• Wolu1200 : Les cliniques Saint-Luc vont être reconstruitesLes Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles (UCL) sont à l’aube d’un chantier colossal qui doit redessiner la prise en charge des patients et reconstruire l’hôpital sur le site qu’il occupe, à Woluwe-St-Lambert, à quelques centaines de mètres de la Région flamande. Pour ce faire, l’hôpital catholique va investir 650 à 700 millions d’euros en dix ans, selon son administrateur-délégué Renaud Mazy.

    Le fonctionnement des soins de santé en Belgique n’est plus optimal, explique M. Mazy  : la moitié des hôpitaux sont en déficit; on pousse les médecins à effectuer des actes pour nourrir la trésorerie des hôpitaux; la nomenclature (qui fait quel soin et à quel tarif) favorise certaines spécialités;… “Quant aux hôpitaux académiques, dont St-Luc fait partie, ils souffrent d’un sous-financement par rapport à des pays comparables, qui complique leurs missions spécifiques de formation et de recherche.”

    Forte concurrence

    “Bref, estime le CEO, nous sommes arrivés au bout d’un système.” Et alors que la ministre fédérale de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD) a entamé une grande opération de réforme du financement des hôpitaux, de refonte du paysage hospitalier et de révision de la nomenclature, des projets que M. Mazy soutient à 100 %, le moment est sans doute idéal pour transformer St-Luc, clinique conçue dans les années 70, en un hôpital qui sera toujours à la pointe en 2030. Joue également dans la réflexion, le positionnement par rapport aux concurrents bruxellois de St-Luc  : d’une part l’ULB, qui dévoilait mardi le projet de New Erasme, dont les travaux débuteront en 2018 (LLB 27/5); d’autre part, le nouvel hôpital que bâtit actuellement le Chirec (privé) sur le site Delta, à Auderghem. St-Luc s’est donc lancé dans un vaste projet de modernisation en deux volets interdépendants.

    1 | Le trajet patient intégré. “Nous allons redéfinir St-Luc virtuellement, repenser le trajet des patients dans notre hôpital, à travers les différents services, grâce à un système informatique de troisième génération, qui remplacera les milliers d’applications que nous utilisons aujourd’hui”, reprend Renaud Mazy.“Au lieu d’encoder parfois quatre ou cinq fois les données des patients (à son arrivée aux urgences, puis aux soins intensifs, en revalidation, à la sortie…), les infirmières procéderont à un encodage unique, avec mise à disposition de toutes les informations en temps réel (radios, analyses de labo,…). Cela constituera même une aide à la décision sous la forme de suggestions d’approche du patient.” Le système sera également utile pour la recherche clinique  : “La centralisation des données permettra, quand on lancera un protocole de recherche, de trouver plus facilement des patients qui ont le profil voulu.” Ce système informatique, “inédit en Belgique”, sera conçu en collaboration avec les médecins de St-Luc et coûtera plusieurs dizaines de millions d’euros. Il devrait être en fonction en 2018.

    Source : http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/les-cliniques-saint-luc-vont-etre-reconstruites-5565dc183570fde9b371f068

    2 | Le nouveau St-Luc. Après le virtuel, place au réel. “Nous allons reconcevoir et reconstruire notre hôpital”, poursuit le CEO de St-Luc. “Il ne s’agit pas de juste vider et rénover un étage. Nous voulons définir une vision de ce que nous voulons faire en 2030. L’hôpital était d’une efficacité extraordinaire dans les années 70. Il ne correspond plus aux standards  : il est énergivore, pas assez accueillant. Aujourd’hui, on ne prend plus seulement des maladies en charge, mais des personnes et leurs proches, que l’on doit rassurer et à qui on veut proposer un environnement propice à la guérison.” Pour 2025, St-Luc devrait être partiellement reconstruit. “Aux 160 000 m2 existant, on ajoutera 50 à 60 000 m2, dont un building, l’Institut Roi Albert II, où seront regroupés tous les soins aux patients cancéreux. Les nouveaux bâtiments seront bâtis sur le site même, notamment au-dessus du parking du personnel, voire sur les voiries”, comme cela s’est fait sur le campus frère de l’UCL, à Louvain-la-Neuve.

    Redéfinissant son offre de soin, St-Luc abordera forcément la question du nombre de lits. “Aujourd’hui, explique Renaud Mazy, St-Luc a 1 000 lits. Mais alors qu’il y a 10 000 lits d’hôpitaux en trop en Belgique, devons-nous rentrer un projet avec le même nombre de lits  ? Non, les autorités ne l’accepteraient pas. Vraisemblablement, ce sera moins, vu que les durées de séjour à l’hôpital sont plus courtes maintenant. On pourrait par exemple convertir 200 lits en lits gériatriques, psychiatriques ou de revalidation.”

    Source : http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/les-cliniques-saint-luc-vont-etre-reconstruites-5565dc183570fde9b371f068


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Panne chez Belgocontrol... Les comités de quartier s'exprimentL'espace aérien belge est temporairement fermé.

    Une panne de courant rend Belgocontrol non-opérationnel. L'espace aérien belge est fermé. Aucun avion ne décolle du sol belge pour le moment.
    L'ensemble des comités de quartier de Woluwé-St-Lambert se félicitent du moment de calme et de salut sanitaire. Ce moment est généreusement offert par une panne technique chez Belgocontrol. Dommage que ce ne soit pas un geste politique venu de la Ministre fédérale Jacqueline Galant, chargée de la Mobilité et de Belgocontrol.
    Ces comités sont des signataires de la Charte fédératrice relative au survol aérien de Bruxelles. Cette charte est en train d'être avalisée par de nombreux comités hors WSL (liste disponible sur demande.) La charte est disponible ici : http://wiq.be/site/wp-content/uploads/2015/02/texte-charte-survol-version-d%C3%A9fiinitive-24.02.15.pdf
     
    Les Bruxellois attendent plus que jamais un solide plan structurel. Il aurait pour but d'aboutir à la fin de cette problématique sanitaire et environnementale : Stop au vol de nuit, stop aux avions qui ne respectent pas les normes internationales, délocalisation de certaines activités,...
    La liste est longue et réalisable. D'autres pays sont passés par là avec réussite il suffit de lire l'enquête de Coeur-Europe : http://www.coeur-europe.be/
    Il n'y a guère de doutes que les habitants de Bruxelles et de Schaerbeek, Evere, Woluwé-Saint-Pierre, Crainhem et Wezembeek se rallient à ce remerciement.
     
      Nous allons en profiter pour manger ce midi dehors sur nos terrasses.

     Charles SIX
    Comité du Haut-Woluwé



    votre commentaire
  • Wolu1200 : Tensions à l'Ephec: une réunion de crise est prévue ce mardi soirL'Ecole Pratique des Hautes Etudes Commerciales est en crise, à Woluwé-saint-Lambert. La récente nomination de la nouvelle directrice de la "Catégorie Economique" divise le personnel. Une partie du corps professoral estime qu'un des deux autres candidats au poste aurait dû obtenir le siège. Lors d'une élection interne, la directrice incriminée était arrivée deuxième, loin derrière le premier candidat.

    "C'est un déni de démocratie", estime Jeanne Latin, maître-assistante à l'Ephec. Cette contestataire apprécie beaucoup son école. Mais dans ce cas-ci, elle estime que le pouvoir organisateur n'a pas tenu compte de la majorité des suffrages favorables à un des deux autres candidats proposés par les travailleurs. "La directrice nommée n'a obtenu que 36% des voix; c'est bien moins que les 50,3% décrochés par le candidat arrivé en tête. Par le passé, la hiérarchie a toujours choisi le candidat arrivé en tête des suffrages. Pas cette fois! C'est incompréhensible."

    "Je suis à l'Ephec depuis 24 ans", explique Christian Florin, maître-assistant. "Ce manque de respect de la direction génère une perte de confiance chez une bonne partie des professeurs. Le climat se dégrade. Il y a une fracture et même des tensions avec nos collègues qui soutiennent la directrice. Nous respectons leur avis; mais nous regrettons qu'on ne tienne pas compte de la majorité. Qui plus est, le programme soutenu par la nouvelle directrice relève plus du privé que d'une institution qui bénéficie de subventions publiques. C'est un autre management que l'on voudrait mettre en place. Et cela crée un véritable malaise. C'est dommage, car cette école jouit d'une très bonne réputation".

    "Un des principes de base de cette école, c'est l'esprit d'éthique et le respect", insiste Fabrice Lays, enseignant. "Mais ici, on ne nous respecte plus. On veut gérer l'établissement comme dans le privé. On ne parle plus d'élèves, mais de clients. C'est inacceptable."

    Motus et bouche cousue

    Contactée par téléphone, la direction n'a pas souhaité faire de commentaires. "Nous ne voulons pas régler ce problème sur la place publique, mais en interne" nous a précisé un des directeurs. Après plusieurs arrêts de travail et plusieurs actions de protestation, l'assemblée générale extraordinaire de ce mardi soir (26 mai 2015-18H00) risque d'être tendue. "Nous souhaitons vivement trouver une solution sans perturber le travail des étudiants", nous confie un membre du personnel. Enfin, rappelons la teneur d'un décret de 1995 qui s'applique notamment à l'Ephec: "Dans les Hautes Ecoles subventionnées par la Communauté française (rebaptisée entretemps Fédération Wallonie-Bruxelles), chaque catégorie est dirigée par un directeur nommé par le pouvoir organisateur; ce dernier le choisit sur une liste de trois candidats proposés par l'ensemble des membres des personnels de la catégorie d'études concernée". De leur côté, les plaignants d'aujourd'hui commentent: "Lors des élections précédentes, le pouvoir organisateur a toujours choisi le candidat ayant obtenu le plus de suffrages". On l'a compris, le débat n'est pas clos.

    Jean-Claude Hennuy   

    Source : http://www.rtbf.be/info/regions/detail_tensions-a-l-ephec-une-reunion-de-crise-est-prevue-ce-mardi-soir?id=8987686


    votre commentaire
  • Plusieurs chats ont déjà disparu dans la rue. Attention au vôtre ! L'agent de quartier a été prévenu.

    Simba âgé de 11 ans a disparu du domicile de sa maîtresse depuis plusieurs jours. 

    il est pucé mais n'a plus de collier et a maintenant une coupure dans l'oreille qui permet de le distinguer des autres chats tigrés.

    Il est difficile à approcher et farouche.

    Merci déjà pour votre soutien,
    Anne Parvais
    0477/60.82.11

    Wolu1200 : Nouvelle disparition de chat avenue Gilbert Mullie

     

     

    Message de Anne qui a récupéré son chat Simba

    Il est rentré, amaigri de 3 kilos, épuisé et très craintif, mais il est là!!!!!!! Merci pour votre soutien à tous. Parti à l'ascension et de retour après la Pentecôte...un nouveau chat est là.
    Bizzzzz,
    Anne soulagée...


     

    Ok, j'ai maigri, mais je suis rentré et je retrouve vite mes marques et je profite pour faire le plein de câlins...
    Simba

    Wolu1200 : Nouvelle disparition de chat avenue Gilbert Mullie


    3 commentaires
  • Santé : Philippe, diagnostiqué Alzheimer à l'âge de 49 ans... interview de son épouseComment s'organise votre vie de famille autour de la maladie de votre époux ?

    Je travaille à plein temps. Du fait de sa longue maladie, Philippe, mon mari, ne travaille plus depuis très longtemps. Nous vivons donc tous de mon seul salaire, ce qui rend le quotidien d'autant plus difficile. Ne pouvoir vivre que d'un seul salaire a des conséquences sur notre vie de famille dont chacun souffre, surtout les enfants.
     
    Mon mari va en accueil de jour deux fois par semaine. Des activités lui sont proposées. C'est aussi l'occasion qu'il se dépense physiquement, qu'il trouve des choses à faire, même si je sais que l'état général de Philippe se détériore chaque jour un peu plus. En dehors de l'accueil de jour, je me fais aider par des auxiliaires de vie. Mon mari ne peut plus rester seul, hélas. Nous dépendons de tiers pour nous faire aider et nous occuper de Philippe.

     
    Comment abordez-vous la maladie ?

    J'ai vécu très longtemps dans l'espoir que les difficultés et la perte de mémoire de Philippe n'aient pas pour origine la maladie d'Alzheimer. Les premiers symptômes remontent à 2006. Il avait 49 ans. Le diagnostic, en revanche, n'a été donné qu'en 2011. Quatre ans durant, où j'espérais que ce ne soit pas la maladie. Depuis 2011, j'ai fait tout un cheminement psychologique, j'ai appris à « accepter » ce qui était inéluctable. Le défi le plus grand pour moi et mes enfants, c'était d'apprendre à vivre avec la maladie d'un mari et d'un père.
     
    A l'annonce du diagnostic, en 2011, j'ai été effondrée, saisie par des multiples crises de larmes. Il est si difficile d'être le témoin de la déchéance d'un être cher et de l'impuissance face à la maladie. L'aidant familial ne peut pas porter la maladie de son proche mais il peut l'accompagner vers un « mieux-être ». Aujourd'hui, je suis arrivée aux limites de ce que je peux affronter et supporter. C'est un aveu difficile mais pas pour autant un échec. La fatigue physique et l'épuisement moral l'ont emporté sur moi. Je ne peux rien y faire. Je dois reconnaître mes limites, même si celles-ci me mettent en situation d'échec.
     
    Mais est-ce vraiment un échec ? Peut-être pas. C'est peut-être juste la reconnaissance de mes limites physiques et psychologiques. Je me suis rendue à l'évidence : mon mari a besoin d'un environnement mieux adapté à l'évolution de sa maladie. Je ne peux pas le lui offrir. Il en va aussi de son bien-être physique et psychologique. Heureusement que les enfants sont là pour pouvoir me soutenir, ne serait-ce pour sortir leur père.

     
    Comment assumez-vos vos difficultés au quotidien ?

    Une des difficultés, auxquelles nous faisons face au quotidien, sont les problèmes liés à la mobilité. Mon mari ne peut se déplacer qu'en fauteuil roulant. Ce qui est difficile à accepter, c'est qu’il soit devenu « prisonnier » de son fauteuil, dont il sort de moins en moins. Le manque de mobilité physique ne fait qu'amplifier les effets de la maladie. Tous les problèmes liés au transport sont pesants aussi. Je ne peux rien envisager sans me demander comment, techniquement, « pouvoir transporter » Philippe.
     
    Ça demande toute une organisation qui a, inévitablement, des répercussions sur mon activité professionnelle. Aujourd'hui, je ne peux absolument pas me permettre d'arrêter de travailler pour m'occuper exclusivement de mon mari. J'ai des auxiliaires de vie, fort heureusement, qui viennent prendre le relais... et puis, il y a les enfants qui prennent leur père à tour de rôle.
     
    C'est terrible de devoir priver le malade de liberté : la liberté de circuler, la liberté de « vouloir ». Je me suis rapproché de l'Association « Espoir Alzheimer » dans l'espoir que des professionnels puissent redonner un peu de la liberté à mon mari au quotidien.

     
    Comment gérez-vous votre stress ?

    Je gère par une stricte organisation de mes journées, par le soutien que m'apportent auxiliaires de vie et accueil de jour sans oublier l'aide que m'apportent mes enfants. Le sport, une alimentation saine, le sommeil m'aident à mieux « faire face ». C'est une façon aussi de prendre du recul et de voir des choses que l'on ne voit plus « de l'intérieur ».
     
    Quelles questions vous posez-vous par rapport à vos enfants ?

    La question que je me pose chaque matin, c'est comment ne pas rompre les repères affectifs que mon mari et moi avons su tisser. Placer mon époux dans une institution m'amène à faire face à cette crainte. Vais-je pouvoir accepter cet éloignement, cette séparation, même si je sais que Cesson n'est pas bien loin ? Il faut que j'accepte. Ce n'est pas moi qui l’ai voulu, c'est l'évolution de la maladie qui m'oblige à « lâcher prise ». Je ne veux surtout pas que mon mari nourrisse, au fond de lui, un « sentiment d'abandon ». C'est la raison pour laquelle il est essentiel que je puisse venir le voir régulièrement, quitte à me faire héberger temporairement dans l’établissement.
     
    Il serait judicieux de mettre à disposition des familles un lieu de vie permettant de passer du temps auprès d’un proche ou d’un parent malade. J'ai aussi la crainte que mes enfants puissent un jour être atteints de la maladie d'Alzheimer ou d’une autre forme de démence. Après tout, la maladie de mon mari peut être génétique et les enfants un jour en être atteinte. Je me demande pourquoi mes enfants évitent ce sujet. Serait-ce une forme de refoulement, de déni ? Je l'ignore. J'ai du mal à comprendre pourquoi mes enfants ne se livrent pas.
     
    Mais je garde l'espoir qu'un jour, mes enfants puissent se faire examiner pour savoir s'il existe des prédispositions génétiques. Je me pose aussi des questions par rapport à ma belle-famille : la famille de mon mari est quasi absente. Elle ne sent pas concernée par sa maladie. Pour moi, c'est une façon de « rejeter » cette idée de maladie. Cette inacceptation rend nos relations familiales compliquées. Si je n'existais pas, qui s'en occuperait ?
     
    Les repères de temps n'existent plus. Le malade atteint d'Alzheimer vit hors du temps. Le temps ne représente plus rien. Il faut que Philippe ait des repères, comme l'accueil de jour deux fois par semaine ou les différentes activités proposées qui rythment la journée. Cela rythme la semaine. Les prises en charges individuelles que j'espère trouver à Cesson permettront, peut-être, à Philippe de se réinscrire dans le temps, en ayant des objectifs à court terme. La plupart du temps le vécu des malades et de leur entourage est particulièrement difficile.

     
    Propos recueillis par JILKECO&CO

    Source : http://www.senioractu.com/Philippe-diagnostique-Alzheimer-a-l-age-de-49-ans-interview-de-son-epouse_a17983.html

     

    Liens utiles : 

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/woluwe-saint-lambert-une-plate-forme-pour-les-seniors-atteints-d-alzhe-a48173129

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/sante-alzheimer-essayez-le-test-cognitif-qui-rassure-ou-pas-sur-la-qua-a53441219

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/sante-alzheimer-pouvez-vous-tenir-20-secondes-sur-une-seule-jambe-a114048594


    votre commentaire
  •  

    Wolu1200 : Les affiches "Stop aux vols de nuit" sont disponibles

    Dans l’attente de la mise en oeuvre des mesures que la Commune et les comités de quartiers ont développées dans une charte commune sur le survol de Bruxelles, la Commune de Woluwe-Saint-Lambert lance une campagne d’affichage.

    Nous vous invitons à y souscrire et à mobiliser le maximum de personnes autour de vous.

    La mobilisation citoyenne est indispensable afin de faire évoluer favorablement ce dossier.

     

     Des affiches et des bannières sont mises gratuitement à la disposition des habitants

    ➜ COMMANDES ET INFOS PRATIQUES

    02.774.35.61 (Cécile Fraire)

    info.com@woluwe1200.be

    Affichettes : 42 x 29,5 cm

    Affiches : 40 x 60 cm

     

    Bannières : 80 x 60 cm - 100 x 150 cm - 100 x 300 cm

    Wolu1200 : Les affiches "Stop aux vols de nuit" sont disponibles


    1 commentaire
  • Wolu1200 : Le WoluwéenVincent Debaty figure dans la liste des joueurs retenus en équipe de France pour la Coupe du monde de rugby Mondial de rugby: Vincent Debaty repris dans les 36 du XV de France

    Le Bruxellois Vincent Debaty figure dans la liste des 36 joueurs retenus en équipe de France pour préparer la Coupe du monde de rugby qui se déroulera en Angleterre du 18 septembre au 31 octobre. Le groupe sera réduit à 31 éléments peu après la mi-août.

    Vincent Debaty est né à Woluwe-Saint-Lambert en 1981. Après sa formation au Kituro Schaerbeek, le pilier de 1,90m et 115kg a traversé la frontière en 1999. Le joueur naturalisé français a joué successivement à La Rochelle (1999-2002), Perpignan (2002-2007), Agen (2007-2008) et Clermont, dont il porte le maillot depuis 2008. Champion de France en 2010, il a été deux fois finaliste de la Coupe d’Europe avec Clermont, en 2013 et 2015. Appelé pour la première fois en équipe de France en 2006, il compte 29 sélections avec les Bleus.


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Woluwe vend son réseau de télédistributionUne des spécificités locales du marché bruxellois des télécoms est en passe de s’éteindre. La commune de Woluwe-Saint-Lambert vient en effet de mettre en vente son réseau et ses activités de télédistribution actuellement propriété de l’ASBL Wolu-TV. C’est l’opérateur le plus offrant qui doit emporter les 29 700 prises du réseau câblé, sa boucle locale de fibre optique, ses 19 sous-stations, ainsi qu’une clientèle potentielle de quelque 10 000 abonnés. Chaque client pourra évidemment choisir de rester ou non chez l’opérateur qui rachètera les activités commerciales de Wolu-TV. Le personnel (9 temps pleins) est également concerné, selon l’offre détaillée accessible sur le site Internet de la commune.

    Fin 2014, cette dernière décidait de résilier la convention qui la lie avec Telenet. Cet accord ancien, initialement signé avec la SA Radio Public, devenue UPC Belgium avant d’être rachetée par Telenet, sous-traitait la gestion et l’entretien du réseau câblé et assurait aux abonnés la fourniture de programmes télévisés. Au 31 décembre 2015, toutes les conventions qui lient Wolu-TV à Telenet seront caduques.

    Aujourd’hui, la commune dirigée par Olivier Maingain ne se sent plus en mesure d’évoluer dans un marché ultra-concurrentiel marqué par l’extension de l’offre à Internet et à la téléphonie mobile. L’opération devrait en outre rapporter à la commune plusieurs millions d’euros, qui devraient être inscrits en réduction de dette.

    Pas encore d’offre

    Contacté par "La libre", le bourgmestre précise que le "lot" Wolu-TV a été évalué à 8,65 millions d’euros en collaboration avec la Région de Bruxelles-Capitale. "Nous avons estimé que le moment était opportun pour mettre les opérateurs en concurrence", ajoute Olivier Maingain, qui précise que les abonnés de sa commune, dont les habitants présentent un pouvoir d’achat important, constituent une belle opportunité pour la commercialisation d’offres combinées. Il précise toutefois que l’issue de cette vente au plus offrant reste incertaine.

    Qui pour racheter ? La commune a souhaité mettre tous les opérateurs sur pied d’égalité. En clair, aucun favoritisme pour Telenet, qui a naturellement l’avantage de connaître ce réseau local de A à Z. Voo, Numericable et Proximus sont également pressentis. Aucune offre ferme n’est toutefois parvenue à la commune, selon M. Maingain. Les candidats acquéreurs ont jusqu’au 29 mai pour se manifester.

    Source : http://www.lalibre.be/economie/actualite/woluwe-vend-son-reseau-de-teledistribution-555a0a883570fde9b34bd7f6


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Survol de WSL... Notre commune sort les griffes et... les affichesSi la commune de Woluwe-Saint-Lambert s'était déjà, par le passé, montrée très critique à l'égard du plan "Wathelet" mais aussi, plus récemment, du discours "Galant", celle-ci - la commune - hausse le ton et dévoile dans le dernier Wolu-Info ( http://www.woluwe1200.be/fr/news/fichiers/wi-05-15 ) ses actions à venir et sa détermination à défendre les habitants de WSL mais aussi tous les Bruxellois ce qui est tout à l'honneur de notre bourgmestre et du Collège... que certaines communes de Bruxelles seraient bien avisées de prendre pour exemple.

    Extraits choisis : 

    "Certes, on peut admettre qu’en raison de la localisation historique de l’aéroport de Bruxelles-National, notre commune soit survolée mais de manière épisodique. Par contre, nous ne pouvons accepter que des quartiers densément peuplés – et tous les quartiers de Woluwe le sont – soient systématiquement survolés, dès l’aube...."

    "La première mesure à prendre d’urgence est la planification de la fin des vols de nuit, de 22h00 à 7h00. Plusieurs aéroports européens, situés aux portes d’une grande ville, se voient interdire toute activité nocturne. A chaque fois, les exploitants des aéroports concernés ont crié à la menace pesant sur le maintien des activités économiques. A chaque fois, les faits ont démenti leur chantage. Ces aéroports poursuivent leur exploitation sans difficultés économiques et sans restriction d’emplois...."

    "Interdire les vols de nuit, c’est préserver le droit de tout citoyen au repos et à la santé... "

    "Rassemblons-nous et refusons la division des Bruxellois qu’organisent malencontreusement certaines forces politiques au détriment de l’intérêt général bien compris... "

    "L’adoption d’un nouveau plan de survol (le plan dit « Wathelet ») en février 2014, n’a fait que déplacer les nuisances vers d’autres zones, provoquant des oppositions entre Bruxellois, parfois même entre habitants d’une même commune. Ce plan a été sanctionné par une décision de justice en juillet 2014... "

    "En effet, contrairement aux autres aéroports européens du même type, l’aéroport de Bruxelles-National souffre d’un déficit en ce qui concerne les mesures prises pour réduire les nuisances sonores (absence d’interdiction des avions les plus bruyants, absence de planification foncière, routes aériennes survolant les zones densément peuplées, pas de limitation de l’activité de l’aéroport pendant la nuit...)

    "Les autorités communales se mobilisent et soutiennent les initiatives citoyennes. Elles ont adopté, conjointement avec TOUS les comités de quartier de Woluwe-Saint-Lambert une charte commune sur le survol (le texte de la charte est disponible sur le site www.woluwe1200.be). Celle-ci énonce les mesures indispensables à mettre en oeuvre si l’on veut arrêter de faire subir à des centaines de milliers d’habitants, où qu’ils soient domiciliés, des nuisances insupportables, suite à l’adoption et l’application par plusieurs gouvernements successifs de plans établissant les routes aériennes au mépris des principes fondamentaux du développement durable, des normes de bruit bruxelloises et des décisions de justice... " 

    "La commune attend également des autorités fédérales qu’elles se penchent sur la question de la délocalisation de certaines activités, et certainement de celles susceptibles de se développer au cours de la nuit ou à des heures très matinales (frets, compagnies aériennes à bas prix, charters…)"

    "En attendant la mise en œuvre de ces mesures indispensables, il est temps de rendre le quotidien des Bruxellois moins pénible en demandant l’arrêt immédiat des vols de nuit de 22h à 7h !"

    Les autorités lancent une campagne invitant les citoyens à demander, dès maintenant, l’interdiction de tout survol nocturne au départ de l’aéroport de Bruxelles-National entre 22 et 7h ainsi que l’interdiction d’opérer à partir de ce même aéroport pour tous les avions les plus bruyants selon les normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) . Une campagne d’affichage est organisée par la commune dans l’espace public, afin de défendre ce projet. Une mobilisation en masse des citoyens peut faire la différence. Associez-vous à cette action en apposant des affiches et des bannières. ! Les autorités communales vous invitent également à adresser un courrier à la Ministre fédérale Jacqueline Galant, chargée de la Mobilité et de Belgocontrol, dénonçant les nuisances liées au survol de la capitale et demandant l’adoption d’un plan de survol respectueux de la sécurité, de la qualité de vie et de la santé de tous les Bruxellois, tant en termes de nuisances sonores que de pollution. Un courrier type est en ligne sur le site internet de la commune www.woluwe1200.be. Il peut également être obtenu auprès de l’administration communale 02.774.35.61 - infocom@woluwe1200.be.

    Des affiches et des bannières sont mises gratuitement à la disposition des habitants

    ➜ COMMANDES ET INFOS PRATIQUES

    02.774.35.61 (Cécile Fraire)

    info.com@woluwe1200.be

    Affichettes : 42 x 29,5 cm

    Affiches : 40 x 60 cm

    Bannières : 80 x 60 cm - 100 x 150 cm - 100 x 300 cm


    2 commentaires
  • Wolu1200 : Les apéros de la place St. Lambert reprennent vie au.... pied du lion château Malou

    Après une seule première édition l’été dernier, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert avait décidé de ne pas renouveler l’autorisation de ces festivités. Raison : trop de riverains se plaignaient de nuisances.

    Bonne nouvelle cependant pour les nombreux aficionados des apéros de la place Saint-Lambert puisque le concept déménage devant la statue du lion au château Malou.

    Après la célèbre chanson d'Henri Salvador "Le lion est mort ce soir", risquerons-nous de rencontrer "Un lion saoul certains soirs"?

    Clip vidéo vintage : https://www.youtube.com/watch?v=AguK4YXGJS8

    Wolu1200 : Les apéros de la place St. Lambert reprennent vie au.... pied du lion château Malou


     Lien utile : 

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/wolu1200-fini-les-aperos-sur-la-place-saint-lambert-a117334848


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Franc succès pour la 33ème édition des Jeux Nationaux Special Olympics La cérémonie de clôture a mis officiellement un terme samedi après-midi à la 33ème édition des Jeux Nationaux Special Olympics. Quelque 3.378 athlètes ayant un handicap mental se sont affrontés dans 19 disciplines sportives. Les communes de Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre, Auderghem, Overijse et Wemmel, avaient ouvert les portes de leurs infrastructures sportives pour y accueillir les athlètes et leurs 1.200 accompagnateurs, quelque 1.700 bénévoles et des milliers de supporters. L'édition 2015 a été qualifiée de franc succès par les organisateurs.

    Pendant ces trois jours de compétitions, les athlètes ont remporté au total 5.662 médailles. Les athlètes représentaient 312 clubs sportifs issus des trois Régions du pays, dont 22 clubs de la Région bruxelloise.

    Plusieurs personnalités, des ambassadeurs, des politiciens, des chefs d'entreprises et des athlètes de renom sont venus encourager au cours des trois jours les athlètes de Special Olympics. Le ministre flamand du Bien-être Jo Vandeurzen était présent samedi après-midi pour remettre le prix du public. Quelque 1.250 athlètes ont bénéficié d'examens médicaux dans le cadre du programme "Healthy Athletes".

    Le directeur général de Special Olympics Belgium, Eddy Beckers, a remercié, outre les athlètes et leurs familles, différents intervenants dont les bénévoles, la Croix-Rouge, la Protection civile, les communes participantes et les sponsors qui ont contribué chacun au "réel succès" de la 33ème édition.

    La prochaine édition se tiendra lors du week-end de l'Ascension en 2016. La délégation belge aux Jeux Mondiaux de Special Olympics se rendra entre-temps à Los Angeles, du 25 juillet au 2 août 2015.

    Source : http://www.lavenir.net/cnt/DMF20150516_00650679


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Défibrillateurs... Suite à la disparition tragique de trois jeunes sportifs professionnels ces dernières semainesSuite à la disparition tragique de trois jeunes sportifs professionnels ces dernières semaines, la santé physique de nos sportifs évoluant en Belgique inquiète. Et pour éviter la mort par arrêt cardiaque des jeunes pratiquant du sport de haut niveau ou en amateur, le ministre des Sports René Collin propose des défibrillateurs aux différents clubs. Encore faut-il savoir s’en servir. Pour Bob Pierson, président du club de rugby bruxellois Kibubu, des formations continues doivent accompagner ces appareils.

    Le club Kibubu a reçu il y a un peu plus de deux ans, deux défibrillateurs. Le président et les entraîneurs du club, qui possède à la fois des terrains à Woluwe-Saint-Pierre et Saint-Lambert, avaient aussi suivi deux formations. «  Nous en avions besoin pour bien comprendre comment les défibrillateurs fonctionnent. Donc nous avons eu, avec les coaches du club, une première formation, donnée par le fournisseur des défibrillateurs. La deuxième formation a été effectuée à l’initiative de Woluwe-Saint-Lambert, pour tous les clubs de la commune ».

    « Vérifier les efforts »

    Le président se dit satisfait deux formations données. Toutefois, lui et son club n’ont pas encore eu recours aux défibrillateurs et pointent le manque de formations continues pour permettre de conserver les acquis. « Il faut au moins une formation par an parce que vous savez, on oublie et on peut se précipiter dans les procédures à effectuer. De plus, la réalité du terrain est quand même bien différente de la théorie que nous avons reçue et des exercices pratiques sur un mannequin. Par exemple, nous devons savoir comment utiliser le défibrillateur s’il pleut. Il faut donc continuellement rafraîchir nos connaissances et continuer à nous préparer  », affirme le président, ancien prof de gym.

    Et lorsqu’on lui parle des sportifs décédés récemment, Bob Pierson parle d’un problème beaucoup plus complexe, qui ne peut être uniquement résolu par les défibrillateurs. « Les défibrillateurs sont certainement une aide précieuse, mais je pense que pour éviter que cela ne se reproduise à nouveau, il faut comprendre l’origine du problème et tenter de le résoudre, c’est-à-dire aller dans tous les clubs de sport, former convenablement les gens à la préparation physique et à l’encadrement des sportifs ainsi que vérifier soigneusement les efforts produits par nos jeunes. »

     

    Source : http://www.lesoir.be/878823/article/actualite/regions/bruxelles/2015-05-15/defibrillateurs-des-cours


    2 commentaires
  • Wolu1200 : HELP pour les six chats de l'appartement sinistré

    Vous avez été très nombreux à vous inquiéter du sort de la personne âgée, Madame Herzeel, qui a tout perdu dans l'incendie de son appartement avenue Gilbert Mullie il y a quelques jours. Tout d'abord, bonne nouvelle pour la vieille dame qui n'a pas été blessée dans cet incendie et a trouvé rapidement une place disponible dans une résidence pour personnes âgées sur notre commune. L'intervention de notre bourgmestre, Olivier Maingain, y serait pour beaucoup dans la rapidité avec laquelle Madame Herzeel a trouvé un toit protecteur. Un grand merci également aux équipes commmunales qui se mobilisent pour apporter soutien aux personnes confrontées a des circonstances pénibles.

    Appel à la solidarité pour les six chats

    Pour ce qui est des six chats rescapés, ceux-ci sont revenus dans le jardin qui jouxte l'appartement sinistré.                              

    Les habitants de la rue, merci à eux, nourrissent et calinent ces chats encore traumatisés par l'expérience qu'ils ont vécue. 

    L'heure est venue pour ces braves matous de trouver un nouvel havre de paix et c'est, entre autre via ce blog, que la solidarité des Woluwéens mais aussi de tous les amoureux des chats doit s'organiser. 

    Ces chats sont tous pucés, stérilisés ou castrés, propres et ont un carnet vétérinaire en ordre. Ceux-ci ont été choyés par cette "mamie chats" qui serait heureuse d'apprendre que ses boules de poils sont en lieu(x) sûr(s) et entourés d'amour comme elle savait si bien leur en donner.

    Le souhait de la personne qui centralise la recherche pour de nouveaux maîtres est que ces chats retrouvent amour et tendresse dans d'autres foyers, si possible avec jardin.

    Liste détaillée des chats en attente d'un logement :

    Capon : Mâle, noir et blanc, castré et pucé.

    Date de naissance : 2010

    Adopté

    Mina : Femelle, blanche et grise, stérilisée et pucée.

    Date de naissance : 2011

    Adopté

    Poussy : Femelle, gris tigré, stérilisée et pucée.

    Date de naissance : 2009 

    Minou : Mâle, tigré brun, castré et pucé. 

    Date de naissance : 2012

    Fafa : Femelle, noire et blanche, stérilisée et pucée. 

    Date de naissance : 2012

    Mimi : Femelle, tigrée blanche, stérilisée et pucée. 

    Date de naissance : 2012

    Adopté


    Wolu1200 : HELP URGENT pour les six chats de l'appartement sinistréEt la senior de la bande puisque d'un âge plus que vénérable et d'une gentillesse extrême est :

    Minou : Femelle, blanche, stérilisée et pucée. 

    Date de naissance : juin 1996

    Attention : Tumeur crânienne

    Minou est actuellement dans une famille d'accueil dans l'attente d'un foyer définitif


    Wolu1200 : HELP URGENT pour les six chats de l'appartement sinistréContact : Madame Gudrun Kosow

    Téléphone : 02/779-00-64

    GSM : 0476/94-44-23

    Email : gudrun.kosow@yahoo.fr

     

    Article précédent sur le même sujet : http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/wolu1200-important-incendie-dans-un-immeuble-de-l-avenue-gilbert-mulli-a117572804




     

                                                                       Encore une disparition de chat à Woluwe-Saint-Lambert

     

     

    Wolu1200 : HELP URGENT pour les six chats de l'appartement sinistré

     

    Le refuge Les amis de Catrescue a ajouté 1 nouvelle photo.

    Les amis,

    Nous avons besoin de votre aide. Une de nos ex-pensionnaires, Cookie, a disparu. Merci de partager au maximum cette annonce !

    PERDUE : COOKIE, chat femelle de 7 mois, à Woluwé-Saint-Lambert le 08/05/15

    Brun tigré à bavette et chaussettes blanches, petite et mince.

    Disparue vendredi 8 mai bloc avenue Marie-José 64/avenue Lambeau à 1200 Bruxelles

    Wolu1200 : HELP URGENT pour les six chats de l'appartement sinistré02/735 03 16
    0471/711 457

    RECOMPENSE si retrouvée

    Cookie a été retrouvée par ses maîtres ce dimanche 17 mai. Voilà une bien bonne nouvelle qui ravira tous ceux et celles qui auront partagé ce message. 

     

     


    4 commentaires
  •  

    JobsRégions - Salon de l'Emploi Talentum Bruxelles 13 mai 2015 - Invitation personnelle
     
     
    Bonjour,

    Envie de travailler à Bruxelles ? De trouver de nouveaux défis professionnels ? N’hésitez pas. Rendez-vous le 13 mai, de 12h30 à 19h00 à Tour & Taxis pour le salon Talentum Bruxelles organisé par Références et JobsRégions. Les recruteurs de nombreuses sociétés de votre région vous attendent.

    Des conférences vous sont proposées tout au long de la journée et sont données par des acteurs influents dans le domaine de l’emploi. Ces conférences sont gratuites et durent 45 minutes.

    Voici le planning des conférences:

    - de 14h à 14h45 : 'La recherche d’emploi adaptée au marché actuel (Trucs et astuces)' par Gil Van den Berg d’Easy Way Consulting.

    - de 15h à 15h45 : ‘Vous et le Cefora : une success story' par Laurence Gonze de Cefora.

    - de 16h à 16h45 : ‘Recherche d’emploi: conseils pratiques pour marquer des points' par Gilles Klass de Mercuri Urval.

    - de 17h à 17h45 : ‘Ne construisez plus votre carrière sur le hasard' par Isabelle Notéris de Metaphisa

    N’oubliez pas de vous munir de CV en suffisance et de votre ticket d’entrée afin de bénéficier d’une entrée plus rapide.

    logo references

    Toutes les informations pratiques sont sur www.talentumregions.be.

    A bientôt,
    L’équipe Références et JobsRégions
    logo references

    votre commentaire
  • Eiffage Development mène à Woluwe-Saint-Lambert un projet appelé Greenwood : 700 logements répartis sur huit immeubles. Un premier immeuble sera livré en 2016, un second a été entamé.

    Wolu1200 : Un projet immobilier gigantesque qui mise sur le vert + vidéo !!!Situé dans un quartier de Woluwe-Saint-Lambert où les chantiers se multiplient, le projet immobilier Greenwood Woluwe propose une nouvelle approche : des logements qui intègrent esthétique et performances énergétiques et qui s’articulent autour d’un espace vert et boisé. Le site de 10 hectares, le long du chemin des Deux Maisons, comprend un parc de 4 hectares. Celui-ci sera rétrocédé à la commune, qui en confiera la gestion à l’IBGE.

    La conception de ce projet résidentiel, qui comptera in fine un total de 700 logements répartis sur 8 immeubles, a été réalisée par les architectes J. Matecki et Cerau Architects Partners. La particularité du projet est de proposer des appartements différenciés au niveau des espaces, de l’orientation, des finitions…

    « Le chantier a démarré en juin 2014. Un premier bâtiment, Le Cyprès, qui compte 77 appartements, sera achevé en juin 2016. Les fondations d’un deuxième bâtiment où 49 appartements sont prévus, Le Myrrhe, ont commencé, explique Edouard Herinckx, administrateur délégué d’Eiffage Development et administrateur de Valens, l’entreprise de construction responsable du chantier. Nous allons mettre un coup de booster courant du mois d’avril, début mai, pour la journée portes ouvertes du 25 mai et chantier ouvert du 31 mai. Et nous espérons faire un carton d’ici le 15 juillet. »

    D’autres phases

    Il s’agit du plus gros projet d’Eiffage Development, qui durera plusieurs années. « Nous travaillons actuellement aux permis des autres phases. Nous disposons d’un PPAS global, ajoute Edwin Hanssens, directeur d’Eiffage Development. Tout dépend du produit qui sera développé. Nous avons des demandes pour des résidences-services. Certains souhaiteraient voir construire des résidences d’étudiants. D’autres parlent de mixité avec des rez-de-chaussée commerciaux. »

    L’agence Latour et Petit est responsable de la commercialisation. Près de 68 % des appartements du premier bâtiment ont été vendus, 18 des 49 appartements du second immeuble sont réservés. Un appartement témoin sera visible à partir du 15 mai.

    Le prix d’un studio se situe entre 170 et 190.000 €. Pour un 2 chambres compact, il faut compter 270.000 € et un 2 chambres spacieux avec terrasse, 350.000 €. Le prix d’un appartement 3 chambres tourne entre 500 à 550.000 € et davantage selon le niveau.

    Mais les points forts du complexe Greenwood sont entre autres ses performances énergétiques. « C’est tout à fait fondamental. On n’est pas encore dans le passif 2015, mais on atteint une performance quasi identique. Il faut compter environ 25 euros/mois pour chauffer un appartement de 100 m2. On parle de 300 euros sur une année, c’est vraiment dérisoire. Le chauffage au gaz est collectif mais chaque appartement dispose d’un compteur individuel tant pour l’eau chaude que pour le chauffage. Il existe également un système de double flux. Nous avons travaillé sur l’étanchéité, l’orientation, la performance de l’isolant et le type de chaudière », ajoute Edouard Herinckx.


    Ce que semble occulter Eiffage Development malgré son discours "avenant", ce sont les nuisances qui seront provoquées par les véhicules des particuliers qui habiteront ce complexe gigantesque de plus de 700 appartements ! Sachant que chaque ménage possèdera au moins deux voitures, cela augurera d'une augmentation de la circulation journalière locale de près de 1400 véhicules qui emprunteront chaque jour le "Chemin des deux Maisons". Sachant également qu'il y aura moins d'emplacements garages que de logements, une partie de ce même "Chemin des deux Maisons" sera squatté par les véhicules de ces nouveaux habitants sur une chaussée où les emplacements de parking sont déjà une denrée rare. Il ne faut pas oublier non plus que cette rue est déjà totalement saturée aux heures de pointes. Qu'en sera-t-il lorsque ce projet gigantesque sera sorti de terre ?

    La vidéo de présentation de ce projet immobilier y prône un espace idyllique en... éclipsant les buildings sociaux tristounets qui se trouvent en face de ce complexe et n'oublions pas la présence, plutôt gênante mais invisible sur cette vidéo, des nuisances sonores provoquées par les... avions qui ont pour sale habitude d'emprunter de plus en plus régulièrement un couloir qui passe... juste au-dessus de cet eden vert.

    Vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=YQQ3ns9rI2I

    Dans sa présentation, Greenwood Woluwe vante les articles élogieux sur son projet immobilier comme ceux de :                       "Dans son édition du 27 mars, Het Laatste Nieuws met en évidence les relations entre un environnement naturel de qualité et la création de liens sociaux entre les habitants d’un même quartier. Pour synthétiser l’ensemble de ces idées, La Capitale présente Greenwood Woluwe comme une « nouvelle approche de la vie de quartier », intégrant « performances énergétiques » et articulé « autour d’un espace vert et boisé » (La Capitale du 31/03)."

    Greenwood Woluwe oublie de signaler qu'il a fallu abattre 150 arbres pour que ce projet "vert" articulé autour d'un espace vert et... boisé puisse voir le jour et moi qui suis un riverain proche de ce complexe en devenir, je ne me rappelle pas avoir été invité à partager, par exemple lors d'une réunion d'information, l'optimisme social et fédérateur de Greenwood Woluwe.

    Question que j'ai posée par mail à Greenwood Woluwe : 

    "Je suis un riverain proche de Greenwood Woluwe. Sachant qu'il va y avoir près de 700 logements qui vont sortir de terre et donc, probablement, plus du double en voitures, j'aurais aimé savoir si le projet Greenwood Woluwe a prévu des sorties garages autres que vers le Chemin des deux Maisons car je crains qu'il n'y ait des problèmes d'embouteillages récurrents à certaines heures de la journée dans une rue déjà engorgée aux heures de pointe par la circulation de transit et locale."

    Réponse : 

    "Bonjour,

    Nous devons respecter le PPAS 60ter qui prévoit les entrées et sorties de parkings vers le Chemin des deux Maisons

    Bien à vous

    Edwin Hanssens"

     

    Lien utile : http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/woluwe-saint-lambert-le-val-d-or-va-t-il-etouffer-le-chemin-des-deux-m-a106863306

     


    votre commentaire
  • Le comble de la mauvaise foi pour cet automobiliste français qui regrettera amèrement son incivisme !

    Se garer sur le trottoir devant un passage pour piétons alors qu'il y a de la place un peu plus loin peut coûter cher comme, par exemple, la venue d'un dépanneur. Oups, ça va faire mal au portefeuille.

    Wolu1200 : Voiture très mal garée.. Bonjour les policiers

    Wolu1200 : Voiture très mal garée.. Bonjour les policiers

    Wolu1200 : Voiture très mal garée.. Bonjour les policiers

    Wolu1200 : Voiture très mal garée.. Bonjour les policiers


    1 commentaire
  • Wolu1200 : Important incendie avenue Gilbert Mullie

    Cette grand-mère risque de fêter tristement la fête des mères.

    Un important incendie s'est déclaré cette nuit vers deux heures du matin au 1er étage d'un immeuble de trois étages situé au n° 58 de l'avenue Gilbert Mullie. Dans cet appartement vivait une vieille dame avec ses six chats. Les causes du sinistre sont à l'heure actuelle inconnues. La vieille dame est indemne mais choquée et les chats semblent avoir échappé aux flammes mais sont dispersés dans la nature. Malheureusement, l'un de ceux-ci, très âgé - 20 ans, et resté sur place, risque de devoir être euthanasié car il a inhalé beaucoup de fumée.

    Les pompiers sont arrivés très rapidement sur les lieux et ont dû se servir de la grande échelle pour évacuer les habitants du troisième étage qui commençaient à être intoxiqués par les émanations de fumée. Ceux-ci n'avaient pas la possibilité de s'échapper par les escaliers devenus impraticables.

    Le bourgmestre Olivier Maingain s'est rendu sur place dans les premières heures qui ont suivi le sinistre. 

    Wolu1200 : Important incendie avenue Gilbert Mullie

     


     

    Article de "La Capitale" :  

    http://www.lacapitale.be/1282288/article/2015-05-08/woluwe-saint-lambert-l-etage-d-un-immeuble-prend-feu-a-l-avenue-gilbert-mullie

     


    12 commentaires
  • Wolu1200 : Encore un chat recherché par ses maîtres

    Disparue à Woluwe-Saint-Lambert (proximité Diamant/Montgomery): Chat femelle stérilisé 2 ans, tigré marbré, noir et brun, avec des grands yeux verts clairs qui virent quelque fois vers le bleu ciel. Elle est très peureuse. Répond au nom de Bella.

    Numéro de Gsm pour contact : 0488/015-501


    votre commentaire
  • Pourquoi l’aéroport de Zaventem est si mal placé ?Placer un aéroport à l’est de Bruxelles n’était pas le meilleur choix. Une alternative a existé.

    La polémique bat son plein. L’aéroport de Bruxelles-National est-il trop proche du centre de la capitale belge ? Beaucoup l’affirment, une telle distance (12km) serait « unique » en Europe, expliquent certains. Les chiffres démontrent le contraire. L’aéroport de Lisbonne est, par exemple, à 7 km du centre-ville, celui de Copenhague à 8km (voir tableau ci-contre). Or, on n’entend pas parler de crise politique portugaise ou danoise sur des nuisances aériennes.

    Non, en fait le vrai problème de l’aéroport de Zaventem c’est sa situation, au nord-est de la capitale. « Cette localisation n’a fait l’objet d’aucune étude scientifique, explique une source proche du dossier. On n’a fait que reprendre un terrain militaire, construit par l’armée allemande, à l’est de Bruxelles, alors que les vents dominants viennent de l’ouest. » Or un décollage « se fait toujours face au vent ». Conséquence ? La plupart des avions doivent décoller vers Bruxelles avec un survol dangereux d’une capitale européenne. »

    Là où la plupart des aéroports au monde ont des zones de « dégagement » (par exemple, la mer pour Barcelone, des zones peu peuplées pour la majorité des aéroports), cette possibilité n’existe quasiment pas à Bruxelles. Bref, la cohabitation est loin d’être évidente entre des riverains fatigués par les nuisances et un aéroport qui s’estime freiné dans son expansion (cf. le déménagement du hub de DHL vers Leipzig en 2008).

    UN AÉROPORT CRÉÉ PAR LES ALLEMANDS

    Comment est-on arrivé à cette situation ? Il faut sortir les livres d’histoire pour le comprendre. Etrangement, le sort de l’aéroport national s’est joué suite à des événements n’ayant pas grand-chose à voir entre eux : les deux expositions organisées par la Belgique (1910 et 1958) et les deux invasions allemandes. Tout commence donc en 1910, lorsqu’un champ de course de Stockel (Woluwe Saint-Pierre) est transformé en piste d’aviation. En 1914, les Allemands envahissent la Belgique et déplacent cet embryon d’aéroport à Haren, dans le nord de Bruxelles, soit quasiment à l’endroit où l’Otan est en train de construire son nouveau siège. A l’époque, les pistes sont encore en gazon. Elles seront utilisées par les premiers avions de la Sabena, créée en 1923.

    En 1940, ce sont à nouveau les Allemands, de retour, qui donnent le ton. Ils créent un nouvel aérodrome militaire à Melsbroek, à deux pas des actuelles infrastructures de Zaventem. L’aéroport devient civil après la défaite du régime nazi. Mais l’histoire est une question de cycle et c’est une autre exposition, celle de 1958, qui va définitivement déplacer les activités aéroportuaires à Zaventem. A partir de cette date et avec le boom du secteur aérien, l’aéroport entame une spectaculaire croissance. « Le ver était déjà dans la pomme; dès l’origine, il était clair que l’aéroport n’est pas situé de manière idéale », explique un spécialiste.

    Ceci dit, la Belgique n’est pas la seule à avoir construit un aéroport où les vols passent au-dessus d’une capitale. Bon nombre d’avions survolent le centre de Londres avant d’atterrir à Heathrow, le 1er aéroport européen. Les arrivées à Tempelhof (fermé en 2008), en plein cœur de Berlin, ont aussi longtemps été déroutantes.

    LE PROJET AVORTÉ DE CHIÈVRES

    Mais les autorités de ces pays voisins ont quasiment toutes réagi face au développement constant de l’aviation en Europe. L’idée étant d’éloigner au maximum les infrastructures des centres urbains. Exemple ? La France a créé Roissy pour décharger Orly, Rome a développé Fiumicino, Londres a créé Gatwick pour soulager Heathrow, tout en limitant les vols à City, son aéroport urbain. Même le Portugal a un plan pour développer un aéroport à plusieurs dizaines de kilomètres du centre de Lisbonne.

    Alors, comment expliquer que de tels projets n’aient jamais vu le jour en Belgique ? En fait, il y a eu un projet belge. Au début des années 90, on a songé créer un aéroport national à Chièvres, dans le Hainaut occidental. Soit à 55 km de Bruxelles. Une étude de l’ULB avait estimé que l’endroit, une base aérienne militaire, était idéal : les environs étaient faiblement peuplés et le lieu très bien desservi. Autre avantage, l’aérodrome se situe à peine à 15 km de la région flamande et les répercussions économiques « retomberont donc aussi au nord du pays ». Le coût des travaux avait été estimé à 4 milliards d’euros.

    Mais le projet, bien que relancé par Guy Verhofstadt en 2003, n’aboutira jamais. Sans doute y a-t-il eu des freins politiques, voire communautaires. Mais c’est surtout la faillite de la Sabena, en 2001, qui va enfouir le dossier. D’un coup, l’aéroport de Zaventem passa de près de 22 millions de passagers par an à 14 millions.  »Cette faillite est très mal passée auprès de l’opinion publique , explique une source. Quel homme politique allait encore se risquer à investir dans un secteur aérien décrédibilisé ? Et puis, à quoi cela servait-il de créer un aéroport flambant neuf si on n’était pas sûr de le remplir ? »

    Mais la donne est peut-être en train de changer. Avec l’arrivée des low cost Ryanair ou Vueling, l’aéroport va approcher cette année son record historique de fréquentation, atteint juste avant la faillite de la Sabena. La croissance semble désormais constante. « Quand on sait qu’il faut plus de 10 ans pour construire un aéroport, il serait peut-être temps de commencer à songer à des alternatives », évoque un spécialiste.

    Source : 

    http://www.lalibre.be/actu/belgique/pourquoi-l-aeroport-de-zaventem-est-si-mal-place-536d189b3570102383c34358

    http://www.bruairlibre.be/2014/05/pourquoi-laeroport-de-zaventem-est-si-mal-place/


    votre commentaire
  • Wolu1200 :  On recherche Julienne LusambaDans la nuit du dimanche 3 mai, Julienne Lusamba, 74 ans, a disparu. Elle a quitté son domicile situé avenue Andromède, à Woluwe-Saint-Lambert. Depuis, elle n’a plus donné signe de vie.

    Julienne Lusamba est de corpulence forte et mesure 1m68. Elle a les cheveux gris et bouclés et porte une paire de lunettes. Elle aurait quitté sa résidence dotée d’un manteau beige. Elle se déplace difficilement et a besoin de soins médicaux urgents. Cet avis de recherche a été publié à la demande du parquet de Bruxelles.

    Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800/30.300. Vous pouvez également réagir via email : avisderecherche@police.belgium.eu.

    Source : La Capitale 


    votre commentaire
  • Devant la façade du Delhaize Roodebeek se trouvait un "râtelier" pour plusieurs vélos mis à disposition de la clientèle du magasin. Une ou plusieurs personnes ont eu l'idée saugrenue et imbécile de déplacer le râtelier... de l'autre côté de la chaussée sans se soucier du vélo qui y était attaché. Le résultat est plus que navrant surtout pour le propriétaire du cycle.

    Wolu1200 : Cela se passe aussi dans notre belle commune

    Wolu1200 : Cela se passe aussi dans notre belle commune


    1 commentaire
  • Week end pluvieux... enfants chagrins !!!


    votre commentaire
  •  

    Wolu1200 : Nouvelle alerte pour un chat perdu appelé Hercule

    Quartier Verheyleweghen/parc Roodebeek - Woluwe st-Lambert.

    Hercule, chat européen "bleu", n'est pas rentré depuis mercredi soir 29 avril.                                                                     Il porte un collier rouge à l’intérieur duquel sont inscrits son nom et mon n° de gsm.                                                   

    Si vous pensez l'avoir vu, merci de me prévenir en message privé sur Facebook Daniel Gonzalez Carballo ou en me téléphonant.


     La propriétaire d'Hercule me signale que celui-ci a réintégré sa maison. Merci pour vos nombreux partages.

     
    "Mireille          Supprimer le commentaire

    Hercule est rentré à la maison ce dimanche matin ! Merci pour l'annonce!"

     


    2 commentaires
  • L’artiste Puuung a voulu démontrer par cette série de dessins que l’amour se retrouve dans les petites choses de la vie. Tous ceux qui ont déjà vécu une relation amoureuse pourront assurément se retrouver dans ces illustrations définitivement attendrissantes!

    http://www.petitpetitgamin.com/2015/04/28/lamour-explique-en-30-images-toutes-simples/


    votre commentaire
  • Marié à une Belge et père de 2 enfants, Hasan Yureyi a été radié des registres de l'état civil après un long séjour en Turquie. A son retour en Belgique, il a été placé en centre fermé. Après deux tentatives d'expulsion avortées, la justice a décidé de remettre Hasan en liberté. L'Office des Etrangers n'a pas fait appel.

    Wolu1200 : Radié, Hasan, deux enfants belges, a finalement été remis en libertéLa situation d'Hasan n'était sans doute pas limpide. Il a probablement fait preuve d'une certaine négligence sur le plan administratif et sa vie n'a rien d'un long fleuve tranquille. Mais l'homme n'a commis aucun délit et a des attaches en Belgique puisqu'il est marié à Jessica et père de deux enfants de nationalité belge.

    A la suite d'un imbroglio juridico-administratif, Hasan Yureyi s'est vu refuser l'accès au territoire belge à son retour de Turquie. Radié des registres de la population à Woluwe-Saint-Lambert, il s'est retrouvé sans titre de séjour et a atterri dans un centre fermé pour étrangers. 

    Pour l'Office des Étrangers, il aurait dû retourner en Turquie et y introduire une demande de regroupement familial alors que sa femme et ses enfants l'attendaient à leur domicile de Saint-Josse.

    Finalement, les recours de son avocat ont abouti. Le tribunal a remis Hasan en liberté le 23 avril. L'Office des Etrangers n'a pas fait appel et lui a délivré, le jour même, un visa lui permettant de s'inscrire dans la commune de son choix.

    L'Office des Étrangers justifie son geste par la présence de deux enfants belges sur le territoire. De son côté, sa femme maintient sa plainte contre l'Office : elle n'avale toujours pas les semaines passées en détention par son mari.

    Source : http://www.rtbf.be/info/regions/detail_radie-et-sans-titre-de-sejour-hasan-a-ete-remis-en-liberte?id=8967740


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Football – Le tournoi du Woluwe FC débutera demain matinC’est ce vendredi matin à 9h, jour de la Fête du Travail, que débutera le premier tournoi du Woluwe FC, baptisé « Tournoi de la Région de Bruxelles-Capitale », comme ce fut déjà le cas précédemment au stade Fallon. Il s’étendra sur trois jours et regroupera sept catégories d’âge. Faisons le point sur les équipes qui ont répondu favorablement à l’invitation.

     U7 – Coup d’envoi vendredi à 9h

    Woluwe FC, Auderghem, Renaissance Schaerbeek, Sporting Bruxelles et Saint-Michel.

    U8 – Coup d’envoi vendredi à 9h

    Woluwe FC, Crossing, Ixelles, Wavre-Limal, Saint-Michel, Saint-Josse et Anderlecht-Milan.

    U9 – Coup d’envoi samedi à 9h

    Woluwe FC, Vilvorde, Renaissance Schaerbeek, Bierges, Auderghem et Meudon (France).

    U10 – Coup d’envoi samedi à 9h

    Woluwe FC, Ixelles, Saint-Josse, Crossing, Saint-Michel, Renaissance Schaerbeek et Meudon (France).

    U11 – Coup d’envoi samedi à 14h

    Woluwe FC, KFC Mechelen, BX Brussels, Stockel, Crossing et Saint-Josse.

    U12 – Coup d’envoi dimanche à 9h

    Woluwe FC, Saint-Michel, Stade Everois, Huy, Etterbeek, Renaissance Forestoise et Black Star.

    U13 – Coup d’envoi dimanche à 9h

    Woluwe FC, Stockel, Renaissance Forestoise, Strombeek, RC Boitsfort, Kosova, Saint-Michel et Ixelles.

     


    votre commentaire
  • Jose, 59 ans, est stupéfait du manque de cohérence de la commune de Woluwe-Saint-Lambert. Cet ingénieur ne comprend pas pourquoi les « fonctionnaires de la mobilité », comme il les appelle, ont agencé la chaussée de Stockel aussi mal. « En octobre 2014, des coussins berlinois ont été installés, afin de ralentir la circulation. Le souci, c’est qu’au lieu de les disposer côte à côte, ils les ont décalés », explique Jose.

    Wolu1200 : Jose filme les comportements dangereux des conducteurs (vidéo)«  Le résultat est désastreux, les automobilistes slaloment tous simplement entre les casses-vitesses  », poursuit-il.

    Jose a décidé de joindre la commune, mais personne ne veut reconnaître cette erreur. «  Ils ont trouvé une solution, pire encore, ils ont installé des feux rouges intempestifs, il y a à peine une semaine  », raconte l'ingénieur. Ces feux espagnols ne se déclenchent qu’après avoir détecté un excès de vitesse. Ce système a été mis en place avec l’accord d’Olivier Maingain (FDF), bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert. «  Les automobilistes savent que ce feu n’est là que pour les ralentir. Tout le monde s’en fiche donc. C’est un effet domino vicieux  », critique-t-il.

    «  La chaussée est devenue encore plus dangereuse  », déplore Jose. Afin de le prouver, il a décidé de filmer les automobilistes face à ces dispositifs de sécurité. Dans une vidéo postée sur Facebook, il dénonce les attitudes dangereuses. À l’approche d’une voiture, les feux passent à l’orange, ce qui ne l’empêche pas de franchir le coussin berlinois et de passer au rouge. Elle est suivie de près par une autre voiture qui brûle également le feu rouge. Enfin, une moto arrive et continue de rouler, comme si de rien n’était, entre les deux casses-vitesses. Au même moment, de l’autre côté, une autre voiture à son tour grille le feu rouge alors que ce dernier repasse au vert quelques secondes plus tard. «  Je n’ai filmé que 30 secondes, imaginez-vous sur une journée  », conclut-il.

    Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x2ob5ec_nombreuses-infractions-au-feu-chaussee-de-stockel_news#from=embediframe

    Source : http://www.lacapitale.be/1274341/article/2015-04-28/woluwe-saint-lambert-jose-filme-les-comportements-dangereux-des-conducteurs-vide

     

     


    1 commentaire
  • Bonjour à tous,

    Habitante de la commune de WSL, je vous invite au match d'improvisation France vs Belgique que j'organise en partenariat avec la ligue d'impro,IMPROVISATION.BE le samedi 23 mai 2015. 

    Si vous cherchez une belle soirée, une petite restauration, un bar et une chouette ambiance, c'est au Centre Lumen, à deux pas de la Place Flagey que ça se passera. 

    Fous rires garantis !

    Tous les bénéfices seront reversés à l'ASBL Gratte, organisation de jeunesse qui favorise au travers de loisirs et voyages la rencontre entre des jeunes valides et personnes handicapées mentales âgées de 18 à 35 ans.

    Toutes les informations concernant le match sont ici:

    https://www.facebook.com/events/1624241841125197/

     

    votre commentaire
  •  

     

    Wolu1200 : Chihuahua trouvé ce samedi matin au parc de Roodebeek.

    A qui appartient ce Chihuahua qui a été trouvé par Ph. Melaet ?

    Contactez sur Facebook Philippe Melaet

    ou

    GSM : 0478/50-33-93


     J'apprends ce jour (29 avril) que le chihuahua qui s'appelle "James" a retrouvé ses maîtres. Un grand merci à vous pour vos nombreux partages et vos likes sur ce blog (+ de 800).

    Wolu1200 : Chihuahua trouvé ce samedi matin au parc de Roodebeek.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires