• La princesse Astrid aurait dû prendre quelques leçons auprès de notre bourgmestre quant à l'utilisation correcte d'un revolver d'alarme ! Cela aurait évité à Charles Michel de souffrir d'acouphène.

    Olivier Maingain sait, lui, comment se servir d'un revolver alarme

    Olivier Maingain sait, lui, comment se servir d'un revolver alarme

    Source : http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/olivier-maingain-surpris-en-train-de-tirer-sur-les-avions-qui-passent--a107886088


    3 commentaires
  • Il continuera à faire chaud les prochains jours. Si vous remarquez un animal domestique dans une voiture fermée, avertissez la police via le 112 ou le 101 !!

    Un chien enfermé dans une voiture sous le soleil meurt en quelques minutes !

    C'est le retour du soleil, mais attention pendant que certains « boivent des bulles, d’autres brûlent et meurent », comme nos toutous dans les voitures !

    Dès les premiers rayons de soleil, il ne faut jamais laisser un animal enfermé dans une voiture ! En quelques minutes, la température dans l’habitacle peut dépasser les 40°C et être fatale pour votre compagnon. Et ce, même si une ou plusieurs fenêtres sont entrouvertes ou que vous êtes garés à l’ombre, le soleil tourne vite !

    Que faire si vous voyez un chien dans ces conditions ?

    Vous venez d’apercevoir un chien enfermé dans une voiture au soleil. Appelez immédiatement la police locale. 

    Vous estimez que la situation est urgente et vous ne pouvez pas attendre les secours ? "N’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien ". Mais malheureusement cette bonne action engageant votre responsabilité, le propriétaire du véhicule pourra se retourner contre vous et porter plainte pour « effraction.

    Info utile en cette période de forte chaleur

     


    votre commentaire
  • Elle s'appelle Moueddene Lamya et son post que j'ai découvert sur un groupe Facebook woluwéen, m'a interpellé.

    Son rêve serait de réaliser un flashmob en hommage à son idole Michael Jackson. J'ai trouvé son idée sympathique et me autorisé à relayer son message sur mon blog.

    Voici ce qu'elle a écrit

    "Michael Jackson en flashmob.... sur notre commune, ou ailleurs!Bonjour à tous,

    Qui parmi tous les facebookers belges et/ ou bruxellois, étaient, sont et seront toujours Michael Jackson en flashmob.... sur notre commune, ou ailleurs!de grands fans de MICHAEL JACKSON ? Je propose à tous ceux qui voudront bien me répondre, de lui rendre hommage en faisant un flashmob.

    Liker mon annonce, c'est bien mais participer à ce flashmob, c'est encore mieux.
    Que ceux qui étaient, sont et seront toujours fans de Michael Jackson et qui seraient intéressés par ce flashmob me répondent par MP, sur ma page facebook.
    J'aimerais que cela se fasse annuellement pour honorer la mémoire de ce grand artiste, génie musical du 20ème siècle.
    Je sais que là où il est, il serait content de voir qu'on ne l'oublie pas. Ce serait un peu la fête annuelle " Michael Jackson".
    Si vous êtes OK avec ça, j'attends vos messages et répondez-moi en masse.

    Retrouvez-moi sur facebook en cliquant sur le lien que voici : 

    https://www.facebook.com/atswjt?fref=ufi

    Merci. "


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Ils braquent un distributeur de préservatifs Pour expliquer son geste, l'un d'entre eux a expliqué qu'il devait "subvenir à ses besoins".

    Selon nos confrères de la DH, deux jardiniers bruxellois âgés de 23 et 28 ans risquent entre 15 ans et 20 ans de réclusion pour avoir braqué une machine de préservatifs fixée à la façade d'une pharmacie de Woluwe-Saint-Lambert dans la nuit du 3 au 4 avril.

    Jugés en procédure accélérée par le tribunal correctionnel de Bruxelles, l'un d'eux est en aveux tandis que l'autre continue à nier. Pour expliquer son geste, il explique qu'il avait besoin de "subvenir à ses besoins".

    Mais la lourdeur de la peine demandée s'explique par les circonstances du braquage. Un voisin, alerté par les bruits, est intervenu et a tenté de retenir les suspects.

    Les voleurs lui ont alors porté plusieurs coups. Pour commettre leur délit, les deux suspects étaient munis d'un pied-de-biche et d'un matériel de pompage pour les aider à desceller l'appareil de la façade. Le verdict sera connu début du mois de juin.

    Source : http://www.7sur7.be/7s7/fr/3007/Bruxelles/article/detail/3164145/2017/05/22/Ils-braquent-un-distributeur-de-preservatifs-et-risquent-15-ans-de-reclusion.dhtml


    votre commentaire
  • C’est une étrange plaine de jeux qui va voir le jour à Woluwe-Saint-Lambert, au coeur du parc Malou. Ici vous ne trouverez ni balançoire, ni bac à sable et ni toboggan. N’imaginez même pas y découvrir un petit cheval en bois joliment décoré sur lequel vous pourrez vous balancer. L’espace sera entièrement aménagé pour les personnes âgées du quartier. La plaine de jeux comprendra des installations qui leur permettront de faire du sport.

    «  Le projet est né il y a un an en collaboration avec l’échevine Isabelle de Molenberg qui est responsable des seniors. Il y a eu plusieurs appels à projets et nous en avons retenu deux. Un espace pour les jeunes et celui-ci  », confie Grégory Matgen, l’échevin en charge de l’environnement à Woluwe-Saint-Lambert. «  Au total 8 machines seront installées dans cet espace de détente. La plaine de jeux permettra aux personnes âgées qui se rassemblent à l’espace Malou de pratiquer des exercices à l’extérieur. L’espace ne leur sera pas réservé en exclusivité, mais ils auront priorité à certaines heures de la journée  », précise-t-il.

    Rameurs, vélos et autres engins sportifs seront donc mis à la disposition des seniors de la commune dans les semaines à venir. «  Nous avons reçu plusieurs lettres de riverains qui se plaignaient que nous ne pensions qu’aux jeunes. Nous voulions leur prouver que nous ne les avions pas oubliés », assure Grégory Matgen. « Je sais qu’il existe de telles initiatives en Wallonie, mais, à ma connaissance, c’est une première à Bruxelles  », poursuit l’échevin responsable de l’environnement.

    Plusieurs rénovations

    La commune, à l’initiative de l’échevin Grégory Matgen, a décidé de rénover les différentes plaines de jeux présentes sur son territoire.

    Au total 18 plaines de jeux ont subi ou subiront prochainement quelques petits voire gros changements. Si, pour certaines, cela se limite à de nouveaux jeux (en bois de préférence afin de respecter l’environnement), d’autres seront totalement repensées. «  Les plaines de jeux avaient, pour la plupart, été rénovées au début des années 2000, il fallait donc faire quelques changements », conclut Grégory Matgen.

    Wolu1200 : Une plaine de jeux dédiée aux.... seniorsUn espace pour jouer imaginé par des enfants

    Parmi les différents projets mis en place dans le programme de rénovation des plaines de jeux, on notera surtout celui réalisé en collaboration avec l’ASBL Good Planet et les enfants de la commune. Ensemble ils ont imaginé comment réaménager une partie de la plaine de jeu Thiry. «  C’est une zone très naturelle, située juste derrière la plaine de jeux. Nous avons proposé aux enfants d’imaginer un parcours de jeu durable. Ils le présenteront au Collège ce mercredi  », assure Grégory Matgen, l’échevin responsable de l’environnement et des plaines de jeux de la commune de Woluwe-Saint-Lambert.

    Autre changement, plusieurs plaines de jeux seront dotées d’installations adaptées aux personnes à mobilité réduite. «  Dans les années 2000, une zone entièrement réservée aux enfants PMR avait été installée derrière le stade avec des jeux adaptés à leurs besoins. Il fallait aussi rénover cet espace. Mais, nous avons estimé qu’il serait plus judicieux d’encourager la mixité. Dès lors nous avons réparti les jeux adaptés aux PMR dans les différentes plaines de jeux de la commune  », explique l’échevin.

    Source : LAURA SWYSEN

    http://bruxelles.lacapitale.be/85199/article/2017-05-23/woluwe-saint-lambert-une-plaine-de-jeux-dediee-aux-seniors


    votre commentaire
  • Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tardBruxelles, rue Neuve, le 22 mai 1967. Le grand magasin « A l’Innovation » est la proie des flammes.Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard Une tragédie en plein de cœur de l’artère commerçante de la capitale belge. Les clients et le personnel sont pris au piège. Les victimes sont très nombreuses :  251 morts (pas 323, comme on l’écrit souvent) et 62 blessés. A l’époque, tout le monde s’identifie à ces malheureux qui faisaient leurs courses, mangeaient au restaurant, travaillaient… Tout a été très vite, quelques minutes à peine. Un piège infernal. Le drame connaît un retentissement international. Il fait la couverture de Paris Match le 26 mai 1967. Des photos font le tour du monde. Notamment celles prises par le photographe belge Alain Pierrard, d’une femme sur le toit du grand magasin s’apprêtant à se jeter dans le vide. Elle saute finalement en gardant son sac à main. Cinquante ans après, notre journaliste Michel Bouffioux a retrouvé la « dame au sac ». Agée de 82 ans, Monique Lenssens reste très marquée par cette tragédie qui hante encore ses nuits. Pour elle, comme pour les autres témoins qui s’expriment dans le reportage de 16 pages publié dans Paris Match Belgique cette semaine, les flammes de l’incendie ne se sont jamais éteintes.

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tardCette enquête de Paris Match Belgique revient aussi sur le causes et les responsabilités Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tarddans ce dossier tragique. Une instruction judiciaire avait été conclue par un non-lieu en 1970 mais, après avoir eu accès au dossier répressif, l’historien Siegfried Evens est assez perplexe : « Aujourd’hui, je suis persuadé qu’un tel dossier ne déboucherait pas sur un non-lieu. Probablement a-t-on estimé, en 1970, alors que toutes les victimes avaient été indemnisées et que la polémique autour de l’Innovation était retombée, qu’il n’y avait pas lieu de souffler sur les braises. »

    Ce chercheur qui va publier dans quelques jours un livre en néerlandais sur l’incendie  explique aussi les raisons probables de la tragédie, excluant la thèse d’un acte criminel : « En raison d’une toute petite fuite, du gaz de ville s’est accumulé sous les faux plafonds. Le 22 mai 1967, la défaillance d’un tube luminescent a produit l’étincelle fatale. » Selon Siegfried Evens, « certaines mesures préventives auraient pu limiter l’impact de l’incendie. On a souvent parlé des sprinklers qui n’étaient pas présents mais, à l’époque, ce n’était pas encore une obligation légale. Se pose aussi la question des alarmes. Il y a eu une possible confusion entre l’alarme annonçant la fin de la pause repas et l’alarme incendie. Cette dernière, qui n’a pas fonctionné ou qui a mal fonctionné, était peut-être défaillante. A moins qu’elle n’ait été rapidement endommagée par l’incendie lui-même. C’est une question qu’il n’a pas été possible de trancher. S’ajoute à cela le fait que les faux plafonds n’étaient pas ininflammables. De plus, il n’y avait pas assez de sorties de secours, comme en témoigne le fait que des gens ont essayé de sortir par des fenêtres. »

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard« Ce qui m’a le plus interpellé en lisant le dossier judiciaire », dit encore l’historien, "c’est la question des panneaux d’aluminium qui avaient été placés en devanture du magasin, côté rue Neuve, avec l’enseigne. Le permis de bâtir obligeait l’Innovation à prévoir une sortie de secours de ce côté-là en rendant amovibles certains de ces panneaux. Cela n’a pas été fait et la Ville de Bruxelles, à l’époque, n’a pas exercé son rôle de contrôleur. Après l’incendie, les corps de 14 victimes ont été retrouvés derrières ces panneaux." 

    Des ex-cadres de l’Innovation rencontrés dans le cadre de cette enquête de Paris Match Belgique excluent le thèse d’un défaut de prévoyance du grand magasin. Marguerite Lixon (82 ans), ancienne responsable du service comparaisons déclare : « On n’a jamais eu de sentiment d’insécurité. Tous les six mois, il y avait des exercices d’évacuation et cela fonctionnait très bien. » Claude Richez (77 ans), un ex-directeur, ajoute : « Nous avions nos pompiers à nous qui veillaient. La sécurité était une réelle préoccupation. »

    On signalera que les propriétaires actuels de « Galeria Inno » actifs en Belgique depuis 2001, n’ont évidemment aucune responsabilité dans cette tragédie qui s’est produite il y a 50 ans. De plus, cette tragédie a conduit à un accroissement considérable des mesures de prévention incendie dans les grandes surfaces en Belgique. 

    Source : Paris Match  (https://parismatch.be/actualites/societe/38013/50-ans-apres-lincendie-de-linnovation-avons-retrouve-dame-sac

    Reportage vidéo Paris Match : https://www.dailymotion.com/video/x5ktqlt_la-dame-au-sac_school


    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportageLiens utiles : http://sofei-vandenaemet.skynetblogs.be/incendie-innovation-catastrophe/

    Vidéo RTL : http://www.rtl.be/tv/rtltvi/replay/09-05-2017-l-incendie-de-l-inno-a-bruxelles

    La DHhttp://www.dhnet.be/actu/faits/l-irm-exhume-un-document-de-1967-sur-l-incendie-de-l-innovation-59136814cd702b5fbe7e4c1c

    http://innovation1967.com/fr/


                                                                                                                          MSN ACTUALITE

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportage

    Cinquante ans après le drame, le bilan des victimes de l'incendie diffère toujours selon les sources. Alors que les pompiers parlent de 323 morts et 150 blessés, les dossiers judiciaires mentionnent le nombre de 251 victimes et 62 blessés. Quoi qu'il en soit, l'incendie qui a pris le 22 mai 1967 dans les bâtiments du grand magasin de l'Innovation, jadis un des endroits les plus achalandés de la capitale, est le plus meurtrier qu'ait connu notre pays.

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportageD'après les pompiers, le nombre de victimes du gigantesque brasier de Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportagel'Innovation s'élève à 323 morts et 150 blessés. La direction de l'Innovation parle, elle, de 251 victimes et 62 blessés, tout comme le parquet du procureur du Roi de Bruxelles. Selon le décompte de l'historien Siegfried Evens, qui a eu un accès total aux documents de la Justice et des pompiers, 251 personnes sont effectivement mortes et 62 ont été blessés dans l'incendie. Ce nombre fut finalement retenu officiellement. Parmi les victimes décédées, il y avait 67 membres du personnel de l'Innovation et trois de ses filiales. A l'époque, le personnel de l'Innovation comptait 1.200 personnes.

    Le nombre de personnes présentes dans l'enceinte du bâtiment de l'architecte belge Victor Horta lors du drame n'a par ailleurs jamais été clairement établi. Un millier au minimum. Peut-être 2.000.

    En hommage aux victimes de la catastrophe, un monument, formé de cinq hautes stèles de marbre blanc dressées sur un socle recouvert de granit noir, a été érigé au cimetière de Bruxelles à Evere dans la pelouse 13. Derrière lui s'étire un long muret de schiste où sont gravés les noms des 251 victimes. Des dalles de granit noir se trouvent en outre à même le sol, portant pour certaines le nom de victimes inhumées et identifiées.

    À l'entrée centrale des magasins Inno reconstruits à Bruxelles, une inscription, en français et en néerlandais, a également été placée: "Nous gardons pieusement le souvenir des victimes de la tragédie du 22 mai 1967".

    Source : msn actualité

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportage

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportage

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportage


     

     

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportage

    Façade principale du grand magasin A l’Innovation, rue Neuve à Bruxelles, vers 1905, telle que l’architecte Victor Horta l’avait construite.

    Incendie de l'INNO : La "dame au sac" a été retrouvée 50 ans plus tard + vidéo reportage

    « L’incendie de l’Innovation », par N. Scotti. Musée de la Ville de Bruxelles-Maison du Roi

    Source : https://archiviris.org/2017/05/22/il-y-a-50-ans-linnovation-brulait-le-22-mai-1967-50-jaar-geleden-brandde-de-innovation-uit-op-22-mei-1967/


    2 commentaires
  • Wolu1200 : Cables haute-tension et.... maladie d'alzheirmerLes riverains voient d’un mauvais œil l’arrivée d’une ligne haute tension.

    Dans les années à venir, Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension, va refaire progressivement une grande partie du réseau haute tension de la Région bruxelloise. En 2015, Elia a donc commencé à construire une ligne à très haute tension (150 000 volts) entre les communes de Woluwe-Saint-Lambert et Schaerbeek. Les travaux devaient se finir l’année passée mais les riverains, inquiets du rayonnement électromagnétique des nouvelles lignes, en ont décidé autrement.

    "Le problème est que nous habitons sur le tracé du câble et celui-ci va passer par des rues étroites, explique Michel Lefébure, membre du comité de quartier Pelletier. Cela aura un impact sur la santé des riverains. Les études ont en effet mis en lumière un doublement des cas de maladie d’Alzheimer à proximité des câbles haute tension, ainsi qu’une augmentation des leucémies chez les enfants. Rue Rasson, par exemple, les câbles seraient placés à seulement deux mètres des habitations par endroits !"

    Enterrer la ligne

    Selon les plaignants, il est possible de réaliser cette jonction par une ligne enterrée au milieu des grands boulevards, de manière que le champ magnétique généré par le passage du courant soit assez affaibli à l’intérieur des immeubles riverains. "C’est un scandale sanitaire car en ville les lignes haute tension ne sont pas déployées avec un minimum de protection. C’est pourtant un minimum pour la santé de ceux qui seront impactés : riverains, passants, femmes enceintes, bébés, enfants et personnes âgées", ajoute Michel Lefébure.

    Le prix à payer

    Mais, de son côté, Elia a bien l’intention de reprendre le chantier et a demandé à Schaerbeek de prendre une décision pour le 21 mai. La société a trouvé deux tracés alternatifs empruntant des voiries plus larges et propose deux choix à la commune : continuer sur le tracé initial ou prendre un autre itinéraire… mais Schaerbeek devra alors assumer l’entière responsabilité du tronçon concerné, avec un prix à payer de 500 00 €.

    Nous avons tenté de joindre la commune de Schaerbeek pour une réaction, en vain.

    Plus de pouvoir pour les communes

    Bruxelles Le 4 mai dernier, le gouvernement a chargé la ministre de l’Energie Céline Fremault de mettre en œuvre un protocole obligatoire qui fixe une série d’obligations à charge du gestionnaire de transport d’électricité en matière de respect de bonnes pratiques relatives à la pose de nouveaux câbles. Ce dossier technique sera maintenu à disposition des autorités régionales et communales et sera transmis sur demande au moins trois mois avant le début du chantier. Désormais, les autorités communales peuvent se reposer sur ce protocole pour contrôler les projets de pose de câbles, puisque ce protocole permettra aux communes de disposer de l’ensemble des informations techniques relatives à l’incidence du rayonnement électromagnétique.

    Source : Arnaud Farr http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/des-cables-qui-inquietent-a-bruxelles-591f580ccd702b5fbead673b

    votre commentaire
  • Wolu1200 : L’opération Rosace pour lutter contre les cambriolages

    Certaines communes bruxelloises octroient une prime à la sécurisation des habitations contre le cambriolage.

    Cette semaine se tient la 7e opération Rosace en Région bruxelloise, afin de sensibiliser la population à la problématique du cambriolage. Depuis ce lundi et jusqu’à demain, environ 200 gardiens de la paix, conseillers en prévention vol et agents de police vérifient les éléments de sécurité d’un grand nombre de portes d’entrée.

    Dans la commune d’Etterbeek, les agents de la paix vont à la rencontre des riverains pour les sensibiliser aux bons réflexes à adopter pour éviter une mauvaise surprise. "L’objectif consiste à vérifier 3 éléments de sécurité de toutes les portes d’entrée dans les quartiers les plus touchés par les cambriolages : le cylindre, la rosace et l’espace entre la porte et le chambranle, explique Nathalie D’Ambrosio, conseillère en prévention vol de la commune. Ainsi, le cylindre ne peut pas dépasser de plus de 2 mm, la rosace doit être une rosace de sécurité et il ne doit pas y avoir d’espace entre la porte et le chambranle."

    Ainsi, s’il y a un problème avec un de ces trois éléments, l’occupant de l’habitation reçoit un rapport dans sa boîte aux lettres avec les coordonnées du conseiller en prévention vol du quartier pour qu’il puisse fixer un rendez-vous avec lui. Le conseiller en prévention peut alors réaliser, lors d’une visite ultérieure, le check-up complet de la sécurité de l’habitation en concertation avec l’occupant.

    "Trop souvent, les gens claquent leur porte en sortant de chez eux et pensent qu’ils sont en sécurité car elle est fermée. Mais c’est faux, car avec une simple carte en plastique on peut ouvrir une porte en insérant la carte dans l’espace entre la porte et le chambranle, y compris pour les portes blindées", ajoute Nathalie D’Ambrosio, qui distribue toute la semaine des fascicules avec des recommandations pour éviter un cambriolage.

    Les communes disposent chacune d’un conseiller en prévention vol qui peut venir gratuitement au domicile des personnes qui en font la demande. "Mais beaucoup de gens ignorent que ce service est offert par la commune. J’ai été formée par le ministère et la police pour donner des bons conseils, que ce soit au niveau organisationnel, mécanique ou électronique. Il y a une série de recommandations que nous fournissons à la population, confie Nathalie D’Ambrosio. Parfois, une entrée de garage donne accès aux habitations depuis les jardins. Et avec la chaleur, les gens laissent leurs fenêtres en oscillo-battant, ce qui permet alors aux voleurs de s’insérer dans l’habitation."

    Afin de prévenir les cambriolages, plusieurs communes ont pris la problématique à bras-le-corps et octroient une prime à la sécurisation des habitations contre le cambriolage. C’est notamment le cas dans la commune d’Etterbeek où les habitants peuvent solliciter l’octroi d’une prime qui s’élève à 25 % des frais d’achat et/ou d’installation avec un maximum de 250 € par logement et un maximum de 500 € pour les immeubles à habitations. Cette prime est accordée suivant l’ordre d’introduction des demandes jusqu’à épuisement des crédits prévus.

    De manière non exhaustive, on retrouve, dans les communes qui octroient cette prime, Auderghem, Woluwe-Saint-Lambert, Woluwe-Saint-Pierre, Uccle, Etterbeek, Ixelles, Berchem-Sainte-Agathe ou Saint-Gilles. Mais ce n’est pas (encore) le cas dans toutes les communes. À Bruxelles-Ville, par exemple, ce service à la population n’est pas offert.

    Source : A. F.
    http://www.dhnet.be/regions/bruxelles/bruxelles-l-operation-rosace-pour-lutter-contre-les-cambriolages-591ca894cd702b5fbea1f38c
     

    votre commentaire
  • Wolu1200 : Le projet « Insoleat » du Sacré-Coeur de Lindthout élu mini-entreprise de l’annéeLes élèves du Sacré-Coeur de Lindthout (Woluwé-Saint-Lambert) auteurs du concept « Insoleat » ont remporté le concours de mini-entreprises, dont la finale se déroulait à l’UNamur mercredi soir, ont indiqué les organisateurs.

    Les lauréats se sont vu offrir 1.000 euros ainsi qu’une place pour représenter la Belgique au concours européen « JA Europe Company of the Year Competition » qui se déroulera du 11 au 13 juillet à Bruxelles.

    Le programme mini-entreprise offre la possibilité aux étudiants de 5e, 6e, et 7e secondaire, tout type d’enseignement confondu, d’approcher le monde de l’entreprise et le concrétiser davantage. Les participants doivent assurer à la fois la création et la gestion de leur entreprise de petite taille pendant l’année scolaire.

    Douze équipes choisies parmi les 303 mini-entreprises wallonnes et bruxelloises créées avec l’appui de LJE (Les Jeunes Entreprises ASBL) concouraient lors de la finale.

    Cette année, c’est « Insoleat » qui a remporté le premier prix avec son concept de dîners d’exception dans des lieux inattendus. L’équipe composée de huit étudiants âgés de 16 à 18 ans propose de s’évader le temps d’une soirée dans un cadre insolite pour y déguster un repas gastronomique. Ils ont notamment organisé récemment un brunch au sein de la bibliothèque de Solvay. Une idée qui a séduit le jury composé de professionnels du monde entrepreneurial pour son homogénéité dans tous les domaines de réalisation.

    D’autres prix ont également été décernés dont le « prix écolabel » attribué à la mini-entreprise « Tête de pneu » du collège Saint-Michel d’Etterbeek, le « prix du meilleur pitch » revient à « K-rapace » de l’Institut Saint-Boniface d’Ixelles, le « prix de la meilleure vidéo » a été décerné à « Art 33 » du collège du Christ Roi de Ottignies-Louvain-la-Neuve, et enfin des élèves carolos ont reçu le prix du meilleur site internet avec leur projet « Easy Connect ».

    (Belga)

    Wolu1200 : Le projet « Insoleat » du Sacré-Coeur de Lindthout élu mini-entreprise de l’année

     

    Lien utile : http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/wolu1200-une-mini-entreprise-qui-vous-invite-a-diner-dans-des-lieux-in-a130069204


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Avis de recherche.... vintageAppel à tous les habitants de notre commune et... au-delà

    La commune de WSL cherche des photos de Louise Van Den Plas (1877 – 1968). Une nouvelle voirie portera bientôt son nom, afin de pouvoir illustrer un panneau didactique évoquant sa vie. Nous cherchons des photos d’elle. Elle a oeuvré pour la défense des droits des femmes. Après la 1ère guerre mondiale, elle préside l’Union patriotique des femmes belges. Elle fut journaliste et conseillère communale à Woluwe-Saint-Lambert de 1921 à 1926 et de 1932 à 1938. Elle habita avenue Albert Jonnart (alors av. J. Linden) de 1907 à 1968. Nous ne disposons que de très peu des photos d’elle, nous cherchons aussi éventuellement des photos d’époque, prises dans l’ancienne maison communale 5 rue Madyol (conseils communaux, bureaux…)..

    Si vous avez des archives (photos, articles...), laissez un commentaire sur cette page ou envoyez un mail à valmicar@outlook.com. Merci.

    Lien utile : https://www.journalbelgianhistory.be/nl/system/files/article_pdf/BTNG-RBHC%2C%2001%2C%201969%2C%202%2C%20pp%20254-275.pdf

     


    votre commentaire
  • La fin des cadeaux de fête des mères dans une école mécontente le monde politique flamand

     

    Wolu1200 : L'école Singelijn provoque des remous dans... le monde politique

    La secrétaire d’Etat à l’égalité des chances, Zuhal Demir, a eu des mots très durs à l’égard de la décision prise par une école francophone de ne plus demander à ses jeunes élève de fabriquer des cadeaux pour les fêtes des pères et des mères. La ministre flamande de l’Enseignement, Hilde Crevits, a appelé quant à elle à fêter les parents.

    «Avons-nous complètement renoncé à l’intégration? Ce n’est pas une expression de respect mais de lâcheté», a lancé sur twitter Mme Demir, quoiqu’elle n’exerce aucune compétence sur l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    La secrétait d’Etat pour l’égalité des chance parle d’une «attaque radicale à nos valeurs occidentales« . «Je pense que nous avons de bonnes traditions ici, et elles sont importantes. De plus, ces traditions nous ouvrent sur d’autres cultures », a-t-elle déclaré à sur l’antenne de VTM.

    La secrétaire d’Etat ne précise pas par ailleurs quelle catégorie de population serait le cas échéant ménagée par cette initiative.

    «Pères et mères. Soyons aux petits soins pour eux, plus que jamais. Et oui, aussi pour leur fête», a dit de son côté par le même canal Mme Crevits.

    Dans ces réactions lapidaires, aucune des deux ministres ne paraît tenir compte des motivations de la direction de l’école Singelijn à Woluwe Saint-Lambert.

    Interrogé dans plusieurs médias, le directeur de l’établissement explique que la décision n’a pas été prise à la légère mais qu’elle est le fruit d’une réflexion de deux ans. Ses classes sont composées de familles hétérogènes: monoparentales, parents décédés, parents qui ne voient plus leurs enfants, couples homosexuels, etc. La confection des cadeaux pouvait donc générer des souffrances chez certains enfants. L’idée d’un cadeau imposé par l’enseignant à l’enfant pour ses parents a paru dénuée de sens, et ce d’autant plus que l’école met l’accent sur les activités d’art plastique tout au long de l’année. Qui plus est la suppression du cadeau fait en classe n’est pas une suppression de la fête, précise-t-il.

    L’initiative a également suscité des messages injurieux sur les réseaux sociaux et des courriels de même nature envoyés à l’école.

    De son côté, le cabinet de la ministre francophone de l’Enseignement, Marie-Martine Schyns, n’a pas souhaité réagir.

    Source : http://www.sudinfo.be/1843088/article/2017-05-12/la-fin-des-cadeaux-de-fete-des-meres-dans-une-ecole-mecontente-le-monde-politiqu


    votre commentaire
  •                                                  Carrefour du boulevard de la Woluwe

                                                                     et de la rue Voot 

    Wolu1200 : Sympa notre police

                                           Et ils traversent sur le passage pour piétons, eux !

                                                          Source et photo :   inconnu    

     

    Lien utile : 

    Wolu1200 : Maman, papa et les enfants sous l'oeil protecteur de la policeLe Boulevard de la Woluwe bloqué par des... oies

     

    http://woluwe-saint-lambert.eklablog.com/wolu1200-le-boulevard-de-la-woluwe-bloque-par-des-oies-a118020310

     

     

     

       

     
     

     


    votre commentaire
  • Bonne fête à toutes les mamans


    votre commentaire
  • Wolu1200 : L’administration communale organise un examen de recrutement pour…

    L’administration communale organise un examen de recrutement pour…

    Wolu1200 : L’administration communale organise un examen de recrutement pour…

     

    … l’engagement d’un adjoint administratif et d’un auxiliaire administratif au cadre administratif (Niveau D et E), d’un adjoint technique au cadre technique (Niveau D), d’un ouvrier et d’un ouvrier auxiliaire au cadre ouvrier (Niveau D et E).

    Peuvent rentrer leur candidature, les personnes qui répondent à toutes les conditions ci-dessous:

     

     

    Auxiliaire administratif (h/f)

    Personnel d’exécution – Niveau E 1/3

    Conditions générales

    • âge minimum : 18 ans à la date de la clôture de l’appel public;
    • être de bonne conduite, vie et mœurs;
    • jouir de ses droits civils et politiques;
    • se soumettre à un examen médical dont le résultat devra être favorable;
    • les lois sur l’emploi des langues en matière administrative sont d’application;
    • satisfaire à l’examen de recrutement organisé par la commune dont le programme est repris dans le présent statut.

    Conditions de diplôme

    Être porteur du certificat d’études de base ou assimilé.

    Adjoint administratif (h/f)

    Personnel d’exécution – Niveau D 1/3

    Conditions générales

    • âge minimum: 18 ans à la date de la clôture de l’appel public;
    • être de bonne conduite, vie et mœurs;
    • jouir de ses droits civils et politiques;
    • se soumettre à un examen médical dont le résultat devra être favorable;
    • les lois sur l’emploi des langues en matière administrative sont d’application;
    • satisfaire à l’examen de recrutement organisé par la commune dont le programme est repris dans le présent statut.

    Condition de diplôme

    Être porteur du certificat d’enseignement secondaire du 2e degré ou assimilé.

    Adjoint technique (h/f)

    Personnel d’exécution – Niveau D 1/3

    Conditions générales

    • âge minimum : 18 ans à la date de la clôture de l’appel public;
    • être de bonnes conduite, vie et mœurs;
    • jouir de ses droits civils et politiques;
    • se soumettre à un examen médical dont le résultat devra être favorable;
    • les lois sur l’emploi des langues en matière administrative sont d’application;
    • connaissance informatique: traitement de texte et tableur, acquise ou à acquérir aux frais de la commune;
    • satisfaire à l’examen de recrutement organisé par la commune dont le programme est repris dans le présent statut.

    Conditions de diplôme

    Être porteur du certificat d’enseignement secondaire du 2e degré ou assimilé en rapport avec la fonction.

    Ouvrier auxiliaire (h/f)

    Personnel d’exécution – Niveau E 1/3

    Conditions générales

    • âge minimum: 18 ans à la date de la clôture de l’appel public;
    • être de bonnes conduite, vie et mœurs;
    • jouir de ses droits civils et politiques;
    • se soumettre à un examen médical dont le résultat devra être favorable;
    • satisfaire à l’examen organisé par la commune dont le programme est repris dans le présent statut.

    Conditions particulières

    Cet emploi est accessible par voie de recrutement.

    Produire une attestation concernant les études primaires qui ont été suivies, établie par le chef d’établissement ou tout autre document permettant de déterminer le rôle linguistique du candidat.

    Ouvrier (h/f)

    Personel d’exécution – Niveau D 1/3

    Conditions générales

    • âge minimum : 18 ans à la date de la clôture de l’appel public;
    • être de bonnes conduite, vie et mœurs;
    • jouir de ses droits civils et politiques;
    • se soumettre à un examen médical dont le résultat devra être favorable;
    • satisfaire à l’examen organisé par la commune dont le programme est repris dans le présent statut;
    • satisfaire aux conditions de diplôme ou d’expérience;
    • être en possession du permis de conduire cat. B;
    • les candidats postulant un emploi de chauffeur devront être en possession du permis de conduire cat. C (ou D), et de tous les documents exigés par le SPF Mobilité et Transports pour exercer la fonction de chauffeur.

    Conditions de diplôme

    Etre en possession d’un certificat d’enseignement technique ou professionnel secondaire du 2e degré ou assimilé OU avoir 5 ans de pratique du métier concerné, dans le secteur public ou privé ou 5 ans d’ancienneté de service pour ce qui concerne les candidats déjà en service à l’administration communale de Woluwe-Saint-Lambert. Les certificats doivent avoir trait à la qualification pour laquelle postule le candidat, à moins que celle-ci ne soit pas reprise dans les orientations scolaires existantes (concierge, magasinier, contrôleur stationnement, gardiens de la paix, etc.).

    A l’issue de recrutements avec appel public, le Collège des bourgmestre et échevins peut décider de constituer une réserve de recrutement des candidats ayant réussi les différentes épreuves organisées par la commune; il en fixe la durée.

    Programme d’examen

    Remarques générales

    a) Les examens de recrutement et de promotion sont organisés dans une unité de temps et de lieu déterminée par le jury d’examen.
    b) Les examens et/ou certaines épreuves peuvent être effectués sur support informatique. Les candidats en seront informés préalablement.
    c) Pour tous les examens, le minimum de points requis sera de 50 % pour chaque épreuve et 60 % au total des points attribués aux différentes épreuves. Chaque épreuve est éliminatoire.
    d) Pour les candidats handicapés, les épreuves écrites sont remplacées par des épreuves pratiques adaptées.

    (…)

    1. Epreuve écrite: épreuve écrite (dictée ou rédaction) ou pratique.

    2. Epreuve orale: évaluation de la concordance entre le profil du candidat et les exigences spécifiques de la fonction, ainsi que sa motivation et son intérêt pour son futur emploi.

    Les candidatures doivent parvenir à M. le Secrétaire communal avant le 12/05/2017 à 17h.

    Administration communale de Woluwe-Saint-Lambert
    2, avenue Paul Hymans
    1200 – Bruxelles

    Sabine DECAMPS
    Service Gestion des ressources humaines
    02.761.27.77
    s.decamps@woluwe1200.be

     


    votre commentaire
  • Wolu1200 :  L’école Singelijn renonce au cadeau de la fête des mères + vidéo reportage bx1

    L’équipe pédagogique de l’école Singelijn (école privée élitiste) située à Woluwe-Saint-Lambert a décidé de ne pas célébrer la fête des mères, selon une information de nos confrères du journal Le Soir. Dans un courrier envoyé aux parents mercredi, le directeur explique que les enfants ne prépareront pas de cadeaux cette année. L’objectif est de mieux rencontrer la diversité des familles de l’école et de leur laisser le choix de célébrer cette fête ou pas.

    Depuis cette décision, le directeur de l’école Singelijn est assailli d’emails injurieux. Peut-être le terme diversité a-t-il été mal compris.

    Un second courrier a été envoyé aux parents hier. Le directeur précise que cette décision a été prise après mûre réflexion. Certains enfants rencontraient des difficultés durant cette période, « enfants dont l’un des parents est décédé, avec lequel il n’a plus de contacts, parents de même sexe, familles monoparentales, etc »

    Source : bx1 Sabine Ringelheim et Béatrice Broutou 

    Reportage Vidéo bx1 : http://bx1.be/news/woluwe-saint-lambert-lecole-singelijn-renonce-a-la-fete-des-meres/


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Risque sanitaire majeur sur notre commune

    Des chats illégalement importés du Maroc provoquent un risque sanitaire majeur lié à la rage en Région bruxelloise.

    La Fédération des Associations des Médecins Généralistes de Bruxelles annonce par voie de communiqué qu’une enquête relative à l’importation illégale de chats en provenance du Maroc montre que la Région de Bruxelles-Capitale et plus particulièrement la commune de Woluwe-Saint-Lambert, pourraient être concernées par un risque sanitaire dû à la rage.

    Ces chats pourraient en effet être porteurs de la rage et risquent de causer des problèmes sanitaires dans la région. La fédération prévient ainsi qu’en cas de contact à risque avec un animal suspect (soit un animal provenant d’une région dans laquelle la rage est endémique ou importé en Belgique depuis moins de 12 mois), les personnes victimes de ces morsures doivent aller chez le médecin le plus proche, qui s’occupera de nettoyer la plaie et administrer une série de doses du vaccin antirabique ainsi que des immunoglobines selon l’indication.

    Si vous découvrez un cas suspect de rage, vous devez déclarer ce cas au Service d’Inspection d’Hygiène compétent pour la région de Bruxelles-Capitale dans les 24 heures, au numéro suivant (0478/77 77 08) ou par e-mail : notif-hyg@ccc.brussels.

    Source : http://bx1.be/news/des-chats-illegalement-importes-du-maroc-provoquent-un-risque-sanitaire-lie-a-la-rage-en-region-bruxelloise/

    Liens utiles : RTBF : https://www.rtbf.be/info/societe/detail_bruxelles-des-chats-importes-du-maroc-pourraient-etre-porteurs-de-la-rage?id=9601234

    RTL : http://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/alerte-a-la-rage-en-region-bruxelloise-des-chats-importes-du-maroc-provoquent-un-risque-sanitaire-916675.aspx

    Dernière minute : 

    Les deux chats du Maroc qui faisaient planer un risque sanitaire lié à la rage sont morts

    http://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/alerte-a-la-rage-en-region-bruxelloise-des-chats-importes-du-maroc-provoquent-un-risque-sanitaire-916675.aspx


    votre commentaire
  • 24 personnes favorables à l'option 1

    28 personnes favorables à l'option 2

    Sur base d'une réflexion tout à fait contestable, la commune décide de favoriser... l'option 1, minoritaire.

    Pourquoi consulter les riverains si les dés sont déjà joués ? 

    Quel surprenant exemple de démocratie participative locale !

    Comprenne qui pourra !

    Wolu1200 : Pourquoi inviter les riverains à s'exprimer si c'est pour ne pas respecter leur avis ?

     

    Notre bourgmestre, Monsieur Maingain, a réagi à cet article. Voici son commentaire :

    Bonjour,

    J'ai lu l'article sur le blog. Je comprends la réaction mais c'est la première fois que nous recevons un résultat à un questionnaire aussi serré. Il s'agit d'une consultation et non d'un referendum décisionnel. A la lecture des commentaires accompagnant les opinions défavorables nous avons constaté que les opposants craignaient surtout une mauvaise localisation des fosses de plantation qui empêcheraient l'entrée aisée des allées de garage. Le service a tenu compte de ces observations. Dès lors, l'embellisssemnt que représentent des arbres en voirie ( sans négliger les avantages environnementaux) a convaincu le collège de donner suite à ce projet.

    Bien à vous.

     


    votre commentaire
  • Repérée lors du concours de communiqués de presse du Soir, la mini-entreprise Insoleat se prend véritablement au jeu. Elle vient de réaliser un joli coup avec la Bibliothèque Solvay, un endroit public à redécouvrir.

    Wolu1200 : Une mini-entreprise qui vous invite à dîner dans des lieux insolitesInsoleat sort du lot parmi les quelque 300 mini-entreprises issues chaque année des classes de 5e et 6e secondaire en Belgique francophone. Pour rappel, une mini-entreprise est une première expérience entrepreneuriale pour des jeunes, qui se limite dans la majorité des cas, pendant quelques mois, à une réflexion autour du marketing et de la commercialisation d’un produit simple (T-shirt personnalisé, petits objets de décoration ou de la vie pratique…).

    Les rhétoriciens du Collège Sacré-Cœur de Lindthout (Woluwe-Saint-Lambert), à la base du projet Insoleat, vont quelques pas plus loin. Leur idée est simple : faire vivre une expérience culinaire hors du commun dans un lieu insolite. Pas de table dans les airs ou de gastronomie en tram ici, mais l’ambition de croiser restauration personnalisée et expérience culturelle ou patrimoniale insolite.

    Après avoir co-organisé deux premiers événements, l’un dans un ancien bâtiment de l’entreprise Solvay à Ixelles, tagué pour la circonstance par un artiste de street art, et l’autre au musée Autoworld, Insoleat a convaincu l’organisateur d’événements Edificio, spécialisée dans la valorisation de lieux uniques et prestigieux à Bruxelles, de lui ouvrir les portes de la splendide Bibliothèque Solvay.

    Edificio, associée à la jeune équipe d’Insoleat, y organisera un brunch dans le cadre de la Journée de l’Europe et de la Fête de l’Iris, ces 6 et 7 mai, dès 10 heures. Le prix du brunch est de 35 euros. D’autres événements, gratuits, égaieront la journée.

    Infos pratiques sur la page Facebook de la mini-entreprise Insoleat.

    Source et photo : Olivier Fabes

    http://www.lesoir.be/1494773/article/economie/entrepreneuriat/2017-05-02/une-mini-entreprise-qui-vous-invite-diner-dans-des-lieux-insolites

    Lien utile : http://marieclaire.be/fr/insoleat-brunch-bibliotheque-solvay/


    votre commentaire
  • Wolu1200 : Voici la liste des 38 écoles bruxelloises à grande liste d'attente Ce mardi, débutait la nouvelle phase d’inscriptions dans les écoles secondaires pour la prochaine rentrée scolaire. Au total 934 jeunes Bruxellois se retrouvent actuellement sans école, mais il reste encore de très nombreuses places. Comme chaque année, plusieurs écoles du pays ont été prises d’assaut par les parents. Cette année, 62 écoles, très prisées, sont déjà complètes dans la région bruxelloise. Et, parmi ces écoles « sold-out », 38 établissements possèdent une file d’attente de plus de 50 enfants. Les communes les plus touchées par ce phénomène sont situées dans le Nord-Ouest de Bruxelles.

    Voici un tour complet des écoles qui ont une file d’attente de plus de 50 noms.

    Anderlecht  : l’athénée Joseph Bracops, l’institut des Sœurs de Notre-Dame et l’école secondaire Théo Lambert.

    Bruxelles-Ville : l’athénée Robert Catteau, Dachsbeck, l’institut Saint-Louis, Maria Assumpta, l’athénée les Pagodes, Maris Stella et le Lycée Emile Jacqmain.

    Etterbeek  : le collège Saint-Michel et l’Athénée Royal Jean Absil.

    Forest  : l’Institut Sainte-Ursule.

    Ganshoren  : on manque de places au Collège du Sacré-Cœur et au Centre scolaire Notre-Dame de la Sagesse.

    Ixelles  : Institut Saint-Boniface Parnasse et l’Institut Saint-André.

    Jette  : au Centre scolaire du Sacré-Cœur et au collège Saint-Pierre.

    Koekelberg  : c’est l’institut des Ursulines qui a attiré les foules.

    Schaerbeek  : l’athénée Fernand Blum, l’Institut de la Vierge Fidèle, l’institut Saint-Dominique et le collège Roi Baudouin ne peuvent plus accueillir de Schaerbeekois supplémentaires.

    Enfin, dans le sud et à l’est de Bruxelles, voici les dernières écoles qui ont plus de 50 noms sur leur liste d’attente.

    Uccle  : l’institut Decroly, le collège Saint-Pierre, Ecole active et l’institut Notre-Dame des Champs.

    Watermael-Boisfort  : le collège Saint-Hubert.

    Woluwe-Saint-Lambert  : Sacré-Cœur de Lindthout, l’institut des Dames de Marie et l’institut Don Bosco.

    Woluwe-Saint-Pierre  : le Lycée Mater Dei.

    Source : http://www.lacapitale.be/1836054/article/2017-05-01/bruxelles-voici-la-liste-des-38-ecoles-bruxelloises-a-grande-liste-d-attente


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires