• Wolu1200 : Concours dessin ! Je dessine ma commune

    Pour participer rien de plus simple, envoyez vos dessins au format A4 reprenant le thème: « Je dessine ma commune » accompagné des informations suivantes

    - nom, prénom, âge et adresse de l’enfant 

    - nom complet et numéro de téléphone du responsable

    par courrier à Wolu-Inter-Quartiers ASBL Avenue du Capricorne, 1A à 1200 Woluwe-Saint-Lambert

    Ou par courriel en mentionnant l’objet « concours dessin » à woluinterquartiers@hotmail.com

    Les dessins seront exposés le week-end des journées du patrimoine et les 3 meilleurs dessins se verront attribuer un prix offert par le Centre Culturel Wolubilis.

    À gagner des places de spectacle pour enfants ainsi qu’un pass pour les activités de l’AprèsMiNi de la même journée, en somme une belle journée d’activités pour les gagnants et les adultes qui les accompagnes.

    Règlement du concours disponible en cliquant ici

    Alors tous à vos crayons et autres feutres pour dessiner ce qui représente votre quartier, votre rue, votre commune !

    Source : Wolu-Inter-Quartiers wiq.be/2018/07/31/concours-dessin-je-dessine-ma-commune/


    votre commentaire
  • La tête de liste MR+ aux élections communales de Woluwe-Saint-Lambert, Amélie Pans, a porté plainte ce lundi soir à l'encontre de Philippe Latteur, tête de liste du parti Islam dans la même commune.

    Wolu1200 : La tête de liste du parti Islam de notre commune menace de mort un internaute MR

    Ce dernier a menacé de mort un internaute sur la page Facebook du MR de Woluwe-Saint-Lambert, lui écrivant notamment : "Je vais te lapider plus vite que tu ne le penses". Contacté par la RTBF, l'intéressé se défend : "J'ai écrit tout cela sans le penser".

    Tout commence le 7 juillet quand la liste MR+ découvre que le parti Islam a l'intention de présenter une liste à Woluwe-Saint-Lambert. Les libéraux décident de publier sur Facebook une réaction à cette candidature, précisant : "La volonté d’instaurer la charia en Belgique est à l’opposé des valeurs que nous défendons. Si le parti obtient un ou plusieurs élus, nous en appellerons à une 'union sacrée' à Woluwe-Saint-Lambert pour assurer un cordon sanitaire solide et imperméable autour des idées de ce parti".

    "Je t'égorge comme un mouton halal"

    Le message est assorti d'une photo où l'on découvre Philippe Latteur, tête de liste du parti Islam à Woluwe-Saint-Lambert. Un commentaire quelque peu virulent à l'encontre du candidat est publié par un anonyme – "Si la charia débarque, il sera le premier lapidé !" –, mais ne provoque alors aucun incident.

    Près de deux mois plus tard, soit ce dimanche, ledit Philippe Latteur découvre ce commentaire et y réagit tout aussi violemment. Les échanges deviennent houleux entre les deux personnes et la liste MR+ tente d'abord de calmer le jeu. Sans grand succès ; et les menaces se multiplient. La tête de liste du parti Islam écrira entre autres : "Je t'égorge comme un mouton halal".

    Philippe Latteur finira par mentionner des informations plus précises concernant l'internaute – notamment son lieu de travail – et prendra contact directement avec la liste MR+, à laquelle il demandera, sous forme d'ultimatum, de retirer les commentaires et photos publiées par l'internaute anonyme. Dans le cas contraire, précise Philippe Latteur, "je fais lapider" cette personne.

    Plainte pour menaces

    Wolu1200 : La tête de liste du parti Islam de notre commune menace de mort un internaute MR

    Captures d'écran d'une série de messages visant une internaute, publiés sur Facebook au nom de Philippe Latteur. - © RTBF

     

    Face à cette situation, Amélie Pans, candidate tête de liste MR+, a déposé plainte à l'encontre de Philippe Latteur ce lundi soir, un dépôt de plainte pour menaces que nous a confirmé le parquet de Bruxelles ce mardi.

    "Il doit y avoir une liberté de parole, que ce soit sur les réseaux sociaux ou ailleurs, commente Amélie Pans. Mais lorsque nous sommes face à des messages aussi graves, cela ne peut pas rester sans suite, et cela d'autant plus lorsque cette même personne (Philippe Latteur, ndlr)prétend se porter candidat à des responsabilités politiques."

    "Je ne sais pas ce qu'il y a dans la tête de cet homme, poursuit-elle, estimant devoir prendre les menaces au sérieux. Mais si ce candidat du parti Islam avait voulu aller à la rencontre de cette personne, nous nous serions sentis responsables de ne pas avoir pris les devants."

    "Ce sera vite oublié"

    Contacté par téléphone, Philippe Latteur assure qu'il ne s'agissait pas de véritables menaces : "J'ai écrit ces messages sans conviction, en répondant à la hauteur de son message (le commentaire de l'internaute, ndlr). C'est elle qui m'a attaqué et a publié des photos personnelles, datant parfois de 2014 ! Ce n'est pas correct, il faut respecter la vie privée".

    Quant à la plainte déposée par la candidate MR, la tête de liste du parti Islam ne semble pas inquiété. "J'irai sans doute au commissariat dans une quinzaine de jours et ce sera vite oublié", indique-t-il, précisant comme argument connaître beaucoup de monde dans la commune, y compris des membres du MR.

    "Peu importe la liste, nous aurions réagi de la même manière"

    Pour le MR Woluwe-Saint-Lambert toutefois, les menaces étaient non seulement dirigées contre un citoyen, mais aussi potentiellement, estime Amélie Pans, contre les membres de sa liste. "Cette personne, qui a émis des menaces de mort sur notre page Facebooka ensuite fait une demande d'amis Facebook à la plupart des candidats de ma liste. Je les ai tous prévenus : 'N'acceptez pas cette personne !'."

    "Nos 37 candidats ont rendu leurs coordonnées publiques dans le cadre de la campagne électorale, et je ne voulais pas que l'un d'eux soit éventuellement inquiété par cette personne (Phillipe Latteur, ndlr)."

    Et Amélie Pans de préciser : "Peu importe la liste ou peu importe que la personne ait été candidate aux élections ou non, nous aurions réagi de la même manière".

    Le parquet de Bruxelles examinera prochainement la plainte déposée à l'encontre de Philippe Latteur.

    Source et photo : https://www.rtbf.be/info/regions/detail_suite-a-des-menaces-de-mort-le-mr-de-woluwe-saint-lambert-porte-plainte-contre-la-tete-de-liste-islam?id=10004754


    votre commentaire
  • Exposition : Woluwe-Saint-Lambert, de la campagne à la ville

    Exposition photographique dans le cadre des journées du Patrimoine

    "Woluwe-Saint-Lambert, de la campagne à la ville : Plus de 100 années en photos"

    Wolu-Inter-Quartiers et les Comités du Haut Woluwe organisent dans le cadre des journées du patrimoine 2018, une exposition photographique retraçant l'évolution de notre belle commune.
    L'exposition prendra ses quartiers à la Métairie Van Meyel les samedi 15 et le dimanche 16 septembre de 10h à 17h00 et c'est gratuit !

    « Quelle idée folle que de faire passer un boulevard en rase campagne... Si éloigné de la ville ! » telle fut la réaction des Bruxellois lors de l'annonce de la création du Boulevard Brand Whitlock sous le règne de Leopold II.
    Et pourtant ce fut un réel succès ! La bourgeoisie bruxelloise ne tardera pas à acheter des terrains pour y respirer le bon air de la campagne. Ce fut le début du développement de Woluwe-Saint-Lambert qui était en ce temps-là une commune rurale. 
    Le boulevard de la Woluwe se développe dans les années 70, il prolongera le déploiement urbain sur le flanc Est de la vallée. Ensuite, tout s'enchaînera : l’essor de la voiture, l’arrivée du Shopping-Center, l'UCL, le métro, tous vont confirmer ce mouvement d'urbanisation pour donner à la commune son visage actuel.

    L'exposition « Woluwe-Saint-Lambert, de la campagne à la ville » vous donnera au travers de photographies un aperçu du développement et de l'urbanisation de notre belle commune. 
    Elle vous transportera du passé au présent et vous permettra de réaliser le chemin parcouru.

    La visite vous questionnera également sur le futur de la ville-région Bruxelles et les conséquences de son urbanisation grandissante et tentaculaire.

    L'exposition s'articule sur l'expérience des comités de quartier de Woluwe. Ils souhaitent partager leur amour de leur commune vers un avenir au développement raisonné.

    Vous pourrez également profité de l'exposition pour participer à notre concours dessin pour enfant ( de 6 à 12 ans). Une magnifique journée au Centre Culturel Wolubilis attends les gagnants ! Plus d'informations sur notre site internet : www.wiq.be

    Source : https://www.facebook.com/woluinterquartiers/


    votre commentaire
  • Inauguration de la ligne de tram "Louise - Roodebeek" le 29 septembreCette ligne de tram de la Stib portera le numéro 8 et proposera de rejoindre le rond-point Louise jusqu’à Woluwe-Saint-Lambert, via Watermael-Boitsfort et Herrmann-Debroux.

    Après près de trois ans de travaux, la prolongation de la ligne de tram 94 devrait enfin se terminer fin septembre. Cette ligne permettra de traverser le sud de la région, entre le rond-point Louise et l’arrêt Roodebeek via Watermael-Boitsfort et Herrmann-Debroux. La majeure partie de la ligne sera d’ailleurs en site propre et sera bientôt considérée comme une ligne « chrono », comme les trams 3, 4 et 7. Cette ligne « chrono » changera d’ailleurs de nom à partir du mois de septembre : la ligne 94 deviendra la ligne 8, explique Françoise Ledune, porte-parole de la Stib.

    Cette ligne 8 sera renommée, après l’inauguration de la prolongation entre le Musée du Tram et Roodebeek, toujours en travaux actuellement. 

    14h00 Inauguration de la ligne de tram 8 Louise-Roodebeek (Nouvelle dénomination de la ligne 94 prolongée)  

    Musée du tram - Avenue de Tervuren 364

    Verre de l'amitié autour d'animations pour petits et grands, programmation du service Classes moyennes et animations de la commune de Woluwe-Saint-Pierre

    14h30 Ouverture publique de la ligne de tram 8 

    Musée du Tram

    En activité GRATUITE le 28 septembre de 14h30 à 21h30.

    Animation contée dans le tram, programmation de la Stib

    14h45 Art public

    Roodebeek

    Inauguration de la sculpture "Feuille de ville - Région bruxelloise" de l'artiste Nathalie Auzépy 

    De 15h00 à 18h00 Les Pré-Romanes

    Parking Roodebeek

    Spectacles circassiens organisés par le Centre culturel Wolubilis. 

    18h00 Apéro urbain

    Parc Malou

    Accessible via le tram 8 - arrêt Wolu Shopping Center (rue Debecker)

    Informations complémentaires

    L'exploitation de la ligne de Tram 8 (nouvelle dénomination) démarre officiellement le 29 septembre
    Musée du tram ouvert le week-end 

    Une initiative du Service public régional de Bruxelles - Bruxelles Mobilité en partenariat avec la STIB


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Attention... arnaque aux faux accidents de roulage

    La zone de police Montgomery (Etterbeek, Woluwe-Saint-Lambert et Woluwe-Saint-Pierre) prévient d’un nouveau type d’arnaque qui sévirait dans les communes concernées, plus particulièrement auprès des personnes âgées.

    Selon la zone de police, des escrocs profitent de la peur de certaines personnes pour leur extorquer de l’argent. Ces escrocs circulent en voiture et simulent alors un accident de roulage avec la victime, souvent une personne âgées. Ils abordent alors le conducteur de l’autre véhicule et affirment que la victime a abimé leur voiture. Ils simulent même, parfois, un appel à un assureur, qui est évidemment un complice.

    “Par peur, crainte ou inquiétude, les personnes (âgées) préfèrent souvent payer la somme réclamée”, indique la zone de police Montgomery. Les victimes vont jusqu’à donner des sommes allant de 400 à 2.000 euros, selon les témoignages récoltés par la police.

    La zone recommande évidemment de ne jamais donner d’argent liquide à des inconnus et à prendre directement contact avec la police au moindre doute, soit via le 101, soit via le 02/788.53.43 si les faits se déroulent sur le territoire d’Etterbeek, Woluwe-Saint-Lambert ou Woluwe-Saint-Pierre. La police demande également de remplir un constat européen en cas d’accident, pour faire fuir un éventuel arnaqueur.

     

    Wolu1200 : Attention... arnaque aux faux accidents de roulageVia FB "ZP MONTGOMERY"

    https://www.facebook.com/ZPZMontgomery/

    Un nouveau type d’arnaque sévit récemment. Des arnaqueurs simulent un accident de roulage avec un conducteur… souvent âgé. Les individus abordent le conducteur et font croire qu'il vient d’abimer leur voiture. Ils demandent de l'argent en compensation. Ils simulent parfois un appel avec leur assureur, un complice.
    Par peur, crainte ou inquiétude, les personnes (âgées) préfèrent souvent payer la somme réclamée. Quitte à se rendre au distributeur de billets ! Les témoignages signalent des sommes allant de 400 à 2.000 €.
    Notre conseil : NE DONNEZ JAMAIS d’ARGENT à des inconnus !
    Au moindre doute, composez le 101 ou le 02 788 53 43 (pour les faits sur le territoire de notre zone de police).
    Et quelle que soit la menace, complétez TOUJOURS un constat européen. L’arnaqueur, intéressé uniquement par vos euros, devrait laisser tomber.

     


    votre commentaire
  • Les corneilles, ces noirs volatiles au comportement très souvent destructeur avec nos poubelles, pourraient redorer leur image peu flatteuse en... secondant nos ouvriers communaux attelés au ramassage des détritus (et des mégots) dans nos rues. Comment ? En imitant leurs cousins corbeaux.

    Des corbeaux pour ramasser les mégots de cigarettes dans nos communes

    "Les corbeaux sont des animaux infiniment intelligents. Tellement qu’une startup hollandaise les éduque pour qu’ils apprennent à ramasser nos mégots de cigarettes.

    4500 milliards de mégots par an. Parmi les catastrophes écologiques évitables, les mégots que nous balançons partout, sans vergogne, se posent là… C’est simple, il faut en moyenne douze ans pour qu’un mégot se décompose. Une seule de ces petites horreurs est en mesure de polluer jusqu’à 500 litres d’eau, et comme 4 500 milliards de cigarettes sont fumées en moyenne chaque année dans le monde, ça vous donne une idée de l’étendue du gâchis.

    Les corbeaux sont connus pour créer et utiliser des outils et inventer des solutions à leurs problèmes. Des startupeurs hollandais se sont donc dit qu’ils pourraient instrumentaliser cette intelligence. Le principe de leur invention repose sur le « CrowBar » (le bar à corbeaux), une machine qui distribue des cacahuètes quand on y dépose un mégot. Le principe est donc d’entraîner les corbeaux à intégrer ce mécanisme.

    Pour se faire, l’apprentissage se passe en quatre étapes. Lors de la première phase, un mégot et une ration sont posés sur la petite plateforme du CrowBar. L’animal comprend qu’il y a là un bon plan pour manger à l’œil. Au deuxième stade de l’entraînement, la nourriture n’est plus apparente. Elle est distribuée seulement quand l’animal se pose sur la machine. Facile. À la troisième étape, en revanche, les choses se compliquent pour la bête. La machine ne donne plus automatiquement de nourriture quand on s’y pose. Et il y a ce mégot… Logiquement, l’oiseau est décontenancé. Par réflexe, il donne des coups de bec. Lorsque le mégot tombe enfin dans le récipient, par inadvertance, la nourriture est relâchée. Pour peaufiner sa formation, des mégots sont cette fois disséminés dans la zone autour de la machine. Si le corbeau a bien enregistré sa leçon, il attaque le minutieux nettoyage pour faire cracher de la cacahuète à la machine.

    Crowded Cities entraîne ainsi depuis plusieurs mois des corbeaux , en surveillant notamment de près leur santé, car évidemment, l’idée n’est pas de les sacrifier sur l’autel de la lutte anti-cigarette. Il va peut-être falloir penser à réécrire la fable de La Fontaine. Maître Corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un mégot de cigarette… ".

    Des corbeaux pour ramasser les mégots de cigarettes dans nos communes

    Ces corbeaux sont déjà à l'oeuvre au parc de loisirs "Puy du fou" en France et cela pour le plus grand plaisir des visiteurs amusés mais aussi et surtout des nettoyeurs. Voir lien ci-dessous :

    Lien : https://www.rtl.be/info/monde/economie/puy-du-fou-des-corbeaux-ramasseurs-de-megots-entrent-en-action-1050968.aspx

    Comment différencier Corbeau et Corneille

    Corneille ou corbeau ?La corneille noire et le corbeau freux sont tous les deux de grands oiseaux noirs. On reconnaît facilement un corbeau adulte d’une corneille à la zone blanche que possède le premier à la racine du bec. Mais jusqu’à l’âge d’un an, le freux a la base du bec normalement emplumé... Un observateur expérimenté distinguera alors le corbeau à la touffe de petites plumes redressées qu’il possède sur le sommet du crâne.

    Comment la corbeille noire est arrivée en ville ?

    Observée à Bruxelles depuis probablement toujours, la corneille noire ne niche dans notre ville que depuis la première moitié du 20ème siècle. Suite à l'urbanisation croissante et l'utilisation de dépotoirs, l'offre de nourriture a augmenté et sa présence en ville s'est étoffée petit à petit. Actuellement, elle niche partout à Bruxelles avec des densités variables d'un quartier à l'autre. Cependant, sa densité augmente moins vite en forêt de Soignes que dans la plupart des quartiers de Bruxelles.

    Les adultes sont territoriaux, les couples semblent unis à vie. Il n'y a qu'une seule nichée par an, généralement de 4 ou 5 œufs. Les jeunes d'1 an et adultes non nicheurs se réunissent en groupes. En principe, les populations européennes ne migrent pas. La corneille noire dispose d'une grande capacité d'adaptation et d'une grande curiosité.

    Dans certains quartiers, sa densité est devenue importante. La quantité de corneilles noires dans une région dépend principalement de la quantité de nourriture disponible. A Bruxelles, l'espèce bénéficie de la présence de déchets de nourriture trouvés au sol, dans les poubelles qu'elle visite. Les déchets peuvent alors se retrouver disséminés tout autour. Il semble qu'elle ne déchire pas les sacs poubelle. Mais si le sac est déjà déchiré, elle ne se prive pas pour y rechercher sa nourriture par l'ouverture créée. La corneille noire est souvent accusée de faire disparaître les petits oiseaux de nos parcs et jardins. La diminution de nombreuses espèces de passereaux (= oiseaux chanteurs) est effectivement constatée partout en Europe de l'ouest. Cependant, la prédation naturelle de la corneille noire n'y joue qu'un rôle minime. Ceci n'exclut pas que, localement, la prédation de la corneille noire complique encore la situation déjà précarisée des passereaux. Signalons à ce sujet le résultat d'études européennes montrant un impact bien plus grand du chat domestique sur les passereaux.

    L'espèce dispose pourtant de nombreux atouts, son étonnante capacité d'adaptation en est un exemple. Le rôle qu'elle joue dans l'écosystème en est un autre (nettoyeur, prédateur d'espèces d'insectes qui causent des dommages à l'agriculture et aux forêts, fabriquant de nids qui peuvent être utilisés plus tard par d'autres espèces, facteur limitant à la population de pies bavardes).

     

    Source : http://document.environnement.brussels/opac_css/elecfile/IF_Biodiv_CorneilleNoire_fr.PDF?langtype=2060 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires