

    Source et article complet : La Capitale


    votre commentaire
  • Wolu1200 : La zone Montgomery très peu satisfaite de son... dispatchingSelon le rapport du Comité P sur les dispatchings bruxellois publié le 19 mars dernier et commenté mardi par le quotidien La Dernière Heure, il ressort que les membres de la zone de police de Bruxelles-Nord ont une image positive du travail fourni par leur dispatching, sur le plan tant de la qualité que de la sécurité des interventions. À l’inverse, la police des chemins de fer de Bruxelles et la zone Montgomery sont particulièrement critiquées. 

    Un questionnaire a été adressé aux six zones de police bruxelloises et à deux services de la police fédérale, à savoir la police des chemins de fer de Bruxelles et la police de la route de la province du Brabant. À la clôture de la collecte des données début 2012, 644 questionnaires avaient été renvoyés complétés.

    Les répondants sont généralement critiques par rapport à la recherche d’informations complémentaires effectuée par le dispatching de sa propre initiative. Lorsqu’il s’agit d’une demande des équipes d’intervention, la perception est nettement plus positive. Toutefois, les répondants de la zone Montgomery, de la zone Bruxelles-Ixelles et de la police des chemins de fer de Bruxelles restent critiques, surtout concernant l’historique des interventions et le milieu dans lequel elles se déroulent. Concernant l’encadrement du dispatching pour assurer la coopération des équipes d’intervention, la police des chemins de fer et la zone Montgomery sont insatisfaites, contrairement aux autres zones.

    Sur l’efficacité et la clarté de la communication, la zone Bruxelles-Nord (80,4%) arrive en tête en termes de satisfaction, suivie par la police de la route du Brabant et les zones de Bruxelles-Ixelles, Bruxelles-Ouest et Bruxelles-Midi qui comptent entre 50% et 60% de répondants satisfaits. La zone Marlow (43,2%), la police des chemins de fer de Bruxelles (37,2%) et la zone Montgomery (14,3%) sont davantage négatifs.

    Source : l'avenir.net


    votre commentaire
  • Bien qu'elle soit extrêmement pratique, design et agréable à vivre, la maison connectée ne présente pas que des avantages. En introduisant de plus en plus d'appareils électroniques pour améliorer son confort, on s'expose à de plus en plus d'ondes. Et ces ondes, peuvent s'avérer mauvaises pour la santé.

    Santé : Maison connectée... mauvaise idée !?!Systèmes à radiocommande pour l'alarme antivol, pour ouvrir ou fermer les volets, monter et baisser le chauffage... « Plus on a de systèmes connectés dans sa maison, plus on augmente en conséquence son exposition aux ondes électromagnétiques », constate Pierre Le Ruz. « Avec ce tout électronique, on dépasse parfois les 2 ou 3 V/m... » Avec quels risques ? « D'abord, c'est trop. Ensuite, cela peut causer, par exemple, un dérèglement des prothèses actives comme les pacemakers : les personnes porteuses de ce stimulateur cardiaque ne peuvent pas vivre dans un tel environnement. Et même avec des prothèses comme celles de hanche, de genou..., les implants dentaires aussi, on peut avoir un ressenti de courant dans leur zone, courant qui est induit par les champs électromagnétiques. » Cela, sans parler des risques de dysfonctionnement des appareils électriques et électroniques dans la maison, s'ils ne sont pas compatibles pour fonctionner ensemble.

    Source et photo : Top Santé


    votre commentaire
  • Nouveaux horodateurs contre la fraude au ticket gratuit à Woluwe-Saint-Lambert

    La commune de Woluwe-Saint-Lambert installe de nouveaux horodateurs. Plus moyen de collectionner les tickets gratuits successifs car il faut désormais introduire son numéro de plaque.

    Wolu1200 : Nouveaux horodateurs (avec cette vidéo, j'ai enfin tout compris... et vous aussi)

                                            https://www.youtube.com/watch?v=RxaVQJaWgPU&feature=youtu.be

     

    Source et vidéo : Télé Bruxelles


    1 commentaire
  •  

    Le mardi 21 avril, à 20h, Isabelle Molenberg, Echevine de la Famille à Woluwe-Saint-Lambert, vous invite à un Café-Parents dans le cadre d'une soirée de la Famille, sur le thème ' Comment parler de la mort avec un enfant ? '
    La perte d'un membre de sa famille, d'un proche peut être perturbante, dérangeante et même effrayante pour un enfant.
    Comment l'aider à traverser au mieux cette épreuve ?
    Le café-parents sera animé par Christiane de Halleux, psychologue et psychothérapeute enfant et famille. Elle introduira la soirée par un petit exposé théorique.

    Informations pratiques
    courriel: service.famille@woluwe1200.be
    Accès : Bus 28 – Métro ligne 1 – arrêt Tomberg
     Où:
    Salle Des Conférences de l'Hôtel Communal                                                                                                                                                  Avenue Paul Hymans                                                                                                                                                                 1200 Woluwe-Saint-Lambert 
    Téléphone: 02/761.27.97 - Réservation obligatoire
    Tarif: 2,50€ avec boisson offerte

    votre commentaire
  •  Humour potache !!!


    votre commentaire
  • Triste première belge à Jette et Wemmel : un champignon tueur nécessite l’abattage de 104 châtaigniers

    Ce champignon tueur pourrait-il atteindre notre commune !!À Jette et Wemmel, la découverte du champignon parasite Cryphonectria parasitica contraint à l’abattage de 150 châtaigniers. Il s’agirait d’une première belge, malheureusement, qui va pousser l’inspection dans un rayon de 5km.

    L’alignement de châtaigniers de l’avenue de l’Arbre Ballon est en danger, annonce Bruxelles Environnement : le champignon pathogène Cryphonectria parasitica y a été formellement identifié par le laboratoire du Centre de Recherches Agronomiques de Gembloux en décembre 2014.

    «Il s’agirait de la 1re identification formelle en Belgique de ce champignon, vecteur de la maladie du chancre du châtaignier», déplore Bruxelles Environnement. Qui détaille: «L’infection s’est disséminée de manière considérable lors de la dernière saison de végétation sur 104 châtaigniers de l’alignement qui en compte 150 en tout».

    Le 25 février 2015, Bruxelles Environnement a donc organisé une réunion de coordination et de concertation sur le traitement préconisé. L’analyse scientifique et technique est sans appel: l’abattage de l’ensemble de l’alignement est indispensable avant le début du printemps, période propice aux conditions de dissémination des spores.

    Gros moyens pour limiter l’infection

    Des mesures particulières de précaution vont être prises pendant l’opération: enlèvement du bois mort au sol, transport du bois par camions bâchés, incinération immédiate, dessouchages, désinfection des outils et des vêtements utilisés.

    Étant donné la zone d’infection très limitée, les châtaigniers présentant les symptômes du Cryphonectria parasitica dans un rayon de 5 kilomètres autour de l’unique foyer connu à ce jour seront également éliminés.

    Source et photo : l'avenir.net


    Cryphonectria parasitica

    Description de cette image, également commentée ci-après

    Cryphonectria parasitica est une espèce de champignon parasite originaire d'Asie appartenant à la classe des Sordariomycetes. Il est impliqué dans le chancre du châtaignier ou chancre de l'écorce. Sa forme imparfaite (stade conidien) est Endothia parasitica. La gamme d’hôtes couvre essentiellement les arbres du genre Castanea mais également Quercus, Acer, Carya ovata, Chrysolepis chrysophylla et Rhus typhina. Ce champignon est une espèce invasive en Europe et en Amérique du Nord.

    Il se conserve sous l'écorce sous forme d'amas de filaments mycéliens. Se comportant en parasite, il provoque par son développement la mort des tissus. Les chancres produisent deux types de spores dans des stromas (ponctuations orange visibles sur les chancres) pouvant servir d’ inoculum : les conidies (formes asexuée) produites dans les pycnides et les ascospores (forme sexuée) formées dans les périthèces. Les spores se disséminent par le vent, et peuvent contaminer d'autres arbres par les fentes naturelles de l'écorce ou par des blessures.

    C'est un champignon visé par la réglementation phytosanitaire, dans l'Union européenne.

    yes Cliquez sur les mots colorés pour connaître la définition de ceux-ci  cool

    source : http://fr.wikipedia.org/

     
     

     


    votre commentaire
  • A l'issue d'une réunion de concertation vendredi entre la CGSP, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert Oliver Maingain et les représentants du CPAS, les six travailleurs du CPAS menacés de licenciement depuis début février sont assurés de préserver leur emploi ou d'être transférés à d'autres postes communaux, a indiqué le conseiller CPAS Julien Uyttendaele.

    Wolu1200 :  les travailleurs du CPAS ne seront pas licenciésDeux travailleurs sur les huit initialement menacés ont volontairement choisi d'être licenciés. "On a sauvé l'emploi des agents en poste, mais ces personnes ne seront pas remplacées à l'avenir", remarque Rudy Janssens, secrétaire fédéral CGSP.

    Les conseillers de l'opposition lient ces licenciements économiques et la restriction budgétaire du CPAS de 10% aux pertes de recettes engendrées par la cession de l'hôpital du CPAS au groupe Erasme dans le cadre de la 6e réforme de l'Etat, tout en remarquant que la préservation des emplois avait été promise lors de ces remaniements.

    "Il faut remercier le bourgmestre d'avoir reconsidéré la situation", souligne Julien Uyttendaele. "On ne voulait pas que ces personnes soient les victimes d'une décision politique inacceptable étant donné que le budget communal 2015 est en boni de 850 000 euros."

    Source : Belga / RTBF


    votre commentaire
  • La crème laitière et sa gousse de vanille Bourbon de Madagascar au spéculoos des Flandres belges

     

     Recette pour célibataire pressé (mais gourmand et pas regardant sur les calories !)Ingrédients :

    • Une Danette
    • Un biscuit de spéculoos
    •             cool  

    votre commentaire
  • Une habitante de l'Avenue de Broqueville me signale qu'une ou plusieurs personnes s'adonne, depuis plusieurs jours, à un jeu fort peu passionnant qui a pour conséquence, dans certains cas, la destruction d'un essuie-glace. Pour confirmer ses dires, cette personne m'envoie des photos explicites !!!

    "Nous sommes plusieurs à se voir "remonter" nos essuie-glaces sur l' Avenue de Broqueville. Jusque-là, bon, rien de très important, rien de trop grave, hormis peut-être le fait que la personne qui fait cela, manque peut-être un peu de jugeote...

    Aujourd'hui, nous sommes 2 à qui cela arrive, et cette fois, si je réagis, c'est que l'un des 2 essuie-glaces était démonté et là.... Je n'apprécie pas et le fais savoir !!!!

    N.J.

    Wolu1200 : Déprédation d'essuie-glaces sur de nombreux véhicules avenue de Broqueville

    Wolu1200 : Déprédation d'essuie-glaces sur de nombreux véhicules avenue de Broqueville


    2 commentaires
  • Wolu1200 : Bruxelles et WSL à vélo, un combat de tous les jours !!!Bruxelles à vélo, le top 10 des passages les plus dangereux (VIDEO)

    Rouler en deux-roues à Bruxelles ressemble souvent à un véritable parcours du combattant: piste cyclable inexistante ou rabotée par une voie de tram, prise en sandwich entre un bus et une borne en béton, rond-point suicidaire,...le site Velodossier a recensé le pire du quotidien des cyclistes dans la capitale, en 10 vidéos très parlantes.

    Woluwe-Saint-Lambert se trouve dans ce top 10. Au-travers de cette vidéo publiée par un cycliste qui a traversé le Boulevard Brand Whitlock.... à ses risques et périls, on  comprend pourquoi WSL figure dans ce top 10!

       Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=4p4gpUh9zz8

     

    Depuis le début de l'année, le site "Velodossier" propose aux cyclistes de la capitale de cartographier, photos et/ou vidéos à l'appui, les différents passages qu'ils jugent dangereux dans leur parcours quotidien. Nous avons demandé à l'un de ses initiateurs, Joost Vandenbroele, de répertorier pour nous les 10 pires endroits à Bruxelles où rouler à vélo.

    Entre la piste cyclable qui se rétrécit graduellement pour faire union avec la ligne de tram, celle entravée par un gros poteau de signalisation, le rond-point Schuman embouteillé (carrément suicidaire!) ou encore la Chaussée de Louvain qui offre à peine 80 cm pour se faufiler entre une voiture et un bloc de béton, certains courageux cyclistes vont littéralement droit dans le mur!

    Découvrez ci-dessous, en cliquant sur le lien, le top 10 des endroits les plus casse-cous pour les deux-roues dans la capitale:

    http://www.levif.be/actualite/belgique/bruxelles-a-velo-le-top-10-des-passages-les-plus-dangereux-video/article-normal-374371.html?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=vif

    Wolu1200 : Bruxelles et WSL à vélo, un combat de tous les jours !!!

     

    Source : levif.be 


    votre commentaire
  • Après un contrôle de la conformité et de la solidité des réparations, le passage sous la passerelle de la Promenade Verte (croisement chemin du Struykbeken) à Woluwe-Saint-Lambert a pu être rouvert aux véhicules sur une bande de circulation, a indiqué ce jeudi le cabinet du bourgmestre.

    Wolu1200 : La chaussée de Stockel est rouverte à la circulationCette partie de la chaussée de Stockel avait dû être fermée il y a un peu plus d’une semaine, après qu’un camion semi-remorque eut heurté les étançons, placés début août pour sécuriser le site et permettre le passage des piétons et des voitures sur une bande de circulation. Alerté par les autorités communales, l’Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement (IBGE), gestionnaire de la passerelle, a mandaté une firme pour effectuer d’urgence des travaux de réparation. La poutre métallique de 7 mètres qui était tombée a été remplacée mardi. Les étançons ont également été remis en place. Un contrôle de la conformité et de la solidité des réparations a été effectué avant réouverture à la circulation.

    Pour rappel, la chaussée de Stockel avait dû être fermée une première fois le 25 juillet dernier, après que l’IBGE, gestionnaire du site, eut informé la commune qu’une expertise de la passerelle montrait une forte dégradation des poutres entraînant un risque d’effondrement. Début août, des réparations de soutènement avaient été réalisées par la Région, à la demande des autorités communales.

    L’IBGE annonce que les travaux définitifs de réfection de la passerelle devraient avoir lieu début juillet prochain.


    1 commentaire
  • Vous avez rigolé avec mes deux articles "poisson d'avril" !?! Mais qui se cache derrière l'écriture de ceux-ci!!!

     

    Vous avez été très nombreux à plébisciter les deux articles que j'ai publiés en ce 1er avril. J'aurais bien aimé en être le concepteur mais n'en ai pas le talent!                                         Qui est le doux dingue à avoir couché sur le papier... numérique, ces deux événements locaux fort improbables ?                                                                                                              J'ai fait simple pour trouver la réponse et me suis adressé directement au(x) concepteur(s) de ce site. Voici la réponse.


     " Bonjour,

    Mais qui se cache donc derrière ce site "délirant" ?
    Nous sommes trois gus  : Jacques Desbiles, Check Boris et Wil De Palme. Nous avons tous un job contraignant et s'exprimer sérieusement yessur la phnet.be est pour nous une manière de rester concentré!! Will habite WSL depuis une dizaine d'années. Son endroit préféré est le parc Meudon, parce qu'il adore y faire déterrer de vieux os par son chien. Notre site n'est bien sûr pas délirant puisqu'il s'agit peut-être de la seule source d'information fiable. yes 

    En quoi ce site se démarque-t-il des sites "gorafi" ?  (Le Gorafi est un pastiche de site d'information)

    Par notre politique de confidentialité. Elle a été écrite par notre juriste. Nous l'avons embauché grâce à son expérience américaine à la NSA.yes "


    Ce site a été créé fin mars de cette année et est donc, dans sa prime jeunesse... déjà fort séduisant!                       L'un des trois concepteur est très actif dans... le comité de quartier du Haut Woluwé ( Prékelinden, Linthout, Lambeau et alentours ainsi que Parvis St-Henri).

    Pour en savoir plus, je vous invite, en cliquant ci-dessous, à lire le "communiqué de presse", pas très sérieux (mais c'est l'ADN de ce site), de PHnet.be. 

    http://www.phnet.be/wp-content/uploads/2015/03/CP-lancement-de-PHnet.be_.pdf


    votre commentaire
  • "L'homme qui hait les Wallons, qui insulte les chômeurs, qui met les immigrés dans un sac plein de Berbères et qui arrivera, peut-être, à terminer ce que les Allemands ne sont pas parvenus à faire pendant les deux dernières guerres, à savoir... détruire la Belgique"

                   

    Ce très cher Bart !!!

    Bart De Wever © Carl Meersman

     


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Des horodateurs équiperont les bancs des parcs de Woluwe-St-LambertLe soleil revient avec le printemps. Les bancs publics seront à nouveau pris d’assaut dans les parcs et jardins ; certainement dans la très verte commune de Woluwe-St-Lambert. Mais, crise oblige, la commune a dû prendre des mesures particulières en vue d’éviter un quelconque couac budgétaire. La place sur les bancs sera dorénavant payante. Les autres communes de Bruxelles scrutent déjà l’initiative!

    Dans un premier temps, l’échevin du matériel public avait proposé que les habitants des quartiers financent eux-mêmes l’achat et le placement de nouveaux bancs dans les parcs via un crowfunding (financement participatif). En contrepartie, chaque contributeur disposerait d’un emplacement avec son nom et pourrait demander à la personne assise à sa place de la lui céder. Mais l’opposition a démonté le projet. “C’est faire une croix sur la courtoisie. Si une personne est assise sur leur banc, les gens seront prêts à revendiquer leur propriété. Ça sent la bagarre à plein nez”.

    Le collège des Bourgmestre et Echevins a fini par adopter la seconde résolution. Chaque banc des parcs, espaces verts et aires de jeux situés sur le domaine public de la commune de Woluwe-St-Lambert, sera équipé d’un horodateur. “Toute personne, habitant ou non la commune, pourra occuper librement le banc si elle s’est acquittée de la taxe emplacement. Le tarif sera d’un euro pour une heure. C’est raisonnable lorsque l’on sait que les places au soleil sont toujours chères.” explique  Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwe-St-Lambert. Par ailleurs, l’administration a fait un appel d’offre pour trouver une société qui effectuera les contrôles au sein des parcs.

    Le règlement sera adapté en ce sens. D’autre part, l’administration rappelle que ce ne sera pas pour autant que l’on pourra s’asseoir sur le dossier des bancs publics de même que de se coucher dessus.

    Jamais les parcmètres n’auront aussi bien porté leur nom.

    Source et photo  : http://www.phnet.be/belgique/des-horodateurs-equiperont-les-bancs-des-parcs-de-woluwe-st-lambert/

    PS : Ces horodateurs écologiques ne fonctionnant qu'à l'énergie solaire et donc seulement en cas de soleil, vous aurez encore la possibilité de vous y asseoir gratuitement... par temps maussade ou de pluie.


    3 commentaires
  • BRUXELLES – Un avion de la compagnie Jetair a été flashé à 450km/h par le radar fixe de l’avenue Émile Vandervelde, à Woluwe Saint-Lambert. Le pilote écope d’une amende de très, trop élevée et risque un retrait définitif de permis.

    Wolu1200 : Plan Wathelet... un avion flashé par un radar fixe à Woluwe Saint-LambertOn connaissait déjà les conséquences du « plan Wathelet » sur les riverains des communes de l’est de Bruxelles. Depuis aujourd’hui, on sait également que le plan de survol de Bruxelles de l’ex-Secrétaire d’Etat à la mobilité aura également d’importantes répercussions sur les pilotes de ligne.

    Il est 5h du matin ce lundi 17 décembre 2014, lorsque le vol T1181 de la compagnie Jetair décolle de l’aéroport de Zaventem à destination de Gran Canaria. Quelques minutes après le décollage, alors que l’avion survole à basse altitude le quartier de la clinique universitaire Saint-Luc à Woluwe-St-Lambert, les pilotes sont subitement éblouis par un flash lumineux d’une très brève intensité. Il faisait encore nuit lorsque nous avons aperçu le flash. J’ai tout de suite pensé à une mauvaise blague d’un riverain en colère contre le « plan Wathelet », raconte José M., commandant de bord de l’avion.

    De retour à son domicile quelques jours plus tard, José découvre avec stupeur un pro-justitia de la zone de police Montgomery dans sa boîte à lettres. J’ai failli faire un infarctus lorsque j’ai découvert le montant de l’amende, nous confie-t-il. Et pour cause, celle-ci était plutôt salée et suivie d'une convocation au commissariat de la rue François Debelder à W-St-L. Le motif de la contravention ? Un excès de vitesse mesuré à 450km/h (438km/h en vitesse corrigée) !

    Au commissariat, les policiers montreront à José les clichés pris par le radar fixe de l’avenue Émile Vandervelde ce matin-là. « Les agents m’ont indiqué qu’il n’y avait aucun doute quant à mon identité et à la vitesse contrôlée. J’ai beau leur avoir indiqué qu’il s’agissait d’un avion, ils n’ont rien voulu savoir. Ils m’ont expliqué être contraints d’appliquer le règlement au pied de la lettre », raconte le pilote, totalement désemparé.

    Malgré ses protestations, le permis de conduire de José lui a été retiré pour une durée indéterminée. Convoqué par le tribunal de police de Bruxelles, il risque à présent le retrait définitif de son permis et une peine de prison de 6 mois avec sursis.

    Interrogé par le journaliste de la PH, la compagnie Jetair n’a pas souhaité s’exprimer sur les déboires judiciaires de son pilote, nous renvoyant poliment vers l’ex-Secrétaire d’état à la mobilité, Melchior Wathelet. Le député cdH n’a pas donné suite à nos demandes d’interview. Son successeur au gouvernement fédéral, la ministre Jacqueline Galant s’est, quant à elle, déclarée étonnée de la vitesse à laquelle l’avion volait ce jour-là.

    Pour découvrir le montant astronomique payé par le pilote de l'avion, cliquez sur ce lien :

    http://www.phnet.be/faits-divers/plan-wathelet-avion-flashe-radar-fixe-woluwe-saint-lambert/)

     

    Source :  http://www.phnet.be/


    1 commentaire
  • Alors que les clarisses de Malonne s'apprêtent à déménager à Woluwe-Saint-Lambert, Michelle Martin a réussi à se trouver un logement.

    Wolu1200 : les soeurs de Malonne chez nous et Michèle Martin.....Michelle Martin, hébergée par les clarisses depuis sa libération en 2012, devait absolument se trouver un nouveau toit, sous peine de voir sa liberté conditionnelle révisée. C'est chose faite, nous apprend Sudpresse, puisque l'ex-femme de Marc Dutroux sera hébergée à Floreffe. 

    En outre, Michelle Martin, qui est étudiante en deuxième année de droit en cours du soir, effectue en ce moment un stage de deux mois.

    L’ex-femme de Dutroux, condamnée à 30 ans de prison et libérée après 16 ans de détention, va habiter à Floreffe (Namur), chez l’ancien juge Christian Panier qui a pris fait et cause pour elle. Pour sa réinsertion, il prépare un appartement dans sa ferme réaménagée en logements. " Mais des travaux doivent être réalisés là-bas pour accueillir Michelle Martin, ou du moins il faut faire de la place, si bien qu’elle ne vit pas encore là. Cela ne saurait tarder mais rien ne presse", nous dit-on.

    Pourquoi un hébergement chez un ancien juge? «Je ne vais pas me poser en héros», explique-t-il. «Il s’est avéré que, dans son parcours de réinsertion c’était, sinon la meilleure, du moins la moins pire des solutions.»

    Christian Panier a passé 30 ans de sa vie dans la magistrature. «Et j’ai envoyé des gens en prison parfois pour longtemps. C’est la différence entre une Justice de vengeance et une Justice de civilisation», analyse-t-il. «Il y a une lueur d’humanité au plus profond du cœur de quelqu’un qui peut parfois avoir fait le pire. C’est le gage d’une justice socialement apaisante […] de permettre à quelqu’un de revenir peu à peu dans le circuit de l’humanité.»

    «La différence entre vengeance et civilisation»

    On sait que Michelle Martin ne suscite en général pas beaucoup d’amabilités. Les menaces à son encontre sont régulières.

    Comment va s’organiser sa sécurité et celle de Christian Panier?

    L’ancien juge dit n’avoir observé «aucune marque d’hostilité.» «Et je ne vais pas commencer une carrière de reclus à 63 ans», s’amuse-t-il. «J’ai un contact direct si je le souhaite avec les autorités judiciaires namuroises.»

    Il a bien entendu lu les habituels commentaires des sites internet. Peu cordiaux voire franchement hostiles. «Je tiens ces commentaires de personnes qui n’ont pas compris la différence entre vengeance et civilisation ou de personnes qui ont sans doute elles-mêmes une grande blessure», commente-t-il avec sérénité.

    Il annonce néanmoins que des plaintes vont partir chez le procureur. Il évoque notamment ces propos qui l’accusent de pédophilie. «J’ai lu que j’étais moi aussi un pédophile pour accueillir une personne pareille. Ça me ferait rire si ça ne devait faire pleurer tout le monde…»

     


    votre commentaire
  •  

    Truc de grands-mères :  Enlever une coquille d’oeuf dur facilementComment enlever la coquille d’un œuf facilement ?

    Ce n’est pas toujours facile d’enlever la coquille d’un œuf dur… Grâce à cette astuce de grand-mère, écaler un œuf va devenir un jeu d’enfant !

    Astuce de grand-mère

    1. Mettez de l’eau froide dans une casserole.
    2. Plongez-y vos œufs. Le volume de l’eau doit bien dépasser la hauteur des œufs.
    3. Très important : Ajoutez-y le bicarbonate de soude ( 1 c. à café )
    4. Une fois l’eau à ébullition, comptez environ 10 minutes pour obtenir des œufs durs.
    5. Mettez les œufs quelques minutes sous l’eau froide.
    6. Écalez facilement vos œufs grâce à cette astuce de grand-mère.

    votre commentaire
  • Le printemps est à nos portes, et c’est le moment de songer à la décoration florale de nos maisons. Et pourquoi pas de participer au concours Fleurir Woluwe qui prévoit cinq types de décoration florale.

     - 1 décoration des balcons, des terrasses et des extérieurs de fenêtres des maisons individuelles                                                        - 2 décoration d’une rue (concerne plusieurs maisons)                                                                                                                      - 3 décoration des zones de recul, jardinet à front de rue                                                                                                                  - 4 décoration des parterres de pieds d'arbres de la voirie                                                                                                                  - 5 jardins naturels

    Wolu1200 : Revoilà le concours « Fleurir Woluwe » !

    Il suffit de s'inscrire avant le 15 juin au moyen du bulletin d’inscription cijoint à renvoyer au service NatureDéveloppement durable 9, avenue de Toutes les Couleurs - d.doublet@woluwe1200.be - jardin.tuin@woluwe1200.be                                                 Inscriptions possibles aussi le dimanche 17 mai de 10h à 18h lors de la journée portes ouvertes des serres communales (9 avenue de Toutes les couleurs) et du rallye du développement durable.                                                                                                   Vous y trouverez des conseils de pros pour démarrer votre décoration florale en beauté.                                                           Pour les catégories 1, 2, 3 et 4 un jury sillonnera la commune de juin à septembre afin d'établir le classement, sur base de l'originalité apportée au choix des plantes, à leur qualité, à l'harmonie des couleurs, mais aussi, nouveauté cette année, à des critères durables.

    Pour la catégorie 5, le jury sélectionnera les lauréats sur base des critères durables déclarés lors de l’inscription et des photos fournies par le propriétaire.

    Wolu1200 : Revoilà le concours « Fleurir Woluwe » !

    INFOS ET RÈGLEMENT                                                                                                                                                                  Services de l’échevin de l’environnement Gregory Matgen d.doublet@woluwe1200.be jardin.tuin@woluwe1200.be 02.761.29.41/42 – 02.774.36.90 www.agenda21woluwe1200.be www.woluwe1200.be


     

     

    Wolu1200 : Revoilà le concours « Fleurir Woluwe » !

    BULLETIN D’INSCRIPTION - CONCOURS FLEURIR WOLUWE 2015

    Nom .........................................................

    Prénom ................................................................................................................................

    Adresse .......................................................................................................................................................................................................

    Mail ...................................................................................................................................................................................................................

    participe au concours “Fleurir Woluwe 2015 », a pris connaissance du règlement et l’accepte dans son entièreté.

    Date ........................................................

    Veuillez cocher : Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5

    Pour la catégorie 5 veuillez cocher les critères de durabilité :

    Nichoirs à oiseaux dans le jardin ..................................................................................................... OUI NON

    Nichoirs à insectes dans le jardin ................................................................................................... OUI NON

    Le jardin possède une mare ............................................................................................................... OUI NON Gestion économe de l’eau (paillage, récupération de l’eau de pluie) .... OUI NON

    Autre critère de gestion durable : ....................................................................................................................................... ....................................................................................................................................................................................................................................

    Je m’engage à respecter les deux critères obligatoires repris au règlement à la catégorie 5 (jardin de plantes indigènes sans pesticides) et à envoyer des photos de mon jardin à jardin.tuin@woluwe1200.be Signature : Pour vous aider à jardiner de manière durable, deux rendez-vous du cycle « La terre, notre jardin » Le jardin au naturel par Bénédicte Charlier Nature au Jardin Bruxelles Pour se passer des produits chimiques au jardin, il suffit parfois de revenir à de bonnes vieilles pratiques : dangers des pesticides de synthèse, alternatives, et principes de base d’un jardin naturel. Jeudi 7 mai à 19h30 Hôtel communal Salle des conférences Visite de la pépinière Ecoflora Une pépinière entièrement orientée vers le jardinage écologique . Vendredi 22 mai de 14 à 16h Inscription obligatoire : jardin.tuin@woluwe1200.be d.doublet@woluwe1200.be 02.761.


     Wolu1200 : Revoilà le concours « Fleurir Woluwe » !Portes ouvertes aux potagers communaux Hof Ten Berg Dimanche 12 avril de 14h à 17h                    Entrée par le Clos Théodore De Cuyper à 1200 Bruxelles                                                                        Renseignements portes ouvertes: services de l’échevin Gregory Matgen g.matgen@woluwe1200.be - 02.774.36.90                                                                                                                                         Infos contrats potagers communaux : http://www.woluwe1200.be/fr/ cadre-de-vie/mon-environnement/ espaces-verts/location-de-potagerbiologiques - 02.761.27.74

     

    Source :  Wolu-Info    http://www.woluwe1200.be/fr/news/fichiers/wi-03-15  


    votre commentaire
  • Info express :Deux personnes braquent un supermarché à Woluwe-Saint-PierreDeux hommes masqués et armés ont braqué ce vendredi soir un Carrefour Express à Woluwe-Saint-Pierre, indique ce samedi le parquet de Bruxelles.

    Les deux individus sont entrés dans le magasin vers 20h00 et ont menacé les personnes présentes avec un pistolet. Ils ont pu s’emparer du contenu de la caisse, environ 1.000 euros, avant de s’enfuir. Le braquage n’a pas fait de blessé.

     Source : http://www.lavenir.net/

     


    votre commentaire
  • Les sections locales de deux partis flamands de Zaventem, le CD&V et la N-VA, ont dénoncé vendredi la distribution d'une brochure au nom de "Citoyens de Zaventem" et qui évoque des discriminations dont sont, selon ce tract, victimes les habitants francophones de la commune.

    Wolu1200 : Olivier Maingain, instigateur d'un tract à... Zaventem !?!L'éditeur de ce tract est l'ancien chef de file du groupe UF (Union des Francophones) au conseil communal de Zaventem, Patrick Van Cauwenberghe.

    Mais le CD&V et la N-VA soupçonnent le bourgmestre de la commune voisine de Woluwe Saint-Lambert, Olivier Maingain, par ailleurs président des FDF, d'en être l'instigateur.

    La feuille annonce une initiative afin d'aider les francophones de Zaventem à exercer leurs droits de "citoyens", dont une aide juridique et administrative. Elle renvoie vers un site internet (www.citoyensdezaventem.be) qui sert de point de contact pour signaler des discriminations. Ce site formule aussi des critiques sur le caractère unilingue (en néerlandais) du centre culturel.

    Selon l'échevin chargé du "caractère flamand" de Zaventem, Eric Van Rompuy (CD&V), la commune applique "correctement" les lois linguistiques. Zaventem n'est pas une commune à statut linguistique spécial et ses habitants francophones ne bénéficient pas de facilités, contrairement aux six communes de la périphérie bruxelloise qui en disposent.

    La députée flamande Lieve Maes (N-VA) a pour sa part souligné que le tract "va à l'inverse" de tous les efforts réalisés par le ministre Ben Weyts (N-VA également) pour inciter tous les habitants de la périphérie flamande à apprendre le néerlandais.

    Source : lavenir.net


    Wolu1200 : Olivier Maingain, instigateur d'un tract à... Zaventem !?!On peut découvrir dans le Wolu-Info, un encart dans lequel on trouve en page 39 le titre suivant : "Solidaire avec les habitants de la périphérie". L'article qui prend toute une page a, pour sous-titre : "Woluwe-Saint-Lambert se veut solidaire des populations de la périphérie de Bruxelles dont les droits fondamentaux sont bafoués par les autorités flamandes...). Cet article fait également référence à l'adresse mail "citoyensdezaventem@gmail.com" qui ressemble étrangement à "citoyensdezaventem.be" ! 

    Lien utile : http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/wolu1200-wolu-info-suite-a115087752


    votre commentaire
  • La Région bruxelloise lancera le 1er avril deux projets de prise en charge des sans abri, au-delà de l’urgence, ont annoncé jeudi les ministres bruxellois Céline Fremault et Pascal Smet.

    Wolu1200 : Prise en charge des sans abri jusqu'en été dans notre communeBaptisés «Housing first», sur le modèle d’expériences de ce type menées à l’étranger, ceux-ci visent à rechercher des solutions de relogement bon marché ETY durable, adapté aux personnes vivant en rue, le tout assorti d’un accompagnement aux besoins sociaux de la personne.

    Les deux projets qui mobiliseront 440.000 euros, permettront de porter assistance à 47 personnes. Ils seront évalués en vue de leur reconduction, ajustement, voire renforcement dans un an.

    Selon M. Smet, l’augmentation capacité d’hébergement de 1000 places assortie d’une marge de réserve de 10% pour faire face à des afflux soudains a permis de rencontrer quasi toutes les demandes d’hébergement.

    En tout, 3.300 (BIEN: 3.300) sans abri en ont fait usage à un moment ou à un autre durant l’hiver. A côté de ressortissant belges, des personnes de nationalité française, polonaise, roumaine, et bulgare, ont également fait appel au dispositif, ce qui pose la question des responsabilités (Région, fédéral, ...) à assumer dans la prise en charge, a-t-il dit.

    On relève qu’au delà des 110 places du Samusocial, rue du petit Rempart, et des deux fois 48 places offertes par les asbl Ariane et Pierre d’angle, le centre de 150 places ouvert dans les anciens locaux de l’IBGE à Woluwe-Saint-Lambert restera accessible durant l’été, mais seulement aux familles avec enfants.

    Source : http://www.lavenir.net/


    votre commentaire
  • Il y a quelques semaines, aux abords de l’Ecole européenne de Bruxelles II à Woluwe-Saint-Lambert, trois étudiants italiens ont été agressés par une bande de jeunes. Aujourd’hui, ces trois étudiants témoignent de ce qui s’est passé au boulevard Marcel Thiry, là où l’agression s’est produite.

    Wolu1200 : Trois élèves de l'Ecole européenne agressés pour leur GSML’agression se passe le 2 mars, à 13h30. Lorenzo (16 ans), Eduardo (17 ans) et Fabio (16 ans), sortent de l’Ecole europeenne de Woluwe-Saint-Lambert durant le temps de midi. Ils se dirigent vers le Delhaize pour prendre de quoi manger, lorsqu’une bande de jeunes les interpelle au niveau du boulevard. «  Ils étaient sept si je me souviens bien, ils devaient avoir entre 18 et 20 ans. Ils nous ont encerclés. Ensuite, ils nous ont demandés l’heure. Nous avons sorti nos iPhones pour vérifier. Nous avions aucune idée de ce qu’il allait arriver  », raconte Lorenzo.

    Et c’est à ce moment précis, que les sept jeunes ont commencé à les menacer. «  Ils ont montré un couteau et nous ont demandé de vider nos poches. On n’a pas hésité une seule seconde. On leur a tout donné  », ajoute le jeune italien.

    C’est en voyant les iPhones des trois élèves que les malfrats ont commencé à être agressifs, réclamant le plus vite possible les affaires personnelles des garçons. «  Ils ont demandé nos iPhones, mais pas que cela. Ils ont également pris tout notre argent. On était effrayé, c’est la première fois qu’on se faisait agresser  », affirme Eduardo. Et tout cela sous les yeux de passants. « Il y avait des gens à l’arrêt de bus, et personne n’a réagi  », enchaîne Fabio.

    Après avoir tout pris, les sept jeunes agresseurs reprennent leur chemin rapidement. Sous le choc encore de ce qui vient de se produire, les jeunes Italiens réussissent malgré tout à prendre contact avec un automobiliste pour demander de l’aide. «  On a demandé à la personne en question, de prévenir la police immédiatement, pour avoir peut-être une chance d’arrêter nos agresseurs  », explique Lorenzo.

    « On espère les retrouver »

    Quelques minutes plus tard, la police arrive sur les lieux. Mais il est trop tard, les jeunes ont déjà quitté les lieux. L’enquête se poursuit mais pour ces trois étudiants, en avant dernière année, cette histoire risque de ne pas être oublié de sitôt. «  Cela aurait pu être bien plus grave pour nous. Heureusement, ils nous ont pris que nos affaires. On espère cependant que la police retrouvera ces gens-là  », déclare Eduardo.

    Aujourd’hui, les trois étudiants reprennent leurs études en toute tranquillité à l’Ecole européenne de Woluwe, en espérant ne plus jamais avoir affaire à cette situation plus que déplaisante.

    Malik Korati

    Source : lameuse.be http://www.lameuse.be/1249273/article/2015-03-26/woluwe-saint-lambert-trois-eleves-de-l-ecole-europeenne-agresses-pour-leur-gsm


    votre commentaire
  • Pas content cet habitant de notre commune qui, avec un humour grinçant, signale son mécontentement sur Facebook

    "On cherche un panneau " Parking handicapé" de 5m sur 5m pour mettre avenue du couronnement à l'emplacement en face de la rue Abbé de L'Epée qui est toujours occupé par la même voiture ."

    Pour info, la propriétaire de ce véhicule n'a pas le statut handicapé et est... infirmière !!!

    Wolu1200 : Pas content du tout cet habitant de Woluwe-Saint-Lambert !!!


    6 commentaires
  • Wolu1200 : Une fois de plus, fermeture de la chaussée de StockelSur base d’un arrêté du bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, Olivier Maingain, la chaussée de Stockel a de nouveau dû être fermée par mesure de sécurité mardi à hauteur de la passerelle de la promenade verte et du croisement du chemin du Struykbeken.

    Un camion semi-remorque a heurté en matinée les étançons placés début août pour sécuriser le site et permettre le passage des piétons et des voitures sur une bande de circulation. Le passage des piétons sous la passerelle est assuré et sécurisé. Mais la circulation des véhicules est momentanément interdite.


    votre commentaire
  • Fait divers (mais pas pour les victimes) rapporté  par "Woluwé Saint Lambert... par ses habitants... pour ses habitants" sur sa page Facebook ( https://www.facebook.com/groups/337747606310352/?fref=ts )

     

    Wolu1200 : Des jeunes très énervés près du collège Don Bosco

    "Juste un fait se passant à la limite des 2 "Woluwe":

    Le vendredi 13 mars, il y avait une bande de jeunes devant "Don Bosco Val d'Or"
    Ils occupaient la rue et ont mis des coup de pieds dans le véhicule de X - plusieurs coups de pieds... Ils marchaient sur les voitures en stationnement , ont cassé des rétroviseurs et ont arraché le sac d'une dame. Quand le conducteur est sorti de son véhicule, il a été assailli par plusieurs jeunes dont un lui a arraché son tél portable!!
    Les traces sur le véhicules sont des preuves de la violence des faits...

    Faites-le savoir et soyez prudents... !! "

     


    votre commentaire
  • Ce n’est pas la première fois que les Rencontres du Sport, un concept de conférences développé par l’association "Sport et Médecine", en collaboration avec le Fonds sportif de Woluwe-Saint-Lambert et le service communal des Sports, s’adressent spécifiquement aux seniors.

    Wolu1200 : Conférence Programme "anti-chute" pour les seniors à la RotondeEn octobre dernier, déjà, ceux-ci avaient été conviés à plusieurs exposés sur le thème du nouveau défi qui s’offre à eux : « Anticiper pour préserver son autonomie ». Une rencontre qui avait pour but d’illustrer toute l’importance de se pré- parer à être senior, afin d’assumer cette tranche de vie dans les meilleures conditions possibles, et avait remporté un joli succès d’assistance. Le jeudi 23 avril à 19h, dans la salle « La Rotonde » du stade Fallon (avenue J.F. Debecker 54), le prochain rendez-vous sera consacré à la prévention des chutes et se présentera essentiellement sous la forme de démonstrations pratiques, animées conjointement par le docteur Charles Chapelle, médecin du sport, chargé de cours à l’ULB Solvay Business School et Laurent Delgoffe, licencié en kinésithérapie, diplômé en posturo-thé- rapie ainsi qu’en ostéo-étiopathie. Ils s’attacheront à détailler, montrer et expliquer un ensemble d’exercices de mobilité, d’équilibre et d’assouplissement que tout senior devrait pouvoir répéter chez lui, chaque jour. Ce programme « anti-chute » apparaît, sans conteste, comme un précieux outil pour celles et ceux qui souhaitent profiter le plus agréablement et sereinement possible de cette période de l’existence. 

    Et à cet égard, la conservation de son indépendance motrice apparaît clairement comme l’une des clefs de la réussite ! À l’issue de cette conférence, placée sous l’égide de l’échevin Éric Bott, à l’initiative de ces « Rencontres du Sport », mais également de sa collègue Isabelle Molenberg, échevine des Seniors, une petite brochure illustrée sera remise à tous les participants afin de les aider à mémoriser les exercices de base présentés. L’accès est, comme toujours, entièrement gratuit mais, pour des raisons de bonne organisation, il est souhaitable de s’inscrire préalablement à l’adresse suivante :  l.roussel@woluwe1200.be                                

    INFO : services de l’échevin Éric Bott :  02.776.82.56

    Source : http://www.woluwe1200.be/fr/news/fichiers/wi-03-15

    Lien utile :  http://www.gymsana.be/presentation/Gymsana.php


    3 commentaires
  • Depuis plusieurs années, la placentophagie, ou le fait de manger son placenta après l'accouchement est une pratique de plus en plus à la mode chez les Américaines et les Anglo-saxonnes. Cru, cuisiné ou en gélules, il aurait des vertus nutritives et anti-déprime. On a voulu en savoir plus auprès d'une sage-femme française.

    Insolite : Manger son placenta... la fausse bonne idée des femmes qui viennent d'accoucherOui vous avez bien lu. La placentophagie, ou le fait de déguster son placenta après l'accouchement est une pratique qui a le vent en poupe en Angleterre et aux Etats-Unis.       4 000 Anglo-saxonnes auraient déjà tenté l'expérience depuis 2010, selon The Telegraph. Encouragées par des sages-femmes, ces jeunes mères espèrent en fait augmenter leur production de lait et éviter le fameux baby-blues post-partum.

    Et plutôt que de se forcer à le consommer cru, certaines ont trouvé une astuce : elles le broient pour le mixer avec des fruits en smoothie pour couvrir le goût, ou le cuisinent au four comme un vulgaire steak ou en lasagnes. Aux Etats-Unis, un commerce florissant a même vu le jour pour convaincre les plus rebutées. Interviewée par l'AFP, Claudia Booker, une sage-femme de 65 ans propose aux femmes de mettre leur placenta en capsules après l'avoir desséché pour la modique somme de 270 dollars (248 euros). Pour elle, ces capsules stimulent la libération de prolactine responsable de la production de lait.

    Des vertus non prouvées et peu utiles dans notre société

    Composé de fer, de vitamine B12 et de beaucoup d'hormones, le placenta est un organe à part entière. C'est un amas de tissus spongieux très vascularisés, qui agit comme un filtre nourricier. « Le placenta va filtrer tout le sang en provenance de la mère pour donner au bébé un sang dénué de l'immense majorité des virus et bactéries maternels », explique Marianne Benoit Truong Canh, vice-présidente du Conseil national de l'Ordre des sages-femmes. Cet organe sera expulsé lors de l'accouchement, ou retiré dans le cas d'une césarienne.

    Pour la sage-femme, cette pratique est d'autant plus choquante qu'il n'y a, à l'heure actuelle, aucune étude clinique attestant des bienfaits de la consommation du placenta.

    S'il contient bien du fer et de la vitamine B12, Marianne Benoit Truong Canh est très sceptique quant à de potentielles vertus antidépressives. Côté nutritif, « il existe des suppléments en fer et en vitamine B12 bien plus concentrés », souligne la sage-femme. Quant au baby-blues, il nécessite le plus souvent un accompagnement à domicile et un soutien psychologique à la jeune mère par une sage-femme. « C'est un passage qui doit être bref (1 à 2 mois maximum), sinon on parle de dépression. La femme a simplement besoin d'être aidée, entourée, accompagnée et guidée. »

    Si d'autres mammifères ont recours à la placentophagie, c'est certes parce que le placenta a un intérêt nutritif pour la mère affaiblie, mais aussi parce qu'il faut nettoyer la couche afin de ne pas laisser de trace et d'éloigner les prédateurs. « Ce sont des contraintes qui ne sont pas les nôtres, fort-heureusement », indique la sage-femme. « Aujourd'hui on a quand même des conditions de vie extrêmement favorables, avec des médicaments et des vitamines à disposition. C'est quand même un organe, pourquoi aller manger un de ses organes ? », s'emporte la sage-femme, avant d'ajouter que « c'est comme si on buvait notre urine lorsque l'on a soif. »

    Un organe à part entière, puis un déchet opératoire

    « En France, le placenta est considéré comme un organe », explique Marianne Benoit Truong Canh. « Par conséquent il est encadré par des textes réglementaires, et doit être incinéré après l'accouchement, ou récupéré à des fins thérapeutiques et/ou scientifiques. Il est strictement interdit et illégal de transformer un placenta en gélules contre rémunération. »

    La sage-femme nous explique que le placenta est soumis à plusieurs textes de par son statut d'organe et de déchet opératoire, tout comme le cordon ombilical.

    C'est la circulaire DGS/PP4/2012/328 du 31 août 2012 de la direction générale de la santé (DGS) qui encadre et stipule ce qui doit être fait du placenta, du cordon ombilical et des cellules qui les constituent. Ainsi, « lorsqu'ils ne sont pas utilisés à des fins thérapeutiques et scientifiques, le placenta et le cordon sont des déchets opératoires qui doivent être incinérés en application de la réglementation relative aux déchets d'activités de soins à risques infectieux. »

    Pour Marianne Benoit Truong Canh, cette pratique qui consiste à manger son placenta ou à en faire des gélules est quasiment inexistante en France, du fait de la règlementation stricte. En revanche, « les femmes demandent souvent à voir leur placenta pour comprendre comment ça marche, comment elles ont nourri leur bébé », note la sage-femme, qui assure n'avoir jamais eu à faire à un couple voulant récupérer le placenta.

    En Belgique , rien n’empêche, apparemment, une nouvelle maman de demander son placenta après l’accouchement.


    votre commentaire
  • Le consortium BAM/Ghelamco s'occupera du financement, de la construction et de l'exploitation de l'Eurostadium de Bruxelles, prévu sur le parking C du plateau du Heysel. Mais après l'inauguration de ce nouveau stade national de football, prévue en 2019, que deviendra le Stade Roi Baudouin ?

    Wolu1200 : Le stade Roi Baudouin au stade Fallon !?!

    Construit en 1930, le Stade Roi Baudouin se trouve au crépuscule de son existence. En effet, l'actuel domicile des Diables Rouges sera démoli vers 2020/2021, "pour faire place à des logements, conformément au projet NEO de réaménagement du plateau du Heysel", confirme Alain Courtois (MR), Premier Échevin de la Ville de Bruxelles, en charge des Sports.

    Si les fans de football seront comblés par l'érection du magnifique Eurostadium, de nombreux amateurs de sport regretteront la piste du Stade Roi Baudouin, qui accueille chaque année le meilleur meeting d'athlétisme au monde avec le Mémorial Van Damme.

    "Un groupe de travail, présidé par Wilfried Meert (NdlR : l'organisateur du Van Damme) planche actuellement sur l'avenir de l'athlétisme au-delà de 2019", explique Alain Courtois. "Nous sommes très sensible aux besoins de l'Excelsior Brussels, le grand club d'athlétisme de la capitale. Le but, c'est d'aménager un nouveau stade de 25.000 places. Cette nouvelle enceinte, principalement décidée à l'athlétisme, ne devra pas nécessairement se trouver sur le territoire de la Ville. D'autres endroits pourraient faire l'affaire en Région de Bruxelles-Capitale, comme le Stade Fallon (à Woluwe Saint-Lambert) ou le Stade des Trois Tilleuls(à Watermael-Boitsfort)."

    Source et photo : http://www.walfoot.be/


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires